Mario Dumont veut vous séduire

Que fera Mario Dumont pour nous séduire la prochaine fois?

Mario Dumont est prêt à tout pour nous séduire. C’est le roi du contenant vide, de la pizza indigeste qu’on nous fait passer pour de la haute gastronomie et des clips de douze secondes qui semblent avoir été montés pour séduire un électorat pré-pubère. Tantôt il propose de couper les commissions scolaires, tantôt il fait rire la gallerie en proposant de couper 2 milliards $ dans nos services en pleine crise financière (alors que tout le monde sait qu’il faut au contraire davantage dépenser en période de crise, afin de stimuler la consommation), tantôt il désire mettre fin aux programmes des régions ressources, et maintenant il désire américaniser notre système de santé en permettant une saignée des professionnels du public vers le privé et en refilant la facture aux usagés les moins bien nantis, alors qu’il a été démontré et redémontré qu’un tel système est plus coûteux et moins efficace pour soigner un maximum de gens.

Ça fait maintenant une quinzaine d’années que Mario Dumont gagne sa croute en manipulant les gens, en les faisant vibrer grâce à leurs préjugés de droite et en simplifiant à l’excès des problématiques complexes pour essayer de gagner des votes.  Quinze ans qu’il change ses politiques à la petite semaine, s’entourant de gens les plus médiocres et les moins compétents. Quinze ans qu’il propose déréglementations, privatisations et dépeçage de l’État alors qu’on constate maintenant que de telles politiques ont conduit l’économie américaine – et mondiale – au bord du gouffre. Quinze ans qu’il bloque notre parlement et qu’on le fait vivre grassement pour atteindre son seul but: prendre le pouvoir et démolir ce que nous avons mis des décennies à construire.

Mario Dumont est dangereux. Non seulement est-il d’une incompétence légendaire dès qu’il est question d’autre chose que de clips de douze secondes, mais son amateurisme et ses politiques de girouette mèneraient le Québec vers une instabilité encore plus grande que maintenant. Il est en chute libre dans les sondages, et j’ose croire que les gens un peu partout en régions se sont réveillés et on constaté que la seule place d’où M. Dumont ne changera jamais d’idée et où il sera à son aise, ce sera dans les poubelles de l’Histoire, aux côtés d’autres politiciens et mouvements passéistes dont on a heureusement réussi à se débarrasser par le passé.

Publicités

8 Réponses

  1. Mais tu vois, c’est quelque part rassurant, dans bien des comtés (pas tous) mais dans bien de ceux-ci, on se rend compte que les députés adéquistes n’ont rien fait pour leur comté, effacés par l’ombre trop grande de Dumont. En tout cas, dans un comté adéquiste « proche » comme Drummond, c’est le constat qui se fait.

    D’ailleurs, ça m’étonne que dans les pubs adéquistes, on fasse de la place aux deux-trois députés connus avant « Mario ». Comment l’idée a fait son chemin dans le caucus, je n’en reviens toujours pas. Disons qu’en tant que polisson, ça m’a donné une idée… À suivre demain sur mon blogue. 😛

  2. Tu peux me dire ce que tu reproches à Simon-Pierre Diamond, au fait? Je veux bien croire qu’il est jeune, mais ce n’est pas une raison valable pour le traiter d’incompétent, surtout que tu ne le connais pas. Gérard Deltell fait-il partie du lot aussi, hein? Mais, ne cherche pas trop, là! Je te parle d’une personnalité publique de Québec. J’ai beau ne plus être adéquiste, mais il y a des maudites limites à la diffamation.

    En passant, tu ne m’aurais pas volé en douce la photo de Maria Stergiou pour faire ton montage ridicule (même si l’image est vraie), par hasard?

    Et lis ça: http://lequebecdedemain.dansmonblog.com/Premier-blog-b1/Finalement-Louis-avait-raison-b1-p59434.htm

  3. 1) Couper les commissions scolaires est une bonne idée.

    2) Si on coupe 2 milliards dans les dépenses de l’État, on peut:
    a) le mettre ailleurs de plus utile.
    b) Le redonner à la population en baisses d’impôts, ce qui va le dépenser et faire rouler l’économie.

    3) Le programme des régions ressources vampirise d’autres régions comme la Beauce. Il est à éliminer, ou au minimum à revoir sérieusement. Ce que feraient probablement le PQ ou le PLQ.

    4) L’ADQ suivrait les recommandations du rapport Castonguay. Simplement. Mais c’est facile de faire des histoires de peur en parlant d’américanisation des soins de santé. La gaugauche prouve toujours assez bien son ignorance en ne parlant que de ce système et de manière caricaturale en plus.

    D’ailleurs, je me demande si on a réellement un meilleur système au Québec. Le Canada se classe un peu mieux que les États-Unis selon l’OMS, mais le Québec est loin de se classer très bien au Canada.

    5) Finalement, on a qu’à regarder les partis pour se dire que l’ADQ n’offre pas moins de compétences que le PQ. Un tantinet que le PLQ, mais pas de grand chose. Regardez qui est ministre présentement. Regardez qui le serait avec le PQ. C’est pas beau.

    Tu me donnes presque le goût de voter ADQ. J’y pense, mais seulement à cause de mon député… Qui est compétent.

  4. @ DooM

    1) si tu veux couper les commissions scolaire et va falloir que tu le remplaces par quelque chose d’autre, car les municipalités en veulent pas de cette responsabilité, ils ont déjà trop à faire.

    2)a) en temps crise l’état ne doit pas resserrer ses dépenses, mais le contraire les accroître pour stimuler l’économie

    b) couper dans les dépenses = couper dans le personnel et mettre des gens au chômage (ou à la retraite), des chômeurs (et des retraités) sa consomme moins et ça fait aucunement rouler l’économie

    c) les baisses d’impôts favorisent à grandes majorités les gens à haut revenue, cet argent finira à grande partie dans leurs comptes bancaires et ne sera pas consommé. Si tu veux faire rouler l’économie tu dois distribuer l’argent aux gens à faible revenu (prestation sociale par exemple) car eux vont consommer cet argent à coups sûr

    3) le pays qui est en premier rang selon OSM est la France (et c’est sûrement pas grâce à la privatisation qu’ils sont premier), alors au lieu de vouloir prendre exemple sur un pays qui est pire que nous on devrait peut-être prendre exemple chez le meilleur.

    En passant ce qui fait mal à notre système c’est le manque de personnel (suite à des coupures sous Lucien Bouchard). Et ce n’est pas en créant une fuite de notre personnel vers des hôpitaux privés (où les médecins vont pouvoir faire plus d’argent en travaillant moins) qu’on va améliorer la chose.

  5. @Paul: Je suis entièrement d’accord avec toi. C’est une notion vraiment essentielle de l’économie à comprendre: tu donnes un 100$ à un riche et ce 100$ va servir à acheter des produits de luxe (souvent importés) ou va finir dans un compte de banque ou à la bourse; tu donnes 100$ à un pauvre et cet argent va être entièrement dépensé dans la collectivité locale. Voilà pourquoi les baisses d’impôts aux plus riches offertes par les partis de droites (tant états-uniens, canadiens que québécois) ne fonctionnent pas.

    Couper dans les dépenses gouvernementales en ce moment serait purement et strictement suicidaire.

    @Jean-Luc Proulx: Je ne t’ai pas « volé » de photo Jean-Luc. J’ai tapé « big boobs » dans google images et je suis tombé sur cette photo et j’ai mis la face de Dumont rapidement pour illustrer mon texte.

    @Alex: Je crois que « Mario » commence à se réveiller. À mon avis c’est un peu tard, mais on ne sait jamais. Cependant, il se fera manger tout rond lors du débat des chefs avec son programme économique.

    @DooM: Je ne sais pas quoi te dire. Tu as droit à ton opinion… j’imagine. Ceci dit, si on mettait en oeuvre toutes tes idées radicales, on se retrouverait dans un système encore plus désespéré que celui des États-Unis. Pas vraiment une voie que j’ai envie de suivre.

    Merci pour vos commentaires!

  6. D’accord Louis! Mais, ce qui m’a fait péter les plombs, c’est vraiment la ressemblance entre cette photo et celle de Maria Stergiou, la prostituée impliquée dans l’Affaire Marie-Claude Montpetit. Pour t’en convaincre, va regarder la deuxième vidéo qui se trouve tout en bas de mon blogue. Tu vas voir la ressemblance. Dans le fond, c’est juste ça.

  7. Justement, la France occupe le premier rang au classement de l’OMS et, justement, a un système mixte.

    L’Allemagne a aussi un système mixte au niveau des assurances (et non des soins) – ça marche très bien, et personne ne meurt dans la rue (contrairement à l’image donné des systèmes privés)

    Le Québec aime beaucoup copier la France, pourtant on ne prend que ce qui fait notre affaire de gauchistes.

  8. @ derteilzeitberliner

    bon d’abord arrête d’utiliser le mot gauchiste, ça polarise le débat et ça nous amène nulle part si on reste chacun de son côté (gauche, droite) à se lancer des cailloux.

    Oui en France ils ont un système mixte, mais le secteur privé est très contrôlé par l’État. On est très loin de l’hôpital privé indépendant de l’état qui fixe ses prix comme bon lui semble et choisi sa liste de patients.

    Il y a aussi le système de financement des hôpitaux qui diffère énormément du nôtre.

    Sans oublié qu’il a aussi de nombreuses mutuelles en France.

    On est très loin de la privatisation simpliste que propose l’ADQ (on privatise et tous se règle par magie), si c’est mal fait on va se retrouver dans un pire état que maintenant. Comme je l’ai déjà dit on risque une fuite de personnel.

    voilà un article qui explique beaucoup mieux tout cela que moi.

    http://www.ledevoir.com/2008/05/03/187843.html

Comments are closed.