Demain, la chute

Nous sommes sur une rivière, autrefois tranquille, paisible, maintenant féroce, et le torrent accélère. La chute est devant nous et il n’y a pas la moindre façon de l’éviter. Aucun plan d’aide économique à la Grèce, aucune mesure d’austérité, pas même l’éclatement de la zone Euro de plus en plus probable (même l’Allemagne recommence à imprimer des marks), pas même une redistribution de la richesse, pas même la mise au pas, hautement improbable, des banquiers. Nous approchons de ce tournant dans l’Histoire, de cette chute qui va, une fois de plus, renverser l’humanité.

On nous dit: « C’est une récession ». Aucune récession ne met en danger l’ensemble du système financier de cette manière. On nous dit: « C’est une crise de liquidités ». Aucune crise de liquidités ne peut exister partout à la fois, dans tous les secteurs, et d’une manière permanente. On nous dit: « Il suffit de baisser les taux d’intérêts ». Les taux d’intérêts sont au plancher. On nous dit: « Il suffit de relancer la demande ». Les gens sont endettés jusqu’au cou. On nous dit: « Il faut renflouer les banques et les États ». Aucune impression d’argent facile ne pourra contribuer à renflouer un trou noir d’argent facile.

Notre monnaie, c’est de la dette. Elle naît dans la dette. Tout dollar en circulation est un reçu émis pour le remboursement d’une dette, avec intérêts. Voilà pourquoi les dettes sont toujours de plus en plus importantes. Il n’y a pas, il n’y aura jamais moyen de les rembourser. Elles nous plombent non pas parce qu’on vit au-dessus de nos moyens, comme aimerait le faire croire une certaine droite, mais parce qu’elles sont à la base de l’ensemble de notre système financier. Pas de dette, pas de monnaie. C’est aussi simple que cela.

Il y a une seule manière de permettre au système actuel de fonctionner: la croissance doit toujours être supérieure à la dette. Et puisque la dette est exponentielle, la croissance doit l’être aussi. Or, non seulement notre planète constitue un univers clos (pour le moment), mais sa principale ressource, la seule ayant été en mesure de produire le système actuel, le pétrole à accès facile, sera bientôt du passé (voir image). Le système actuel est intenable.

Source de l’image

Demain

De quoi aura l’air notre monde, quand nous aurons chuté? À peu près le contraire de celui d’aujourd’hui.

  • Une monnaie stable.Notre monnaie-dette actuelle va mourir. Elle le fera dans la déflation ou l’hyperinflation, ou dans l’une suivie de l’autre, mais elle va mourir. Toutes les monnaies fiat, c’est-à-dire qui ne sont basées sur rien d’autre que la confiance qu’on a en elles, finissent par atteindre leur véritable valeur: zéro. La monnaie du future sera basée sur des valeurs réelles, qui ne peuvent être manipulées, et qui ont fait leur preuve: de l’or, de l’argent.
  • Un monde local. La mondialisation est déjà morte, mais le monde de demain officialisera ce fait. Oubliez vos bibelots fait au Japon ou en Chine. Les pays occidentaux vivront une réindustrialisation à l’échelle locale et on réapprendra à s’auto-suffire d’un point de vue économique. Les coûts élevés de l’énergie, et donc du transport, rendront toute production à l’étranger nettement désavantageuse.
  • Une société simplifiée. Selon l’anthropologue Joseph Tainter, l’effondrement d’une société constitue simplement une simplification massive et rapide. Ce sera notre monde, demain. Terminée l’ère des multi-spécialistes, des pousseurs de crayons, des rapaces de la finance vivant des micro-changements boursiers. Prospéreront ceux qui travailleront et travailleront ceux qui produiront quelque chose d’utile et de concret pour la collectivité immédiate.
  • Le retour du village. Ce monde simplifié sera également plus dangereux, parce que la fin du paradigme actuel impliquera une baisse de la population humaine et un appauvrissement généralisé. Survivront ceux qui vivront dans des petites collectivités près des zones d’agriculture et où chacun pourra prendre soin de son prochain.
  • Le retour des valeurs. L’introduction d’une monnaie stable aura comme conséquence une stabilisation des mœurs et un retour des valeurs. Historiquement, la dévaluation des monnaies s’est toujours accompagnée de périodes de débauches et de pertes des valeurs; Rome en est le meilleur exemple, mais on pourrait également parler de la République de Weimar, ayant mené à la montée de Hitler. Chacun devant se serrer les coudes, et pouvant le faire dans un monde où une pièce de monnaie vaudra toujours une pièce de monnaie dans le temps,  le contrat social reprendra de son importance et les relations entre concitoyens se feront sur des bases plus respectueuses, sans cette complexité consistant à devoir constamment courir après des rendements pour battre l’inflation.
  • La fin des banlieues. Ces banlieues, qui constituent le pinacle du paradigme actuel, vont disparaître. Le coût de l’énergie étant trop élevé, la densité trop faible, elles feront graduellement place à de petites villes, des villages, ou même des champs. Le stationnement du Wal-Mart au-dessus des meilleures terres arables de la région sera démoli et on recommencera à cultiver.

Ces changements ne sont qu’un exemple de ce qui se produira après la chute. Plusieurs, parmi nous, sentent déjà l’inéluctabilité de ceux-ci.

La vraie question, d’ici là, consiste simplement à se préparer. À anticiper la chute, à survivre pendant celle-ci. Trouver un moyen de s’assurer de pouvoir passer du paradigme actuel au paradigme futur sans y laisser sa peau.

Voilà toute la question.

Et ceux qui auront trouvé la meilleure manière de le faire seront ceux qui prospéreront dans le futur.

Et les autres, ceux qui chantent aujourd’hui, qui s’endettent, qui vivent au moment présent, telle les cigales de la fable, seront pris au dépourvu et viendront quémander à ceux qui se sont préparés.

Ce n’est pas la Grèce qui fait défaut, ce n’est pas une crise de liquidités, ce n’est pas une récession. C’est la chute de tout un système.

Préparez-vous.

Publicités

30 Réponses

  1. Wow. Tu tu deviens de plus en plus religieux. Tu aimerais tant que tes croyances collectivistes soient vraies que tu veux croire à un apocalypse du genre Révélation pour entamer le royaume du Paradis sur terre, l’entraide et le retour à un mode de vie pré-industrialisé.

    Beau rêve; pourquoi ne deviens-tu pas yamish?

  2. Je ne vois rien de religieux dans ce texte.

  3. Je ne vois rien de religieux dans ce texte.

  4. Quel commentaire abruti de Max Hydrogène.

    Bravo Louis pour ta précieuse contribution à l’éveil des consciences. Je fais suivre.

  5. Votre analyse est excellente, et elle rejoint les points de vue de plus en plus nombreux d’éminents spécialistes de tous les horizons, n’en déplaise à votre commentateur précédent qui vit manifestement dans le passé. Le présent est chaotique et l’avenir, indéterminé, mais pas nécessairement noir, selon ce que nous en ferons. Et c’est là que le Québec a à la fois une occasion unique et l’obligation impérieuse d’accomplir son destin.

    Richard Le Hir

  6. Bonjour M.Préfontaine.

    Merci pour ce billet de lucidité. Effectivement, nous sommes à la veille de l’éclatement d’un système immorale d’injustice et de corruption. Ce paradigme se prépare à exploser, et si nous ne nous y préparons pas, il y a de fortes chances que nous vivions une situation qui ressemblera probablement à ce que reflétait l’avenir dans les films «Mad Max» ou «1984».

    Il est donc important qu’une avenue pacifique vers le nouveau paradigme soit mis en place, maintenant. Et seuls les rêveurs peuvent encore tracés cette avenue.

    Je suis l’un d’eux. Je développe depuis maintenant 12 ans un modèle de société pour le Québec qui serait garant du mieux-êtres et de la prospérité de tous les Québécois, et cette même formule, appliquée à l’ensemble de la Planète, nous garantirais (du moins à nos enfants et à leur descendance) un monde de paix durable.

    J’ai placé une vidéo sur YouTube dans ce sens, une invitation à la réflexion de notre présence ici-bas:
    http://www.youtube.com/user/DenisYogi?feature=mhee#p/c/6241BD488C99295B/0/42YkcP8O4vA

    Nous devons cesser de critiquer ce qui ne vas pas, et apporter des solutions concrètes pour régler nos problèmes communs, une fois pour toute.

    Je vous encourage à continuer d’éveiller les consciences, nous en avons grands besoins en ce moment à la veille des énormes changements qui s’annoncent.

    Denis Yogi

  7. Merci!

  8. Merci!

  9. Voilà! Je crois que cela est bien dit. Personnellement je suis assez négatif d’un point de vue global (il est inconcevable qu’il n’y ait pas une chute importante de la population humaine) mais ce seront surtout les endroits inhabitables ou peu habitables (ou surpeuplés) qui seront les plus touchés. Le Québec – ou les communautés locales du Québec – auront la chance de faire les choses différemment. Il faut se préparer… Merci!

  10. Voilà! Je crois que cela est bien dit. Personnellement je suis assez négatif d’un point de vue global (il est inconcevable qu’il n’y ait pas une chute importante de la population humaine) mais ce seront surtout les endroits inhabitables ou peu habitables (ou surpeuplés) qui seront les plus touchés. Le Québec – ou les communautés locales du Québec – auront la chance de faire les choses différemment. Il faut se préparer… Merci!

  11. Je suis un peu plus positif que Mad Max ou 1984, mais je crois aussi que ceux qui ont commencé à vivre un modèle alternatif ou à s’y préparer auront une longueur d’avance. Ceux qui vont souffrir le plus sont ceux qui vont maintenir leur façon de vivre actuelle jusqu’au bout… Merci!

  12. Je suis un peu plus positif que Mad Max ou 1984, mais je crois aussi que ceux qui ont commencé à vivre un modèle alternatif ou à s’y préparer auront une longueur d’avance. Ceux qui vont souffrir le plus sont ceux qui vont maintenir leur façon de vivre actuelle jusqu’au bout… Merci!

  13. Wow, gros warning sur le premier lien,
    http://www.nationspresse.info/?p=149343

    Qui semble tout droit sorti de ce qui en France s’appelle la fachosphère
    https://encrypted.google.com/search?hl=fr&safe=off&sa=X&ei=fN-1TorLEOHc0QHyyvmqBA&ved=0CBYQBSgA&q=fachosph%C3%A8re&spell=1&biw=1920&bih=1041

    J’appuie ma constatation particulièrement sur la conclusion de l’article
    « Donc l’Allemagne réimprime ses Deutsche Mark pour se prémunir de la disparition de l’euro, afin de rester souveraine… Qu’attend donc Nicolas Sarkozy pour réimprimer notre monnaie nationale, le franc, et sortir de ce système d’emprunt sur les marchés qui date de 1973 et qui nous a sur-endetté ? » qui a un TRÈS fort relant nationaliste français.
    Apr`s je regarde le nuage de mot de ce site (en bas, dans la colonne la plus à droite)
    « Algérie française Armée Campagne électorale Cantonales 2011 Conseil régional Criminalité Criminalité/Délinquance Crise financière Crise économique Droite nationale entreprises ethno-communautarisme euro Euro-mondialisme Europe européennes 2009 FNJ France France 3 Front national identité nationale Immigration imposture politique Insécurité Islamisation Jean-Marie Le Pen Justice laxisme licenciement manipulation de l’opinion Marine Le Pen Média médias Nord-Pas-de-Calais OTAN Paris Pierre Cheynet Presse Régionales 2010 Sarkozy socialistes sondage Steeve Briois UMP UMPS »
    Et les deux plus conséquents sont « Front National » et « Marine le Pen » (rappelons que ce nuage est généré automatiquement à partir des contenus du site). Le mot clef ‘UMPS’ est directement issu du discours officiel de ce parti.

    Pour moi, cela mine la crédibilité de cet article.

  14. Je suis tout àa fait d’accord avec votre analyse aussi. Je viens de le RT dans Twitter et FB.

    Voici un autre texte intéressant : Le cas grec est un champ d’expérimentation pour la préparation de la répression sociale en Europe. http://bit.ly/uaw5zW

  15. Pourquoi? Connaissez-vous seulement la moindre chose sur le FN hormis ce qui est répété ad nauseam dans les médias?

  16. La religiosité n’est pas seulement de croire en l’avènement de quelque chose, mais bien aussi de croire en un système déjà en place. La droite n’a donc pas de leçon à donner à personne sous la forme d’une comparaison avec la religion…

  17. Je crois que la différence entre la foi et la croyance rationnelle tient aux faits. Si quelqu’un peut m’expliquer rationnellement de quelle manière le système actuel, basé sur une croissance infinie, peut se perpétuer dans un environnement fini, je suis prêt à changer mon fusil d’épaule. Ce qui démontre bien, je crois, que ce n’est pas une religion à mes yeux! 🙂

    Faisait longtemps, Renart…

  18. Je crois que la différence entre la foi et la croyance rationnelle tient aux faits. Si quelqu’un peut m’expliquer rationnellement de quelle manière le système actuel, basé sur une croissance infinie, peut se perpétuer dans un environnement fini, je suis prêt à changer mon fusil d’épaule. Ce qui démontre bien, je crois, que ce n’est pas une religion à mes yeux! 🙂

    Faisait longtemps, Renart…

  19. « Faisait longtemps, Renart… »

    En effet, et je suis tombé ici via le tweet de quelqu’un qui te RT. Je me suis donc rappelé que j’ai trop procrastiné à remettre ton fil RSS dans mon Google Reader… Je viens d’essayer directement via Firefox et ensuite en entrant ton adresse dans Google Reader et ça me donne des erreurs : « Erreur 404 » et « Le flux demandé est introuvable ».

    Si tu trouves le problème et que tu le règles, j’aimerais bien le savoir!

  20. Pourtant cette adresse fonctionne très bien de mon côté… http://feeds.feedburner.com/lelectronlibre

    Est-ce celle-là qui ne fonctionne pas du tien?

  21. Pourtant cette adresse fonctionne très bien de mon côté… http://feeds.feedburner.com/lelectronlibre

    Est-ce celle-là qui ne fonctionne pas du tien?

  22. Et ben j’ai disons 15 ans d’expérience à suivre la politique de mon pays de près, il y a évidemment ce que les médias rapportent de leurs activités, il y a aussi, et surtout, ce qu’eux même présentent à la population au travers leurs discours et leur propositions politiques.

    Mais en l’espèce, le point que j’essaie d’amener est que d’appuyer la thèse de l’article sur une information non présentée dans son contexte affaiblie l’ensemble du texte : cette information est peut être exacte, mais ne peux être présentée comme un fait tel qu’écrit dans l’article « (même l’Allemagne recommence à imprimer des marks) », car provenant D’une source qui appuie un parti dont le programme contient l’idée que l’Euro est une saloperie.

    Je souhaitais juste mettre en exergue que cette source devrait être corroborée ; mais ce lieu n’est pas un journal, j’en conviens.

  23. Ben oui, le bouton sur le blogue… Je suis trop habitué à cliquer sur le bouton qui s’affiche à droite de l’url…

    Ça fonctionne, merci!

  24. Super! Je n’avais jamais vu ce bouton avant…

  25. Super! Je n’avais jamais vu ce bouton avant…

  26. Voici la traduction de la source originale d’un journal suédois, je crois:

    http://translate.google.se/translate?hl=sv&sl=sv&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fdi.se%2FArtiklar%2F2011%2F9%2F29%2F246398%2FTyskland-lamnar-euron%2F

  27. Voici la traduction de la source originale d’un journal suédois, je crois:

    http://translate.google.se/translate?hl=sv&sl=sv&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fdi.se%2FArtiklar%2F2011%2F9%2F29%2F246398%2FTyskland-lamnar-euron%2F

  28. Moui un article traduit qui semble effectivement rapporter la chose comme un fait, seulement un bref détour par Google
    https://encrypted.google.com/search?q=germany+printing+deutschmarks&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t

    2ème résultat
    http://www.moneynews.com/StreetTalk/Ex-BushAdviserGermanyPrintsOldCurrencyinCaseEuroDitched/2011/10/04/id/413225
    Une personne est identifiée comme source ; je ne peux pas faire de copier coller mais elle semble être citée disant « Je pense que l’allemagne a du commencer à imprimer […] »
    C’est très différent de ce qui ressort de la publication ici.
    Bref, la sélection des sources ne semble pas très recherchée, c’est tout ce que je voulais signaler au lecteur. Après chacun est libre d’en tirer les conclusions qu’il veux.

  29. Comme la plupart des blogueurs ne sont pas sur Feedburner, surtout les nouveaux, c’est bon à savoir!

  30. Je serai demain midi au complexe Desjardins, avec le MMF, j’espère y voir et rencontrer en personne le jeune prodige que vous êtes! Peut être bien, sinon ce sera ailleurs et autrement mais je ne vais surement pas manquer la prochaine occasion de le faire! A bientôt.

Comments are closed.