Les insanités de Richard Rigby (Lake of Stew)

Dans l’extrait posté dans mon dernier texte, on peut entendre Richard Rigby, du groupe anglophone Lake of Stew, faire des commentaires plutôt inappropriés, voire méprisants, mensongers ou purement stupides.

lake_of_stew

Source de l’image

Affirmation un: « ma mère est Italienne; elle a été élevée dans la Petite-Bourgogne »

Si ta mère a été élevée ici, pourquoi es-tu incapable de parler français et doit-on mettre des sous-titres pour te comprendre? Comment peux-tu prétendre représenter les Québécois si tu admets avoir passé ta vie ici sans parler notre langue?

Affirmation deux: « À l’époque, dans les années 50, la Saint-Jean était une fête religieuse célébrée l’été par différentes nationalités. »

Dans les faits, à l’époque de ta mère, la Saint-Jean constituait déjà la fête des Canadiens-français. C’est en 1908 que le pape Pie X a fait de Saint-Jean-Baptiste le patron des Canadiens-français. Si la fête avait une forte composante religieuse, elle demeurait néanmoins la fête des Canadiens-français, et plus tard des Québécois. Tout au long du 20e siècle, elle a été la fête de notre peuple, de ceux qui parlaient notre langue et partageaient nos valeurs.

Affirmation trois: L’élection de René Lévesque, pendant les années 70, a transformé le tout en un événement nationaliste où nous n’étions plus la bienvenue. »

D’abord, c’est René Lévesque lui-même qui a fait de la Saint-Jean une fête nationale de tous les Québécois en 1977. C’est à lui que tu dois le droit de te produire devant nous aujourd’hui et de prétendre savoir qui nous sommes.  Un peu de respect pour l’histoire, SVP.

Mais quand tu dis que « nous n’étions plus la bienvenue », de qui parles-tu? Tu es la bienvenue; nous ne te demandons qu’une chose: intègre-toi et apprends notre langue. Si tu es disposé à respecter nos valeurs fondamentales, tu es la bienvenue, tout autant que tes ancêtres l’ont déjà été.

Affirmation quatre: « C’est de la « bullshit » tout ça; cette époque est du passé. »

Pourtant, un sondage publié l’an dernier indique que René Lévesque est la personnalité préférée des Québécois, toutes époques confondues. Si cet homme, décédé depuis plus de de deux décennies, peut encore être le préféré de tout un peuple, c’est donc que ses idées lui ont survécu.

Ainsi, et contrairement à TA « bullshit », les idées de René Lévesque ne sont pas du passé et cette époque n’est PAS révolue. Lévesque constitue toujours un héros et une source d’inspiration pour les Québécois, un peuple que tu connais manifestement bien peu pour quelqu’un qui a passé sa vie ici.

* * *

Ce que je trouve intéressant avec le discours de Richard Rigby, c’est qu’il représente un type de pensée assez répandue chez les anglophones de Montréal.  Pour pouvoir vivre en tant que victimes, ils travestissent la réalité en idôlatrant la période pré-Révolution Tranquille et en s’attaquant aux icônes québécoises.  Ils ne veulent rien savoir de ce que nous avons vécu; leur seul but est de pouvoir continuer à vivre repliés sur eux-mêmes sans jamais s’intégrer.

Ils nous détestent précisément parce qu’ils haïssent ce que nous avons de plus précieux.

Et nous, le jour de notre fête nationale, nous les applaudissons.

J’ai honte.

Publicités

5 Réponses

  1. Prendre en défaut des anglophones de mauvaise foi, c’est très facile, c’est même amusant tellement ils sont carrément dans les patates !
    Bel execice quand même, Louis ! et bonne Saint Jean !

  2. Merci! J’avoue que c’était pas bien difficile tellement cet individu dit des conneries… J’aurais pu rajouter que ses commentaires contre la SSJB n’ont pas leur place puisque c’est celle-ci qui a créé la Saint-Jean… mais à quoi bon? Ce type s’est durablement discrédité avec sa vision très… personnelle de l’histoire d’un Québec qu’il ne comprend pas.

    Maintenant, le mal est fait et le précédent créé. Nous avons désormais 364 jours pour nous assurer qu’une pareille insulte ne se reproduise pas.

  3. Les anglophone sont ici depuis plus de 250 ans. ILS SONT CHEZ-EUX!

    Le Quebec est un etat BILINGUE et MONTREAL EST UNE VILLE BILINGUE! Est-ce clair?

    Louis le raciste anglophobe, pourquoi tu sacre pas ton camps en France?

  4. J’ai décidé de laisser passer le précédent commentaire même s’il viole la nétiquette car il est très instructif.

    Il est symptomatique qu’après plus de 30 ans de loi 101, il se trouve encore des gens qui ignorent que le Québec est un État français, tout comme Montréal.

    Hier, j’étais à l’Autre Saint-Jean et je donnais l’exemple d’un ex-collègue de travail aux HEC à Montréal et qui croyait lui aussi que le Québec est un État bilingue.

    Je crois qu’il est tout à fait sidérant de constater l’ignorance totale de plusieurs de nos concitoyens. Ils sont tellement colonisés qu’ils ignorent jusqu’au fait que le Québec est un État français dont la seule langue de communication est le français.

    Tant que les Québécois refuseront de reconnaître que le Québec est un État français et que nous avons le devoir d’intégrer les ethnies et les récalcitrants anglophones à notre langue afin d’assurer une meilleure cohésion sociale, nous n’irons nulle part.

    Il y a tout un travail de pédagogie à faire. Davantage d’histoire à l’école ne ferait pas de tort. Il est inacceptable qu’en 2009 des gens puissent ignorer que la langue au Québec et à Montréal est le français.

    P.S. Notons au passage qu’il est intéressant de se faire dire d’aller en France. Je ne serais pas surpris que « Martin » soit en fait un anglophone ayant appris juste assez le français pour communiquer mais pas assez pour s’intégrer. C’est exactement le genre d’insultes que je me faisais lancer à Ville Saint-Laurent. Pas pire quand même: se faire inciter à quitter son propre pays parce qu’on parle sa propre langue. Ces gens sont des racistes de la pire espèce et c’est l’exemple édifiant qu’ils donnent de leur « communauté » anglophone et francophobe de Montréal.

  5. C’est n’importe quoi. On voit que les gens de cette espèce sont incapable d’écrire un commentaire sans insulter, ce qui compense pour leur absence d’arguments. Le plus pathétique c’est son exhortation à aller vivre en France alors que nos ancêtres sont ici depuis plus de 300 ans.

Comments are closed.