Le retour de Pierre Morin

Ceux qui sont bien au fait de ce qui se passe sur la blogosphère se rappellent certainement de « l’affaire Élodie Gagnon-Martin », ce pseudonyme utilisé par Pierre Morin, un militant adéquiste s’ayant vu offrir le poste de troisième vice-président à l’Assemblée nationale suite à sa campagne (souvent haineuse) contre le Parti Québécois lors des dernières élections provinciales. J’en ai déjà parlé ici et ici. Le meilleur résumé de cette histoire appartient à Carl, selon moi.

Toujours est-il que j’ai découvert ce matin que M. Pierre Morin a recommencé à sévir sur la blogosphère. Son blogue Un blogue bleu Québec possède la même signature graphique, le même genre de texte, les mêmes attaques personnelles, etc. Seule différence: M. Morin a placé une petite photo (que dis-je, une caricature de photo) en bas à droite de son blogue, une photo qui n’est évidemment pas la sienne, pour tenter de brouiller les pistes.

Certains diront peut-être: et alors? Alors, ce type est payé par l’État québécois et travaille à l’Assemblée nationale. Son mandat doit être de s’occuper du bon fonctionnement du parlement et de l’appareil administratif, pas de bloguer à temps plein pour s’attaquer aux adversaires politiques de son Parti Conservateur chéri. Ce faisant, il détourne les impôts que nous lui versons généreusement (nos impôts!) pour faire un travail de propagande qui ne devrait pas être le sien.

Évidemment, tout le monde a le droit de militer comme il l’entend dans sa vie privée. Mais quand on obtient un poste de prestige demandant une apparence de neutralité et d’impartialité il est important de ne pas abuser de la confiance du public en mélangeant le travail pour la collectivité (ce que Pierre Morin devrait faire pour gagner son salaire) et son travail de militant pour sa petite personne. Quand on doit être au-dessus de tout soupçon et qu’on est payé par le contribuable québécois, on doit résister à l’appel du militantisme (surtout sur les heures de travail) et ne pas oublier que 65 à 70% de ceux qui paient son salaire ne voteront pas pour le Parti Conservateur.

La dernière fois, Pierre Morin avait rapidement fermé son blogue après que le journaliste Antoine Robitaille l’eût traqué et que l’histoire se soit retrouvée dans les médias de masse.

Reste à espérer qu’il aura la même sagesse cette fois-ci ou que son chef, Mario Dumont, saura le ramener à l’ordre en exigeant sa démission.


On reconnaît le style

Publicités

11 Réponses

  1. J’espère que tu as contacté Antoine Robitaille! Si tu as raison, ça fera une histoire croquante et un chômeur de plus…

  2. Et vlan dans les dents de MisterP…

    Merci pour la plogue Louis… ce texte se voulait une grande réflexion philosophique sur les différents comportements entre la gauche et la droite.

    En passant, bravo pour ton nouveau blogue… je le trouve plus « pro » que le précédent. Sobre, fonctionnel… il ne lui manque plus qu’un logo 😉

  3. Louis,
    Dis-moi ce que tu penses de la blogueuse du PQ, qui travaille elle aussi pour le cabinet de Pauline Première. La grande Pauline Première devrait-elle exiger sa démission ?

    Je ne crois pas que ça arrive, parce que je ne crois pas que Pauline Première démissionne de son poste…

  4. Curieux…
    Le style ne me remémore pas EGM. Mais plutot un étudiant, peut-être du type Vince Geloso.
    ch

  5. @lutopium: Je l’ai contacté, mais pas de réponse pour le moment…

    @Carl Boileau: Merci! Pour le logo, qui sait, si jamais je me trouve une âme charitable. Mon ex avait fait mon ancien logo, mais disons qu’elle était pas vraiment une pro dans le domaine, même si c’était son domaine! 😛

    @Ivellios: Il y a une différence fondamentale. La blogueuse du PQ n’est pas payée par les contribuables pour être au-dessus de toute partisannerie et assurer le bon fonctionnement de l’Assemblée nationale comme l’est Pierre Morin. C’est une différence majeure qui mérite d’être rappelée. Pierre Morin n’a pas à utiliser sa fonction et l’argent des contribuables pour faire anonymement campagne en faveur des Conservateurs, simplement.

    @Christian: Je pourrais parier 100$ demain matin que c’est lui si on pouvait réellement le prouver et que je pouvais effectivement te départir de 100$ et de tes doutes par la même occasion. Je n’ai le moindre doute sur le fait que ce blogue est écrit par la même personne derrière Élodie Gagnon-Martin et Misterpi.

    Merci pour vos commentaires.

  6. Merci pour le lien je m’ennuyais d’Elodie qui qu’elle (ou il) soit dans la realite.

  7. C’est bizarre, car le blogue Les Dessous de la politique existe toujours, sauf qu’il n’y a plus aucun signe de vie de son auteur(e) depuis le 20 novembre 2007. Au début, j’ai voulu donner le bénéfice du doute à Élodie, mais maintenant, je crois qu’il s’agissait d’une arnaque d’un ou de gau-gauchistes qui s’amusaient sur le blogue pour donner une mauvaise presse à l’ADQ et à la droite. Je suis de la droite économique, mais Élodie ou peu importe son nom me faisait quasiment sourciller en s’en prenant aussi gratuitement sur la réputation des souverainistes. Sans compter qu’avant cette histoire, Élodie était plus calme et réservée. Voilà pourquoi je crois que le deuxième blogue est une arnaque gau-gauchiste.

    Pour Pierre Morin, je n’ai aucune preuve qu’il soit mêlé à cette histoire, alors je ne me prononcerai pas là-dessus. Louis, tu devrais vraiment arrêter d’accuser sans preuve les gens que tu détestes des pires atrocités seulement parce qu’ils ont le malheur d’être de droite. Ce n’est pas très crédible comme approche et tu te peintures dans le coin en agissant ainsi.

    P.S.: Morin n’est pas le troisième vice-président de l’Assemblée nationale, mais secrétaire. Tu te mélanges avec Marc Picard, député adéquiste de Chutes-de-la-Chaudières.

  8. […] « Un homme en colère », « Le Dernier Québécois », maintenant « L’électron libre ») accuse le blogue « Un blogue bleu Québec » d’être la nouvelle créature bloguale dudit Pierre Morin. […]

  9. […] et le Parti Québécois.Mais qui sont t-ils ?Je crois que tout a été dit sur le cas Pierre Morin, Louis de l’Électron libre en a parlé souvent, Renart L’Éveillé en a parlé, j’en ai parlé, Robitaille du […]

  10. […] Québec (bravo à lutopium). En comparaison, l’influence du blogue conservateur de Pierre Morin (un attaché politique de l’ADQ) fut confinée à la marginalité (500 visionnements par semaine). Comme quoi, finalement, […]

  11. […] de travailler avec le nouveau chef.  On apprenait également hier que Pierre Morin – alias Élodie Gagnon-Martin, a décidé de fermer le blogue ” Bleu Québec“, sans doute pour protéger son poste de […]

Comments are closed.