Bataille des plaines: non à la reconstitution!

bataille-des-plaines-d-abraham-1759-quebecLa reconstitution de la bataille des plaines d’Abraham de 1759, prévue à l’été 2009, constitue une honte pour tous les Québécois et les Canadiens d’origine française. Le Parti Québécois a entièrement raison de boycotter cette commémoration de la Défaite de la France face à l’Angleterre et on n’a pas besoin du langage coloré d’un Pierre Falardeau pour constater ce que représente réellement cet événement: la célébration de la fin de la Nouvelle-France et le début du déclin irrémédiable de la présence francophone sur le continent.

Cet événement constitue notre mythe fondateur, la raison qui explique ce que nous sommes aujourd’hui. Sans la défaite de 1759, nous serions certainement plus nombreux, probablement moins menacés culturellement et nous envisagerions le monde différemment. Un tel événement nous détermine aujourd’hui de la même manière qu’un enfant qu’on a violé dans son enfance en subit encore les conséquences à l’âge adulte; il nous définit, cible nos défis et oriente nos désirs. Nous sommes ce que nous sommes parce que nous avons vécu cet événement. Changez le sens que vous donnez au passé et vous changez le présent.  Revivez un événement traumatisant dont vous n’avez pu surmonter les conséquences et vous revivez le traumatisme et tous les problèmes qui suivent, notamment au niveau de la confiance en soi-même.

Le député adéquiste Éric Caire affirme qu’il s’agit simplement de notre histoire et qu’il ne faut pas avoir honte de célébrer cet événement; il soutient que des organisations juives financent notamment l’ouverture aux touristes d’une reconstitution du camp de concentration nazi à Dachau, en Allemagne. Si des Juifs incitent les touristes à visiter les camps de concentration, pourquoi ne ferions-nous pas de même avec la bataille qui a scellé notre destin?

En fait, il y a deux différences majeures entre le peuple juif et le peuple québécois. D’abord, le peuple juif a transcendé son passé en devenant maître d’un des pays les plus puissants du monde où ni la culture, la langue ou la religion ne sont menacés. Et surtout, le génocide a été reconnu internationalement comme une tragédie, ce qui permet de l’aborder sous un angle éducatif, dénué de son potentiel émotif. Un peu comme lorsque l’enfant violé en parle devant les caméras et exorcise ainsi l’empreinte émotive du passé, pouvant par la suite donner de l’aide à autrui sur ce sujet. Lorsqu’un drame est compris comme tel, il perd de son emprise pour celui qui l’a vécu.

Ainsi, le problème avec cette « célébration » vient justement du fait qu’on ne se contente pas de célébrer un événement du passé qui a été transcendé ou exorcisé, mais qu’on solennise une Défaite historique dont nous subissons encore les conséquences, 250 ans plus tard. Comment serait-il possible de rigoler un bon coup en observant une reconstitution de notre Défaite alors que le poids démographique des francophones diminue continuellement, que l’anglicisation de notre métropole progresse, que le tout-anglais prend de plus en plus de place? 1759, ce n’était pas hier, c’est aujourd’hui.

La seule possibilité pour une telle célébration d’être légitime serait d’être tenue à une époque où les descendants de cette Défaite auraient pris les moyens nécessaires pour ne plus avoir à subir les conséquences de celle-ci. Que la solution passe par l’indépendance du Québec ou non, il n’y aura pas de célébration tant et aussi longtemps que le nombre de francophones sur ce continent diminuera d’année en années.

1759, ce n’est pas seulement du passé. Le passé crée le présent et le présent crée le futur. Lorsque le futur de notre culture et de notre langue seront assurés, il sera possible de célébrer cet événement historique. D’ici là, je ne vois pas plus d’intérêt à assister à ce spectacle qu’à célébrer un abuseur dont les actes gangrènent encore l’existence de sa victime.

Nous avons peut-être parcouru du chemin depuis quelques décennies, mais beaucoup de route reste à faire tandis que le sol perd de sa fermeté sous nos pieds, risquant de nous précipiter dans les sables mouvants de l’Histoire.

Publicités

83 Réponses

  1. C’est fou comme tu écris bien… je devrais me méfier =P

    D’ailleurs, j’ai commencé le livre Blood and Belonging… du « grand » Ignatief… On va voir ce que ça donne o.o;;;

  2. Merci! Mais pourquoi devrais-tu te méfier?

    Tu nous feras savoir tes conclusions sur le livre, ok? Je suis certain que je vais finir par le détester assez pour écrire sur lui! 🙂

  3. C’est une véritable honte que cette histoire de reconstitution de la Bataille des Plaines d’Abraham. L’arrogance de Josée Verner dans ce dossier, une vache insupportable, me pue au nez. Bravo cher gouvernement canadian, on va célébrer notre conquête et notre assujettissment par la Couronne anglaise!

    Je sais que le Réseau de Résistance du Québécois et le Parti Indépendantiste ont l’intention de manifester si cet évènement a toujours lieu.

  4. J’aime le voir à l’envers: ils se sont trompés, car on est encore là.

    Ceux qui comparent ça aux commémoration de l’Holocauste se trompent. D’après ce que j’ai entendu, la Commission veut faire de la bataille des Plaines 2009 un évènement festif. Or, ce n’est pas le party quand on visite un camp de concentration.

    Soit dit en passant, Jean Charest et Sam Hammad ont dit qu’ils n’iraient pas non plus.

  5. J’aime bien cette phrase : «Or, ce n’est pas le party quand on visite un camp de concentration. »
    Je ne comprends pas les Québécois, maire Labeaume en tête, de vouloir «fêter» cette cuisante défaite à l’origine de 250 ans d’humiliations, d’injustices et de tromperies…

  6. Idealement, pour bien faire, il faudrait aussi retirer des livres d’histoire du Quebec cet evenement.

  7. « Sans la défaite de 1759, nous serions certainement plus nombreux, probablement moins menacés culturellement et nous envisagerions le monde différemment. »

    pas certain moi… On aurait été tout seul, et plus facile pour les américains de venir s’instaler ici. Pas de troupes francaises pour protéger les colons, ca n’aurait pas été long.

  8. ok les boys, on ne va pas se mettre à réécrire l’histoire quand même? « qu’est-ce qui serait arrivé sans ça ou avec ça? »
    non, on s’en fou, on a notre passer, on doit l’assumer et aller de l’avant!
    On ne peut pas continuer à toujours remuer le passer avec nostalgie! que ce soit la conquête, les échecs constitutionnels ou référendaires, les patriotes, l’AANB, etc.
    Bon, on est rendu où dans l’histoire? bon, allez on avance à partir de là!

    Comment faire pour s’épanouir en tant que peuple? Je sais pas, mais il faudrait commencer par donner le goût au peuple québécois à s’intéresser à la politique, à notre vie commune etc. Parce qu’avec le peuple pro « je m’en foutisme », on ira pas loin!!!

  9. William, que dire de plus!? Je pensais etre seul. Merci

  10. Il y a eu un septième de la population de la Nouvelle-France qui a été tué lors de la Conquête de 1760, soit 10000 sur 70000. C’est un chiffre considérable. Sans compter les fermes brûlées, les terres volées et les femmes violées par les soldats anglais. Il n’y a pas d’évènement festif à faire avec ça.

    Que ça plaise ou non à cette garce de Josée Verner les indépendantistes manifesteront si cet évènement aura lieu.

  11. Le problème, selon moi, est le côté festif de l’événement. Ok pour faire une reconstitution de ce qui s’est passé parce que il ne faut absolument pas oublier l’histoire, mais c’est pas un truc qui mérite d’être fêté.

  12. Plus rien ne me surprend venant de la Ville de Québec.

    Il serait grand temps de faire un échange culturelle Montréal-Québec pour que ces bozos voient ce qui les attend d’ici 20-25 ans quand Montréal sera 100% anglophone et que la tache d’huile se répendra sur leur village.

  13. Je ne remets pas en questions tes dires, mais des sources svp?

  14. Je suis d’accord avec toi (et avec Neil Obstat) qu’il serait difficile de dire ce qui se serait produit sans cette Défaite, même si je crois que nous aurions pu davantage prospérer, sans cet étau qu’on nous a imposé et qui a anglicisé la partie de notre nation qui est aujourd’hui l’Ontario. Surtout que la France a appuyé l’indépendance des États-Unis… M’enfin!

    Et je crois aussi qu’on doit regarder de l’avant.

    Par contre, à mes yeux regarder de l’avant ne doit pas signifier oublier son passé; je ne veux pas d’une « célébration » de notre Défaite, mais je ne voudrais pas non plus qu’on oublie que cette Défaite a eu des conséquences terribles pour nous.

    Si nous nous étions vraiment libéré de l’empreinte de cet événement dramatique, nous pourrions effectivement regarder de l’avant, mais je crois que nous sommes encore traumatisés collectivement par celui-ci et que notre présent découle pour beaucoup de cet acte fondateur.

    Si nous pouvions arrêter cette hémorragie qui fait reculer notre poids démographique, alors oui, je crois qu’on pourrait regarder de l’avant. D’ici là, je crois qu’on doit se souvenir de cet événement, mais qu’il n’y a pas plus de raison de le fêter que les Juifs en auraient de commémorer l’Holocauste s’ils étaient encore ostracisés partout dans le monde.

  15. Tu n’as qu’à consulter des livres d’histoire sur le Québec. En passant j’ai étudié dans ce domaine et je suis très au courant de ce sujet.

  16. @internationaliste: C’était la première fois que je voyais Josée Verner tenter de faire de l’humour, hier, à la télévision. Elle a vraiment choisi son événement, celle-là! Parlant des critiques de Denis Coderre à son endroit, elle a dit quelque chose comme « Venant d’un gars de Montréal »…

    @Olivier Morneau: D’accord! N’oublions pas le côté tragique de ce qui s’est produit… et le fait que nous en vivons toujours les conséquences. Nous pourrons peut-être fêter le jour où nous nous serons véritablement libérés, et je ne parle pas seulement d’indépendance nationale ici…

    @Omi-San: Je crois que les gens de Québec ont une autre sensibilité parce qu’ils se sentent moins menacés qu’ici. Il est possible de vivre à 100% en français à Québec alors qu’à Montréal le français est en déclin et que nous sommes plus menacés que jamais. Je crois effectivement qu’une plus grande sensibilité des gens de Québec à l’égard de la réalité montréalaise et une position un peu moins repliée sur sur elle-même serait bénéfique pour l’ensemble du Québec… et pour eux! Car comme tu le dis si bien, si on perd Montréal, ce n’est qu’une question de temps avant qu’on perde Quebec City!

  17. Il faudrait favoriser l’insertion de francophone sur l’ile de montréal et avoir la fierté de parler français et ainsi forcer les gens à pratiquer leur français (et même si l’autres ne comprend pas beaucoup de mots, bah qu’au moins on lui dise qu’un « plastic bag » est un « sac de plastique »).

    Et d’ailleurs, c’est pour ça que je crois que la création d’une citoyenneté québécoise serait génial… j’avais lu jean-françois lisée se prononcer sur la chose dans le devoir… d’ailleurs y’a un bel article sur http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=11&article=55120 à ce propos, et sur la situation du français…

    je l’ai d’ailleurs vue en conférence au cégep de trois-rivières et il expliquait la situation du français à montréal…
    il me semble que c’était lui en tk o.O;;;

    Bref =D

    Wil

  18. Voilà! 🙂 Il faut avoir la fierté de parler français, dans la rue, au travail, avec les amis, à l’école, partout! Chaque fois qu’on parle français à un anglophone, on lui lance le message qu’ici ça se psse en français et on l’incite à apprendre le français pour interagir avec nous!

    Voilà qui me semble une excellente façon de faire un pied-de-nez à la Défaite de 1759 et peut-être, éventuellement, d’être capable d’en rire et de regarder une reconstitution une bière à la main…

  19. J’ai presentement le tome 2 de Histoire populaire du Quebec de Jacques Lacoursiere. On parle de ferme brulé (apres tout, c’est la guerre) Mais la barbarie, les violes commis par les soldats anglais… pas de traces. Du moins, pas d’attaques gratuites. Les soldats Anglais reconnus coupable de mort étaient executé sur le champ. Faut pas oublier qu’a cette époque, on vait la guerre « comme des gentils hommes ». Et le comportement que tu decris ne cadre pas avec ce que je lis. Oui des canadiens ont été tués mais c’estait des combattant. Le civiles qui ne causait pas de resistance avait droit a la clemence des anglais.

    Enfin bref, je t’ai demandé des sources et tu restes vague. Moi je te donne le tome 2 de Histoire populaire du Quebec de Jacques Lacoursiere, les pages 277 a 344 comme référence ainsi que le deuxieme DVD du documentaire du meme nom

  20. oups.. on doit lire: Les soldats reconnus coupable de viol etaient executé sur le champ. et non pas Les soldats Anglais reconnus coupable de mort étaient executé sur le champ.

    Duh….

  21. Ben voila!
    malheureusement ca demande un effort. Et des efforts, c’est pas tout le monde qui en est capable… ou plutot, c’est pas tout le monde qui en a la volonté

  22. @ Neil Obstat

    Il y a entre autres Québec-Canada: Synthèse Historique de Jacques Lacoursière et Denis Vaugeois. Dans la section sur le siège de Québec on parle clairement de dévastation méthodique des campagnes avoisinantes et de la destruction de plus de 140 maisons environnantes. Dans la section sur le régime militaire on parle de 10 000 morts, ce qui est énorme pour une population de 70 000 habitants.

    Comme je t’ai dit plus haut j’ai étudié en histoire et c’est un fait historique reconnu que la Conquête anglaise a causé énormément de dégâts et de pertes en Nouvelle-France.

  23. T’as parlé trop vite mon cher!

  24. Les droits consentis en 1774 par l’Acte de Québec l’ont été uniquement par peur de la Révolution américaine qui se développait à ce moment là.

    Dans le livre de Lacoursière et de Vaugeois que je cite, on mentionne que des bombes incendiaires ont été largué sur des maisons. Drôle de façon d’épargner des civils! De plus étant donné la petite taille de la population de la Nouvelle-France bon nombre de civils s’enrôlaient dans l’armée pour défendre leur pays.

  25. comme je disais ausi plus haut, je ne remets pas en cause tes dires, Mais 10 000 morts militaires ce ne sont pas des civiles. Comme je disais, c’est la guerre il faut s’attendre a ca.
    J’ai pas vu de viols par des soldats britaniques.

    La conquete a causé beaucoup de dégats et des pertes, c’est vrai comme n’importe quel conflit. Mais on parle moins souvent d’une certaine prosperité et du traitement que les troupes ont réservé aux civiles et prisoniers apres la défaite. Les soldats ont apporté une économie nouvelles qui n’existait pratiquement plus sous le regime francais par ce que la France n’en avait plus les moyens. (economie pratiquement nul a cette epoque. Les devises etaient des cartes a jouer! Sans compté les soldats qui ont été hébergé chez les habitants le bon voisinage qui s’est developpé. C’est vrai qu’avec le temps, les choses vont se gater entre les deux peuples. Mais sur le coup, je ne suis pas pret a dire que les anglais sont arrivés en barbare et on tout détruit sans réfléchir en mangeant du francais et on violant chiens et chats. Ca, je laisse ca a Falardeau.

    Moi aussi j’ai étudié l’histoire longtemps. Ne voit pas de mépris quand je demande des sources. C’est tout a fait normal que je demande de « backé » les faits. Je suis certain que tu approuves aussi. ;o)

  26. Ouf on peut continuer longtemps comme ca…
    Je sais pour les bombes incendiaires largué sur les maisons. Je sais aussi que les anglais evacuaient les maisons et placaient les habitants sous leur protection avant de les bruler. (on est en temps de guerre) Et si certains refusaient de sortir,ben…

  27. Si toi et moi on continue comme ca, on va publier notre propre livre d’histoire, qui sera assez complet merci!! ;o)

  28. « Mais sur le coup, je ne suis pas pret a dire que les anglais sont arrivés en barbare et on tout détruit sans réfléchir en mangeant du francais et on violant chiens et chats ».

    Ce n’est pas ce que je dis non plus. Mais la Conquête a été aussi une tragédie pour le peuple de la Nouvelle-France. Il est faux de dire que les 10000 morts étaient nécessairement tous des combattants. Comme j’ai mentionné bien des civils se sont enrôlés dans l’armée pour défendre leur pays. Quand on bombarde des maisons et des fermes c’est bien évident qu’il va y avoir des morts parmi les civils.

    Pour ce qui est de « backé » les faits comme tu dis c’est fait de mon côté. J’ai tellement lu sur ce sujet que je ne peux me rappeler tous les titres de livres, mais la Synthèse historique de Lacoursière et Vaugeois décrit très bien ce que je raconte.

    C’est pourquoi je m’oppose à ces célébrations et je trouve le gouvernement fédéral, Verner, irresponsable d’organiser cet évènement provocateur.

  29. Lors des rébellions de 1837-1838, les soldats anglais ont entre autre brûlé l’Église de St-Eustache, causant la mort des civils qui s’y étaient réfugiés. Donc encore une fois rien à célébrer de cette Conquête qui a marqué notre subjugation en tant que peuple conquis.

  30. Tous les droits consentis par le conquérant l’ont été par peur d’un soulèvement. Comme Trudeau avec sa loi sur les Langues officielles voulait désamorcer le mouvement indépendantiste au Québec.

  31. C’est pas le sujet et la place pour ça, merci…….

  32. bah tu sais, aimer comment écrit quelqu’un ne veut pas dire que tu dois le lire aveuglément et tout gober… celui dont je veux me méfier, c’est moi-même…
    😉

  33. excuse moi j’ai perdu le fil. Qu’est ce qui n’est pas le sujet et la place?

  34. Enfin, je trouve cet échange tres interressant et en meme temps frustrant a cause du rythme imposé par le forme du blogue. Me semble que ca serait plus interressant autour d’une table.
    Peut etre bien qu’un jour?

  35. D,après moi, débattre du degré de barbarie des anglais envers les français est… secondaire disons…
    la défaite des plaines est un fait, et on doit s’en préoccuper, et personne ne peut nier que nous sommes conquis, et que le poids démographique francophone a chuté depuis et continuera encore de chuté si on adopte pas des mesures concrètes… voilà pourquoi mon lien vers jean-françois lisée qui propose des idées (tout comme l’a fait Marois avec son projet de citoyenneté québécoise, même si elle n’en a pas dit mots pendant sa campagne électorale)
    http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=11&article=55120

    mais c’est surtout l’ambiance de fête qui est le problème de l’événement que le fédéral veut créer autour de ce passé… qui fait ce qu’on est aujoud’hui…
    ils viennent rire de notre gueule en plein dans notre face!
    -_-

    Wil

  36. pourquoi pas… =D

  37. Oui, car c’est une des conséquences de la Conquête anglaise. L’histoire est une suite ininterrompue d’évènements et ce qui se passe aujourd’hui a une origine dans le passé

  38. Tout à fait d’accord. En passant Neil je ne t’ai jamais accusé de mépris. Comme sources il y aussi Histoire des Canadas publié par Robert Comeau et Rosario Bilodeau.

  39. d’autant plus que c’est frustrant de voir que les gens ont encore peur de prendre leur destiné en main. On dirait qu’il faut toujours qu’il y est une merde pas possible qui nous tombe dessus avant qu’on se décide a faire quelques chose…
    C’est pour ca que j’aime mieux mettre mon énergie sur 2009 que de revenir sur le passé que je ne peux pas changer de toute facon. Et en 2009, ca commence a etre alarmant pour l’avenir

  40. Lol, je n’ai pas vu de mépris de ta part! J’avais peur que tu interpretes mon commentaire comme etant méprisant!

  41. Pas du tout Neil Obstat. J’ai l’expérience des blogues et j’en ai vu des commentaires méprisants et ça ne semble pas être ton style. Quant à moi les divergences d’opinion n’empêchent pas le respect.

  42. On ne reconstitue pas une défaite aussi sanglante qui a marqué le début de notre génocide culturel. Le peuple qui a subit le premier Holocauste de l’Histoire de l’Humanité n’a pas à subir cette reconstitution d’une plaie historique de cette envergure, même si ça fait l’affaire d’Ottawa, de la carpette de guidoune charognarde soi-disant libérale qui nous sert de premier ministre du Québec, de l’Autorité impériale britannique et des descendants de l’envahisseur colonisateur britannique avec tout leur Quebec-bashing.

    En tant que nationaliste québécois francophone et souverainiste, ça me lève le coeur et le motif de la ministre Josée Verner disant qu’il faut se souvenir de notre Histoire ne tient pas la route une seule maudite minute. Les États du Sud américain reconstituent-ils la Guerre de Sécession pour se souvenir de leur défaite face aux États du Nord dans la libération des esclaves, hein? Bien sûr que non! Les Français reconstituent-ils les guerres napoléoniennes et la Guerre franco-allemande de 1870-1871 pour se souvenir de ces deux plaies dans leur Histoire, hein? Bien sûr que non! Les Allemands reconstituent-ils les deux guerres mondiales, le Traité de Versailles de 1919 et l’Holocauste pour se souvenir du pire chapitre de leur Histoire que constituent ces quatre événements, hein? Bien sûr que non!

    Tous les peuples veulent oublier les pires chapitres de leur Histoire et leurs pires défaites et le devoir de mémoire relié à ces dites défaites et à ces dits pires chapitres historiques, il se fait à l’école dans un cours d’Histoire du pays du dit peuple. C’est comme ça que chaque peuple transmet les informations sur les pires chapitres de son Histoire et sur ses pires défaites à la prochaine génération pour qu’elle puisse continuer le devoir national de mémoire. Mais nous, au Québec, on ne peut pas faire ça. John-James Charogne a aboli les cours d’Histoire au profit de l’anglais et de l’éducation physique, sans parler de la destruction de nos fromagers qui prouve son inculture. Mais, le Québec semble se satisfaire de ce génocide qui a été démarré par l’envahisseur colonisateur britannique et qui se poursuit par Charogne, puisqu’il a été réélu avec 42% des votes et 66 députés. On comprend pourquoi il se lave les mains de la reconstitution de la Conquête britannique qui ne sera en fait qu’une activité de propagande monarcho-fédéraste servie par Ottawa et appuyée par le très monarcho-fédéraste soi-disant journaliste impartial, André «agent officiel du PLC et du PLQ» Pratte.

    Je vous conseille de vous méfier du rapace de Pratte comme de la peste. Vous, concitoyens de Québec, appuyez-vous cet affront envers nous, envers notre nation, envers le Québec, notre vrai pays, envers notre Histoire, envers nos enfants et envers notre ville, car ce qu’Ottawa propose par cette exercice de propagande, c’est, ni plus ni moins, de prendre la ville de Québec en otage, car la ville ne sera que le théâtre de toute cette propagande monarcho-fédéraste pour qu’on se sente encore plus petits devant le ROC, l’envahisseur colonisateur britannique et l’Autorité impériale britannique. C’est nous prendre en otage d’une façon clairement étatiste, le monarcho-fédérasme du KKKanada étant le système le plus étatiste qui soit pour maintenir un peuple enfermé et enchaîné contre sa volonté, tels des esclaves de l’Histoire où le KKKanada n’est que notre camp de concentration à ciel ouvert, voire même une dictature déguisée en démocratie, pour nous maintenir dans l’infériorité la plus totale et l’ignorance la plus abjecte, et ça, c’est tout le contraire de la définition de la liberté.

    Pour une fois dans votre vie, chers concitoyens de Québec, cessez de penser comme ces colonisés d’anciennes grandes gueules de la radio-poubelle d’autrefois et aux fonctionnaires de Québec, cessez de penser seulement à vos crisses de coupures salariales péquistes de 1983, alors que le gouvernement de René Lévesque n’avait pas trop le choix, PUISQUE L’ÉCONOMIE DU QUÉBEC ÉTAIT EN RÉCESSION! Réfléchissez un peu en êtres humains doués de Raison et affamés de liberté et répondez-moi : trouvez-vous cet affront et notre emprisonnement au KKKanada comme étant normaux? Wilfrid Laurier lui-même disait que les Québécois (ou les Canayans-français, si vous préférez) étaient prisonniers dans une cage dorée et portaient des chaînes en or aux pieds en restant dans le KKKanada. Ça, c’est un colonisé lucide, mais un colonisé lucide qui a profité lâchement de cette situation inacceptable en regardant son peuple de haut, car Wilfrid Laurier était un Québécois, ou un roi-nègre, qui s’est élevé au-dessus de nous, grâce au dévouement de l’Autorité impériale britannique et de l’envahisseur colonisateur britannique envers lui, afin que l’on oublie que nous avons été conquis et annexés par la force des armes dans la totale indifférence de la France, notre mère-patrie.

    C’est ça notre Histoire. Nous avons été gouvernés par l’envahisseur colonisateur britannique par la force des armes et nous avons subis ses politiques génocidaires par la force des armes et du monarcho-fédérasme. Pensons seulement aux Murray, Carleton, Colburn, Shreyer, Hnyatychin, Clarkson, MacDonald, Borden, Mackenzie King, Diefenbaker, Pearson, Martin, Harper, Ignatieff, etc.! La même chose s’est produit avec les rois-nègres que nous avons aveuglement élu et qui ont été chargés ou qui sont toujours chargés de nous faire oublié notre Histoire. Pensons seulement aux Laurier, Saint-Laurent, Trou d’eau père et fils, Mulroney, Chrétien, Jean, Leblanc, Dion, Frulla, Charogne, Bachand, Beauchamps, Normandeau, Corbeil, Couillard, Bolduc, Gagnon-Tremblay, Sacoche-Forget, Hamarde, Després, Béchard, Courchesne, Boulet, Saint-Pierre, Blais, Johnson, Pettigrew, Coderre, Cannon, Verner, Bernier, Blackburn, Paradis, etc.! Nous avons même eu droit à des soi-disant défenseurs de notre nation, voire même des soi-disant libérateurs, qui ne sont en fait que de sales lâches profiteurs qui ne veulent que profiter de ce camp de concentration KKKanadian pour s’enrichir de façon la plus dégueulasse qui soit sur notre dos, tels des BS corporatifs. Pensons seulement aux Duceppe, Gauthier, Laframboise, Mourani, Crête, Gagnon, Guimond, Roy, Brunelle, Bouchard, Ménard, Ouellet, Carrier et tous les autres députés passés, présents et futurs de cette fraude électorale corrompue qu’est l’inutile Bloc! Nous sommes cuits de tous les côtés. Nous sommes infantilisés et nous avons le cerveau lavé. C’est donc tout à fait normal que toutes les crosses d’Ottawa passent comme lettre à la poste au Québec et surtout à Québec. Aucun parti fédéral ne respecte le Québec. AUCUN!!!!!! Alors, pourquoi devrions-nous rester dans cette position fortement humiliante de citoyens de deuxième classe au KKKanada, alors que nous pourrions se libérer de nos chaînes en or, sortir de notre cage dorée et se gouverner nous-mêmes dans notre pays, hein? C’est la question que je pose à mes concitoyens de Québec qui trouvent cette situation intolérable parfaitement normale.

  43. Il faudrait remercier la Grande Bretagne de vous avoir libéré du joug colonial français, bande d’ingrats !

  44. Je dois dire Jean-Luc que je suis souvent en désaccord, parfois total même avec toi, mais cette fois-ci je trouve ton commentaire assez pertinent en général.

  45. C’est un comportement très sain, ça! 🙂

  46. Un des grands problemes de la medecine moderne est la posologie des medicaments. C’est pas evident d’arriver a la bonne formulation. Avec l’aide d’un bon pharmacien, tu as y arriver. Bonne chance.

  47. Quand les Français fêteront Waterloo nous fêteront Les plaines d’Abraham.

    Fêter une défaite ! Franchement, faut être à court d’idée en criss.

  48. La fête du combat aux plaines est une aberration et une insulte a notre intelligence! Vu que cette fête semble provenir du gouvernement fédéral, croyez-vous un instant qu’elle sera fidèle à l’histoire? C’est de la propagande pure et simple. La conquête de la Nouvelle-France ne s’est pas simplement faite durant la bataille des plaines.

    L’Angleterre a envoyée une armada de vaisseaux de guerre remonter le St-Laurent, rasant toutes villes et villages de la Nouvelle-Écosse jusqu’à Québec… Sans compter les troupes envoyées par la sud qui a coupé ce qui s’appelle maintenant la Nouvelle orléans du reste de la Nouvelle-France. Cette conquête a durée plusieurs mois. Et nous serions assez stupides pour fêter l’apogée de ces atrocités? Où est passé le bon sens dans tout ça?

    Essayer de trouver dans un pays quelconque un peuple qui fête sa propre défaite. Avez-vous vu des amérindiens fêter leurs propres défaites face à un envahisseur (Français ou Anglais)? Un peu d’amour propre svp!!!

    N’oubliez pas que l’histoire est toujours écrite par le vainqueur, quel que soit le conflit. Et j’ai bien peur qu’au fil des années, bien des preuves et des détails se sont perdus. Peut être aussi que nos ancêtres ont préféré en oublier la majorité, allez savoir. Jamais par contre je me laisserais endormir par les beaux comptes de féé sur l’histoire par le gouvernement fédéral. Vous vous souvenez des capsules d’histoire du Canada qui passait à la télévision de Radio-Canada? En voilà un bel exemple de propagande…

  49. « L’Histoire est toujours écrite par le vainqueur ». Tellement important de se rappeler de ça, merci! Peu importe au fond qui meurt, quels massacres sont commis ou les impacts qu’une guerre peut avoir. En autant que les gagnants réécrivent l’Histoire de la façon correcte et tout est bien dans le meilleur des mondes!

    Voilà pourquoi je crois qu’il faut à la fois s’opposer à cette reconstitution jovialiste d’un événement tragique et ne pas oublier que nous vivons encore les conséquences de celui-ci!

  50. De mon côté, je trouve déjà aberrant qu’on ait pensé à commémorer cet évènement, mais c’est en plus l’espèce d’image « Oh comme c’était dans le fond un peu amusant » qu’on lui donne.

    Je parle de cette ignoble affiche publicitaire où l’on voit Wolfe et Montcalm se serrer la main avec bonhommie. Image qui a d’ailleurs disparu du site de la Commission des champs de bataille nationaux (alors qu’elle y était pas plus tard que samedi… comme c’est étrange).

    Pour visualiser cette image, rendez-vous sur le site de La Fêlée sur son billet L’histoire mange une volée

    Moi ça me lève le coeur. Et mon petit doigt me dit qu’il y aura du grabuge si cet évènement a lieu.

  51. Tant mieux s’il y a du grabuge!!! et si je suis au québec dans ce temps là et que je peux monter à québec, croyez moi que je vais y aller!
    Quand je regarde ce qu’écrit antagoniste, j’ai de la misère à croire que des québécois pensent ainsi…
    J’veux dire, rassurez-moi, dîtes moi que c’est une minorité de « québécois » qui pensent ainsi!!!

    mon patron est camerounais, et je lui en ai parlé, et il m’a dit comment il trouvait ça idiot… au cameroune non plus ils ne fêtent pas les défaites, mais bien les victoires.
    Et c’est pas comme si à l’école on ne nous apprenait pas l’histoire du québec et du Canada, je crois bien qu’on nous a assez martelé cet événement…

    Je rêve d’un peuple moindrement éduqué…

    PS: justement… je fais du pouce quand je retourne de montréal à trois-rivières, et je sais pas pour vous, mais quelqu’un qui ne sait pas qu’en angleterre, on parle anglais………………. ça m’a tellement fait mal au coeur de faire ça, j’ai même pas été capable de rire… c’était une fille d’une 20aine d’année, super cute et tout… mais… bref, je m’égare =S

  52. Ce qui m’échappe dans cette histoire-là, c’est l’idée même de penser que les vaincus puissent avoir envie de célébrer et de se remémorer leur défaite. Depuis quand les vaincus célèbrent-ils leurs défaites? Serait-ce devenu une coutume et personne n’a jugé bon publiciser la chose? Si mon souvenir est exact, je crois que les célébrations d’Obama (pour prendre un exemple récent) ont été plus somptueuses que celles de McCain… Je me demande bien pourquoi!!! Les 6 et 9 août 2010, ça fera 65 ans que les villes de Nagasaki et de Hiroshima ont été bombardées. Est-ce que le gouvernement japonais parle de célébrer la chose? Je ne sais pas mais ça me surprendrait. Je ne sais pas pour vous mais moi mes défaites, fussent-elles mineures ou cuisantes, je n’ai aucune envie de les célébrer. Je ne dis pas qu’il faut vivre dans le déni et faire comme si ça n’avait jamais eu lieu. Non. Il faut savoir de souvenir de tout, du bon comme du moins bon, histoire d’apprendre de nos succès comme de nos erreurs. Mais de là à célébrer… il me semble que ça dépasse allégrement le bon goût et la décence. Il est vrai que le fait que nous soyons toujours là (je parle évidemment des francophones) même après cette défaite aux mains des Britanniques est un bel exemple de combativité. Célébrer le fait que la langue française ait encore sa place au Québec (même si elle est souvent malmenée et menacée) me semblerait plus approprié que de célébrer la défaite de Montcalm aux mains de Wolfe. Mais je dis ça comme ça… juste comme ça!

  53. Le plus bel exemple pour souligner l’étatisme de cette déclaration de guerre d’Ottawa, de l’Autorité impériale britannique et de l’envahisseur colonisateur britannique contre le Québec 250 ans plus tard, c’est que c’est payé à même nos impôts.

    Pierre Falardeau et le RRQ vont venir à Québec pour défendre et armer les Forces de la Résistance québécoise francophone. Ostie que ça va faire du bien! Le maire Ti-cul L’Embaumé va l’avoir son crisse de party sur les Plaines, party qui va le suivre jusque dans les urnes de l’élection municipale du 1er novembre si il le faut.

    Si il faut un soulèvement de résistance populaire à la Falardeau pour promulguer l’indépendance, qu’il en soit ainsi! On se croirait dans Le Temps des Bouffons, christie. Moi, j’ai une meilleure idée à proposer au maire Ti-cul L’Embaumé: pas de commémoration et rien pantoute! Recueillement populaire chez-nous à l’heure exacte où nous avons été conquis! Moi, c’est que je vais faire. Je vais me recueillir en m’enroulant dans mes drapeaux du Québec et des Patriotes et penser à notre sanglante conquête.

  54. à ta place, je suivrais Falardeau… 😉

  55. Selon Patrick Bourgeois du RRQ, ton idole Sylvain Bouchard est d’accord avec ces commémorations. Bizarre n’est-ce pas? Je suis surpris de te voir citer Pierre Falardeau qui est dénoncé comme un affreux gauchiste antisémite par tes copains droitistes!

  56. Voici le communiqué du RRQ qui fait mention de l’appui de Sylvain Bouchard à la commémoration de la Bataille des Plaines d’Abraham:

    http://www.resistancequebecoise.org/affichen.php?page=0&id=990

    C’est drôle mais il me semblait que le maire Labeaume était un héros pour Jean-Luc Proulx!

  57. @ internationaliste.

    Toi, t’es vraiment une tache de marde!

    Le maire Ti-cul L’Embaumé n’a plus mon appui depuis sa p’tite guéguere complètement inutile contre le ministre Blackburn, tout comme les conservateurs n’ont plus mon appui depuis leur budget néo-démocrate de la semaine passée.

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/01/qui-veut-faire-lange-fait-la-bete-1iere.html

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/01/qui-veut-faire-lange-fait-la-bete-2e.html

    Je m’en calice que Bouchard soit un monarcho-fédéraste colonisé qui aime se faire prendre en otage par le fédéral, c’est là son seul défaut. Pour le reste, il partage somme toute les mêmes opinions que moi. J’ai plus en commun avec des monarcho-fédérastes néo-conservateurs comme lui qu’avec des souverainistes communistes comme les raclures de chiottes du ReactW.

    Je suis un souverainiste libertarien qui considère que tous les partis politiques sont maintenant de gauche.

    That’s it, that’s all!

    «Pierre Falardeau qui est dénoncé comme un affreux gauchiste antisémite par tes copains droitistes!»

    Parce que c’est ce qu’il est et j’ai hâte en crisse à notre indépendance pour que j’arrête de prendre sa défense, parce qu’il est de mon bord sur la souveraineté. Dans notre vrai pays, ça va me faire plaisir de me battre contre lui sans avoir à le défendre quand il ouvre la bouche sur l’urgence de faire l’indépendance. Gauchiste ou centriste ou droitiste, peu importe, si tu es souverainiste, défendons-nous ensemble contre l’oppresseur et après, débattons de notre idéologie de façon démocratique DANS NOTRE PAYS!

    P.S.: Sylvain Bouchard n’est pas mon idole. Je l’écoute le matin parce que son émission est bonne, documentée et a du bon sens. Je suis d’accord avec plusieurs de ses idées, mais je ne lui dédie pas un culte de personnalité dans mon garde-robe, car ce serait totalement idiot.

    P.P.S.: Le souverainiste en moi est tout à fait d’accord avec Patrick Bourgeois. Le droitiste en moi est plus nuancé lorsqu’il lit «radio-poubelle de Québec». Poubelle fait référence à la destruction de réputation pour les cotes d’écoute, ce que s’amusaient à faire Arthur et Fillion. Bouchard n’a jamais fait ça et n’a jamais attaqué Mère Térésa David personnellement. Il s’est attaqué à l’aberration que constitue le cours d’Éthique et culture religieuse et le brainwashage communiste qu’en font nos sales profs ultra-syndiqués à tour de bras en vendant leur idole politique en l’insérant dans un manuel scolaire. C’est tout. Pas de quoi fouetter un chat!

  58. Je te retournes le compliment. Je ne faisais que soulever des interrogations légitimes sur tes fréquentations politiques. N’empêche que tu as fait de nombreux commentaires élogieux envers Sylvain Bouchard qui maintenant crache sur ceux qui dénoncent cette sinistre comédie fédéraliste. Il utilise le même langage que toi envers les « Montréalais ».

    Mais je comprends ta colère car j’ai pointé certaines de tes contradictions!

  59. N’empêche que pour un gars qui crache sur RWAtch, ce que nous te rendions fort bien, tu utilises un langage pour le moins « révolutionnaire » en appelant à un soulèvement populaire pour l’indépendance du Québec! J’aimerais bien voir la réaction de tes copains droitistes.

  60. Avoue que c’est pas évident de suivre tes multiples revirements idéologiques. Ceux que tu vénères un jour deviennent des adversaires le lendemain. Je ne compte plus le nombre de fois ou tu a fait l’éloge de Labeaume et Harper et maintenant tu les dénonces! Pas facile à suivre mon gars!

  61. Vous pouvez les deux excellents communiqués du Parti Indépendantiste sur la page d’accueil de son site web:

    http://www.parti-independantiste.org .

    Je vous invite fortement à les lire. Cette commémoration ne passera pas!

  62. Erratum: Vous pouvez lire les deux communiqués du Parti Indépendantiste. Désolé pour cette erreur.

  63. J’arrive pas à croire qu’il y ait des gens, des francophones qui soutiennent cette reconstitution….. C’est tellement incroyable… Que les anglos le veuillent je peux comprendre… Mais des québécois pur souche…Et la dignité là-dedans ??? Un tout petit peu d’amour propre, non ?
    Des manifestations si ça a bien lieu?? C’est pas plutôt une émeute qu’on devrait re-constituer ce jour là ? J’imagine que les Verner et Cie vont réussir à mettre en place ce projet honteux, alors plutôt qu’une manifestation qui ne changera rien pourquoi ne pas plutôt organiser un blocus pour leur montrer ce qu’il en advient lorsqu’on se fout de la gueule des québécois

  64. avant de commencer, je suis contre la reconstitution… tel que présenté!

    Par contre, je suis allé voir sur le site de la comission… et je m’imaginais me promener avec un expert en histoire et tout qui montrerait les différents site stratégique etc….
    mais je vois ça avec une salle de classe, pas en tant que fête ou célébration… criss!

  65. Et si la défaite des plaines n’était pas celle de notre peuple? La France se foutait royalement du Canada, qu’elle a abandonné sans regret.

    Se réclamer de cette défaite, comme de cette victoire, est donc avaliser le colonialisme. D’un bord ou l’autre, quel manque de fierté!

  66. Hum, exellent point!

  67. Probablement que Napoleon par la suite nous auraient vendus aux Americains, comme il a fait avec la Louisianne, et cela fait partie de notre histoire que l’on le veuille ou non.

    Il y des reconstitutions de grandes batailles partout dans le monde, Gettysburgh,Waterloo, etc… il y a toujours un perdant et un gagnant ce n’est pas en voulant cacher une partie de notre histoire que le peuple Quebecois va grandir, au contraire on grandit de nos echecs.

  68. Sur nos chaises, dans nos classes, ou sur les sites avec nos profs ou nos livres, D’ACCORD!!!!
    mais pas dans un événement du genre!!!

  69. Sur le site de Canoe je viens de lire que la reconstitution de la Bataille des Plaines d’Abraham serait annulée par peur d’actes violents. Le tollé contre cet évènement aura au moins servi à quelque chose. Par contre une marche pour l’indépendance du Québec est prévue pour cet été à Québec et probablement aussi à Montréal.

  70. Tiens donc ! Ils reculent. Pourtant, Josée Vermer disait qu’elle ne plierait pas.

  71. Ils ont incapables de mettre fin au tollé soulevé et la vache fédéraliste à Verner va passer encore une fois pour une folle.

  72. Oups erratum: Ils ont été incapables de mettre fin au tollé.

  73. Je crois que ça démontre deux choses:

    1) Nous avons du pouvoir quand nous sommes unis pour un même objectif, et il y avait un quasi-consensus contre cette activité « festive »;

    2) Josée Verner n’a aucune crédibilité et était une meilleure ministre quand elle se contentait de faire la plante verte et qu’elle n’ouvrait pas la bouche pour faire honte à ceux qui ont voté pour elle.

  74. Hi hi ! Meilleure quand elle joue les plantes vertes, c’est pas loin du «maudite niaiseuse» de Gilles Duceppe.

  75. Je ne suis pas certain d’être prêt à dire que nous sommes TOUS unis pour un même objectif. D’ailleurs, oui je veux bien on était contre cette reconstitution, mais c’est tellement insignifiant comme enjeu! Pour ce qui est plus important, jamais les gens ne sont unis. Ça c’est triste.

    Concernant Josée Verner, j’ai tellement ri ce matin en entendant Jean Lapierre dire qu’elle « ne savait pas distinguer le bon sens de ce qui n’a pas d’allure » 🙂

  76. @ le détracteur

    jean lapierre devrait se dire ça à lui-même…
    à mon avis il n’a pas d’allure… c’est un journaliste de merde ainsi qu’un politicien de merde (opportuniste à son propre profit individuelle, prêt à prostituer ses pensées et ses valeurs pour le cash…)

  77. juste levesque ki avais de l allure….suis nationaliste moi meme…mais la gang de cave ….ki ont suivi comme parizo blanchard hihihi landry le tata….ont tout fucker…hihihh…ca fa ke chu pour ca moi la celebration de cette victoire en fin du conte…hihihihi ont aurais eu l air fin etre pogner avec les frakais…pendant 200 anneeeeee bin longues….hhiiii

  78. a cause de fou comme toi ca fait un boutte je ne vote plus pekiste…..tu nous fait trop honte viarge….t es aussi fou ke landry boubou et cie….hihihi

  79. on devrais faire des pieds de nez aux francais……….depuis ki n ont rien investi en ce temps la……et depuiis ce temps….ils n ont fait ke nous nuire….et nous faire la lecon….ce sont les anglais ki ont investi ici mon cher ami….apres 2 guerres ke nius aidons les francais..le graand charlot est venue faire l idiot ici a mtl….les landry…et beaudoin font les peteux de broue…..et recoivent des chekes…hihihihi enfinnn c est asseux je m enporte…hihihihi

  80. hihihihihi je vous dit cela ««juste commca««« si vous…ne savez pas….bin dite rien povre de vous meme…ihhihihi

  81. pas gentil toi la….hihihihi meme suivre falardo….ca sent encore trop la ,,,,,pour moi

  82. Oué, tout à fait daccord! Comme disait Plume, l’ignorance c’est le bonheur!

  83. C’était le but des concepteurs de la réforme des programmes d’histoire du Québec, dont l’historien fédéraliste Jocelyn Létourneau. Mais face au tollé suscité ils ont reculé.

Comments are closed.