L’incroyable racisme de la minorité la plus choyée au monde (image)

« Je n’entretiens aucun doute sur le caractère national qui doit être donné au Bas-Canada; ce doit être celui de l’Empire britannique, celui de la majorité de la population de l’Amérique britannique, celui de la race supérieure qui doit à une époque prochaine dominer sur tout le continent de l’Amérique du Nord. Sans opérer le changement ni trop vite ni trop rudement pour ne pas froisser les esprits et ne pas sacrifier le bien-être de la génération actuelle, la fin première et ferme du Gouvernement britannique doit à l’avenir consister à établir dans la province une population de lois et de langue anglaises et de n’en confier le gouvernement à une Assemblée décidément anglaise. »

— Lord Durham

« C’est à notre existence même qu’on en veut et nous serons d’autant plus attaqués que nous serons plus dignes de vivre. »

— Olivar Asselin

« Ici, plutôt que de diminuer en s’élevant dans la hiérarchie – signe d’une intégration vers la langue commune – les services à la minorité s’élargissent et intègrent à eux une partie de la population de la langue majoritaire. Cette situation, selon notre analyse et au mieux de notre connaissance, est quasi-unique au monde. Nulle part ailleurs ne trouve-t-on une juridiction nationale détenant le pouvoir dans le domaine de l’éducation et utilisant ce pouvoir pour favoriser l’intégration dans une langue minoritaire. Le socio-linguiste Jacques Leclerc n’hésite pas à affirmer que d’une manière globale, mais également en relation aux services scolaires qu’ils reçoivent, « cette communauté jouit d’une situation sociale tout à fait exceptionnelle pour une minorité » (Leclerc, 2010). »

Apartheid universitaire, Éditions Louise Courteau, 2012.

9 Réponses

  1. On laisse faire, on laisse faire, nous les Québécois sommes trop bonasse, c’est pour cela qu’on est entrain de perdre la bataille pour un coin de pays qu’on voudrait en français et qui nous ressemble culturellement. C’est pour cette raison que je suis d’accord à dénoncer toute forme de racisme à notre égard. Même que j’avais pensé à dénoncer les commerces, les restaurants ou tout autres établissements qui ne respectent pas la loi 101 et de les boycotter tout simplement. Avec les réseaux sociaux c’est possible, tiens faire un site comme l’Obstineuse et son site LIBERAUX.NET.

  2. Méchante gang de brainwashé ces anglos….Suffit de lire les commentaire pour bien comprendre leur stupidité…Et ils ne connaissent aucunement le mot démocratie…Tant que tout va dans leur sens et qu’ils ont la majorité,ils sont content mais quand cela va dans l’autre sens,cris au loup et demande la mort de la premiere ministre…Mais quelle bande d’imbécile et apres ils se demandent pourquoi les québecois veulent de moins en moins entendre parler et être associé à eux…Ils peuvent bien avoir voter harper…Qui va avec leur niveau intellectuel.

  3. Ces citations historiques ont maintes fois été répétées dans plusieurs blogues et sur plusieurs pages de réseaux sociaux. Elles sont véridiques et confirme le caractère délibéré des anglophones du Québec à vouloir dominer les québécois en imposant ici non seulement leur langue maternelle mais aussi leurs Lois, leur système de justice et leur système politique déjà désuet (déclassé ou dépassé) en 1867, ou plus exactement déjà connu comme étant faussement démocratique et plutôt monarchique.

    À la suite de votre précédent billet «Un attentat à la hauteur du racisme canadien-anglais», un des commentaire mentionne que le bilinguisme est important au Québec!

    Évidemment, il s’agit forcément d’un commentaire écrit par un québécois de langue maternelle française.

    Dans ce même commentaire, il dit au reste des siens, «Nous», de déménager ailleurs si nous ne sommes pas content de la présence de la langue anglaise au Québec!

    Voilà un autre québécois de plus, dont la langue maternelle est bien sûr le français, qui se laisse prendre au piège britannique du bilinguisme, donnant ainsi raison à toutes vos citations.

    Chaque fois que je lis ou que j’entend cet argumentaire, je me dis qu’il ne peut venir que d’une personne qui ne réalise pas que de donner de l’importance à une autre langue que celle de la majorité, c’est lui donner le pouvoir de dominer la majorité sur tous les plans et dans toutes les sphères d’activités.

    Je n’en reviens toujours pas de constater que rendu à notre époque, avec toutes nos connaissances et histoire archivées et accessibles à toutes et à tous, il existe encore des défenseurs de l’oppresseur britannique. Ces personnes ne réalisent même pas que c’est encore la minorité anglaise qui possède tout et les meilleurs des emplois et salaires au Québec.

    Je répond donc à cet imbécile, heureux de son sort de masochiste dominé, que c’est à lui de déménager, pas à la nation québécoise, seule et unique fondatrice du Canada dont on lui a même volé le nom de Pays.

    Hé bien soit ! Notre Pays se nomme désormais «Québec», le berceau de la Nation française d’Amérique depuis les tous débuts des explorations en ce continent outre-Europe.

    Je sais que je serai encore un des rares québécois à voter selon mes convictions indépendantistes et nationalistes (pour le Parti qui entendra déclarer aussitôt élu l’indépendance du Québec sans référendum, sinon pour personne) aux prochaines élections générales, d’ici un à deux an.

    Mais je n’accepterai pas qu’on modèle ma pensée au gré des médias de masse à la solde de la minorité anglaise (et des sbires millionnaires corrompus) toujours dominante au Québec, malgré tous nos efforts pour éveiller de tels idiots.

    Cordialement,

  4. *** Note du modérateur : le commentaire était dans une langue étrangère et a donc été effacé. Si vous voulez que tout le monde puisse lire et comprendre votre commentaire, prière de le faire dans la langue commune, officielle et nationale du Québec : le français. Merci. ***

  5. Reblogged this on Allmediacom and commented:
    Exemples de démence haineuse en réaction à l’élection du PQ au Québec.
    Svp faire suivre à la police.

  6. *** Note du modérateur : le commentaire était dans une langue étrangère et a donc été effacé. Si vous voulez que tout le monde puisse lire et comprendre votre commentaire, prière de le faire dans la langue commune, officielle et nationale du Québec : le français. Merci. ***

  7. *** Note du modérateur : le commentaire était dans une langue étrangère et a donc été effacé. Si vous voulez que tout le monde puisse lire et comprendre votre commentaire, prière de le faire dans la langue commune, officielle et nationale du Québec : le français. Merci. ***

  8. Essayez de comprendre leur point de vue: C’est du monde trop cave pour exprimer leurs <> en bon Anglais, leur langue maternelle, et on veut les faire apprendre le Français aussi. Taberouette, les amis, vous demandez beaucoup de cette bande d’ignorants.

  9. Visiblement ils en sont ancore au meme niveau qu’en 1755 quand ils ont déporté les acadiens en faisant leur gros possible pour séparer les familles par pur racisme.Ils peuve bien voler l’identité des canadiens qui voudrait avoir la leur qui est honteuse.

Comments are closed.