Le pire des accommodements déraisonnables

Les deux mains sur le volant qu’il disait. Droit dans le mur, mais avec les deux mains sur le volant. Le gouvernement libéral, dès qu’il n’est plus soumis à un échéancier électoral rapproché, retombe dans ses vieilles manières de faire. En voulant ouvrir l’école le dimanche à tous les enfants du Québec pour permettre à une poignée d’écoles juives radicales de satisfaire les normes quant au nombre d’heures d’enseignement de matières non-religieuses, la ministre Michelle Courchesne chamboule toute la société sans en mesurer les conséquences.

Source de l’image

En effet, et au-delà du profond sentiment de dégoût qui émane de la constatation qu’on peut forcer sept millions de Québécois à s’agenouiller devant une poignée de Juifs radicaux, une telle mesure a été décidée à la va-vite, sans études, sans spécialistes. Envoyer les enfants à l’école le dimanche? Quelles conséquences sur la santé mentale de l’enfant, qui devrait vivre avec des horaires instables et aurait peut-être moins de temps libres? Aucune idée. Quelles répercussions pour les parents, dont la majorité travaillent du lundi au vendredi? Quelles retombées pour le sacro-saint concept de conciliation famille-travail? Quels résultats pour les professeurs qui n’auraient plus congé le dimanche? Quelles implications pour les voisins des écoles, qui ne pourraient plus profiter d’un dimanche de repos et de tranquillité? Quels contrecoups au niveau du trafic, de la sécurité, de la dépression saisonnière, du surmenage, du développement de l’enfant? Envoyer les enfants à l’école la fin de semaine constitue une mesure assez radicale et tranchante pour qu’on prenne au moins la peine d’étudier sérieusement les conséquences globales pour l’ensemble de la société. C’est le genre de solution qui ne peut résulter que d’un sommet sur l’éducation ou d’une enquête exhaustive.

Or, la ministre n’en a rien fait. Elle s’est peut-être levée un matin et, après une courte réflexion sur le trône, a décidé de permettre aux Juifs de pouvoir disposer de davantage de temps pour étudier la Torah et d’apprendre pourquoi ils sont un peuple unique indigne de se soumettre à la volonté des autres, et de l’autre aux Québécois de s’adapter à cette nécessité juive. Bref, comme le souligne Richard Martineau, elle a décidé de demander « à sept millions de personnes décemment vêtues de se mettre à poil pour qu’une centaine de nudistes se sentent à l’aise ». Comme ça, simplement. Parce qu’elle est la ministre et qu’elle décide. Voilà!

Pourtant, la logique la plus simple aurait voulu qu’on procède autrement. Plutôt que de demander à la majorité de se plier aux diktats de la minorité, on aurait pu, simplement, demander aux écoles juives de se conformer. Sortir le bâton, oui. Oser imposer nos lois et affirmer que la sanctification ministérielle d’une école constitue une approbation des valeurs qu’elle prône. Et ces valeurs, ce sont la préséance des cours de français, de mathématiques et d’histoire sur la religion. Ces valeurs représentent la consécration de ce qui est important pour nous, de ce qui mérite qu’on autorise ou non.

Si on permet ce genre d’accommodements déraisonnables, on ouvre la porte aux pires violations de ce qui compte pour nous. On autorise les immigrants et autres groupes en processus d’intégration à faire fi de nos fêtes nationales, à mépriser nos journées sacrées, inviolables, qui les forcent actuellement au moins à tolérer ce que nous sommes, à défaut de nous respecter. On permet une radicalisation des minorités, convaincues soudainement qu’elles ne sont plus tenues à s’intégrer et que le pluralisme de pacotille qu’on exige ne constitue qu’une façon de soumettre le peuple majoritaire à leurs volontés. On entrevoit une société qui, pour paraphraser le prix Nobel de littérature du Nigeria, Wole Soyinka, risque de devenir une « fosse d’aisances, un cloaque dans lequel prolifèrent les fondamentalistes ».

La démocratie, quoi qu’on en dise, constitue la dictature de la majorité. Ce n’est pas un système parfait, mais c’est le moins pire de tous, jusqu’à preuve du contraire. S’il est souhaitable, voire nécessaire, de protéger les minorités, cette protection ne doit pas aller au-delà des valeurs de base de la majorité. Et ces valeurs québécoises – langue française, laïcité, égalité entre les hommes et les femmes – ne sont pas négociables. Elles constituent les règles de base de notre vivre-ensemble, les balises guidant notre acceptation des autres. Nous ouvrons toutes grandes les portes de notre maison EN AUTANT que nos visiteurs puissent accepter de retirer leurs souliers et de ne pas cochonner nos murs.

Quand on permet à des écoles juives de faire primer leur religion sur notre laïcité ou l’enseignement de notre langue, et qu’on demande maintenant aux sept millions de Québécois de s’adapter à cette nouvelle situation, c’est un peu comme si on affirmait, dans notre maison, qu’il est désormais possible de marcher partout avec des bottes pleines de boue. Nouveau règlement, adaptez-vous. Quoi, vous n’aimez pas? C’est ainsi mes amis! Et pas le temps de se questionner sur les conséquences à long terme d’un tel choix! Vous devez accueillir vos nouveaux amis pour qui, selon leur religion, il est normal d’encrasser notre logis!

Ne lançons pas la pierre trop rapidement aux écoles juives, cependant. Ce ne sont pas les coupables. L’enfant qui est habitué à marcher avec ses bottes pleines de boue n’est pas à blâmer; c’est au propriétaire de la maison qui ne le force pas à changer ses habitudes qu’on doit s’en prendre. C’est notre gouvernement, trop fainéant pour imposer nos valeurs et faire appliquer nos lois, qu’il faut blâmer. C’est notre gouvernement, larvaire jusque dans des décisions qui auraient dû être simples, qui salit notre demeure en refusant d’indiquer clairement, à tous, que nos valeurs ne peuvent être marchandées, que l’école est du lundi au vendredi et que les écoles juives doivent, si elles désirent régulariser leur situation, délaisser leurs cours de religion et respecter nos lois.

La ministre Courchesne, en faisant passer l’intérêt d’une minorité de fanatiques religieux devant celle de l’ensemble des citoyens du Québec, et en cherchant à forcer la majorité à s’adapter à cette minorité, sans aucune consultation digne de ce nom, manque à son devoir de représentante du peuple et ternit la fonction de député et de ministre tout en faisant preuve d’une nullité n’ayant d’égale que la fonction qu’elle occupe au sein d’un gouvernement incapable de prendre position pour la défense de notre identité.

Nous sommes sept millions de Québécois qui devons tolérer cette incompétence. Ne s’agit-il pas du pire des accommodements déraisonnables?

Publicités

57 Réponses

  1. L’École Québécoise cachère ! Je crois que cette ministre du gouvernement Charest a troqué nos valeurs et nos traditions contre du cash.

  2. Il serait été si simple d’expliquer à la communauté juive de faire l’école du dimanche avec les enfants de la communauté. Cette communauté très religieuse semble-t-il, n’aura aucune difficulté à faire venir les fidèles. Les parents y enverront leurs enfants et c’est tout. Je ne les ai pas côtoyé de près, mais j’ai l’impression que les parents sont très présents dans les décisions impliquant leurs enfants.

    Ça n’aurait pas fait de chicane et la majorité aurait été respectée. Pour ce que j’en sais, les catholiques du Québec procèdent de cette façon maintenant, non ?

    Bon texte Louis, j’aime bien ta façon d’écrire. On comprend bien à qui tu t’en prends dans ton texte (et je suis très d’accord !)mais tu prends le temps d’empêcher les liseux au premier degré de te tomber dessus à bras-raccourcis. Pour ce qui pourrait passer, pour certains lecteurs aimant la controverse, une attaque en règle contre les méchants Juifs. En fait, ils n’ont que demandé (et encore, rien n’est moins sûr) et Mme Courchesne a acquiescé.

    Si tu avais entendu la discussion que ce sujet a déclanché chez nous, pour un peu je me présentais aux prochaines élections hé!

  3. Vraiment désolée pour le « serait été » en début de texte… Vous aurez compris que j’ai changé le sens de ma phrase et oublié de relire correctement !

  4. Salut Louis !

    Un autre point que tu n’as pas mentionné, et que seuls les parents peuvent penser: un couple séparer, donc l’enfant vis chez l’un d’eux, ne pourra plus aller voir l’autre, car il va être à l’école le dimanche(ou le samedi).

    C’est évident que la ministre n’a pas vécu cette situation pour ne pas y penser. Et que ses enfants ont terminés l’école, ou ne sont pas loin d’en avoir fini. En tout cas, il va y avoir de nombreux échecs à l’école si cette loi passe, parce que je ne connais pas un parent qui va vouloir manquer une journée de sa garde, même pour l’école.

  5. Je me souviens qu’en 2004, une histoire presque semblable avait fait grand bruit, car le gouvernement Charest voulait subventionner les écoles juives. Il avait dû reculer, à cause du tollé que suscitait son «idée» dans la population.

    Décidemment, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a décidé de remettre ça et de dorloter les écoles juives de manière un peu moins subtile qu’à l’époque! Ah, les bonnes vieilles habitudes qui ne veulent pas lâcher ce gouvernement! Un autre Mont-Orford avec ça?

  6. C’est un cauchemar ! Nous devrions nous réveillez bientôt, ce n’est pas possible…Mais non, c’est bien vrai !
    Répandons cette nouvelle au travers de la planète et faisons la rigoler.Mais nous aurons alors assurement de nombreuses demandes à savoir si tout ca n’est pas un canular..un truc comme cela ne peut que s’inventer, diront-ils ! Faudra leur envoyer une copie du projet de loi !

  7. C’était au début de 2005 et en fait le gouvernement Charest voulait subventionner à 100% les écoles privées juives, alors qu’elles le sont déjà à 60% comme toutes les autres privées. Le pire dans tout ça c’est que ce genre d’initiatives peut encourager les sentiments antisémites. J’ai bien aimé le fait que Louis mentionne que le grand responsables dans cette affaire est le gouvernement Charest et c’est lui qui doit être blâmé pour ça.

  8. Mais qui dit que tout le Québec ira à l’école le dimanche? Les commissions scolaires ne sont pas obligées d’adhérer à cet horaire, et c’est aux parents de se plaindre s’ils ne veulent pas et aux administrateurs locaux d’agir en conséquences.

    En contre-partie, qu’est-ce que ça fait que 2-3 écoles juives décident d’ouvrir le dimanche ou de donner des cours le soir? Ça ne regarde que ceux qui y vont.

    Quand j’étais au secondaire, il n’y avait pas une journée où je ne rêvais pas d’aller à l’école de 13:00 à 19:00 plutôt qu’à 8 heures le matin. Je n’ai jamais gagné mais, depuis quelques années, les écoles secondaires de la commission scolaire ici ont avancé leur horaire d’une heure (ou 90 mins) à la demande des jeunes, des parents, en accord avec le personnel. Paraît-il que tout le monde est content.

    Mais est-ce que c’était nécessaire d’ameuter toute la province pour une telle futilité?

  9. Il faut remplir les blogues, envoyer des courriels et lettres à Madame la Ministre Courchêne et son grand patron pour leur signifier que vous êtes
    totalement contre cet accommodement. Ce gouvernement a déjà reculé devant l’ampleur du mécontentement de la population du Québec lorsqu’il a voulu
    financer les écoles juives à 100%, le vente du Mont-Orford,etc.

    Un accommodement en attire un autre. Voilà que des professeurs d’université
    musulmans aux États-Unis disent que l’image de nudité totale choque leurs principes religieux lorsqu’ils doivent passer devant les caméras ‘scanner de corps’ dans les aéroports.
    Ils demandent donc un accommodement afin de modifier les images Imaginez, ces caméras ont dû être installées pour
    justement empêcher ces extrémistes de faire sauter les avions. On peut supposer que notre tartufe gouvernement actuel s’empresserait de leur accorder cet accommodement.

    http://www.cnsnews.com/news/article/61231

  10. À derteilzeitberliner

    Si ce n’était que ce vous dîtes…et au début, je pensais comme vous.

    Cependant, si vous prenez la peine de lire un peu plus sur ce sujet, vous constaterez l’ampleur des conséquences de cet accommodement signé secrètement en octobre dernier avec la communauté juive Assidique dont les écoles religieuses (illégales) étaient privées des subventions.
    Pour accommoder un très petit groupe religieux, voilà qu’on chambarde tout le système scolaire…

  11. Rien ne change. Pour les juifs, les universités du Québec ont changé, dans les années 70, les jours d’examens. Avant, il y avait des examens le vendredi pour les étudiants de soirs et comme vous le savez, les juifs, le vendredi soir, ont un rituel religieux. Donc, le gouvernement du temps, Les Libéraux de Bourrassa ont transféré les examens le dimanche. On comprend mieux pourquoi Charest ne veut pas faire de commission d’enquête sur rien et il dirige la province en dictateur. Mais les québécois sont des colonisés, avant c’était la Prise des prêtres et maintenant, c’est l’emprise des accommodements et ses minorités. Et les québécois se disent fiers??? Fiers de quoi?? Fier de se laisser piler et écraser en jouant à la victime et surtout en restant Passif. A-t-on vraiment une nation à nous ou tout ceci et depuis des années n’est que feu de paille?

  12. derteilzeitberliner,

    Je suis d’accord avec toi que les commissions scolaires n’ont qu’a ne pas ouvrir les écoles les fins de semaines. Et qu’est-ce que ça peut faire si des écoles juives donnent des cours du soir ou ouvrent le dimanche ?

    Le problème, c’est que les commissions scolaires doivent donner neuf cent et mille heures de cours par année. Ce qui représente environ 20 jours de plus au calendrier scolaire. Comment faire pour insérer 20 jours de plus sans envahir les fins de semaines ?

    En rajoutant deux heures de plus par jours d’école ? J’ai assez de mes enfants qui crient et pleurent pour un rien le soir à la maison parce qu’ils sont fatigués de leurs journées de six heures d’école, en plus du fait que si on fait ça, ils ne vont vivre que pour aller à l’école: réveil le matin pour aller à l’école, retour vers 17h00, manger, devoir, bain, et dodo. Normal pour un enfant de six ans ce genre de vie ?

  13. Salut Louis,

    Vas-tu croire que ce sont les sionistes qui contrôlent tout ?

    Relis donc cet extrait du Protocole de Sion :

    «Fonctionnaires serviles

    Nous choisirons parmi le public des administrateurs aux tendances serviles. Ils seront inexpérimentés dans l’art de gouverner. Nous les transformerons facilement en pions sur notre échiquier où ils seront mus par nos savants et sages conseillers, tout spécialement formés dès la plus tendre enfance pour le gouvernement du monde. Ainsi que vous le savez déjà, ces hommes ont étudié cette science de gouverner d’après nos plans politiques, l’expérience de l’Histoire et l’observation des événements actuels. Les Gentils ne profitent pas des observations continuellement fournies par l’Histoire, mais ils s’en tiennent à une routine de théorie, sans se préoccuper des résultats qu’elle ne peut donner. Nous n’accorderons donc aucune importance aux Gentils. Qu’ils s’amusent jusqu’à ce que les temps soient accomplis ; qu’ils vivent dans l’espérance de nouveaux plaisirs, ou dans le souvenir des joies passées. Qu’ils croient que ces lois théoriques que nous leur avons inspirées sont d’une suprême importance. Avec cette idée en perspective et le concours de notre presse, nous augmenterons sans cesse leur confiance aveugle en ces lois. L’élite intellectuelle des Gentils s’enorgueillira de sa science et, sans la vérifier, la mettra en pratique telle que la lui auront présentée nos agents, pour former leurs esprits dans le sens voulu par nous.»

    Ça explique bien le comportement des dirigeants libéraux et péquistes non ?

  14. Si j’étais méchant, je dirais que c’est un autre exemple de ce que ça peut donner quand des ministres sont choisis davantage en fonction de leur sexe que de leur compétence. Mais je ne serai pas méchant…

    Par contre, Line Beauchamp pourrait appuyer cette thèse.

    (essayez d’oublier l’aspect démagogique et concentrez-vous sur les faits exposés)

  15. Ciboire, pas quelqu’un qui cite le Protocole de Sion! C’est un texte de propagande anti-sémite, qui postulait que les juifs visaient la domination mondiale…

    On peut ne pas être d’accord avec les courbettes du parti libéral envers les contributeurs de sa caisse électorale, mais il y a des limites, ne tombons pas dans le délire antisémite primaire!

  16. Tu devrais t’informer sur ce qu’est le protocole de sion avant d’en exposer des partie. Te baser sur un FAUX document pour faire valoir tes points de vue. Vraiment pas fort.(ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Protocoles_des_Sages_de_Sion )

    De toute façon, c’est la communauté juive qui a demander ça. C’est le gouvernement qui aurait dû dire un non sans réplique, au lieu de faire des courbettes pour ne pas perdre des votes.

    En tout cas, ça ne regarde pas bien pour les prochaines élections. Aucun parti qui a de l’allure pour lequel voter…

  17. Tu devrais vivre ce que je vis depuis 20 ans et tu comprendrais que ce n’est pas faux. Si je cite cet extrait, c’est que je sais de quoi je parle. C’est bien plus facile de dire et croire que c’est un faux document. Un jour tu verras bien.La vérité gagne toujours. Regarde ce qui se passe et ça se voit. À moins que tu fasses partie de la majorité aveugle…

  18. Ciboire réveil !

  19. Tu vis sur quelle planète ?

  20. Moi aussi c’est ce que je pense. Il doit y avoir quelqu’un fichtrement bien connecté quelque pars…
    Tomassi, Courchesne, cette peur de faire une enquête contre la corruption dans la construction. Ce gouvernement là nous cache quoi au juste???

  21. Merci pour les infos, internationaliste! En effet, quand je vois que quelqu’un nous cite les Protocoles des Sages de Sion, je ne peux que te donner raison, quand tu dis qu’une telle décision peut encourager les sentiments antisémites.

  22. Les Protocoles des Sages de Sion est un faux document antisémite censé être un plan de conquête du monde par les Juifs et la franc-maçonnerie. Il fut fabriqué à la demande de la police secrète du tsar et à l’intention de Nicolas II de Russie, qui, bien qu’antisémite, refusa d’en faire un instrument de propagande, ayant rapidement découvert la surpercherie et estimant que ce texte décrédibiliserait son combat.

    Franchement, comment peut-on citer et donner du crédit à ce torchon-là qui est pris pour un document authentique que par les paranoïaques et les antisémites, hein?

    Malheureusement, ce genre de monde-là est légion sur le Web: http://www.youtube.com/watch?v=HjS18F0xpcQ

  23. Lis la remarque de Jean-Luc Proulx au sujet de ce document, ça résume très bien la valeur à y accorder.

    On a le droit de ne pas être d’accord avec les courbettes des Libéraux. ON a le droit de désapprouver la rigidité de certaines sectes extrémistes, qu’elles soient juives, chrétiennes, musulmanes ou pastafariennes. Mais citer pour ce faire un document complètement discrédité, c’est se tirer magistralement dans le pied.

  24. Un autre aveuglé ? Je ne suis pas antisémite mais anti-sioniste,nuance. Les sionistes sont de faux juifs. T’as qu’à regarder ce qui se passe sur la planète terre. Ouvrez les yeux. Informez-vous aux bons endroits. Vous défendez les sionistes si je comprend bien.
    Je ne serais pas surpris, ils sont partout. Pourquoi pas ici ?

  25. Avec toutes les gaffes que ce gouvernement
    accumule depuis qu’il est au pouvoir (les
    deux mains sur le volant… La tête dans
    les nuages…), il y a, toutefois,
    certaines choses qu’il pourrait faire pour
    remonter un peu dans mon estime, et dans celle
    de la majorité des Québécois. Le premier geste
    à poser serait d’abolir complètement tout
    financement aux écoles privées, ainsi plusieurs
    problèmes seraient évités.
    merci pour tous les autres commentaires fort
    intéressants

  26. «Il n’est plus à démontrer que l’antisémitisme contemporain se camoufle derrière la critique soi-disant légitime d’Israël, des sionistes, du lobby juif ou du lobby sioniste (pour les plus précautionneux). Le chancelier autrichien a raison de dénoncer « une rhétorique antisémite » et « d’attiser des préjugés antisémites » dans le chef du parti d’extrême droite FPOe. Dieudonné et son parti anti-sioniste ne font pas autre chose.»

    http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/05/autriche-anti-sionismeanti-israelisme.html

  27. Les parents catholiques enseignent déjà la religion à leurs enfants la fin de semaine (cours de catéchèse donnés par les églises non subventionnés par l’état). Les parents juifs sont libres de faire la même chose.

    Et oui, je pense que c’est nécessaire d’ameuter toute la province…

  28. Je serais plutôt d’accord avec cette proposition mais il faut quand même admettre que l’abolition des subventions aux écoles privées ferait augmenter le fardeau fiscal des contribuables.

    C’est d’ailleurs fort probablement l’économie réalisée qui fait que l’abolition n’a pas encore été décidée.

  29. @Jean-Luc

    Pour une fois je suis d’accord avec toi. Le fait de se référer aux Protocoles des Sages de Sion est une aberration totale et ce document est bel et bien un faux. La critique des organisations juives et pro-israéliennes n’a rien à voir avec ce tissu de mensonges et de monstruosités.

  30. Jean-luc, il existe quand même des anti-sionistes non antisémites. Ne généralise pas aussi simplement.

    Werner Faymann est un brasseur de merde ou un abruti fini.

    Quand au lien d’Israel avec l’Europe, il devrait reviser ses lecons : culturellement et sportivement Israel fait partie de l’Europe. Il est ainsi parce que ce pays se trouvait isolé au milieu de pays hostiles refusant de l’accepter au sein de leurs unions. Economiquement, il y a enormement de traité entre Israel et l’Europe, la seule chose en realité qui fait une grosse différence, c’est que son nom n’y est pas officiellement inclu. Mais oui, il a deja ete souvent question de la candidature d’Israel (et de la turquie et meme du maroc !) dans l’Europe economique.

    Ce type est une burne.

  31. Fais-tu parti des endormi ?

    Et si c’était nul autre que le président assassiné John F. Kennedy qui le dit, le croiriez-vous ?

  32. Fais-tu parti des endormis ?

    Et si c’était nul autre que le président assassiné John F. Kennedy qui le dit, le croiriez-vous ?

  33. @ reblochon.

    Crois-tu aux Protocoles des Sages de Sion?

    @ Yvon Sylva.

    John F. Kennedy, le premier président néo-conservateur de toute l’Histoire des États-Unis!!! Yep, sir!!!! 😀

    Au fait, félicitations, car, grâce à vous, je peux me vanter de connaître, au moins, 5 personnes qui croient dur comme fer aux Protocoles des Sages de Sion:

    1) Vous;

    2) Zach Gebello, alias Gébé Tremblay, un négationniste et un antisémite notoire;

    3) Louis-Ferdinand Céline;

    4) Adolf Hitler;

    5) Michel Lauzon, alias 911allo, et cette comparaison-là n’est pas un compliment!

  34. Connais-tu bien Michel Lauzon ? C’est évident que non.
    J’ai connu Michel Lauzon quand il avait 12 ou 13 ans. J’ai renoué avec lui par 911allo justement; alors je le prends pour un compliment. Quand à Hitler, savais-tu que sa folie était financée par les sionistes? Et que ces mêmes sionistes finançaient aussi les alliés ? Au lieu de critiquer ce que tu ne connais pas, informes-toi aux bons endroits. Je ne pense pas que tu puisses te vanter de grand chose; sinon de ton ignorance ? À moins que tu sois un collabo ?

  35. Oui, Michel Lauzon est le plus grand paranoïaque à sévir sur Youtube!!! C’est vraiment dommage que Blackferatu nous ait largué à cause de son christie de détective qui a découvert son identité, car il faisait une très bonne job de dénonciation de Lauzon, depuis que sioniste11 semble avoir abandonné la partie.

    Tu m’as, sans doute, déjà vu sur Youtube, dans les commentaires des vidéos de ceux qui voient vraiment clair dans la maladie de Michel (Blackferatu, sioniste11, LesChansonnettes, etc.). Je suis lequebecdedemain.

    En passant, pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit de tout un phénomène! On peut le lire, à l’occasion, sur quelques blogues, mais il sévit davantage sur Youtube, là où il se fait appeler 911allo, un pseudonyme qui veut tout dire, d’ailleurs! Disons que c’est un type qui, si on le cite comme source, fait, rapidement, discréditer nos arguments, car il a vraiment un tas d’histoires toutes aussi loufoques à raconter et la moindre petite rumeur, même la plus débile, il y croit dur comme fer!

    Pour cet homme qui vit reclus dans sa maison à Saint-Jean-sur-Richelieu, Elvis Presley est vivant et il est pompiste au Texas, Michael Jackson n’était pas humain et il était le porte-parole du diable sur Terre, le vrai Paul McCarthney est mort, les Protocoles des Sages de Sion sont, bien sûr, un document authentique, le libre-échange est le prélude au North American Union, les Illuminatis manipulent le monde à travers Paul Desmarais, tout le système politico-médiatico-financier est sous contrôle sioniste total, 96% des médias du monde sont sionistes, le réchauffement climatique est une arme des sionistes et les éco-sceptiques sont payés pour détruire le monde, car ceux-ci poussent le Nouvel Ordre mondial avec la FED, les chemstrails et la calice de pyramide avec un oeil qui apparaît sur les billets de banque américains et à laquelle serait mêlé le système de santé, Barack Obama représente l’Antéchrist, Israël est le mal incarné, la Troisième Guerre mondiale, voire même la fin du monde, est pour demain matin (tiens, moi qui croyais que c’était le 21 décembre 2012! Hé! Hé! Hé!), Dieu et Satan existent et ils se livrent, à tous les jours, une lutte sans merci à travers la politique nationale et internationale pour déterminer l’avenir du monde, Satan contrôle les codes barres et seule la Bible peut nous sauver, malgré qu’elle soit corrompue par les sionistes!!!!

    En gros, là, il s’agit de la «vision» du monde de ce Michel Lauzon qui semble souffrir abondamment. Son arrogance envers les gens qui veulent lui montrer qu’il se trompe royalement fait en sorte qu’il les bloque, dans le sens qu’ils ne peuvent plus commenter ses vidéos, ni son channel Youtube. En plus, il dit qu’il pardonne à ceux qui ne voient pas la «lumière» que lui voit, mais, après, il leur fait des fingers dans ses vidéos, tout en les traitant de sionistes, car il est persuadé que Youtube est contrôlé par des sionistes (des «faux Juifs qui forment la synagogue de Satan», comme il les appelle) qui sont payés pour le discréditer et pour le rendre fou, à l’aide de plusieurs comptes Youtube qui regrouperaient plus d’une personne! Ce type a, également, un ego démesuré et, vous l’aurez, sans doute, deviné, il est paranoïaque et, probablement, schizophrène.

    Ah, oui, j’oubliais de mentionner que, tout comme les bons conspirationnistes qui se respectent, il croit à la théorie du complot sur le 11 septembre 2001 et il croit, également, que le tremblement de terre en Haïti, qui a été causé par les Américains avec l’aide d’une arme sismique, bien sûr, justifiera l’établissement d’un gouvernement mondial! Franchement, qui veut bien croire à toutes ces sottises, hein? Quand ça a l’air d’être trop gros pour être vrai, c’est que ça ne l’est, probablement, pas!

    Sur son channel Youtube, il se décrit comme étant hyper-réaliste, mais, moi, je crois, plutôt, qu’il est dans les patates jusqu’au cou! En fait, je crois que tu ne peux pas te dire hyper-réaliste et croire dur comme fer à la Bible. Ce n’est pas compatible! Je vois la Bible un peu comme étant un conte de fée et je vois Jésus comme étant le Père Noël. C’est de la fiction qui enlève les craintes des enfants et qui ajoute un peu de bonheur! Cependant, à l’âge adulte, je crois que l’esprit critique est assez développé pour se rendre compte que tout ceci n’est que fiction et que la religion ne sert qu’à une seule et unique chose: enlever la peur de la mort! Une âme qui survit dans un paradis parfait, c’est un peu trop beau, non? Mais, il y en a beaucoup qui n’ont pas encore allumé! D’ailleurs, si tu crois en la Bible, comment peux-tu croire, aussi, en Satan, hein?

    «J’ai connu Michel Lauzon quand il avait 12 ou 13 ans.»

    Était-il aussi paranoïaque que maintenant?

    «Quand à Hitler, savais-tu que sa folie était financée par les sionistes? Et que ces mêmes sionistes finançaient aussi les alliés ?»

    Piouffffffff!!!!

    😆 😆 😆 😆 Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Arrête, j’ai mal au ventre!

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Tabarnac, je ne suis pas capable d’arrêter de rire!

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Pouahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahhaha!!!!!!!!!! 😆 😆 😆 😆

    Non, impossible, je ne suis pas capable de lire ça sérieusement! Tu es en train de me dire que les Juifs finançaient celui qui voulait les exterminer et que les camps de concentration sont une invention des Alliés, comme ces cracpots qui affirment, sans rire, que le 11 septembre 2001 est une invention des Américains.

    Comment veux-tu que je te prenne au sérieux? Va donc dans l’asile le plus près de chez-toi et emmène donc ton ami Michel avec toi, quand à y être! Pis trouve lui donc une job, à ce christie de BS-là qui a l’air de passer plus de temps devant sa web-cam qu’au travail, cette espèce d’hyper-réaliste de moron de mes deux!!!!

  36. «À moins que tu sois un collabo ?»

    Non, je ne pense pas être un fan du régime de Vichy, désolé! 😉

  37. Une question pour toi: es-tu un nazi?

  38. Lauzon s’amuse lui-même à maquiller ses vidéos pour faire croire qu’il est hacké par des sionistes, d’ailleurs.

    Au fait, tu le remercieras, quand tu le reverras! Grâce à lui, j’ai découvert un monde dont j’ignorais, jusque-là, l’existence: une guerre ouverte entre lui et sa gang de conspirationnistes et les forces des agitateurs dont faisait partie Blackferatu, le tout sur Youtube! Personnellement, je ne crois pas aux théories de conspiration que Michel tente de défendre. C’est pour ça que je penchais davantage du côté de Blackferatu et que je me sentais très proche de lui. Virtuellement, puisque je ne le connais pas!

    Mais, je me demande ce qu’il peut faire aujourd’hui!

  39. Ne perds plus ton temps…je ne te lis même pas…

  40. @Astidastineux: Possible, en effet. Faudrait déterminer si des organisations juives financent le PLQ…

    @Achat local 100% Québec: Un gouvernement ne peut nous cacher que ce que l’opposition lui permet de cacher. Le fait que ce gouvernement peut tant s’en permettre est un signe, à mon avis, de la faiblesse de l’opposition.

    @Melanie: À mon avis, comme tu le notes, ceux qui s’en prennent aux Juifs font erreur; c’est à nous, et nous seuls, que nous pouvons en vouloir pour notre à-plat-ventrisme…

    @Martin R.: Je crois que les problématiques découlant de ce manque de jugement sont très très nombreuses….

    @Jean-Luc Proulx: Le problème, c’est que Charest est encore plus fort aujourd’hui qu’en 2005; l’ADQ est mort, le PQ est moribond; il a le champ libre!

    @internationaliste: Je suis d’accord que ce type de mesure peut encourager l’anti-sémitisme. Ceci dit, avec la situation actuelle, ce n’est pas quelque chose qui me fait bien peur.

    @Claude Martineau: Ça ferait rire la planète, mais après… Toute la planète a ri de l’affaire Julie Couillard, mais le sinistre Bernier a été réélu avec 63% des votes… Je crois que c’est ici, au Québec, qu’il faut agir!

    @derteilzeitberliner: Ce n’est pas une futilité. L’école doit avoir des horaires s’accordant à la majorité des parents. On ne modifie pas de tels horaires sans de bonnes raisons. Et satisfaire quelques écoles radicales juives ne constitue pas, à mon avis de bonnes raisons…

    @Isabelle Lefebvre: D’accord avec vous…

    @Danièle: Tu as misé bien juste, à mon avis: nous sommes colonisés. Peu de gens comprennent réellement le sens de cette affirmation. Nous avons perdu jusqu’à la capacité de nous imaginer prendre l’initiative sur ce qui nous est cher.

    @Yvon Sylva: Honnêtement, le Protocole de Sion et ces trucs, ce n’est pas trop mon fort. Je n’ai pas de position sur le sujet quant à savoir si c’est vrai ou faux; je préfère me concentrer sur l’évidence et m’attaquer à nos propres élites, qui ne sont pas juives, et les forcer à nous écouter.

    @reblochon: 100% d’accord avec toi; on peut être anti-sioniste, et s’opposer à l’innommable barbarie israélienne, sans être antisémite. Il faut savoir faire la différence.

    @Enkidu: Je crois aussi qu’il faut être prudent sur un tel sujet.

    @efebvrejj: 100% en accord avec vous. Il faudrait éliminer le financement des écoles privées, entièrement, et forcer les écoles récalcitrantes à rentrer dans le rang. C’est impératif!

    @Steph: Je pense le contraire. L’abolition du fardeau des écoles privées devrait résulter en économies pour les contribuables, à terme; bien sûr qu’il faudra imposer un peu plus lourdement les plus hautes fortunes, mais on sauvera de l’argent chez la classe moyenne et les moins bien-nantis tout en assurant à la majorité une éducation de meilleure qualité, car plus représentative de l’ensemble de la société. Dans tous les cas, nous en avons déjà discuté…

    Merci à tous pour vos commentaires!

  41. Louis, j’ai dit « futilité » car je maintiens que calendrier et horaire n’ont pas à être décidé centralement mais bien selon les demandes de chaque commission scolaire ou école.

    Ça me dépasse qu’on en soit à une telle centralisation.

  42. bonsoir,

    Peuple du Quebec lève toi et marche ! le sionniste est a ta porte et vient te dire que ta libertée n’est plus …. redevient le peuple fière que tu a été et tient tête comme tu sait si bien le faire …. montre au gouvernement que tu connais le sens du mot « révolution » pour qu’il tremble au sons de tes pas ! ne perdons pas ce qui est notre pour ce satisfaire d’etre « bon vivant » ou « politiquement correcte » pour ne pas parraitre des monstres au yeux de ….au yeux de qui d’ailleur ? le droit unique de l’homme est sa parole ! alors parle Quebec que le monde entié puisse t’entendre ! Réveil ! Je suis une idée qui marche difficilement aide moi a courrir ! Pense a l’enfant nourris en ton seins qui manque presque de lait … soit le mot « avenir » je suis une idée … on arrete pas une idée on peut tuer un homme mais tant que l’idée reste alors tout peut changer …

    prennez grand soins de ce pays pour lequel les anciens ont tant souffert sentez leur sueur dans le vent leur sang dans la terre ….

    n’attend plus tranquil chez nous que les choses ce passent ….
    relis les parole de l’hymne national …

    aurevoir dans un meilleur monde

  43. […] Sarcelle33 Inscrite lundi 15 février 2010 08h20 'Où est le problème? selon notre Premier Ministre Charest. @ Dorothée, Robert, Raymonde, nonauracisme,Vincent, Alfredo, Philippe: Ne vous limitez pas à 'Où est le problème? Monsieur Charest n'a sûrement pas eu le temps d'en mesurer les conséquences. Voir le lien qui suit et peut-être changerez-vous d'opinion.. https://ledernierquebecois.wordpress.com/2010/02/12/michelle-co […]

  44. Louis, tu dis : «…je préfère me concentrer sur l’évidence et m’attaquer à nos propres élites, qui ne sont pas juives, et les forcer à nous écouter.»
    N’est pas l’évidence que nos élites sont à la solde des faux-juifs (sionistes) et qu’ils et elles n’écoutrons jamais nos voix discordantes ? C’est évident que les sionistes financent le PLQ, sinon ils n’agiraient pas ainsi .

  45. Je suis de ceux qui croient que le gouvernement doit prendre ses responsabilités et faire preuve de courage, mais qu’il choisit plutôt la version libérale de ces deux mots.

    2 choses me dérangent dans tout ce que j’ai lu.
    D’abord, on fait tout un plat pour l’abandon de l’article 19. Ce qui se passe ici c’est qu’on n’interdit plus aux écoles d’ouvrir la fin de semaine. Pourtant, tous vos commentaires vont dans le sens de : « Les écoles VONT ouvrir les fins de semaine ». Il y a confusion ici entre ‘Les écoles juives pourront ouvrir sur des heures différentes et toutes les écoles devront ouvrir sur ces heures’…

    Au Québec, les écoles sont chapeautés par un Conseil d’établissement, lequel est représenté prinicpalement par des parents. Pour avoir siègé sur un tel comité, je sais pertinement que je n’aurais jamais, au grand jamais(!), laissé la direction passer un tel changement profond aux habitudes des enfants québécois… Les québécois sont très à laise avec leurs horaires de 180 jours et on doit cesser de penser que soudainement tout va changer…

    D’ailleurs il faut cesser de diaboliser le changement: les japonais ont je crois plus de 250 jours d’école et s’en portent pourtant pas plus mal je vous rappelle.

    2e chose qui me dérange du discours: le rôle des écoles privées dans la société québécoise.
    J’ai étudié dans les deux et travaillé dans les deux. J’ai vu les forces et faiblesses des deux. Et surtout, surtout, j’ai vu les élèves. Ce sont eux qui ont ou non des capacités d’apprentissage. On peut stimuler un jeune et lui donner le goût de la réussite, mais on peut pas rien lui rentrer dans le crâne de force. L’apprentissage ça lui appartient quelque soit ta stratégie pédagogique…

    Il y a des élèves qui ne l’ont pas facile, il y a des élèves qui dérangent, des élèves qui n’arrivent pas a apprendre au même rythme que les autres, etc. Doit-on les mettre dans la même classe que ceux qui réussisent tout du premier coup et qui lorsqu’on donne de la matière ‘en redemandent’? Non, ce n’est pas leur faire un cadeau, c’est juste ralentir et frustrer les plus vites et envoyer les échecs dans la figure des plus lents.

    Je crois à une certaine séparation des élèves, non pas pour élitiser quiconque, mais pour respecter les rythmes d’apprentissage de chacun. Pour permettre le développement de leur potentiel, à leur façon. Après ça est-ce que ça doit être en mode public-privée, c’est autre chose, mais si vous croyez que de tout mettre les élèves dans le même pain ça va faire lever la classe, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’à la cheville!

    C’est bien beau de chialer contre le système privée pour évacuer notre frustration du public, mais faut d’abord se poser les vraies questions et être minimalement informée du sujet.

    Faire autrement c’est se ranger dans le camp de la démocratie majoritaire qui ne voulait pas reconnaître l’existence des homosexuels!

  46. A vous tous,

    Ne mélangez pas sionistes et la plupart juifs hassidiques: Dans un cas on cherche la création d’Israel à tout prix et dans l’autre, on croit que ca ne fait pas nécessairement parti de la volonté divine.
    Les spécificités des Hassidiques restent http://fr.wikipedia.org/wiki/Hassidisme :

    * un séparatisme social (écoles spécifiques, magasins spécifiques), géographique (quartiers séparés, parfois physiquement fermés pendant le chabbat) et vestimentaire, même vis-à-vis des autres juifs ;
    * une religiosité extrêmement poussée. En Israël, les financements d’état des yechivot permettent à une forte proportion de Hassidim (chez les hommes) d’étudier le Talmud toute leur vie, sans travail salarié. Dans les communautés hors d’Israël, celui-ci est cependant plus développé ;
    * un rapport allant d’une hostilité viscérale (très minoritaire) à une vision positive (minoritaire), en passant par une neutralité intéressée mais critique (majoritaire) vis à vis du Sionisme. Ce qui en fait une exception dans le paysage politique juif.

    Ils partagent ces 3 caractéristiques avec les autres Haredim, de tendance « lituanienne ».
    Par rapport aux autres Haredim :

    * L’obéissance absolue à leurs rebbes héréditaires, et non aux chefs de yechivot les plus marquants.
    * Leur religiosité marquée par la joie, la danse, la volonté d’être proche de Dieu non seulement par l’étude mais aussi par le cœur.

    Autre point: Que les juifs veulent que leurs enfants apprenent la torah le dimanche est leur droit et ces enfants ne sont pas torturés pour y aller. C’est leur choix qui n’a pas de conséquences sur la majorité. Je préfère des enfants étudier la torah que des enfants passer la majorité de leur journée à regarder les insipides programmes de TV ou fureter sur le net.

    Enfin, soyez sages et ne mélanger pas trop vos idées. C’est un droit fondamental de tout humain de vouloir transmettre ses valeurs à ses enfants, surtout lorsque celles ci portent sur la paix et l’amour. Si ces écoles prêchent la haine, la guerre et le mépris, alors fermez les! Sinon, laissez les tranquilles.

    Je suis d’accord avec l’auteur de ce Blog, le problème ici, est le manque de transparence de la ministre, et la force du lobyisme juif sioniste. Pensez à Michaud, on a taillardé sa réputation sur des mensonges. Bouchard et sa gang l’ont pendu publiquement. C’est innacceptable ! mais ca ne fait pas de moi un homme contre les juifs.

    Une petite note pour les québecois pures laines: le tier des premiers colons au Québec était juif…on les avait chassé d’espagne et de France, obligé qu’ils changent leurs noms et leurs religion…ils se sont adaptés et maintenant, ils s’appellent Bégin, Lambert, etc…..

    Ton christ est juif, ta pizza est italienne, ton café est brésilien, ta voiture est japonaise, ton écriture est latine, tes vacances sont turques, tes chiffres sont arabes et… tu reproches à ton voisin d’être étranger !
    [Julos Beaucarne]

  47. Trobador, bien dit. Le gouvernement s’est plié aux volontés d’un groupe d’intégristes juifs. Les intégristes existent dans beaucoup de religions: chez les Catholiques: les Bérets blancs et la Fraternité Pie-X (ces connards ont une église dans mon quartier, sur la rue Dante. Ce qu’ils ont l’air constipé).

    Les sionistes ne sont forcément des juifs religieux; par ailleurs, il y a des sionistes chrétiens, souvent plutôt judéophobes (on en retrouvait dans le vieux « Reform Party », et ils ont fait des petits dans le parti conservateur canadien et le gouvernement actuel).

    Moi même, je suis antisioniste parce que je ne peux pas accepter le comportement et les politiques de l’État d’Israël à l’égard des Palestiniens autochtones. Rien à voir avec la judéophobie; j’ai beaucoup d’amis juifs et juives qui partagent cette optique et militent pour les droits du peuple palestinien.

    Louis, Les Protocoles constituent un faux historique célèbre.

    Personnellement, je suis contre les subventions publiques aux écoles privées, religieuses ou non. Et dans le cas des écoles religieuses, la plupart offrent des enseignements qui violent la Charte québécoise.

  48. Il est à peu près temps que les gens se réveillent et s’aperçoivent que nos élus de tous les niveaux (municipal, provincial et fédéral) mangent dans la main des extrémistes religieux. Je me bats depuis plus de deux ans contre le laxisme des autorités municipales et les passe-droits dont jouissent les intégristes de la secte hassidique. C’est à vous faire dresser les cheveux sur la tête et vous écoeurer de la petite politique électoraliste. Cette bataille me vaut actuellement une poursuite de 375 000$ de la part du plus gros propriétaire immobilier privé du Québec, Michael Rosenberg qui n’a qu’un but: m’intimider jusqu’à ce que je lâche prise et cesse de dénoncer les magouilles de ses acolytes intégristes. Et dire que maintenant, c’est la ministre Courchesne qui signe des ententes cachées avec, entre autres, une synagogue-école illégale qui vient de se faire « pogner » à faire de la contrebande d’alcool à trois coins de rues de chez moi. Je vous invite à visiter le site que je tiens depuis mon passage à la commission Bouchard-Taylor, en novembre 2007. Les bras vous en tomberont. Bravo pour votre blogue!

  49. Oups! J’oubliais de vous laisser l’adresse de mon site Web: http://www.accommodementsoutremont.blogspot.com

    Bonne visite!

    P.-s.: Vous pouvez même vous abonner à mon blogue.

  50. Bien dit, d’un bout à l’autre. Seule nuance: Personellement je me fous que des juifs aillent à l’école le dimanche et pendant l’été. C’est leur choix et tant pis pour leur vie sociale déjà inexistante. Cependant, autant au public qu’au privé, les élèves passent le plus clair de leur temps à étudier le programme scolaire du gouvernement. Parfois en l’enrichissant, parfois en nivelant par le bas. Mais ça reste le foutu programme. Ce que ces extrémistes demandent, ce que le gouvernement Charest permet, ce qui me révolte, c’est qu’ils passent le plus clair de leur temps à endoctriner leurs enfants de cours religieux, tellement qu’ils n’ont plus assez de temps pour étudier le programme de ce qui s’appellait le MEQ il n’y a pas si longtemps. Alors ils demandent rien de moins que d’ouvrir les fins de semaines et pourquoi pas pendant l’été, pour « faire comme tout le monde » et étudier les maths, le français, et autres matières obligatoires. Crisse. Faire comme tout le monde, c’est enseigner le programme du ministère. Ouvrez les fins de semaines pour enseigner votre religion si vous voulez, mais au Québec on a UN programme scolaire pour TOUS les Québécois (dans le sens purement électoral/civique du terme). Je me rapelle encore de mes examens de fin d’année, en anglais; les profs nous disaient de ne pas trop rire, l’examen était le même pour les bleuets au Lac St-Jean aussi. Et sur la couverture des examens finaux on pouvait lire « Épreuve Universelle »… Est-ce toujours le cas?

    Cet « accomodement » est une autre preuve du manque de colonne vertébrale de Charest et de son gouvernement. Car oui, Trobador (plus bas), les juifs ont énormément contribués à la société québécoise. Reste que les hassidiques sont par définition fermés sur eux-mêmes; la prochaine étape serait quoi, de leur faire une « réserve hassidique »??? Merde, on peut même pas leur dire de retourner dans leur pays en plus! Et ne me prenez pas pour un antisémite: mon seul problème c’est que je me vois mal accepter des gens qui nous voient comme des chiens galeux, et j’espère ne pas avoir besoin de livrer quelques exemples disgracieux pour prouver mon point.

    Je n’ai rien contre l’enseignement de la religion à l’école, en tant que matière connexe. J’ai moi-même survécu à un enseignement religieux dispensé pendant les heures de classe, et je suis fier de connaître l’histoire de Moïse et les Évangiles, du moins ce dont je me souviens. Il s’agit de culture générale, si vous voulez mon avis. Mais quand la religion prend toute la place, c’est signe qu’il faut agit, et SURTOUT pas dans le sens que prend le gouvernement: On devrait fermer ces écoles illégales, au lieu de réécrire les lois pour les « accomoder ».

    La voilà, mon opinion. Dieu que ça fait du bien.

  51. « Que les juifs veulent que leurs enfants apprenent la torah le dimanche est leur droit et ces enfants ne sont pas torturés pour y aller »

    Non, ils ne sont pas torturés. Seulement reniés par leurs pairs s’ils osent s’opposer à la religiosité de leur éducation. Et tant qu’à faire, les musulmanes ne sont pas forcées de se couvrir des pieds à la tête, et l’excision est un choix de société comme un autre.

  52. Moi j’ai LU les protocoles… 3 x… et OH COÏNCIDENCE, cela ressemble drôlement à ce que NOUS VIVONS ACTUELLEMENT.

    Et comme je l’ai déjà écrit: que cela soit écrit par des russes, juifs, sionistes, américaines, alouette… je m’en fou… ce document EXISTE et il faut CONTREDIRE les faits qui s’y trouve… pour que votre crédibilité soit préservée…

    ***

    Que vous êtes drôles à lire en tout cas…

    Il ne suffit pas d’affirmer HAUT et FORT (ou de citer un extrait de Wikipédia ou insulter ceux qui discutent du CONTENU de ce document)…

    ***

    « Mais citer pour ce faire un document complètement discrédité, c’est se tirer magistralement dans le pied. »
    (Enkidu )

    « Te baser sur un FAUX document pour faire valoir tes points de vue »
    (Martin R.)

    « C’est un texte de propagande anti-sémite »
    (Enkidu)

    « Les Protocoles des Sages de Sion est un faux document antisémite »
    (Jean-Luc Proulx)

    « ne tombons pas dans le délire antisémite primaire! »
    (Enkidu)

    « Pour une fois je suis d’accord avec toi. Le fait de se référer aux Protocoles des Sages de Sion est une aberration totale et ce document est bel et bien un faux. La critique des organisations juives et pro-israéliennes n’a rien à voir avec ce tissu de mensonges et de monstruosités. »
    (internationaliste)

    ***

    … pour que le CONTENU de ce texte soit démoli par vos « arguments » (lol), il faut des arguments SUR le CONTENU de ce texte.

    Lâchez donc les attaques personnelles, les « intimidations verbales », les citations entourant l’origine nébuleuse de ce document (à la limite, je suis d’accord…), et essayez de discréditer les gens qui discutent du CONTENU…

    Bonne chance…
    😉

    ***

    Voici le document en question:

    LES PROTOCOLES:

    http://www.scribd.com/doc/555981/Les-Protocoles-des-Sages-de-Sion

  53. @ Maria Gatti

    « Fraternité Pie-X (ces connards ont une église dans mon quartier, sur la rue Dante. Ce qu’ils ont l’air constipé). »

    Ah encore des insultes… à la place de faits/arguments…

    J’ai un ami dans ce groupe et je suis loin de partager toutes ces idées (nous avons eu des échanges parfois très… euh… disons corsés), mais les traiter de connards… là c’est VOUS qui êtes dans l’erreur.

    Et je suis un catholique plutôt pratiquant…

    Allez-vous me traiter de connard ?

    Honte à tous les intégristes, y compris les « intégristes laics »… qui insultent tout le monde qui ne croient/voient pas les choses comme eux.

  54. Toujours à Maria Gatti:

    Par contre, je suis 100% d’accord avec ce bout:

    ***

    « Les sionistes ne sont forcément des juifs religieux; par ailleurs, il y a des sionistes chrétiens, souvent plutôt judéophobes (on en retrouvait dans le vieux « Reform Party », et ils ont fait des petits dans le parti conservateur canadien et le gouvernement actuel).

    Moi même, je suis antisioniste parce que je ne peux pas accepter le comportement et les politiques de l’État d’Israël à l’égard des Palestiniens autochtones. Rien à voir avec la judéophobie; j’ai beaucoup d’amis juifs et juives qui partagent cette optique et militent pour les droits du peuple palestinien.  »

    😉

  55. Dernier message à Maria G:

    « Personnellement, je suis contre les subventions publiques aux écoles privées, religieuses ou non. Et dans le cas des écoles religieuses, la plupart offrent des enseignements qui violent la Charte québécoise. »

    Moi je suis contre TOUTES les subventions « bureaucratiques » (donc bye-bye commission scolaire et autres structures inutiles) aux écoles… privées OU publiques.

    J’aimerais mieux que les écoles retrouvent TOUTES leurs libertés, qu’elles deviennent toutes des coops d’éducation et que le financement, si financement il y a, soit donné directement aux parents, au prorata du nombre d’enfants…

    Donc, avec ce genre de système, bye-bye bureaucratie, bye-bye centralisation des décisions, bye-bye pédagogie débile, bye-bye nivellement par le bas et bonjour autonomie des écoles/profs et élèves, bonjour excellence, bonjour un paquet d’autres trucs…

    Mais soyez sans crainte… tout cela n’arrivera pas, car le Québec est encrassé dans le corporatisme des syndicats, commissions scolaires, bureaucrates, etc, et ce, au détriment des élèves…

  56. Avez-vous lu ‘l’entente’ entre la ministre et les 6 écoles juives?

    voir:
    http://docs.google.com/fileview?id=0B6jtz9R1OsdcZTU0MDI3Y2ItZTIwOC00YmRlLTk2NGMtMTYxYWY4MGE2N2My&hl=en

    Moi oui. D’abord, ce n’est pas véritablement une entente, puisqu’il n’est pas signé par la ministre. C’est la concertation des 6 écoles qui rédigent une lettre expliquant en quoi ils acceptent de se soumettre aux engagements exigés par le ministère. Un détail intéressant: une référence au permis de l’école d’enseigner. Selon moi, ça nous indique que le ministère a dû être clair à un certain point, vous rentrez dans l’ordre ou vous perdez votre permis.

    Dans l’ensemble ce qu’il faut lire c’est que les écoles acceptent que le ministère vienne inspecter et proposer des manières de faire pour arrimer ces écoles avec les attentes du ministère. Ils proposent 2 ans de suivi pour se conformer. Je rappelle qu’il s’agit d’ultraorthodoxes; c’est un peu comme si Israël acceptait enfin que l’ONU inspecte son arsenal nucléaire. En somme, il faut y lire que les écoles font des efforts, ce n’est pas rien…
    Le défaut de ‘l’entente’ -s’il en est une-, est que les écoles rappellent, juriste à l’appui, que le ministère n’a pas le pouvoir d’imposer un nombre d’heures spécifique par cours. Le ministère ne pouvant qu’imposer 25 heures d’école par semaine, point.

    Malheureusement, cette affirmation est me semble t’il exacte et montre deux choses: les écoles veulent dialoguer, mais n’entendent pas perdre leur droit d’enseigner la Torah 4 heures par jour sans combattre et deuxième point: je plains Mme Courchesne, car pour vaincre cette résistance elle devrait alors IMPOSER un nombre d’heures pour chaque cours.

    Pour le commun des mortels, ça semble aller de soi, malheureusement, ça signifie que toutes les belles écoles qui ont un programme particulier en viendront à perdre leur particulier justement. À titre d’exemple, mon fils qui fréquente une école primaire avec un cursus musical verra son école devenir une école plate et ennuyeuse qui offre du temps en parascolaire pour qu’on y enseigne la musique. Beau gâchis quoi!

    D’ailleurs, les examens nous en apprennent long. Si les élèves de ces écoles ne parviennent pas à réussir au même degré que d’autres écoles publiques a vocation particulière, alors il y lieu d’enlever les gants blancs non? À savoir quelles mesures le ministère peut prendre à ce moment je n’en sais trop rien. D’ailleurs, ces mêmes écoles pourraient par la suite porter plainte pour un genre d’harcèlement, car bien des écoles ont des taux de décrochage inouïs et le ministère ne sévit pas pour autant…

    La ministre a 8 millions de personnes qui l’observent attentivement et critiqueront chaque geste posé. Chaque fois qu’elle fait respecter ses propres lois, règlements, articles, etc., elle doit poser un geste qui change ceux-ci. Inévitablement elle froisse un groupe ou un autre. Louis P. dit que c’est la majorité qui dicte dans une démocratie, et affirme que c’est le moins pire des systèmes que l’on connaisse. Donc, à l’entendre le ministère devrait imposer un cursus platement laïc à ces écoles, exact ?

    Il y a des exceptions au droit de la majorité de régner. Dans ma réponse précédente, je rappelais à titre d’exemple que la démocratie a longtemps refusé l’homosexualité, peu de gens aujourd’hui soutiennent encore un tel point de vue. Ainsi, la majorité n’a pas toujours raison et certains faits et arguments sont meilleurs que d’autres quoiqu’en dise l’orgueil québécois.

    La ministre a été nommée pour prendre des décisions, mais elle a les mains liées par nos lois et changer ceux-ci pour remettre de l’ordre dans les écoles juives, ça crée du remous. L’article 19 ? Ça vous menace ? Vous pensez être obligé dorénavant d’emmener vos enfants à l’école le samedi, le dimanche puis à Noël tant qu’à charrier ? Foutaises… C’est la peur qui motive vos propos.

    Ça ne change rien à nos écoles, tant que l’école de votre enfant, son personnel et vous ses parents qui avez un pouvoir décisionnel sur l’école, n’ont pas décidé qu’ils voulaient ouvrir la fin de semaine.

    Personnellement, je n’aime pas penser que les enfants se font laver le cerveau 4 heures par jour. Mais, que ces écoles ouvrent la fin de semaine comme elles l’ont peut-être toujours fait, ne changera rien à rien…

    Néanmoins, à Outremont, la partie n’est pas gagnée …
    ?

  57. @ Jean-Luc:Tout à fait d’accord avec toi!
    Michel Lauzon n’est pas avant tout anti-sémite, il a surtout un GROS PROBLÈME DE [*pas d’insultes SVP*]!

Comments are closed.