Dette: l’austérité prônée par la droite ne règle rien

Les mesures d’austérité proposées par la droite économique ne s’attaquent pas réellement au problème de la dette; elles transfèrent simplement la dette publique vers les individus.

Si on veut régler ce problème, il faudrait commencer par adopter une monnaie qui n’est pas créée dans la dette et on devrait faire peser le poids de la décroissance sur l’ensemble de la société, et pas seulement sur la classe moyenne syndiquée et les moins nantis.

Cette décroissance doit être équitable; les mieux nantis doivent également faire leur part.

La gauche doit continuer à prôner une redistribution de la richesse et la nationalisation des secteurs les plus importants de notre économie, mais elle doit au plus vite comprendre que sans s’attaquer au fondement du système actuel – la monnaie-dette – elle ne changera rien à long terme.

Publicités