The war on French continues (great news!)

The Young Liberals decision to go one step further with their decision to anglicize young Quebecers by forcing them to have a six-month english stage before they get to High school is marvelous news for all of us who hate those french bastards.

We have been waiting for this moment for so long. Our community suffered the bill 69, then later the bill 101, and we have lost so many competent and great bodies who flew to other provinces. Now it is time for us to have our revenge and to make sure that those Quebecers will be able to serve us in our own language, in English, the imperial language of the international-all-hollywood-continent-to-continent world.

Cultural diversity is a non-sense; why attach ourselves to old culture and traditions? Let’s embrace English as the only language in the world and let’s destroy all other culture and languages as fast as possible!

In the past, we tried to anglicize them, but only their elites would dare to speak our language. The core of their people would continue to speak their inferior French « joual » so we weren’t successful to assimilate them. But thanks to the Young Liberals of Quebec, now we can hope to assimilate them because not only the elites will talk to us in english, but every one of those retarded! Even the mecanician in his small town far from Montreal will have to speak to us in English. Now we finally have the upper hand in this war!

Let’s face it: our culture is superior, and trying to protect a dead poutine « culture » by making sure that people in Quebec can continue to speak french is a waste of time. Quebec culture is an horror and we must do everything we can to destroy it. They lost the war in 1760; they have to learn to live with this fact and understand that this continent is ours and they have no right to exist here. They can consider themselves lucky if we let them speak their dirty old dead language at home, but the public language, the only language that will be understood by everyone in Quebec, is English.

Accordingly, the Young Liberals did the first step; if each and every Quebecer is bilingual, and considering that we are 300 millions and they are only 6 millions, sooner or later they will be assimilated. They will think in English, they will work in English, they will go on the net in English, they will watch the television in English, they will listen to songs in english and even singers from their cities will sing to them in English. When a minority gets completely bilingual, then it disappears because the language of the majority takes control. This is good news, but not enough.

The Young Liberals should go further. French should be forbidden in primary schools. Why wasting our children’s precious time with this dead language that will not be of any utility in tomorrow’s world? If everyone speaks english, why would they need french? Help them to speak a better english by forcing them to go at school in english.

Next step, of course, would be to destroy that awful bill 101, and change the official language of Quebec to English, because english will be the only language that every citizen in Quebec can understand (immigrants will speak english only and the Quebecers will speak both english and french, so whenever there will be an interaction between immigrants and Quebecers, english will rule).

Finally, we should eliminate any kind of subvention to french music or culture, this border that protect french dead language from our great anglo-saxon culture. They should starve to dead and if they can’t sell their things, well they can die. And if their boring songs can’t play at the radio, then let our great songs play!

It is time for us to take back that country, to speak english everywhere, to be proud to reject that old bastard language and to make sure that this once-great people called « french-canadians » who are now « Quebecers » will soon be as scarce on their territory as Amerindians. Then, we could build them some reserves and let them trade illegaly their poutine.

Thank you, Young Liberals of Quebec, now English has a bright future in Quebec and we can see – once again – the day when french in North America will only be History.

– A proud English Quebecer who will soon be able to live here without having to speak one word of French.

Publicités

175 Réponses

  1. Votre syntaxe laisse grandement à désirer. Ce stage n’aurait pas été si mal …

    Vous ne devriez *jamais* traduire du français à l’anglais directement (surtout pas mot à mot comme vous le faites). Juste un conseil.

  2. Je m’en tabarnak.

    Juste ma réponse.

  3. Le pire, c’est que ce sera bientà´t comme ça et peut-être même avant que la proposition des Jeunes libéraux soit appliquée. Le statut quo anglo-canadien actuel est intenable. Il faut tout faire pour contrer le PLQ et Charest aux prochaines élections, si on veut vraiment être encore là dans 25 ans.

  4. Bonsoir les amis,

    Je trouve que cette proposition en revient à un suicide linguistique à long terme. Les enfants qui seront tous bilingue dès le primaire seront moins portés à parler français dans la vie de tout les jours et accepterons davantage de se faire servir exclusivement en anglais à Montréal (ce que j’ai toujours refusé). Dans de nombreux cas, ils ne verront plus l’intérêt de parler français et éléveront leurs propres enfants en anglais. Je ne veux pas faire de généralité, mais je suis inquiet et j’espère que vous comprenez mon point de vue.

    Je ne crois pas que les effets néfastes de cette politique puissent se voir dans une échelle de 5 à 10 ans. Je m’inquiète plus sur ce qui pourrait se passer dans 25-30 ans.

    Les libéraux prétendent défendre le Québec, mais avec une telle proposition, c’est la mort progressive de la culture et de la langue française au Québec que nous vivrons.

    Ces jeunes se révèlent être plus dangereux que leurs parents déjà à l’assemblée nationale. Nous ne pouvons que nous opposer à leurs politiques régressives.

  5. Je viens de découvrir ce blogue via celui de Noisette, je crois. Très intéressant, je vais y revenir. Pour ce qui est du francais, j’en suis une grande défenderesse, et j’aime ma langue. Par contre, il ne faut pas se cacher la tête dans le sable, le bilinguisme est assez essentiel dès que l’on arrive sur le marché du travail, et je sais que parfois, je me sens un peu genée ou pas totalement sure de moi lorsque je dois m’exprimer en anglais, ce qui pourrait éventuellement me bloquer dans mon travail.

    Je suis contre l’idée d’imposer un stage d’autant de temps (une immersion complète) en anglais a des enfants aussi jeunes. Je comprends le principe que c’est plus facile pour un enfant d’intégrer une nouvelle langue lorsqu’il est jeune, mais l’enfant doit être aussi en mesure de comprendre le dilemme face auquel l’on se retrouve et être fier de parler français, pour ne pas favoriser une langue au détriment de l’autre.

    Comme il ne faut quand même pas jouer a l’autruche si l’on veut donner a nos enfants toutes les possibilités dans la vie, et que l’anglais est un incontournable, je suggèrerais plutà´t une réforme des cours d’anglais qui sont donnés au secondaire. Qu’on mette l’emphase sur la conversation, sur ce qui peut être vraiment utile dans la vie de tous les jours.

    Mais jamais je n’accepterais que mon enfant de 10 ou 11 ans baigne dans un milieu totalement anglophone, les risques sont trop grands qu’il ne comprennne les enjeux de la survie du français.

  6. Sincèrement, les anglais que j’ai connu désiraient réellement apprendre le français et étaient représentaient l’inverse absolu de toute politique d’assimilation du français par les anglais.
    Je pense que le mentalité d’affrontement english canadian / québécois s’est bien essouflé depuis les années 70 (si on met de cà´té les excès de 95).
    Je considère handicapé quiconque n’est pas fonctionnel en anglais.
    Et je ne vois certainement pas les divers programmes d’immersion en anglais comme des outils visant l’assimilation mais bien comme des atouts à donner à nos enfants pour qu’ils ne soient pas des « menés » mais bien des « meneurs ».
    Par contre, je préfèrerait que ces programmes d’immersion ne soit offerts qu’au deuxième cycle du secondaire puisque je trouve toujours impératif l’enseignement prioritaire d’un français de qualité (ce qui actuellement est loin d’être le cas).

    Néanmoins, les enfants aprennent mieux en bas âge…

  7. En passant, mes fautes sont des erreurs d’inatention et de frappe. Veuillez m’en excuser.

  8. What?

    Please speak white.

    My father used to speak french but he learned english at school (thanks to the Young Liberals) and became completely bilingual before he was 12 years old. Then, later, he naturally decided to go to university in english, he then worked in english, where he met my mother who was an immigrant.

    Naturally, she never learned french because she did not have to speak french anywhere (Quebecers would talk to her in english everywhere), so at home they spoke english.

    And naturally again, when I was born, I learned the language that was talked at home: english.

    So please stop annoying me with your dead language and please speak white.

  9. Dear Belz,

    I was a good friend of your father. I don’t know if you remember me. I am glad to see that after all those years, you’ve finally switched to the master language. You were a bit hard headed at first, especially that your best friend was a french speaking unilingual. Poor him, he was not talented.
    Good that you got rid of him! He is an insult to our mother country.But luckily JimofQuebec is trying again and again to teach that fucking handicapped!
    Canada has so much to offer! Think of the Rockies! So beautiful! And don’t forget about their sensational culture!
    Too bad the Patriotes missed all that! They were a bunch of morons!
    Keep on the good work,

    A Fan

  10. Thanks The Justicier!

    Quebecers don’t realize: since immigrants speak english and since each and every Quebecer will speak english, english will become naturally the ONLY language that will be able to reach each and every citizen in the province of Quebec.

    Gradually, French will become a second-class language spoken only in some places outside of big cities. As soon as an immigrant or someone who does not speak french will come up, everyone will naturally switch to English, the superior language.

    Already, some Quebecers say it is normal to speak English to get better job opportunities. A generation ago, people wanted to be able to get a good job in French; they were fighting for been able to speak French everywhere. Now, they don’t fight anymore; they prefer to speak English and get better job opportunities rather than fight to be able to speak French for the same opportunities.

    Quebecers used to be a good match. They used to be tough and proud.

    Now it is so easy it’s not fun anymore. Their own representatives do the job that we used to do.

    Thanks to the Young Liberals of Quebec, French will soon be History.

  11. Personellement, je serai en faveur par contre d’un renforcement des cours d’anglais au secondaire, mais je serai toujours contre que l’on donne certains cours des matières de bases uniquement en anglais (une idée de Sainte-Paûline Marois) et aussi contre les stages unilingues anglais à des enfants de moins de 12 ans.

  12. Et quand se sera le Mandarin la langue « supérieure »? Le monde entier ne parle pas l’english. Le pauvre petit libéraux, eux qui pensent ouvrir le Québec au Monde, ne vivent que pour l’Amérique du Nord.

    Bonjour chez vous.

  13. @Camarade Antho

    « Je trouve que cette proposition en revient à un suicide linguistique à long terme. »

    Ne pas parler anglais est un suicide collectif a moyen terme.

    « Les enfants qui seront tous bilingue dès le primaire seront moins portés à parler français dans la vie de tout les jours et accepterons davantage de se faire servir exclusivement en anglais à Montréal (ce que j’ai toujours refusé). »

    Si tu es assez intelligent pour refuser de te faire servir en anglais, sache que des millions de francophones le sont tous autant.

    « Dans de nombreux cas, ils ne verront plus l’intérêt de parler français et éléveront leurs propres enfants en anglais. »

    Je croyais que le festival Juste pour Rire etait termine…

    « Je ne veux pas faire de généralité »

    Une chance…

    « mais je suis inquiet et j’espère que vous comprenez mon point de vue. »

    Pas du tout.

  14. Allo Louis, je te répond en français parce que je ne suis pas assez doué pour écrire en anglais même si je le comprend..
    L’autre soir j’ai juste accroché un bout de cette discussion à la télé et j’en avais les cheveux qui me dressaient sur la tête!
    L’anglais devrais être un choix et non une obligation! La languefrançaise, notre langue doit être en premier plan et ce sans discussion! Non mais c’est quoi le problème, au fond je pense que je sais c’est quoi le bobo, un capitaine, un capitaine et une équipage pret à tout pour faire respecter son coffre au trésors, celui qui est bien enfouis dans la cale du majestueux navire sur lequel nous naviguons! Le jour ou nous cesserons de nager contre les vagues et que nous aurons ciblé pourquoi l’importance de reconnaitre et de faire respecter notre trésors, nous aurons alors le vent dans les voiles ce qui nous permettra enfin de partager de façon saine et enraçiné la beauté ainsi que la grande valeur du trésors qui est à bord! Si chaque peuple se reconnaissais et voyais son propre trésors alors le monde serait….harmonie.(silence)
    Ce que j’écris peu parraitre « flyé » pour certain, mais au fond mon propos est tres enraçiné, et tu sais quoi Louis il y aura toujours des pirates sur la route quand on part en mer, des pirates qui prétendent être maitre des eaux voulant ainsiimposer leur propre balbutiement, et c’est à nous de les remercier car ces batailles doivent nous renforcir à chaque fois ce qui fera de nous petit à petit un peuple grand fort mais surtout un peuple respectueux et respecté!..(silence)

    Thank you Louis for your billet! 😉

  15. « Allo Louis, je te répond en français parce que je ne suis pas assez doué pour écrire en anglais même si je le comprend. »

    Lire quelque chose comme ça en 2008, c’est pathétique.

    Et pour quelqu’un qui est si fière de sa langue, tu devrais t’efforcer au moins pour bien l’écrire…. t’as pas loin de 20 fautes dans ton texte… vive la gratuité scolaire, on voit le résultat.

    « L’anglais devrais être un choix et non une obligation! »

    Ben oui. 6 millions de francophones baignés dans un océan de 300 millions d’anglophones. Ça donne quoi parler anglais? On n’a pas besoin de ça pour réussir. On réussi déjà « très bien » ainsi.

  16. @rawkenroll: Oui c’est vrai, j’ai fais quelques fautes d’orthographe, certaines que je savais mais que je ne pouvait corriger autrement le reste s’efface à mesure, et pour les autres et bien je suis consciente que j’ai encore a apprendre, mais que je fasse des fautes ou non n’a rien avoir avec le respect que j’épprouve pour cette belle langue qu’est la nà´tre. Ce qui est vraiment pathétique par contre, c’est de lire le genre de commentaire comme le tien qui écris n’avoir perçu qu’au premier degré un commentaire lu laissant ainsi l’essentiel derrière, mais j’imagine que c’est ton niveau à toi et je respecte ça…

  17. Salut Diane,

    Je trouve ton dernier commentaire tout à fait inspirant, et je te prie d’ignorer ce rawkenroll. Je trouve ça aberrant qu’en 2008 il y a ait encore des gens au comportement aussi pathétique que le sien.

    Mais, vois-tu, c’est aussi contre ces gens-là qu’il faut se battre. Comme tu le dis, l’apprentissage de l’anglais est un CHOIX et non pas une nécessité. Tout comme l’est l’apprentissage du chinois, de l’espagnol, du russe ou de l’italien. On ne peut pas exiger le bilinguisme de tout le monde; c’est les abrutir et faire fi du fait que la majorité des gens ne sont pas portés naturellement vers les langues.

    En clair, si des gens veulent apprendre une langue étrangère, que ce soit l’anglais ou une langue qui a davantage d’avenir comme le mandarin, cela les concerne. On n’a pas à leur imposer et – SURTOUT – on n’a pas à reprocher à un Québécois de ne pas parler cette langue étrangère.

    Il n’y a aucune honte ni aucun mal à ne pas être bilingue. Les gens qui ne parlent pas anglais ne doivent pas s’en offusquer; ce sont eux qui, de par leur utilisation systématique du français, franciserons les immigrants. C’est grâce à eux que le français existe encore. Si tous les Québécois étaient bilingues, nous n’existerions déjà plus.

    Il faut plus que jamais le reconnaître: l’ennemi c’est le bilinguisme institutionnalisé. L’ennemi, c’est cette idée débile consistant à demander à n’importe quel Ti-Joe-les-babines de parler l’anglais. Ce n’est pas du bilinguisme, ça, mais de l’assimilation, car Ti-Joe-les-babines il s’en fout de la langue et va parler celle qui lui offre le plus de possibilités. Et à partir du moment où la seule langue permettant de communiquer avec tous les Québécois (immigrants récents ou non) est l’anglais, notre langue est morte.

    L’apprentissage des langues appartient à ceux qui le veulent, et des cours libres devraient être offerts au secondaire, en option, à ceux qui veulent apprendre l’anglais, le mandarin, l’espagnol ou une autre langue importante. On ne doit pas les forcer et on doit comprendre que pour préserver notre culture il est indispensable que ceux n’ayant pas d’intérêt pour les langues puissent vivre 100% en français.

    Sinon, comme le dit avec justesse VLB, le bilinguisme dans un contexte de minorité, c’est l’assimilation.

    Merci encore pour ton message Diane, et merci aux autres aussi.

  18. @dianerythme

    « quelques fautes d’orthographe, »

    Je suis très poche en francais.
    Malgré tout, j’en ai compté environ 20…
    C’est ca etre fiere de sa langue???

    @Belz

    T’as déjà vu Pauline Marois parler en anglais?
    Ca, c’est gênant et pathétique!!!

    « Il n’y a aucune honte ni aucun mal à ne pas être bilingue. Les gens qui ne parlent pas anglais ne doivent pas s’en offusquer; ce sont eux qui, de par leur utilisation systématique du français, franciserons les immigrants. »

    J’ai verifié dans le dictionnaire et à cà´té du mot « isolement », il y a ta photo. Tiens, tu veux deux autres exemples d’isolement? Cuba et la Corée du Nord. Deux pays où les occidentaux se battent pour y émigrer….

  19. « Les enfants qui seront tous bilingue dès le primaire seront moins portés à parler français dans la vie de tout les jours »

    C’est sûr! Tout le monde abandonne sa langue maternelle quand il apprend une langue seconde! Quelle logique solide!

    « Dans de nombreux cas, ils ne verront plus l’intérêt de parler français  »

    Pourtant, parler seulement français est une faiblesse pour les Québécois alors que de parler français ET anglais est une force sur tous les unilingues, incluant les anglophones.

    « mais l’enfant doit être aussi en mesure de comprendre le dilemme face auquel l’on se retrouve et être fier de parler français, pour ne pas favoriser une langue au détriment de l’autre.  »

    Il faudrait donc inculquer la fierté avant d’apprendre une 2e langue?!? C’est quoi ça?!? On apprend présentement l’anglais à l’école, les parents sont d’accord à une majorité écrasante avec ça, ils veulent même que leurs enfants l’apprennent mieux et l’immersion est la meilleure façon pour ça. Aussi simple que ça.

    « Par contre, je préfèrerait que ces programmes d’immersion ne soit offerts qu’au deuxième cycle du secondaire puisque je trouve toujours impératif l’enseignement prioritaire d’un français de qualité (ce qui actuellement est loin d’être le cas). »

    1) C’est trop tard.
    2) Si on enseigne mal le français, c’est ce problème qu’il faut régler, pas continuer à mal enseigner l’anglais en plus.

    « So please stop annoying me with your dead language and please speak white. »

    A bit ironic when you’re probably not white yourself considering your nice « let’s scare the children » story.

    « Gradually, French will become a second-class language spoken only in some places outside of big cities. »

    Plus l’unilinguisme français sera imposé, plus ça deviendra vrai puisque cet unilinguisme sera un boulet pour les Québécois francophones. Ce débat dépasse grandement le Québec.

    « Et quand se sera le Mandarin la langue “supérieure”? Le monde entier ne parle pas l’english. Le pauvre petit libéraux, eux qui pensent ouvrir le Québec au Monde, ne vivent que pour l’Amérique du Nord. »

    Arrête de laisser parler ta haine de l’anglais. Le mandarin est très limité géographiquement, ce que l’anglais n’est pas. L’anglais ouvre bel et bien sur le monde. Pas le monde entier, mais plus que nimporte quelle langue.

    « L’anglais devrais être un choix et non une obligation!  »

    Qu’on laisse donc le libre choix de la langue d’enseignement tient! Ah mais c’est dégueulasse, il ne faut pas, le français, bla bla bla… C’est drà´le comment le libre choix n’est pas réellement votre priorité, mais bien que le moins de gens possible puisse parler anglais.

    Dans le Québec égalitaire des gaugauches de ce forum, on veut que seulement une élite sortant des écoles privées soient bilingues et obtiennent les jobs bien rémunérées qui découlent de leur avantage sur les pauvres ayant étudié dans le modèle anglophobe que vous prà´nez.

    Mais vous savez quoi? Ok, laissons réellement le choix aux parents s’ils veulent l’immersion pour leurs enfants. Je sais que 90% et plus vont l’exiger.

    « On ne peut pas exiger le bilinguisme de tout le monde; c’est les abrutir  »

    HAHAHAHAHAHAHAHAHA… HAHAHAHAHAHAHA. Ayoye! J’ai mal aux cà´tes. Le fait de vouloir laisser un choix pour l’anglais comme l’espagnol, le fait que vous niez l’importance de l’anglais, que vous êtes incapables de parler de bilinguisme sans parler de trilinguisme, c’est seulement votre anglophobie qui parle encore. Mais j’ai confiance pour les parents qui sont pas cons.

    « Il n’y a aucune honte ni aucun mal à ne pas être bilingue. »

    Honte est peut-être fort, mais la réalité est que c’est limitatif et que l’unilingue français tire un boulet. Il est handicapé. Et il va sûrement regretter un jour qu’on l’ait handicapé comme ça.

    « Et à partir du moment où la seule langue permettant de communiquer avec tous les Québécois (immigrants récents ou non) est l’anglais, notre langue est morte. »

    Prà´ner que les enfants soient handicapés par leur unilinguisme est la meilleure façon de tuer notre langue et faire haîr le français par ceux qui le parlent. Ils verront cette langue comme un frein à leur bien être et de toute façon, naturellement, les gens vont se défaire de ce boulet. Là le français sera mort. Pour des raisons économiques surtout.

    « il est indispensable que ceux n’ayant pas d’intérêt pour les langues puissent vivre 100% en français. »

    Désolé, on ne vit pas dans une dictature, on ne peut réglementer toute la vie des gens.

  20. @Dominique Dumas: Ton texte est un tel ramassis de préjugés et de faux-fuyants qu’il est presque drà´le à lire. Heureusement que les gens d’extrême-droite comme toi sont rares.

    Quelques stupidités dans ton texte:

    « une élite sortant des écoles privées soient bilingues et obtiennent les jobs bien rémunérées qui découlent de leur avantage sur les pauvres ayant étudié dans le modèle anglophobe que vous prà´nez. »

    – Faux-fuyant. Au lieu de réclamer des emplois de qualité pour les francophones, tu prà´nes l’assimilation de ceux-ci aux mains de l’anglais. Au lieu de réclamer de pouvoir travailler partout en français, tu proposes d’apprendre l’anglais. à€ mes yeux, c’est de la lâcheté, rien d’autre.

    « mais la réalité est que c’est limitatif et que l’unilingue français tire un boulet. »

    – Pas du tout. Le mécanicien à Ste-Sophie ou l’esthéticienne à Roberval n’a pas du tout besoin de parler anglais, chinois ou une autre langue étrangère. L’unilingue québécois ne traîne pas plus un boulet que l’unilingue étatsunien ou l’unilingue canadien. Il n’y a pas de mal à ce que des gens ayant un intérêt pour des langues apprennent l’anglais, mais on doit leur laisser le choix au lieu de leur imposer comme tu sembles vouloir le faire.

    « Désolé, on ne vit pas dans une dictature, on ne peut réglementer toute la vie des gens. »

    – Justement. Laisse les gens libres et n’obligeons pas la génération de demain à parler une langue étrangère si elle n’en a pas envie. On peut offrir des cours facultatifs de chinois, d’espagnol ou d’anglais, mais laissons les gens décider.

    « Plus l’unilinguisme français sera imposé, plus ça deviendra vrai puisque cet unilinguisme sera un boulet pour les Québécois francophones. »

    – Si on écoute les francophobes dans ton genre et les autres colonisés fiers de leur statut, alors oui ce sera un boulet. Ce sera le fait de parler français qui sera un boulet et ce sera tout naturellement que la culture et la langue des Québécois disparaîtront.

    à€ cause d’extrémistes comme toi.

  21. Bon, j’ai assez perdu de temps à argumenter ad vitam aeternam (la belle langue morte), alors je vais simplement résumer ma position, et après on pourra écrire ce qu’on veut mais il suffira de relire ce message pour voir si on distortionne mes propos.

    Je n’ai rien contre l’apprentissage d’une langue étrangère, peu importe laquelle, mais le choix d’apprendre une langue ne peut en aucune façon être imposé. Une langue seconde n’est pas un apprentissage indispensable (n’en déplaise à nos francophobes qui aimeraient nous voir disparaître) au même titre que les mathématiques, le français, ou les sciences.

    Il serait tout à fait possible d’inclure un cours de langue au secondaire, où on offrirait un éventail de langues parmi lesquelles choisir.

    Mais le problème quand on impose cela à des enfants en bas âge, c’est qu’on les mêle dans leur identité culturelle et linguistique. Contrairement à ce que certains croient, une langue est bien plus qu’un outil de communication neutre; elle est porteuse de valeur simplement par le choix de ses mots. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que sur plusieurs points le Québec ressemble à la France; nous avons la même langue, et nous partageons donc un peu la même vision du monde puisque nous ne pouvons comprendre les choses sans les dire ou les imaginer… en mots.

    En bilinguisant de force nos jeunes, on risque de les mêler davantage, de les inciter à consommer davantage de culture anglophone, avant qu’ils aient eu le temps de réellement prendre conscience de leur héritage à porter et de leur spécificité culturelle.

    Et, surtout, en les bilinguisant tous, l’anglais devient de facto la SEULE langue commune à tous les Québécois, y compris les immigrants. Automatiquement, dès que quelqu’un ne parle pas le français, il n’y aura plus besoin de l’inciter à le parler, car tout le monde va pouvoir parler anglais.

    On appelle cela la mort d’une culture minoritaire. Simplement.

    Le bilinguisme chez ceux qui le souhaitent n’est ni à souhaiter ni à dédaigner. C’est un choix personnel. Il ne faut cependant pas forcer des gens qui n’ont aucun intérêt pour les langues à le devenir et il faut plutà´t lutter pour que les plus hauts échelons de la société soient accessibles en français.

    Il faudrait donc débilinguiser le Québec, mieux financer les institutions francophones, cesser de financer des universités comme McGill et améliorer la DIVERSITÉ culturelle et L’OUVERTURE SUR LE MONDE en prà´nant une pluralité linguistique permettant au Québec d’entrer pleinement dans ce 21e siècle qui sera celui des particularismes, au lieu de vivre dans le passé d’un impérialisme anglophone qui sera, de toute façon, appelé à disparaître.

    Notre combat en est un pour la pluralité, la diversité et le respect des peuples de la Terre. Protéger le français et refuser de disparaître, c’est protéger tous les peuples de la Terre.

    Et pour se protéger, pour s’assurer que dans cinquante ans nous existerons toujours, il faut empêcher toute forme de bilinguisme de masse permettant au français de devenir une langue seconde, sans intérêt pratique.

    Merci à tous pour vos commentaires. C’était ma dernière intervention dans cette enfilade.

  22. « Au lieu de réclamer des emplois de qualité pour les francophones, tu prà´nes l’assimilation de ceux-ci aux mains de l’anglais. »

    Ça ne se réclame pas des emplois de qualité, ça s’obtient avec ses qualités, ses aptitudes, ses habiletés. Et parler anglais est souvent recherché comme aptitude. Mais si ça te chante, allez, réclame! On verra ce que tu obtiendras.

    « Il n’y a pas de mal à ce que des gens ayant un intérêt pour des langues apprennent l’anglais, mais on doit leur laisser le choix au lieu de leur imposer comme tu sembles vouloir le faire. »

    Je sais que c’est l’anglophobie qui te fait dire ça, mais j’ai pas de problème. Allez, laissez le libre choix. Je sais que les parents québécois sont intelligents et exigeront que leurs enfants apprennent l’anglais le plus possible. La majorité souhaitent mieux pour eux que de terminer mécanicien ou esthéticienne même si ces emplois sont nécessaires.

    « Si on écoute les francophobes dans ton genre et les autres colonisés fiers de leur statut, alors oui ce sera un boulet. »

    C’est pas une question de francophobie. T’es juste aveuglé par ton anglophobie qui t’empêche de voir l’importance de l’anglais. C’est pourquoi tu noies l’anglais avec les autres langues disponibles alors que c’est la langue la plus parlée dans le monde et spécialement en Amérique du Nord où le Québec fait 90% de ses affaires.

    Ça t’empêche aussi de voir comment le français pourrait être un avantage comme langue première appuyé par un anglais maîtrisé plutà´t qu’un lourd boulet d’unilinguisme.

  23. « Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que sur plusieurs points le Québec ressemble à la France »

    Ah oui? Comme? Je ne vois pas. On partage pas mal plus avec nos voisins américains qui parlent pourtant anglais. C’est une question pas mal plus géopraphique que linguistique.

    Est-ce qu’on partage les mêmes points avec les Ivoiriens? Ils parlent aussi français! Et que dire des Libanais?

    « En bilinguisant de force nos jeunes »

    Oui, je vois les chaînes, le fouet, la torture… L’anglais n’est pas plus appris de force aux jeunes que le français, les mathématiques, l’histoire, etc. Si tu veux avoir un peu de logique, vas-y que l’école c’est la dictature et qu’on martyrise nos jeunes à apprendre.

     » cesser de financer des universités comme McGill  »

    Là on voit le comble de l’anglophobie lorsqu’on veut empêcher des étudiants adultes de choisir la langue de leur enseignement en détruisant une des meilleures universités au monde. C’est la folie « nationaliste » qui veut ça.

    « au lieu de vivre dans le passé d’un impérialisme anglophone qui sera, de toute façon, appelé à disparaître. »

    Il prie mes amis, il prie fort pour que ça arrive.

    Mais la plus grosse erreur que tu fais et que tu fais fréquemment est répendue au Québec.

    La culture du Québec, c’est le français et les produits culturels (tv, musique, films). C’est tout.

    Le Québec n’a donc pas de culture. Parce que la culture, c’est le sport, l’économie, la politique, la philosophie sociale, etc. etc. etc. La langue et les produits culturels, ce ne sont que des aspects parmis tant d’autres. Sinon, on serait des Français (ce que nous ne sommes pas du tout) et les Australiens, les Américains et les Britanniques, ce serait toute la même chose.

    Alors quand tu n’a que ça à présenter comme culture, tu prouves que cette culture n’existe pas. Et pourquoi on ne parle jamais du reste? Parce que les autres éléments, sans exception, ils sont bien canadiens et ne font pas croire à une grande différence entre le Québec et les autres provinces. Ça les séparatistes comme toi n’aiment pas ça. Ils ne veulent simplement pas le voir.

    Alors ils font comme tu fais. Ils parlent seulement de langue et de produits culturels et virent anglophobes. Tout ce qui est anglais est le mal, l’assimilation, la peur etc. et les produits culturels anglophones sont de la merde, encore plus s’ils sont produits par des Québécois (d’où ta haine irationnelle pour Pascale Picard et Simple Plan).

    T’es une caricature assez simple à cerner sais-tu?

  24. La colère, la peur, le pouvoir, quel est votre vrai motivation… Mieux prendre sa place dans le monde?
    S’assurer d’être compris partout sur la planète?
    Avoir plus d’opportunité d’emploi?
    etc…

    Les gens apprécient ce que je fais, parce que je le fais avec le coeur et peu importe la langue je suis toujours comprise et respecté dans ma langue, cette langue avec laquelle je cré et c’est en ma langue que les gens ont envie de m’entendre et de me voir et je les entend quelques fois discuter ensuite disant « Wow she’s amazing this women.. »
    Je ne suis ni anglophobe ni quelques ‘languophobe’ que se sois, je suis simplement fiere de qui je suis et d’ou je viens et c’est grâce à cette fierté que j’ai en moi que j’arrive à voir la richesse des autres langues ce qui me permet à mon tour de dire; »Wow elle est fantastique cette femme(ou cet homme)! » ….(silence)
    ..Fin
    ..The end 😉

  25. Doom, you’re so fucking right! Those separatists are really narrow minded! USA are our brothers as well as the english Canadians. They don’t realize that english is a must! At home, we speak only english. My kids have to learn that english is in and french is out. I am so proud when they call me « Daddy ». Let me tell you that they will strongly succeed compare to those unilingual idiots. They know well their history and the fact that we lost the war in Quebec city. Get over it french losers! If you can’t beat them, join them! It’s easy to understand! They are fooling themselves!

    They watch only US tv, the same favorites channels as the Canadians . They enjoy « The Price is Right » « Entertainment Tonight » « Deal or no Deal » and so on. They can observe the great american money power. We are trying to get our green cards in order to move in the best country. They want to enroll in the US army. We have to kill those against us. They have to see our way. I am so proud of them! In case we don’t get the cards, we’ll move to Toronto and they will fight in Afghanistan. Canadians and Americans have close ties.
    By the way, they listen to Pascal Piccard and Simple plan.
    I hope one day all Quebecers will sing in the nicest language! Do you believe the morons are still enjoying Leclerc,Vignault,Charlebois???Nonsense! They are out of date. Nowadays it is Britney Spears, Paris Hilton, 50 cents who are the top performers. I enjoy the rappers, I like their crude language, it is such an inspiration!
    I am anxious to live a better life and forget,I’m sorry to say, that my parents and their ancestors should have conceded and be good losers. No,instead they insisted…We lost precious time! Fuck them!
    You and rawkenroll are my heroes. Let us be good Canadians or Americans. We have to fight those against us, especially those french frogs !

  26. @The Justicier

    « They watch only US tv, the same favorites channels as the Canadians . They enjoy “The Price is Right” “Entertainment Tonight” “Deal or no Deal” and so on. »

    Tes kids se donnent du trouble pour rien. T’as, ou t’as deja eu, des equivalences de toutes ces emissions en francais. Par exemple, ils ont juste a ecouter « Le Banquier » pour « Deal or no deal ». Pis Julie est pas hypocondriaque elle, elle sert la main de ses invites sans problemes. C’est ca la culture Quebecoise. On copie, ou bien on traduit.

    Mais les choses ont deja et pire tu sais. Dans les annees 60 et 70 par exemple. Angelil traduisait les Beatles avec les Baronets, Farago traduisait Elvis et Cloutier traduisait n’importe quoi pour son ecurie de « vedettes ». Vive la culture Quebecoise!!! Pascal Picard et Simple Plan de traduisent pas eux. Ils composent, il crees.

    « We are trying to get our green cards in order to move in the best country. »

    Je peux vous comprendre. Tu sais qu’aux USA, le interets que tu paies sur ton hypotheques sont deductibles d’impots. C’est un concept extraordinaire. Imagine, tu achetes une maison de $150000.00 et t’as pratiquement $200000.00 de deductible sur tes impots au cours des 25 prochaines annee. C’est pas demain la veille qu’on va avoir ca ici.

    « They want to enroll in the US army. We have to kill those against us. … they will fight in Afghanistan. »

    Le jour ou Mohammad va exploser a la station McGill en pleine heure de pointe et qu’il va faire 50 morts et 100 blesses, on s’en reparlera…

    « Do you believe the morons are still enjoying Leclerc,Vignault,Charlebois??? »

    Le parebrise de mon auto fait 6 pieds de large. Le retroviseur, 6 pouces. Le message est clair: c’est important de savoir s’ou on vient, mais ce l’est encore plus de savoir ou on s’en va. Vignault a toute les St-Jean-Baptiste, ca devient pathetique a un moment donne.

    « Nowadays it is Britney Spears, Paris Hilton, 50 cents who are the top performers. »

    On a la bande a « Star Academy » et D Natural. Incroyable qu’un si petit territoire comme le Quebec arrive a produire autant de marde. Etrangement, toute la marde qu’on produit est en francais…

    « I enjoy the rappers, I like their crude language, it is such an inspiration! »

    Tiens, ecoute Loco Locass. De la propagande pamphletaire independentiste victimisée. Ca va t’inspirer.

    « I am anxious to live a better life and forget,I’m sorry to say, that my parents and their ancestors should have conceded and be good losers. »

    Ne pas parler anglais est un handicap en 2008. C’est Parizeau qui l’a dit. Ca veut pas dire d’oublier son francais. Cette nuance, les esprits simples ont beaucoup de difficulte a la faire…

    « You and rawkenroll are my heroes. »

    Ca me touche beaucoup.

    J’espere que je n’etais pas le seul qui a ete capable de te lire.

  27. @The Justicier

    “They watch only US tv, the same favorites channels as the Canadians . They enjoy “The Price is Right” “Entertainment Tonight” “Deal or no Deal” and so on.”

    Tes kids se donnent du trouble pour rien. T’as, ou t’as deja eu, des equivalences de toutes ces emissions en francais. Par exemple, ils ont juste a ecouter “Le Banquier” pour “Deal or no deal”. Pis Julie est pas hypocondriaque elle, elle sert la main de ses invites sans problemes. C’est ca la culture Quebecoise. On copie, ou bien on traduit.

    Mais les choses ont deja et pire tu sais. Dans les annees 60 et 70 par exemple. Angelil traduisait les Beatles avec les Baronets, Farago traduisait Elvis et Cloutier traduisait n’importe quoi pour son ecurie de “vedettes”. Vive la culture Quebecoise!!! Pascal Picard et Simple Plan de traduisent pas eux. Ils composent, il crees.

    “We are trying to get our green cards in order to move in the best country.”

    Je peux vous comprendre. Tu sais qu’aux USA, le interets que tu paies sur ton hypotheques sont deductibles d’impots. C’est un concept extraordinaire. Imagine, tu achetes une maison de $150000.00 et t’as pratiquement $200000.00 de deductible sur tes impots au cours des 25 prochaines annee. C’est pas demain la veille qu’on va avoir ca ici.

    “They want to enroll in the US army. We have to kill those against us. … they will fight in Afghanistan.”

    Le jour ou Mohammad va exploser a la station McGill en pleine heure de pointe et qu’il va faire 50 morts et 100 blesses, on s’en reparlera…

    “Do you believe the morons are still enjoying Leclerc,Vignault,Charlebois???”

    Le parebrise de mon auto fait 6 pieds de large. Le retroviseur, 6 pouces. Le message est clair: c’est important de savoir s’ou on vient, mais ce l’est encore plus de savoir ou on s’en va. Vignault a toute les St-Jean-Baptiste, ca devient pathetique a un moment donne.

    “Nowadays it is Britney Spears, Paris Hilton, 50 cents who are the top performers.”

    On a la bande a “Star Academy” et D Natural. Incroyable qu’un si petit territoire comme le Quebec arrive a produire autant de marde. Etrangement, toute la marde qu’on produit est en francais…

    “I enjoy the rappers, I like their crude language, it is such an inspiration!”

    Tiens, ecoute Loco Locass. De la propagande pamphletaire independentiste victimisée. Ca va t’inspirer.

    “I am anxious to live a better life and forget,I’m sorry to say, that my parents and their ancestors should have conceded and be good losers.”

    Ne pas parler anglais est un handicap en 2008. C’est Parizeau qui l’a dit. Ca veut pas dire d’oublier son francais. Cette nuance, les esprits simples ont beaucoup de difficulte a la faire…

    “You and rawkenroll are my heroes.”

    Ca me touche beaucoup.

    J’espere que je n’etais pas le seul qui a ete capable de te lire.

  28. Qu’on commence donc par bien parler et écrire notre langue!
    Je suis enseignante et j’ai fait de la suppléance dans une quarantaine d’écoles (primaires et secondaires) de la CSDM depuis 7 ans. C’est incroyable combien peu d’élèves écrivent correctement. 10% peut-être? Des fautes pratiquement à chaque mot. C’est sur cette base là qu’on voudrait intégrer l’anglais? Vivement un enseignement de la langue première décent dans nos écoles et que les enseignants laxistes en correction se fassent botter le cul. Il faut cesser de diplà´mer des jeunes qui ne savent pas écrire correctement. Quand ce sera fait, pourquoi pas intégrer l’anglais et/ou l’espagnol qui viendra enrichir la base. Mais on rêve en couleur de vouloir sauter cette étape. On se trouverait dans une situation où nos élèves, fondamentalement peu habitués à l’effort, parleraient et écriraient déplorablement dans les deux langues.

    Les Jeunes libéraux, venez donc voir ce qui se passe actuellement dans les écoles avant d’émettre des recommandations ridicules comme celle-là . Vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez.

  29. « Qu’on commence donc par bien parler et écrire notre langue! »

    Ce n’est pas parce qu’on enseigne mal le français qu’il faut continuer à mal enseigner l’anglais.

    « Vivement un enseignement de la langue première décent dans nos écoles et que les enseignants laxistes en correction se fassent botter le cul. Il faut cesser de diplà´mer des jeunes qui ne savent pas écrire correctement. »

    Bien d’accord avec, toi. Ce que j’aurais dû apprendre au courant de mon primaire et secondaire, je l’ai appris à l’université.

    « Quand ce sera fait, pourquoi pas intégrer l’anglais et/ou l’espagnol qui viendra enrichir la base. Mais on rêve en couleur de vouloir sauter cette étape. »

    C’est pas sauter des étapes. C’est deux choses différentes. C’est comme si tu disais qu’il ne faut pas mieux enseigner les maths parce qaue le français n’est pas bien maîtrisé.

  30. DooM,

    « c’est la langue la plus parlée dans le monde et spécialement en Amérique du Nord où le Québec fait 90% de ses affaires »

    est-ce que 90% de la population québécoise fait et fera des affaires?

    Pour moi, c’est un argument éconocentriste. Il n’y a pas que l’économie et les affaires comme baromètre social (et bien sûr linguistique).

  31. @renartleveille

    « Pour moi, c’est un argument éconocentriste. Il n’y a pas que l’économie et les affaires comme baromètre social (et bien sûr linguistique). »

    Je t’invites a aller vivre dans un pays du tiers-monde. Tu vas, rapidement, constater qu’il n’y a pas que l’economie et les affaires comme barometre social mais que c’est drolement important.

    « est-ce que 90% de la population québécoise fait et fera des affaires? »

    Je sais pas dans quoi tu travailles, mais dans mon domaine (l’informatique), l’information dont j’ai besoin sur Internet se retrouve principalement en anglais. Si je suis pas bilingue, je risque d’avoir de tres serieux probleme.

    De plus, en parlant anglais, on peut s’informer ailleurs que via les medias francophones Quebecois.

    En fait, en parlant anglais, on s’ouvre au monde. Et en refusant de l’apprendre, on se ferme au monde. Moi, j’ai pas envie de me limiter…

  32. Tout à fait daccord avec toi renartleveille… 😉

  33. Il y a quelques annees de cela, Bernard Landry donnait une conférence dans un CEGEP. A un moment donné, y’a une « barbichette libérale » qui lui a pose comme question: « Selon vous, un vrai Québecois, c’est quelqu’un qui parle français? ».

    J’aimerais vous dire ce que Bernard Landry lui a répondu. Malheureusement, je ne parle pas… l’espagnol. Et oui, il lui a répondu en espagnol. Et les gens de l’applaudir très chaudement.

    Ce jour la, si Bernard Landry avait tenu un référendum pour l’indépendance du Québec, j’aurais voté « OUI » sans aucune hésitation.

  34. « est-ce que 90% de la population québécoise fait et fera des affaires? »

    Non, mais 90% des parents vont souhaiter ouvrir grande cette porte pour leurs enfants.

    « Pour moi, c’est un argument éconocentriste. Il n’y a pas que l’économie et les affaires comme baromètre social (et bien sûr linguistique). »

    Bon ben garde alors le bout où je disais que c’est la langue la plus parlée dans le monde, ce qui en fait la langue la plus utile à maîtriser.

  35. « Ce jour la, si Bernard Landry avait tenu un référendum pour l’indépendance du Québec, j’aurais voté “OUI” sans aucune hésitation. »

    Pauline Marois aurait beau parler huit langues, ça ne m’inciterait pas à ajouter une frontière entre moi et le reste de mon pays.

  36. @rawkenroll @DooM

    Vous êtes deux tarés de première! Comme aux USA et au Canada, il y a environ 51% de cons dont vous faites partie. Les cons qui ont réélus Bush, les cons qui ont voté Non, les cons qui veulent rendre le Québec bilingue, les cons qui écoutent Loft story et autres niasiseries américaines traduit au Québec. Ça ne me surprendrait pas d’apprendre que les quétaines à rawkenroll ou Doom en ont fait la traduction. De simples esprits… « le interets que tu paies sur ton hypotheques sont deductibles d’impots. » Ah que c’est beau! Combien d’américains ont perdu leurs maisons suite à un manque d’assurance-maladie? Pauvre imbécile,renseignes-toi un peu toi qui voyage sur l’internet anglophone…lis un peu handicapé! Plus de 1 millions d’américains perdront leur maison sous peu! Quel beau pays…en parlant de tiers monde…
    Un peuple que j’aime bien sont les Japonais. Quasi impossible d’obtenir la citoyenneté nipponne. Tout le monde parle japonais et très rare ceux qui parlent l’anglais. Va te faire foutre avec ton 90%. Les dirigeants de Toyota, Sony, Canon et autres ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare et pourtant ils font des affaires d’or mondialement! Tu vois, ils ne forcent pas leur peuple au bilinguisme, c’est un choix personnel. Tu n’as pas besoin d’une tonne de bilingues pour réussir! Eux le savent. Ils se concentrent plus sur l’ingénierie. C’est un peuple fier. Eux,ils conservent leurs racines, pas comme nos 51% de peureux qui sont incapable de s’assumer et de se faire respecter!
    God Bless America!

  37. @DooM

    « Pauline Marois aurait beau parler huit langues, ça ne m’inciterait pas à ajouter une frontière entre moi et le reste de mon pays. »

    Bon, j’avoue, j’ai ete un peu emotif et je me suis emporte… je ne recommencerai plus. Promis

    @The Justicier

    « @rawkenroll @DooM
    Vous êtes deux tarés de première! »

    Ce que je trouve sympatique de de blog, c’est que c’est pas long et les insultes se mettent a sortir. Le respect de l’opinion d’autrui, surtout lorsqu’elle est differente de la notre, est un concept inexistant ici.

    « Plus de 1 millions d’américains perdront leur maison sous peu! Quel beau pays…en parlant de tiers monde… »

    Les banques ont ete beaucoup trop genereuse ces derniers temps. La, ca pette. C’est des chose qui arrivent. Ca a rien a voir avec la sante.

    « Pauvre imbécile,renseignes-toi.

    Un peuple que j’aime bien sont les Japonais. Quasi impossible d’obtenir la citoyenneté nipponne. Tout le monde parle japonais et très rare ceux qui parlent l’anglais. Va te faire foutre avec ton 90%. Les dirigeants de Toyota, Sony, Canon et autres ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare et pourtant ils font des affaires d’or mondialement! Tu vois, ils ne forcent pas leur peuple au bilinguisme, c’est un choix personnel. Tu n’as pas besoin d’une tonne de bilingues pour réussir! Eux le savent. Ils se concentrent plus sur l’ingénierie. C’est un peuple fier. Eux,ils conservent leurs racines, pas comme nos 51% de peureux qui sont incapable de s’assumer et de se faire respecter! »

    http://en.wikipedia.org/wiki/Japan

    « Most public and private schools require students to take courses in both Japanese and English. »

    Ouch, ca ca doit faire mal….

    En 45, les Japonnais ont pliés les genoux devant les Americains. Plutot que de brailler 24 heures sur 24 comme le fond les Quebecois, ils ont reconstruit leur pays (avec l’aide des Americains, eh oui) et sont devenu ce qu’ils sont, une puissance mondiale.

    Alors, tu peux m’expliquer comment ca se fait qu’au Quebec, on ne fait pas des affaires d’or mondialement? Qui plus est, l’instruction superieure est la moins chere en Amerique du Nord. Etrange non. Plutot que de m’insulter, explique moi ca!

  38. « Vous êtes deux tarés de première! Comme aux USA et au Canada, il y a environ 51% de cons dont vous faites partie. »

    C’est la base de ton argumentation. Très édifiant. Comme le reste de tes textes jusqu’à maintenant.

    « Les cons qui ont réélus Bush, les cons qui ont voté Non, les cons qui veulent rendre le Québec bilingue, »

    Ah que des cons! Toi t’es pas un con, tu le sais qu’ils sont cons. Heille, toé tu l’as!

    « Combien d’américains ont perdu leurs maisons suite à un manque d’assurance-maladie? »

    Combien sont morts à cause du temps d’attente trop long ou de soins non disponibles ici? Je préfère perdre ma maison.

    « Plus de 1 millions d’américains perdront leur maison sous peu! »

    Parce qu’on leur a malheureusement fait des prêts qu’on n’aurait pas dû. Tout le monde en paie le prix maintenant. C’est une erreur qui n’aurait pas pu arriver ici.

    Pour les Japonais, T’as raison, c’est un EXCELLENT exemple. Surtout que les jeunes sont obligés/forcés/enchaînés/fouettés pour apprendre l’anglais à l’école. L’anglais influence de plus en plus la langue japonaise, les employeurs demandent de plus en plus sa maîtrise pour l’internationalisation de leurs entreprises et en 2000, il a même été proposé au parlement japonais de faire de l’anglais une 2e langue officielle.

    Quel beau pays le Japon!

  39. Deux de mes quatre enfans viennent de finir le primaire avec la 6eme anne en anglais intensif. Ils sont aujourd’hui pratiquement bilingue francais/anglais.

    La preuve que vouloir donner des cours d’anglais intensifs (a-t-on les profs de qualités pour cela ?) à des enfants de 6 ans jusqu’à 10 ans est inutile pour creer des gens bilingues.

    Par contre le risque d’assimiler encore plus des nouveaux arrivants allophones vers l’anglais est enorme. Ca personne ne pourra le nier. Meme les liberaux les plus obtus au gouvernement reconnaissent les benefices de la loi 101 à ce sujet.

    Donc rawkenroll et les autres qui pretexent que l’apprentissage de plusieurs langues sont essentielles sont dans le champ. Il n’y a pas besoin de commencer aussi jeune avec des profs competents. Un beau discours de colonisés, de vrais roi-negres au milieu du petit peuple.

    Ils ont oublié d’ailleurs de citer dans leurs arguments: les deux solitudes, l’aspect geopolitique du Quebec, les dernieres etudes sur la langue francaise au Quebec qui prouvent hors de tout doute qu’il faut redoubler les efforts pour la proteger.

    Mais bon, face à de jeunes liberaux essayant de recuper le vote ethnique parti à l’ADQ, on ne peut pas faire grand chose. Speak white !

  40. @reblochon

    « Donc rawkenroll et les autres qui pretexent que l’apprentissage de plusieurs langues sont essentielles sont dans le champ. »

    Vive l’isolement!!!

    « Par contre le risque d’assimiler encore plus des nouveaux arrivants allophones vers l’anglais est enorme. Ca personne ne pourra le nier. Meme les liberaux les plus obtus au gouvernement reconnaissent les benefices de la loi 101 à ce sujet. »

    T’sais, si tu entres dans un magasin et qu’on te sert en anglais, vire de bord. C’est pas plus complique que ca. Qunad le commerce va tirer de la patte, le proprio va pogner le message. Il est la le probleme des Quebecois. Incapables de s’assumer seuls, ils se tournent vers le gouvernement a chaque petit bobo. C’est pas des lois que ca prend, c’est une colonne vertebrale.

    « Ils ont oublié d’ailleurs de citer dans leurs arguments: les deux solitudes, l’aspect geopolitique du Quebec, les dernieres etudes sur la langue francaise au Quebec qui prouvent hors de tout doute qu’il faut redoubler les efforts pour la proteger. »

    Et c’est en refusant l’enseignement de l’anglais qu’on protege le francais?

    Je suis heureux de savoir que tes enfants sont parfaitement biligues. Leur chance de reussite sont considerablement meilleures ainsi.

  41. @DooM
    tes commentaires ne font que confirmer ma pensée du 51%.
    « Combien sont morts à cause du temps d’attente trop long ou de soins non disponibles ici? Je préfère perdre ma maison. » Donne-moi des chiffres,tu divagues!Aux USA ils sont 50 millions sans assurance, donc ils perdent leur maison et leur santé…coûts trop prohibitifs!
    « Parce qu’on leur a malheureusement fait des prêts qu’on n’aurait pas dû. Tout le monde en paie le prix maintenant. C’est une erreur qui n’aurait pas pu arriver ici. » Encore le combiné des 51%; ceux qui crossent les petits et ceux qui ne savent pas compter!
    « Surtout que les jeunes sont obligés/forcés/enchaînés/fouettés pour apprendre l’anglais à l’école. »
    Ah bien là tu déclasses Monsieur Pignon!

  42. @Le Justicier

    ‘scuze, tu disais quoi déjà à propos de ce pays que tu respectes tant, le Japon, et le fait anglais la-bas?

    Pour ce qui est des hà´pitaux Québecois, des gens y entrent malades et en ressortent mort à cause d’une bactérie. C’est pas fort… D’autres meurent faute de ne pas avoir été soignés plus rapidement. Oui, on a un beau système de santé.

    On dit que le « modèle Québecois » fait l’envie de nombreux pays dans le monde. Et pourtant, j’en vois aucun tenter de l’appliquer. Étrange…

  43. @rawkenroll

    coup donc, as-tu complété ta sixième année? Tes propos sont incompréhensibles et tellement imbéciles. Bonne chance dans ta vie et ne fais pas trop d’enfants, on a assez de cons comme toi.
    En plus, tu ne sais même pas écrire le nom de ton peuple que tu renies.

    « hà´pitaux Québecois » “modèle Québecois”…

    Ceci était mon dernier message pour toi et Doom, ça ne vaut pas la peine de perdre son temps avec de pareils zoufs!

  44. @Le Justicier

    Bon ben, on va oublier le modèle Japonais ça a l’air.

    « Ceci était mon dernier message pour toi et Doom, ça ne vaut pas la peine de perdre son temps avec de pareils zoufs! »

    Tu seras pas capable de tenir ta promesse…

  45. Galganov, sors de ce corps! 😉

  46. Il a sur la terre probablement un maximum de 15M de personnes qui parlent le suédois. Mettons qu’en Suède, un pays qui pratique un socialiste semblable a celui du Québec en passant, les gens doivent chercher à protéger leur langue. 15M sur 7MM d’habitants, c’est pas gros gros…

    Et pourtant, l’un des groupes les plus populaires des années 70 a été, sans l’ombre d’un doute, ABBA. Et les quatre membres de ABBA chantaient en… anglais. Et là -bas en Suède, ils sont considérés comme de véritables héros national. Ici, on chie sur Pascal Picard et Simple Plan. Petit peuple insécure et sans confiance en soit…

  47. J’ai un ami Suedois, Hans (pas de farce, son nom de famille aurait été Ikea que le cliché aurait été a son comble.)Il est au Quebec depuis plus de 20 ans. Il me disait qu’en Suede, en plus de parler suedois, les gens parlent aussi l’anglais et tres souvent une autre langue scandinave. Il me disait que pour eux, les autres langues ne sont pas une menace comme certains le percoivent ici, car les suedois sont fier de leur langue et culture et sont conscients de la place qu’elle occupe par rapport aux autres langues d’europe et du reste du monde. On leur aprend a être fier de leur langue et ils sont capables de faire la part des choses. C’est pour ca qu’ils ne voient pas ABBA ou A-HA comme une menace… ils font la part des choses.
    C’est ce qu’il faut faire ici aussi a mon avis, mais certainement pas en l’imposant de force. Si j’arrive a faire la part des choses, tout le monde peut le faire.

  48. Rawkenroll,

    moi je travaille dans un domaine où j’ai besoin de savoir parler anglais environ 5% du temps, et un anglais très basique. Même là , ça serait stupide de ma part de projeter ce chiffre magique dans une analyse sociétale…

    Aussi, dans ma famille, je suis le seul qui se débrouille en anglais, ce qui donne environ 5% aussi… tout le monde gagne sa vie, fait ses affaires et est bien heureux en français seulement, ça dérange qui? Et aussi, pourquoi ça ne pourrait pas continuer comme ça? Que ceux qui ont besoin, et le goût, de maîtriser l’anglais le fasse, et surtout sacre la paix aux autres!

    Et je ne dis pas que l’économie n’est pas importante, juste qu’il n’y a pas que ça dans la vie, qu’on doit aussi ajouter tout le reste dans notre analyse, ce qui semble loin de tes capacités.

    DooM,

    « Non, mais 90% des parents vont souhaiter ouvrir grande cette porte pour leurs enfants. »

    Tiens, encore un beau chiffre lancé gratuitement en l’air… Mais pour jouer le jeu, je le baisserais à 60%, question de rejoindre l’éternelle scission québécoise!

    Neil Obstat,

    je trouve que c’est une bonne manière de voir, comparé à nos deux Elvis Gratton…

    😉

  49. rawkenroll: le type si fier d’etre quebecois et francophone qui se prend un pseudo bien anglais pour faire plus classe:

    Super ton exemple de la suede… pays independant et non sous la domination d’une nation anglophone etrangere ! Tu as d’autres bons exemples comme celui-ci de pays souverain n’ayant pas peur d’apprendre une autre langue ?

    Quant à ma phare prise hors sujet, puisqu’on parle d’enseigner d’autres langues à des enfants de 10 et moins, je disais donc que l’apprentissage de plusieurs langues n’etait pas essentiel à CET AGE !

    Je n’ai jamais dit que ca ne l’etait pas apres. D’ailleurs si tu lis la phrase suivante, je parle de l’immersion en anglais dès la 6eme annee, apres que l’enfant est pu avoir une bonne base culturelle en francais dans son jeune age. Tout ca pour eviter l’assimilation.

    Quant à ton exemple du commercant anglo, bien sur que je ne me fais pas servir en anglais… comme beaucoup de quebecois. Et est-ce que ca change quelque chose ? Non pas vraiment. Dans les ghettos anglos ils s’en foutent bien. Dans les epiceries indiennes où 95% de leur clientele est composée d’allophones-anglophones, ils s’en foutent bien. Ils sont au canada, ne reconnaissent pas la nation quebecoise et se foutent bien de ton fait francais en amerique du nord.

    Alors mon petit assimilé, je te laisse sur ton nuage et retourne ta remarque quant à l’isolasionnisme dont tu fais preuve pour ne pas voir les problemes qui t’entourent et ne rien comprendre aux deux solitudes du Quebec.

    (n’empeche que tu es completement dans le champ, meme charest ne tient pas un discours comme le tien et on ne peut dire que c’est un souverainiste ! Parizeau demande quant à lui d’etre bilingue, donc tu devrais l’apprecier… y a un truc que tu n’as pas compris dans cette affaire ? Veux-tu qu’on te fasse un dessin ?)

  50. Merci Renart.
    Tu sais, des fois, les Elvis Gratton ne sont pas toujours ou l’on pense! ;o)

  51. Je suis un peu pas mal tanné d’entendre cet argument selon lequel tel ou tel pays d’Europe compte des habitants qui maîtrisent l’anglais et qui ne se sentent pas menacés.

    Premièrement: le maîtrisent-y-il vraiment plus et mieux qu’au Québec?

    Secundo, leur pays est entouré de pays de différentes langues, ils sont dans un contexte multinational ou « multilingue », pas dans le contexte d’une mer anglophone (même si l’espagnol prend beaucoup de place aux USA).

    Troisièmement, le bulldozer culturel est américain. C’est la musique, les films, la culture populaire américaine qui a s’étend dans le monde, parfois au détriment des cultures locales. Or, nous sommes collés sur les États-Unis. Les Wal-Mart, Home Depot et autres grandes surfaces s’installent plus rapidement ici, de l’autre bord de la frontière, qu’en Europe.

    Petite question en passant: qu’est-ce qui différencierait le Canada des États-Unis si ce n’était de la spécificité du Québec?

    Quatrièmement, les pays d’Europe ont une histoire et des traditions qui remontent à bien plus que 400 ans. Et ils se sont souvent tapochés les uns les autres pour conserver leur territoire national. Sans compter que ce sont des pays, justement, pas des provinces avec des limitations propres à cette situation. Autrement dit, un Suédois peut bien être fier de l’être puisque son pays est reconnu à la face du monde, que sa souveraineté est respectée, que son histoire est riche en exemples de victoires. Ici, on se demande si on est Canadiens, Canadiens-français, Québécois, Québécois d’origine canadienne-française ou citoyen du monde.

    Bref, la position du Québec est unique et les comparaisons des bien-pensants avec les pays d’Europe ne tiennent pas.

  52. « Dans les epiceries indiennes où 95% de leur clientele est composée d’allophones-anglophones, ils s’en foutent bien »

    Quand de plus en plus de gens feront le choix de ne pas se faire servir en anglais et d’aller ailleur (comme je fais moi meme) et que le chiffre d’affaire du commercant va baisser, il devra: ou bien se résigner et servir son monde en francais aussi ou bien disparaitre ou bien se contenter de survivre avec la clientele qui lui reste. Si ton but est de prospérer, le choix me semble assez clair.
    Le probleme c’est que bien des gens se laisse faire. C’est leur choix, ce sont eux memes les coupables, car ils ont fait le choix de se laisser servir en anglais encourageant du meme coup le commercant a ne faire aucun effort.

    « rawkenroll: le type si fier d’etre quebecois et francophone qui se prend un pseudo bien anglais pour faire plus classe’

    trop facile…

    « Super ton exemple de la suede… pays independant et non sous la domination d’une nation anglophone etrangere ! Tu as d’autres bons exemples comme celui-ci de pays souverain n’ayant pas peur d’apprendre une autre langue ? »

    n’empeche que l’independante Suede est soumise à la meme pressence anglophone que le reste du globe. La difference c’est qu’ils ne se laissent pas faire.

  53. @renartleveille

    « moi je travaille dans un domaine où j’ai besoin de savoir parler anglais environ 5% du temps, et un anglais très basique. Même là , ça serait stupide de ma part de projeter ce chiffre magique dans une analyse sociétale… »

    Tu utilises les maths a ton travail?
    Sinon, on va interdire l’enseignement des maths au primaire.

    « Aussi, dans ma famille, je suis le seul qui se débrouille en anglais, ce qui donne environ 5% aussi… tout le monde gagne sa vie, fait ses affaires et est bien heureux en français seulement, ça dérange qui? Et aussi, pourquoi ça ne pourrait pas continuer comme ça? Que ceux qui ont besoin, et le goût, de maîtriser l’anglais le fasse, et surtout sacre la paix aux autres!

    Et je ne dis pas que l’économie n’est pas importante, juste qu’il n’y a pas que ça dans la vie, qu’on doit aussi ajouter tout le reste dans notre analyse, ce qui semble loin de tes capacités. »

    Wow, ça doit être plate posséder Internet chez toi… limité à lire uniquement des sites en français…tu te limites tu sais? En fait, juste à te lire, on constate assez vite qu’effectivement, tu te limites. Vite, construisons un mur tout au tour du Québec. On a pas besoin du reste du monde, on est meilleur qu’eux!!!

    Serieux, t’ecoutes toujours des films en version francaise? « Ah putain de bordel d’enfouirre de mes deux. il me les fous ce mec!!! ». Ben coudonc…

    @reblochon

    « rawkenroll: le type si fier d’etre quebecois et francophone qui se prend un pseudo bien anglais pour faire plus classe: »

    Petit peuple, petit etre…

    « Super ton exemple de la suede… pays independant et non sous la domination d’une nation anglophone etrangere ! »

    Bon, la cassette qui part… victime, victime, victime… Heureusement que des gars comme Lepage et Laliberte ne tiennent pas ce discours.

    « Tu as d’autres bons exemples comme celui-ci de pays souverain n’ayant pas peur d’apprendre une autre langue ? »

    Le Japon.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Japon

    « Most public and private schools require students to take courses in both Japanese and English. »

    « La plupart des écoles publics et privées obligent les étudiants à prendre des cours en Japonais et en Anglais » (Juste pour être certain que tu puisses lire le commentaire…)

    « je disais donc que l’apprentissage de plusieurs langues n’etait pas essentiel à CET AGE ! »

    T’as raison, mais si tu as des enfants, tu as surement constate qu’a cette age, ce sont de veritables eponges!!! Aussi bien remplir l’eponge!!!

    T’sais, en quatrieme annee, j’ai appris « Kick the ball Sandy. Ah right Tom » et je parle toujours francais.

    « Alors mon petit assimilé »

    Ca serait bien que tu m’explique ca un peu.

  54. @renartleveille

    « moi je travaille dans un domaine où j’ai besoin de savoir parler anglais environ 5% du temps, et un anglais très basique. Même là , ça serait stupide de ma part de projeter ce chiffre magique dans une analyse sociétale… »

    Tu utilises les maths a ton travail?
    Sinon, on va interdire l’enseignement des maths au primaire.

    « Aussi, dans ma famille, je suis le seul qui se débrouille en anglais, ce qui donne environ 5% aussi… tout le monde gagne sa vie, fait ses affaires et est bien heureux en français seulement, ça dérange qui? Et aussi, pourquoi ça ne pourrait pas continuer comme ça? Que ceux qui ont besoin, et le goût, de maîtriser l’anglais le fasse, et surtout sacre la paix aux autres!

    Et je ne dis pas que l’économie n’est pas importante, juste qu’il n’y a pas que ça dans la vie, qu’on doit aussi ajouter tout le reste dans notre analyse, ce qui semble loin de tes capacités. »

    Wow, ça doit être plate posséder Internet chez toi… limité à lire uniquement des sites en français…tu te limites tu sais? En fait, juste à te lire, on constate assez vite qu’effectivement, tu te limites. Vite, construisons un mur tout au tour du Québec. On a pas besoin du reste du monde, on est meilleur qu’eux!!!

    Serieux, t’ecoutes toujours des films en version francaise? « Ah putain de bordel d’enfouirre de mes deux. il me les fous ce mec!!! ». Ben coudonc…

    @reblochon

    « rawkenroll: le type si fier d’etre quebecois et francophone qui se prend un pseudo bien anglais pour faire plus classe: »

    Petit peuple, petit etre…

    « Super ton exemple de la suede… pays independant et non sous la domination d’une nation anglophone etrangere ! »

    Bon, la cassette qui part… victime, victime, victime… Heureusement que des gars comme Lepage et Laliberte ne tiennent pas ce discours.

    « Tu as d’autres bons exemples comme celui-ci de pays souverain n’ayant pas peur d’apprendre une autre langue ? »

    Le Japon.

    Tiens, voici ce que l’on dit sur wikipedia:

    « Most public and private schools require students to take courses in both Japanese and English. »

    « La plupart des écoles publics et privées obligent les étudiants à prendre des cours en Japonais et en Anglais » (Juste pour être certain que tu puisses lire le commentaire…)

    « je disais donc que l’apprentissage de plusieurs langues n’etait pas essentiel à CET AGE ! »

    T’as raison, mais si tu as des enfants, tu as surement constate qu’a cette age, ce sont de veritables eponges!!! Aussi bien remplir l’eponge!!!

    T’sais, en quatrieme annee, j’ai appris « Kick the ball Sandy. Ah right Tom » et je parle toujours francais.

    « Alors mon petit assimilé »

    Ca serait bien que tu m’explique ca un peu..

  55. @Martin Beaudin-Lecours

    « Premièrement: le maîtrisent-y-il vraiment plus et mieux qu’au Québec? »

    Peut-etre que oui, peut-etre que non.
    Sors de Montreal et parle en anglais pour le fun.
    Imagine tous les touristes qui viennent a Quebec a chaque ete et qui font face a des serveurs qui baragouine l’anglais.. pas fort… ca donne surement pas le gout au gars de dire a ses chums d’aller passer une semaine a Quebec (et y depenser son argent et y faire fructifier l’economie)

     » pas dans le contexte d’une mer anglophone (même si l’espagnol prend beaucoup de place aux USA). »

    Raison de plus pour bien maitriser l’anglais.
    Un marche de pres de 300M de personnes, tu craches pas la-dessus…

    « Troisièmement, le bulldozer culturel est américain. C’est la musique, les films, la culture populaire américaine qui a s’étend dans le monde, parfois au détriment des cultures locales. Or, nous sommes collés sur les États-Unis. Les Wal-Mart, Home Depot et autres grandes surfaces s’installent plus rapidement ici, de l’autre bord de la frontière, qu’en Europe. »

    Je me souviens quand Wal-Mart est arrive au Quebec.
    La panique.
    Tous les commerces allaient fermer. Tous.
    C’est drole, il y a plus de commerces aujoud’hui qu’a ce moment.

    C’est triste de manquer de confiance en soit comme ca…

    « Petite question en passant: qu’est-ce qui différencierait le Canada des États-Unis si ce n’était de la spécificité du Québec? »

    La sante gratuite, les Canadiens ne ressentent pas le besoin de posseder une arme, les frais de scolarite plus bas et la peine de mort est interdite a la grandeur du pays.

    J’espere que ca repond a ta question.

    « Autrement dit, un Suédois peut bien être fier de l’être puisque son pays est reconnu à la face du monde, que sa souveraineté est respectée, que son histoire est riche en exemples de victoires. »

    Il y en a quand meme moins que 15M sur la planete… ils doivent se sentir menace.. mais ils sont bilingues. (J’ai travaille chez Ericsson a Montreal, je sais de quoi je parle.)

    « Ici, on se demande si on est Canadiens, Canadiens-français, Québécois, Québécois d’origine canadienne-française ou citoyen du monde. »

    Je suis un citoyen du monde, ca c’est certain.

    « Bref, la position du Québec est unique et les comparaisons des bien-pensants avec les pays d’Europe ne tiennent pas. »

    Tout un argument!!!

  56. @rawken(t)roll

    Les arguments précédaient, du con! En 4 points.

    Je ne manque pas de confiance en moi ou en mon peuple, au contraire, je dis moi-aussi qu’on n’a pas besoin d’être tous bilingues pour réussir collectivement, ni de l’être individuellement pour réussir sa vie. C’est toi, rawken(t)roll, qui semble croire que sans anglais, tu ne réussirais pas (parce que j’imagine que tu considères que tu as réussi). Et, en passant, je viens de Québec et ne me considère par bilingue. Pourtant je gagne bien ma vie en informatique. T’as vu un langage de programmation basé sur le français, toi?

    Heille! Faudrait aussi parler très bien l’anglais pour les touristes, afin qu’ils se sentent mieux! Ça c’est colonisé rare! En plus, comme tu le dis toi-même, les touristes anglophones, il y en a plein à chaque année à Québec! Ils ne semblent donc pas trop s’offusquer de notre mauvais anglais. Tu penses qu’ils veulent venir visiter une autre ville touristique calquée sur celles du Maine? Ils veulent être en contact avec le fait français! Je gage même qu’ils trouvent cela charmant ce « baragouinage », surtout que cela ne leur empêche pas grand chose, au bout du compte.

    La simple vérité, c’est que la plupart des Québécois consomment beaucoup de « produits culturels » en anglais, comprennent assez bien la langue pour discuter en contexte touristique et pour lire sur Internet, et ce seulement avec le système actuel d’enseignement de la langue seconde, avec des cours à la fin du primaire et au secondaire, sans immersion. Beaucoup préfèrent déjà les films non traduits, comme toi. La pression de la majorité anglophone est déjà suffisante pour que quiconque au Québec qui veuille vraiment devenir bilingue puisse le faire relativement rapidement, malgré la loi 101. Il n’y a aucune *&@#$ de raison de vouloir augmenter systématiquement le bilinguisme au Québec.

    C’est bien beau la pensée magique et dire que les Québécois n’ont qu’à être fiers et qu’à persister à parler en français, à insister pour se faire servir en français. Mais les Québécois sont des gens au moins aussi cools que la plupart des gens sur la planète: ils cherchent d’abord à communiquer avec leurs interlocuteurs, pas à les confronter, et si dans une pièce, une seule ne comprend pas le français, mais que toutes comprennent l’anglais, alors la discussion passera naturellement à l’anglais!

    La sante gratuite, les Canadiens ne ressentent pas le besoin de posseder une arme, les frais de scolarite plus bas et la peine de mort est interdite a la grandeur du pays.

    J’imagine que tu ne voteras donc pas pour les Libéraux, car ceux-ci veulent augmenter les frais de scolarité et privatiser le plus possible le système de santé. à€ moins que tu veuilles devenir encore plus comme les Amaricains, ce dont je te soupçonne bien plus que d’être un vrai citoyen du monde.

  57. @Martin Beaudin-Lecours

    « Les arguments précédaient, du con! »

    Incroyable la quantite d’insultes sur ce blog!!!

    Je ne manque pas de confiance en moi ou en mon peuple, au contraire, je dis moi-aussi qu’on n’a pas besoin d’être tous bilingues pour réussir collectivement, ni de l’être individuellement pour réussir sa vie.

    « C’est toi, rawken(t)roll, qui semble croire que sans anglais, tu ne réussirais pas (parce que j’imagine que tu considères que tu as réussi).  »

    Je reussi tres bien. Au dessus de la moyenne.

    « Et, en passant, je viens de Québec et ne me considère par bilingue. Pourtant je gagne bien ma vie en informatique. T’as vu un langage de programmation basé sur le français, toi? »

    ‘faudrait definir « gagne bien ma vie ». Moi, tout les gens avec qui je travaille, en informatique, sont bilingues. C’est un « must »

    « Heille! Faudrait aussi parler très bien l’anglais pour les touristes, afin qu’ils se sentent mieux! Ça c’est colonisé rare!  »

    Pas du tout. C’est le gros bons sens. Quebec est une ville ou le touriste est omni-present. Mieux tu t’occupes de tes touristes et plus il va en venir. L’equation est simple. C’est pas etre colonise, c’est etre business.

    « En plus, comme tu le dis toi-même, les touristes anglophones, il y en a plein à chaque année à Québec! »

    Imagine si il en venait le double… ou le triple!!!

    « C’est bien beau la pensée magique et dire que les Québécois n’ont qu’à être fiers et qu’à persister à parler en français, à insister pour se faire servir en français. »

    Ce n’est pas de la pensee magique. C’est avoir de la colonne, se prendre en main. Arrete de brailler pour que le gouvernement nous protege. C »est ca la fierte!!!

    « La sante gratuite, les Canadiens ne ressentent pas le besoin de posseder une arme, les frais de scolarite plus bas et la peine de mort est interdite a la grandeur du pays. »

    Tu m’as posé une question, je t’ai repondu. Si t’es pas capable de dealer avec la reponse, desole.

    « J’imagine que tu ne voteras donc pas pour les Libéraux, car ceux-ci veulent augmenter les frais de scolarité et privatiser le plus possible le système de santé. »

    Tant et aussi longtemps que l’on n’aura pas reussi a garantir que l’augmentation des frais de scolarite fera necessairement augmenter la qualite de l’enseignement, je vais etre contre.

    Pour la sante, oui au ticket moderateur et oui a l’ouverture du milieu au prive. Bapteme, c’est-tu normal que Toutou et Minou soit mieux traite par le veterinaire que toi et moi a l’hopital?

    Tu peux m’expliquer ton cote anti-americains haineux?

  58. « “Tu as d’autres bons exemples comme celui-ci de pays souverain n’ayant pas peur d’apprendre une autre langue ?”

    Le Japon. »
    Ha ha ha, le brain qui ne comprend meme pas l’ironie et l’idiotie de son exemple suedois !

    Et non, ce n’est pas etre victime, victime, victime. Tu peux aller lire les derniers rapports sur la langue francaise pour comprendre que le francais est menacé au Quebec et surtout à Montreal. Tu peux aussi contacter Maria Mourani pour qu’elle te l’explique, elle co-fondatrice du mouvement Montreal en francais (c’est ma deputé en passant.).

    Et tu dois savoir toi qui est si fier d’etre quebecois et pas assimilé, que ton beau canada te reconnait un statut qui fait que si tu oses t’etablir en dehors du Quebec plus de 6 mois, tu n’est plus legalement un ressortissant du Quebec mais un bon canadien vivant au Canada ou à l’etranger (ce qui est la meme chose soit-dit en passant). Ton donc appartenance à ta fier nation s’arrete pour le moment aux frontieres de ta petite province parce que tu n’es pas dans un pays souverain et que tu n’as pas de citoyenneté quebecoise pour te differencier des autres legalement sorti du quebec.

    Alors tu vois, mon gratton d’amour, ce n’est pas etre une victime. Ce sont des faits que je t’expose pour te demontrer que tu n’es qu’un petit sous-canadien appartenant à ce petit peuple qui n’a pas les couilles de s’assumer et qui est juste bon à chialer contre le federal (et pour ca il y a autant de federalistes que de souverainistes, ne crois pas que c’est reservé aux seuls membres du PQ) et se rabaisser entre gens du meme peuple, attitude au completement normal chez des colonisés (tu peux relire l’histoire de la colonisation si tu ne comprends pas), comme leur adoration pour leurs rois-negres (Jean Chretien, Stephane Dion, Lucienne Robillard, Bernier, etc…).

    Ce qui ne change pas que sur le sujet principal, tu n’as toujours pas demontré pourquoi il est si vital d’apprendre l’anglais à nos petites eponges, tandis que celle-ci ne maitrise meme pas un niveau correct de francais. Toi qui aime bien les comparaisons, va voir le niveau d’un eleve en France ou en Belgique. Tu verras que tes petites eponges sont generalement pas tres douées parce que justement les profs ne sont pas tres humides. Alors avant de rajouter une charge de plus à ces gens debordés et ne parlant pas anglais generalement, tu ferais mieux de t’attaquer à des problemes plus importants, comme trouver des profs d’anglais competents pour le secondaire. Tu verras que tu auras bien plus de bilingue de qualité qu’avec le systeme pourri que tu prones sans meme voir les impacts de sa mise en place dans la belle province.

    Raisonnements de con, solutions de merde. Tu devrais faire de la politique, tu as largement ta place dans un parti.

  59. @reblochon

    « Et non, ce n’est pas etre victime, victime, victime. Tu peux aller lire les derniers rapports sur la langue francaise pour comprendre que le francais est menacé au Quebec et surtout à Montreal. »

    Peurologie, peurologie, peurologie!!!

    « Et tu dois savoir toi qui est si fier d’etre quebecois et pas

    Stephane Dion, Lucienne Robillard, Bernier, etc…). »

    Dhiarée verbale sans interet.

    « Ce qui ne change pas que sur le sujet principal, tu n’as toujours pas demontré pourquoi il est si vital d’apprendre l’anglais à nos petites eponges, tandis que celle-ci ne maitrise meme pas un niveau correct de francais. »

    Ben la, si tu sais pas lire le francais, ca va pas bien. Desole, mais je ne vais pas passer ma vie a repeter parce-que tu comprends moins vite que la moyenne.

    « parce que justement les profs ne sont pas tres humides. Alors avant de rajouter une charge de plus à ces gens debordés et ne parlant pas anglais generalement, tu ferais mieux de t’attaquer à des problemes plus importants, comme trouver des profs d’anglais competents pour le secondaire. »

    On a ici une preuve du serieux de la situation. Les profs ne parlent pas anglais… t’sais, tant qu’a moi, y’ont juste a l’apprendre. Y’ont meme l’ete pour le faire… Moi au travaille, quand je connais pas quelque chose, ben je l’apprend. La formation continue, c’est pas juste pour les autres….

    Belle exemple de nivellement pas la base. Les profs sont pas bons. Alors on accepte qu’il « instruisent » nos enfants. Ouch, ca fait peur.

    « Raisonnements de con, solutions de merde. Tu devrais faire de la politique, tu as largement ta place dans un parti. »

    Insulte, insulte, insulte, c’est une vraie manie ici.

  60. Rawkenroll,

    tu me sembles surpris de recevoir des insultes, mais tu devrais te relire, tu récoltes seulement ce que tu sèmes…

  61. @renartleveille

    « tu me sembles surpris de recevoir des insultes, mais tu devrais te relire, tu récoltes seulement ce que tu sèmes… »

    Je possede une grande capacite d’adaptation…

  62. @rawken(t)roll

    Je n’ai aucune haine contre les Américains: j’écoute des films américains, de la musique américaine, de la série télé américaine, mes ordinateurs et logiciels sont américains, je suis allé souvent dans le Maine, en Floride, à New-York l’an passé, à Boston la semaine passée. Seulement, je n’aimerais que tout le monde soit comme les États-Unis, que seule survive la culture populaire américaine. Parce que j’aime la diversité, voilà . Ici, si tout le monde était bilingue, on n’aurait plus besoin de traduire quoi que ce soit, tout le monde ferait comme Pascale Picard, Simple Plan ou Celine sans « é ». On tournerait des films en anglais, pour que ça aie une chance de pogner aux États.

    Je ne me mettrai pas ici à jouer à qui a le plus pénis ou à celui qui pisse le plus loin. Faudrait comparer nos salaires respectifs pour statuer qui a réussi le mieux? Wow, t’as un point de vue très profond sur ce qu’est la réussite personnelle! Mais disons que je gagne seul la moyenne des revenus des foyers québécois. Moi, j’ai travaillé pour des firmes de la Cité du multimédia qui cherchaient officiellement des gens bilingues, mais n’avaient pas le choix d’engager des non-bilingues. Ce sont les anglophones qui devaient parler français la plupart du temps. Mais je suis tombé sur quelques rares personnes qui ne parlaient que l’anglais, alors qu’elle vivaient au Québec depuis longtemps ou même toujours!

    Mais c’est facile de rester dans son anonymat et laisser les autres s’avancer pour ensuite les critiquer. Tu dis que tu gagnes bien ta vie en informatique et que les gens bilingues sont un « must ». Peut-être pourrais-tu nous expliquer à ton tour pourquoi est-ce un must? Parce qu’ils sont rares? Et si tous tes collègues sont bilingues, comment ça se passe à ton travail, dans les party de bureau? En français? Vraiment? N’est-il pas vrai que si une seule personne ne parle pas français lors d’une réunion quelconque, les autres l’accommoderont?

    Quant au tourisme, ce que tu avances est vraiment n’importe quoi! Comme si en aplanissant les différences, on attirerait plus de gens alors que c’est l’exotisme qui vend! En plus, faudrait démontrer que tous les pays du monde qui accueillent des touristes le font dans une parfaite maîtrise de l’anglais. Le gros bon sens dicterait de plutà´t faire des Québécois des gens qui parlent parfaitement le japonais ou le mandarin, si vraiment c’est parler la langue du plus grand nombre nombre pour faire du cash qui compte!? C’est ça que ça donne le gros bon sens. Ceux qui aiment glorifier l’économie au détriment du reste aiment bien le gros bon sens. Le gros bon sens disait que la Terre était plate aussi…

  63. @Martin Beaudin-Lecours

    « Je n’ai aucune haine contre les Américains »

    « à€ moins que tu veuilles devenir encore plus comme les Amaricains, ce dont je te soupçonne bien plus que d’être un vrai citoyen du monde. »

    Le mepris present dans cette declaration est tout, sauf pro-americain.

    « je suis allé souvent dans le Maine, en Floride, à New-York l’an passé, à Boston la semaine passée. Seulement, je n’aimerais que tout le monde soit comme les États-Unis, que seule survive la culture populaire américaine.  »

    Maine: British
    Florida: Cubain
    New-York: Italien, Irish, Chinois, Russes, Canadiens, etc…
    Boston: Irish

    En effet, c’est plutot etroit comme culture…

    « Mais disons que je gagne seul la moyenne des revenus des foyers québécois. »

    Et bien disons que je gagnes seul plus que la moyenne des foyers quebecois. Et je suis a Quebec. Laisse-moi te dire que quand j’etais a Montreal, c’etait encore plus. Cela dit, mon penis est tres ordinaire et je pisse comme les filles, assis. Je trouve ca plus confortable.

    « Moi, j’ai travaillé pour des firmes de la Cité du multimédia »

    Ah la cite du multimedia. Mechant beau concept. Tous plein d’entreprises qui y sont uniquement pour la subvention. Y’a a une maudite gang la dedans qui font meme pas du multi-media. Oui, ils sont en informatique, mais t’sais, quand tu developpes des logiciel medicho-administratif, on s’entend-tu pour dire que t’es la pour la subvention. Vive le modele Quebecois. On cree pas des jobs, on les deplace… (bon, ici je beurre epais un peu.. mais il y a un fond de verite)

    « Ce sont les anglophones qui devaient parler français la plupart du temps. »

    Tiens, c’est etrange, des Anglais qui parle francais a Montreal. C’est assez contraire a ce que les medias nous disent. A mon avis, tu nous ments ici.

    « Peut-être pourrais-tu nous expliquer à ton tour pourquoi est-ce un must? »

    T’ira prendre une marche au Camelot demain midi. Tu vas peut-etre avoir 10% des livres en francais. Les bons sites techniques sur Internet sont en anglais. Pis viens pas me parler de Nelson Dumais… c’est pas une site technique.

    « Et si tous tes collègues sont bilingues, comment ça se passe à ton travail, dans les party de bureau? »

    Au travail, on travail.
    Pis dans les party de bureau, pis on s’amuse et on prend un verre.

    « En français? Vraiment? »

    On en a un du Nouveau-Brunswick. Et un de Blanc-Sablon. Des fois ils font des droles de phrases, mais apparemment, c’est du francais.

    « N’est-il pas vrai que si une seule personne ne parle pas français lors d’une réunion quelconque, les autres l’accommoderont? »

    Ca depend. Si la personne parle Suedois, too bad, je peux rien n’y faire. Desole.

    « Quant au tourisme, ce que tu avances est vraiment n’importe quoi! »

    Je te fais confiance. Dans le « n’importe quoi », tu sembles t’y connaitre.

    « Le gros bon sens dicterait de plutà´t faire des Québécois des gens qui parlent parfaitement le japonais ou le mandarin »

    Regarde bien les ecoles de langues dans les annees qui s’en viennent. Tu vas voir que le Madarin va commencer a etre populaire. En fait, si tu parlais le Mandarin, je te dit tout de suite que ton salaire doublerait, minimum, car de tres nombreuses compagnies feraient des pieds et des mains pour t’engager et t’offrir un travail hautement stumulant.

    « C’est ça que ça donne le gros bon sens. Ceux qui aiment glorifier l’économie au détriment du reste aiment bien le gros bon sens. »

    T’expliqueras ca a ton proprietaire, ou bien a ton gerant de banque, le 1er septembre qu’a va venir le temps de payer ton loyer…

    Bon, c’est bien interessant tout ca, mais je dois aller faire dodo.

  64. @rawken(t)roll

    L’anglais est répandu, oui. C’est pratique d’en connaître les bases, oui. Mais le niveau de conversation en anglais entre un Allemand et un Japonais qui se rencontrent en Pologne, c’est pas fort, fort. Ce n’est pas qu’au Québec en dehors de Montréal qu’on baragouine l’anglais! Mais, je me pose et te pose la question: tu demandes à te faire servir en anglais à Québec?

    Et j’y pense… à€ propos du marché de 300 millions d’Américains… Crois-tu vraiment que le succès économique des État-Unis repose sur leur connaissance des langues des marchés qu’ils conquièrent? Que tous ceux qui exportent en Chine parlent mandarin? Qu’une entreprise américaine, pour vendre ses produits en Italie, force ses travailleurs d’usine à parler l’italien? Que les dirigeants de Coca-Cola ont appris le français pour nous en vendre ici?

    Et dans ta conquête du marché américain, que fais-tu de l’espagnol? L’espagnol a gagné tellement de terrain ces dernières années aux États-Unis que certains politiciens ont milité pour faire de l’anglais la langue officielle de leur État!

    L’anglais n’est pas la panacée pour un succès garanti. Le penser, c’est un réflexe de colonisé hérité du temps que le petit canadien-français devait s’adresser au foreman en anglais pour recevoir ses ordres! Bien sûr, en commerce international, comme en science, il est grandement préférable, pour ne pas dire impératif, de maîtriser l’anglais au-delà de la commande d’un hot-dog à la cantine, mais encore une fois, tous les Québécois n’ont pas à être bilingues. Comme plusieurs ici, je crois qu’un Québec parfaitement bilingue signifierait le début de la fin du fait français et qu’en quelques générations, on se retrouverait comme la Louisiane, par exemple.

  65. @rawkenroll

    Mon précédent message a croisé ta réponse.

    T’as raison: il y a plusieurs cultures aux États-Unis, ce n’est pas un bloc monolithique. Mais même dans les pays les plus pauvres d’Afrique, les jeunes veulent un t-shirt Nike. C’est ça dont je parle quand je parle d’une certaine hégémonie de la culture populaire américaine.

    Et t’as tort: je ne suis pas anti-américain. Mais je te soupçonne toujours d’être pro-américain, ce que je ne suis pas plus. Tu tiens un discours à la Elvis Gratton, qui criait avec enthousiasme « Think Big » et ne juerait que par l’argent, d’où ma référence aux « Amaricains ».

    Depuis quand les gens de Québec se fient aux médias montréalais, hein? Oui, ici, dans deux firmes avec un marché international, on m’embaucha, moi comme plusieurs autres, même si je n’étais pas bilingue. Et je ne me dis pas bilingue même si je lis parfaitement l’anglais. (Je ne vais plus souvent chez Camelot, ils ferment les uns après les autres, ici à Montréal.) Bref, dans un contexte de pénurie d’emploi (et peut-être de subvention par le gouvernement québécois) même des entreprises branchées se « contentent » d’employés qui parlent français et baragouinent l’anglais. Les vendeurs en contact avec les clients, eux, doivent maîtriser l’anglais, bien sûr. Moi, ça fait mon affaire, car je hais vendre.

    Ceci dit, dans les rues du centre-ville de Montréal, ça se passe généralement en anglais. Mais, moi, même au cinéma anglophone, je commande mes trucs en français sans problème. Je parle toujours français depuis que je suis à Montréal, et ça fait huit ans déjà . Mais je demeure à la frontière entre l’Est anglophone et l’Ouest francophone. Certains jours je crois que l’anglais progresse, d’autres jours non. C’est trop subjectif pour que je puisse conclure à partir de ma seule expérience personnelle. Mais je demeure inquiet de la situation du français au Québec. Et de penser rendre tous les Québécois bilingues à 12 ans, ça m’inquiète encore plus pour la suite des choses.

  66. « Ils ont oublié d’ailleurs de citer dans leurs arguments: les deux solitudes, l’aspect geopolitique du Quebec, les dernieres etudes sur la langue francaise au Quebec qui prouvent hors de tout doute qu’il faut redoubler les efforts pour la proteger. »

    1) Les « 2 solitudes », c’est un argument ça? Pour le bilinguisme oui!
    2) Tu veux dire quoi avec l’aspect géopolitique du Qc?
    3) Les derniers chiffres ont dit quoi de si grave? Que l’île de Montréal reçoit beaucoup d’immigrants dont la langue MATERNELLE n’est pas le français et que les francophones quittent l’île? Ouin pis? C’est pas l’anglais non plus d’ailleurs.

    « Mais bon, face à de jeunes liberaux essayant de recuper le vote ethnique parti à l’ADQ, on ne peut pas faire grand chose. Speak white ! »

    Quel vote ethnique est allé à l’ADQ? C’est pas mal plus les redneck francophones qui ont voté ADQ.

    « Donne-moi des chiffres,tu divagues!Aux USA ils sont 50 millions sans assurance, donc ils perdent leur maison et leur santé…coûts trop prohibitifs! »

    Toi donne moi des chiffres avec tes caricatures de pseudo arguments. Ou est-ce comme le Japon? Un ignorant disant nimporte quoi.

    « Super ton exemple de la suede… pays independant et non sous la domination d’une nation anglophone etrangere ! »

    HAHAHAHAHAHAHA

    « Petite question en passant: qu’est-ce qui différencierait le Canada des États-Unis si ce n’était de la spécificité du Québec?  »

    Petite question, qu’est-ce qui différencie le Québec de l’Ontario?

    « La sante gratuite, les Canadiens ne ressentent pas le besoin de posseder une arme, les frais de scolarite plus bas et la peine de mort est interdite a la grandeur du pays.

    J’espere que ca repond a ta question. »

    Les Canadiens voyagent moins, le thanksgiving a une importance moindre, la pratique des sports est bien différente, etc. etc. etc. Ceux qui disent que le Canada hors Québec c’est comme les USA prouvent leur ignorance. Sortez de chez vous!!!

    « Il n’y a aucune *&@#$ de raison de vouloir augmenter systématiquement le bilinguisme au Québec. »

    Y’en a plein, mais allons-y encore avec l’économie. Y’a une pénurie de main d’oeuvre déjà et encore plus une pénurie de main d’oeuvre bilingue. Québec est un bon exemple. Que font les compagnies à qui ça arrive? Elles s’empêchent de croître? Non, elle foutent le camps. Et ça c’est des gens d’affaires qui me disent ça. C’est largement reconnu par les parents le besoin de parler anglais pour leurs enfants parce qu’ils espèrent ce qu’il y a de mieux pour eux. Je reste avec mon 90% des parents francophones.

    « Tu peux aussi contacter Maria Mourani pour qu’elle te l’explique, elle co-fondatrice du mouvement Montreal en francais (c’est ma deputé en passant.). »

    Wow! Une gang de freaks anglophobes qui sont pour la fermeture de McGill (en arrêtant de la subventionner), contre l’enseignement de l’anglais aux jeunes, etc. Non merci. Déjà parlé à leur fou de représentant.

    « ton beau canada te reconnait un statut qui fait que si tu oses t’etablir en dehors du Quebec plus de 6 mois, tu n’est plus legalement un ressortissant du Quebec mais un bon canadien vivant au Canada ou à l’etranger (ce qui est la meme chose soit-dit en passant).  »

    De quoi tu parles encore du fin fond de ton ignorance?!?

    « Alors tu vois, mon gratton d’amour »

    Je l’aime Gratton, il faut le prendre au 2e degré. Certains pensent que ce degré, c’est une caricature de fédéraliste, mais en réalité, ça en dit pas mal plus sur son auteur et ceux qui le vénèrent. Gratton est digne de Falardeau, un colon antiaméricain, anglophobe, anti-Canada, etc. « nos frères palestiniens ».

    « tu n’as toujours pas demontré pourquoi il est si vital d’apprendre l’anglais à nos petites eponges, tandis que celle-ci ne maitrise meme pas un niveau correct de francais. »

    Je te demanderais de démontrer en quoi le fait que le français soit enseigné tout croche justifie qu’on enseigne tout croche quelqu’autre matière que ce soit… L’anglais ou autre.

    Bon, c’est assez pour ce soir, je suis en Virginie présentement, je vais en profiter.

  67. « Mais je demeure à la frontière entre l’Est anglophone et l’Ouest francophone. »

    Je me suis gourré. Je voulais dire l’inverse, évidemment: l’Ouest anglophone et l’Est francophone.

    C’est quand même curieux: les mêmes qui vantent tant le bilinguisme disent que les Québécois n’ont qu’à se tenir debout pour faire respecter le fait français, mais quand ces Québécois le font en disant ne pas avoir besoin de l’anglais plus que ça pour réussir, on les traite de loosers sans ambitions, de xénophobes, de gens fermés sur le monde, etc.

    La différence entre l’Ontario et le Québec? En Ontario, les francophones comptent pour seulement 3% de la population, surtout concentrée près de la frontière du Québec et dans des petites villes du Nord. Une citation (facile, prise sur Wikipedia):

    Sur les 500 000 Franco-ontariens, c’est-à -dire habitants de l’Ontario ayant le français comme langue maternelle, près de 38 % n’ont pas le français comme langue d’usage (Recensement 2001), mais utilisent plutà´t l’anglais comme langue principale, ce qui ramène le nombre de Francophones effectifs (langue d’usage) à seulement 350 000 personnes.

    Autrement dit, ce pourcentage élevé (38 %) est un indicateur d’assimilation linguistique.

  68. T’es courageux Martin…

  69. Quelqu’un pour m’expliquer la reponse de DooM ! Un autre qui affiche un pseudo montrant qu’il est fier d’etre francophone !

    Si tu ne comprends pas ce que je veux dire au sujet de ton appartenance à cette nation distincte dont tu es surement tres fier, c’est que si tu n’a plus de residence au Quebec depuis plus de 6 mois (que tu sois dans le ROC ou en Virginie), tu perds ton droit de vote, tu n’es plus considéré comme faisant partie de cette nation, tu es maintenant un simple citoyen canadien à l’etranger, comme un ontarion ou un albertain vivant en Virginie. Donc en effet, legalement nous sommes quebecois que si nous restons dans les frontieres du Quebec et inversement, n’importe quel canadien qui vient s’installer au Quebec plus de 6 mois devient un Quebecois ! Une vraie farce. C’est ca quand on n’a pas de citoyenneté ou de pays à nous. Une nation dans un canada uni, faut-tu etre moron pour avaler une pareil connerie !

    Desolé de ne pas repondre au reste, je ne comprends pas le message que tu essayes de passer. Tu es peut-etre bilingue, du moins comme Jean Chretien ou Stephane Dion, tu as deux langues secondes.

    Ah si ! Juste te faire remarquer qu’ici personne n’est contre le bilinguisme, juste contre la stupide proposition des jeunes liberaux de l’imposer à de jeunes enfants meme pas capable de bien maitriser leur langue nationale ! Et à quoi ca sert de vouloir absolument enseigner l’anglais à des gamins quand on n’a meme pas le personnel pour le faire. Les enfants feraient mieux de regarder (comme ils le font) les dessins-animés et les jeux video, voire naviguer sur differents sites du Net, ils apprendront bien mieux l’anglais par eux-memes !

    Pour les 3 points:
    1) les deux solitudes ne sont surement pas un argument pour le bilinguisme, mais plutot un argument pour sacré son camp de cette federation irrespectueuse envers les francophones et de defendre plus que jamais le fait francais et notre culture car on ne peut vraiment pas compter sur les federalistes pour le faire.
    2) Tu ne sais pas ce que c’est que la geopolitique… prends une carte et regarde où se trouve le Quebec ! Tu comprendras pourquoi comparer le Quebec et l’Ontario releve d’une tare mentale grave.
    3) Les derniers chiffres montrent que meme si le nombre d’allophones parlant francais a augmenté, que leur pourcentage a par contre diminué. Montreal s’anglicise. Le laissé allé et les coupures du gouvernement liberal dans les programmes d’accueil et de francisation ont fait de gros degats. Et ce n’est pas les miettes que les liberaux ont remis en catastrophe pour reparer leur erreur qui changeront grand chose. En effet leurs annonces ne sont que le dixieme de ce qu’ils ont demoli. On peut les applaudir ; deux pas en arriere, un pas en avant et apres ils se petent les bretelles. Heureusement qu’il reste assez d’abrutis dans l’electorat pour les applaudirs !

    Je te souhaite un bon sejour en virginie mon beau colonisé.

  70. Je serais bien curieux de voir la réaction des gens si on imposait l’immersion française à l’ensemble du Canada.

    Essayez donc de vous faire servir en français à Toronto ou Vancouver pour voir. Comparez cela à Montréal et Québec. Hello, meet Johny Double Face.

    Je suis personellement d’accord avec l’immersion anglaise à l’école, mais l’apprentissage d’une langue seconde devrait être important, voire nécessaire, pour tous, pas seulement pour les non-anglophones de ce monde.

    Pas question par-contre de donner d’autres cours en anglais. Si un élève échoue en anglais, alors il coûle aussi 3-4 autres matières ? Belle façon de creuser sa tombe un peu plus creux! Cette chère Pauline, j’ai hâte qu’elle disparaisse du paysage…

    Enfin, faudrait peut-être commencer par enseigner UNE langue comme du monde avant de vouloir en imposer deux. Et je ne parle pas de la syntaxe, mais bien de comment *structurer* sa pensée.

  71. @Martin Beaudin-Lecours

    « L’anglais est répandu, oui. C’est pratique d’en connaître les bases, oui. Mais le niveau de conversation en anglais entre un Allemand et un Japonais qui se rencontrent en Pologne, c’est pas fort, fort. Ce n’est pas qu’au Québec en dehors de Montréal qu’on baragouine l’anglais! Mais, je me pose et te pose la question: tu demandes à te faire servir en anglais à Québec?

    Et j’y pense… à€ propos du marché de 300 millions d’Américains… Crois-tu vraiment que le succès économique des État-Unis repose sur leur connaissance des langues des marchés qu’ils conquièrent? »

    Bon, tu sembles avoir compris une chose.
    On est dans un marche de 300 millions d’Anglophones.
    Bravo.

    Moi, ce que je veux, c’est un Quebec fort et prosper. Ce qui est tres different du Quebec present. Heureusement qu’on a la perequation pour nous envoyer de l’argent des autres provinces via Ottawa…

    Pis le gros bon sens pour y arriver, c’est de faire justement affaire avec ces 300 millions d’Anglophones qui nous entourent.

    Alors, le gros bon sens, une fois de plus, c’est de pouvoir communiquer avec eux dans leur langue. Et ce, idealement, parfaitement.

    Quand j’ecoute un film en francais de Jodie Foster, et que je l’ecoute parler, sans accent, je me dis pas « Criss de colonisee!!! ». Je me dit « Wow!!! » parce-que j’aimerais ben ca pouvoir en faire autant en anglais.

    Un fois de plus, c’est une question de confiance en soi. Moi je crois que maitriser l’anglais va rendre les francophones plus fort. Toi, tu vois ca comme un signe d’assimilation… c’est comme j’ai dit, t’as pas confiance en ton peuple.

    Une fois de plus, je te refere aux Japonais. Ils ont plié les genoux en 45, ont ete rebatis (avec l’aide des Americains) et ils sont bilingues. Aujourd’hui, Ils sont forts ou faibles? Japonais ou assimilés

  72. @reblochon

    « Quelqu’un pour m’expliquer la reponse de DooM ! Un autre qui affiche un pseudo montrant qu’il est fier d’etre francophone ! »

    Tu peux pas etre fier d’etre d’etre francophone. Tu peux etre heureux de l’etre. La fierte est un sentiment relie a l’accomplisement. Comme dans: « Je suis fier de moi, j’ai eu 95% a mon examen!!! ». T’as rien eu a faire pour parler francais, tes parents te l’ont enseigne.

    « Desolé de ne pas repondre au reste, je ne comprends pas le message que tu essayes de passer. »

    Même chose ici.

  73. @ Martin Beaudin-Lecours
    je ne te connaissais pas sous cet angle…Félicitations,très bons arguments remplis de logique!

    @reblochon @renartleveille @Belz
    content de connaître de vrais Québécois!

  74. J’ecoutais une toune de Bjork tantot.

    Je me demande bien ce que ses compatriotes pensent d’elle.
    Ils sont environ 300000 sur son iles, Iceland.
    Ils parlent une langue que peu de gens comprennent sur terre.
    Et elle, elle a decidé de chanter an anglais…

    A mon avis, les gens la-bas sont assez intelligents pour constater que Bjork a mis l’Iceland sur la map. Que partout dans le monde, des gens se sont demandés: « coudonc, c’est qui ca Bjork ,pis c’est où ca l’Iceland? ». Parions meme que ca a aidé le tourisme. Et que les tourismes la-bas peuvent au moins etre accueuillis et servis en anglais.

    Y’a des nations comme ca qui ont decidé de voir grand et de s’ouvrir au monde. Pis il y en a qui contruisent des murs… Ici, Laliberte s’est cogne le nez avec son projet de salle de specatacle au casino. Et partout dans le monde, on se l’arrache. Petit peuple…

  75. Et le dur du cerveau. Bjork elle vient d’un pays libre qui n’est pas noyé dans un mer d’anglophone ! Comment lui expliquer ?!

    Et pour s’ouvrir au monde, il faudrait deja qu’on en face partie et qu’on soit souverain. Pour le moment c’est le canada qui parle pour nous et le plus souvent en anglais !

    Alors comprends-tu ce que je voulais dire par geopolitique ou il faut que je te fasse un dessin O etre superieur completement fermé bouché !?

    @ Le justicier: et je ne suis pourtant pas un pure-laine. Comme quoi le nous inclusif ca marche !

  76. « Et pour s’ouvrir au monde, il faudrait deja qu’on en face partie et qu’on soit souverain. Pour le moment c’est le canada qui parle pour nous et le plus souvent en anglais ! »

    Tu parleras de ca a Lepage, Laliberte, Dion, Angelil, Picard, Simple Plan, Bombardier, Godin (CGI) et Lamarre (SNC-Lavalin). Je serais bien curieux de connaitre l’avis de ces gens sur le sujet.

  77. Ah et les japonais sont eux aussi independants ! Alors file-nous l’independance et tu verras que la cohesion nationale au Quebec sera meilleure et qu’on ne sera plus obligé d’imposer autant notre langue et la defendre car il y a de grande chance que les nouveaux arrivants s’integre au pays qui les a accueillis, soit le Quebec libre. Pour le moment la plupart s’integre au Canada, d’ailleurs ils ne savent souvent meme pas que nous sommes une nation distincte. Alors tu imagines les deux solitudes quand ils apprennent qu’ils ne sont pas arrivés dans une province comme les autres, ce que les federalistes leur cachent bien !

    C’est un ancien immigrant qui te l’explique, accueilli par cette garce de Lucienne Robillard qui faisait des discours d’accueil digne de la plus sale propagande colonialiste ! Apres on s’etonne qu’il y ai des tensions ! La manipulation du vote ethnique par les federalistes, ce n’est pas quelque chose de nouveau hein ! Tu peux tres bien voir à travers la proposition des jeunes liberaux un projet pour plaire à tous ces allophones qui ne revent que de parler seulement en anglais car c’est economiquement la langue la plus interessante en amerique du nord.

    Apres si tu es pour la disparition des peuples, de leur culture et de leur diversité, dis-le tout de suite, on se met tous à l’anglais ou au chinois et on oublie la richesse des cultures du monde entier, dont fait partie la culture quebecoise qui se vie en francais et qui est actuellement en danger. Donc tu vois, le type fermé et contre l’epanouissement du monde, c’est toi et pas ceux qui defendent comme ils peuvent, meme si c’est souvent maladroitement, le fait francais au quebec avec les quelques moyens qu’ils ont.

    Tu as quoi comme bonne idee pour sauver cette langue à part la fierté qui n’est pas ressenti chez bon nombre de canadien vivant au Quebec (canadien car ne reconnaissant meme pas la nation quebecoise, alors je vois mal comment ils pourraient lui appartenir. On ne les rejette pas, ce sont eux qui ne veulent pas etre avec nous qui sommes ouverts et pour un quebec pluraliste et inclusif).

  78. Angelil il est souverainiste comme celine Dion. Les autres, tu me parles pas d’ouverture au monde, mais de marché economique ou d’abrutis de nationalistes canadiens. Cite-moi des quebecois. Et si tu es trop cave pour te rendre compte de l’importance d’un pays pour rayonner dans le monde ! Tiens aux JO, combien de pays dans le monde vont pouvoir admirer et distinguer dans la masse canadienne les athletes quebecois ? Hein le brain ? Comment ils vont faire pour distinguer une simple province parmis tant d’autres.

  79. Vraiment un discours d’assimilé qui se met à genous devant ses roi-negres. Et ca parle de fierté ! Ha ha ha ! Elle est où ta fierté quebecoise dans ton discours ? Tu nous parle que de la chance qu’on a d’etre dans le canada, c’est un peu l’inverse de ceux qui chialent tout le temps contre, mais avec un resultat identique, tu ne peux pas vivre sans. Quel homme !

    Dis, tu vis encore chez tes parents qui t’aidaient tant dans la vie et t’amenaient tant d’avantages economiques ou tu as eu les couilles de devenir independant et de vivre ta vie en etant maitre de ton destin ? Tu vois coco, c’est la meme chose pour nation. On peut choisir la lacheté en gardant le confort economique et rassurant du beau canada, ou batir un pays et rayonner dans le monde, c’est ca le courage et l’ouverture.

  80. « Tu as quoi comme bonne idee pour sauver cette langue »

    J’avoue que c’est une bonne question. Je serai curieux de connaitre l’opinion de RKR la dessus.

    « Angelil il est souverainiste comme celine Dion »

    Peut etre bien. Mais quand, a quelques jours du referendum de 95, Céline a dit a pleine page du JdeM: Si le Québec se sépare, ca va etre épouventable! » et qu’ensuite René lui ait sagement suggérer de ne pas parler de politique à l’avenir…
    peut etre que oui, ils sont souvrainistes, c’est possible et je le crois aussi. Mais alors pourquoi ne pas profiter de la tribune qu’ils ont pour faire la promotion de l’indépendance du Québec? C’est quand meme pesant comme poids médiatique a la cause d’avoir Céline de son bord!

  81. @reblochon

    Wow! Content de te savoir non pure-laine! Tes propos sont éloquents.Pour créer un pays, ça prend des gens comme toi. Nous sommes chanceux de te compter parmi nous!

  82. @rawkenroll

    On fait déjà affaire avec les États-Unis, bien plus qu’avec l’Ontario. Du genre 75% de nos exportations. Et c’était bien plus, 84%, il y seulement six ans, avant que la Chine rentre dans le corps de notre secteur manufacturier.

    Je répète que les entrepreneurs américains n’ont pas tous appris toutes les langues du monde pour conquérir de nouveaux marchés, ni tous les Chinois l’anglais. Faudrait bien autre chose que parler parfaitement l’anglais pour contrer cette tendance! Dans la mesure où nous devons axer sur les produits à valeur ajoutée et la haute-technologie, l’anglais doit être enseigné et maîtrisé dans des secteurs-clés. Mais, même là , ça ne veut pas dire que tous les travailleurs de ces secteurs devraient pas avoir besoin de parler anglais.

    Jodie Foster, je la trouve charmante, surtout quand elle parle français. Et, non, je ne dis pas qu’elle est colonisée, surtout qu’elle est Américaine! Je réserve ce terme aux Québécois qui se laissent berner par le discours des fédéralistes qui bandent sur le bilinguisme depuis Trudeau alors qu’en fait le Canada n’est pas un pays bilingue et que le français y recule.

    Le Japon, c’est un autre exemple pas rapport. Combien y a-t-il de Japonais? 127 millions! Ne vivent-ils pas sur une île? N’est-il pas impossible de devenir Japonais si on n’est pas né au Japon? N’ont-ils pas une tradition et une histoire millénaires fort différentes de celles des Nord-Américains?

  83. @reblochon

    « Ah et les japonais sont eux aussi independants ! Alors file-nous l’independance et tu verras que la cohesion nationale au Quebec sera meilleure et qu’on ne sera plus obligé d’imposer autant notre langue et la defendre car il y a de grande chance que les nouveaux arrivants s’integre au pays qui les a accueillis, soit le Quebec libre. »

    Ah, la pensee magique…
    On va tous parler francais et la prosperite va apparaitre!!!

    « C’est un ancien immigrant qui te l’explique »

    Euh… tu vas toujours etre un immigrant.

    « Apres si tu es pour la disparition des peuples, de leur culture et de leur diversité, dis-le tout de suite »

    Pas du tout. Je t’ai meme donne des exemples de Canadiens-Quebecois-Francophone qui ont reussis a la grandeur de la planete.

    « Tu as quoi comme bonne idee pour sauver cette langue à part la fierté qui n’est pas ressenti chez bon nombre de canadien vivant au Quebec »

    Je te l’ai dit. Se tenir debout. Reussir. Arreter de jouer a la victime. S’eduquer. Conquerir le monde. Faire sa marque. Gagner. Arreter d’attendre apres le gouvernement (reflexe favori de nombreux Quebecois…)

    « Cite-moi des quebecois. »

    C’est ce que j’ai fait.

  84. @Martin Beaudin-Lecours

    « Et c’était bien plus, 84%, il y seulement six ans, avant que la Chine rentre dans le corps de notre secteur manufacturier. »

    « Le Japon, c’est un autre exemple pas rapport. Combien y a-t-il de Japonais? 127 millions! Ne vivent-ils pas sur une île? N’est-il pas impossible de devenir Japonais si on n’est pas né au Japon? N’ont-ils pas une tradition et une histoire millénaires fort différentes de celles des Nord-Américains? »

    Des excuses, des excuses, des excuses.

    C’est tellement plus facile de blamer les autre ou de jouer a la victime que de se prendre en main… oui, on est crissement distincts.

  85. Lance et compte!!!

    René Lecavalier était le seul qui s’est dit un jour qu’il faudrait franciser les termes du hockey. Il n’a pas attendu que le gouvernement intervienne. On lui doit le gouret, le disque, et les autres termes de hockey anglophones que tous prenaient pour acquis.
    Aujourd’hui il serait inimaginable d’entendre un commentateur revenir aux termes anglos. C’est chose faite. Tout ça grâce a un gars, un gars un peu plus visionnaire qui s’est tenu de bout.

  86. Je ne suis pas un fan de Richard Martineau.

    Mais son éditorial d’aujourd’hui (2008.08.06) est particulièrement à propos.

    http://www.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2008/08/20080806-074700.html

  87. @rawkenroll

    Hey christ, on ne joue pas à la victime, c’est tout le contraire, vas-tu finir par comprendre? On répond à tes arguments à la con qui ne tiennent pas la route. Tu ne cesses de comparer des pommes avec des oranges.

    Je n’ai blâmé personne dans aucun de mes commentaires ici. Seulement, j’ai étudié l’histoire pendant trois ans à l’université et j’ai un minimum de culture générale, ce qui semble te faire défaut. Alors, je connais l’importance du nombre en histoire. Le Japon est le dixième pays le plus peuplé au monde, isolé sur quelques îles au milieu de la mer, alors avant que les Japonais soient assimilés, ça va prendre un méchant bout de temps. On peut même prédire jamais. Au Québec, ça pourrait se faire en quelques générations. Si tu connaissais le nombre d’Américains qui sont d’origine canadienne-française mais qui ne parlent pas un traitre mot de français, tu cesserais de nier le caractère précaire de la société québécoise et d’associer seulement cela à un manque de volonté individuelle. J’ajouterais même qu’on a pas de leçons à recevoir sur la xénophobie venant d’un gars qui semble ignorer que les Japonais sont, pour des raisons d’espace vital, plutà´t xénophobes, du moins tu aurais beau leur lécher le cul pendant 40 ans en japonais, tu ne deviendras jamais Japonais.

  88. Alora maintenant que c’est Martineau qui parle de la Chine, ça devient pertinent tout à coup? Ma grand-mère avait peur des Chinois, ce n’est pas nouveau! Seulement, on commence à sentir les effets de leur croissance économique ici, et les gogosses qu’on vendait aux États-Unis sont maintenant faite pour moins cher par les Chinois. Ce n’était pas un blâme, mais un fait.

  89. @Martin Beaudin-Lecours

    « Hey christ, on ne joue pas à la victime, c’est tout le contraire »

    T’as vu le spectacle de la St-Jean?
    T’as entendu Emmanuel Bilodeau et Loco Locass?
    C’était gênant…

    T’as vu les commentaires sur la venue de McCartney?
    C’était pas genant, c’était a mourir de honte. Les bien-pensants du Plateau on fait passer les Québécois pour des mongols dans le monde entier. Belle visibilité.

    « Le Japon est le dixième pays le plus peuplé au monde, isolé sur quelques îles au milieu de la mer, alors avant que les Japonais soient assimilés, ça va prendre un méchant bout de temps. On peut même prédire jamais. Au Québec, ça pourrait se faire en quelques générations. »

    Et tu crois que l’enseignement de l’anglais va accéléré le processus. Moi, je crois que non.

    Pis, honnêtement, si mes arrières-arrières-petits-enfants parlent anglais, ou chinois tiens, je m’en balance. Si Michel Rivard s’appelait Michael Rayvard, tu penses qu’il n’aurait pas été capable d’écrire « La complainte du phoque en Alaska »? Tu crois que ta culture ne repose que sur ta langue? A chaque fois que quelqu’un parle d’indépendance, c’est toujours à cause de la langue. Ça semble être le seul et unique argument.

    Avec une peu de chance, dans 2-300 ans, tout le monde va être métis et parler la même langue. Ça en sera fini de cette ridicule tour de Babelle.

    « Alora maintenant que c’est Martineau qui parle de la Chine, ça devient pertinent tout à coup? »

    Non, mais quand il dit quelque chose d’intelligent, il faut le souligner.

    « Ma grand-mère avait peur des Chinois, ce n’est pas nouveau! Seulement, on commence à sentir les effets de leur croissance économique ici, et les gogosses qu’on vendait aux États-Unis sont maintenant faite pour moins cher par les Chinois. Ce n’était pas un blâme, mais un fait. »

    Et plutà´t que de réagir, on braille parce-que les jeunes Libéraux veulent pousser encore plus l’enseignement de l’anglais au primaire.

  90. @Martin Beaudin-Lecours

    Ça fait 15 ans que je travaille en Unix (Solaris, Linux, etc…).

    Je vois Microsoft qui prend de plus en plus de place dans le Datacenter. Ca fait pas vraiment mon affaire. Ça m’oblige à sortir un peu de ma zone de confort. Mais bon. J’ai acheté des livres sur Windows 2003. J’espère un jour être certifié. Si Unix disparait, je vais être prêt. Et si il ne disparait pas, ben ma valeur marchande et mes compétences ne vont qu’augmenter.

    Pis je vois pas ça comme une défaite ni quoi que ce soit de honteux. Pour les Pingouins Hardcores que je connais par contre, c’est une autre histoire. Chaque PC livré avec Windows est une defaite… Get a life boys!!!

  91. Je n’ai pas tout lu l’enfilade, mais les propos de rawkenroll me mettre mal a l’aise… J’ai vu la St-Jean et j’ai adoré les Loco Locass, et je crois aussi que McCartney n’aurais pas du être la pour le 400e. On se fête nous autres, pour une fois on peux-tu être fier de nous autres? Et ses arguments ne son pas cohérent; à mes yeux c’est l’exemple d’un Québécois sans couille et qui camoufle son manque de fierté par le désir de se mettre à genoux devant les anglais et de renier sa langue.

  92. @JeaN

    « Je n’ai pas tout lu l’enfilade, mais les propos de rawkenroll me mettre mal a l’aise… J’ai vu la St-Jean et j’ai adoré les Loco Locass, et je crois aussi que McCartney n’aurais pas du être la pour le 400e. On se fête nous autres, pour une fois on peux-tu être fier de nous autres? Et ses arguments ne son pas cohérent; à mes yeux c’est l’exemple d’un Québécois sans couille et qui camoufle son manque de fierté par le désir de se mettre à genoux devant les anglais et de renier sa langue. »

    Je crois qu’on se rejoint… tes propos me mettent profondement mal a l’aise moi aussi.

    Et pourquoi dis-tu que j’ai renié ma langue. C’est completement faux, c’est un mensonge, point.

    Tiens, j’ai ecrit ceci sur la fierte: « Tu peux pas etre fier d’etre d’etre francophone. Tu peux etre heureux de l’etre. La fierte est un sentiment relie a l’accomplisement. Comme dans: “Je suis fier de moi, j’ai eu 95% a mon examen!!!”. T’as rien eu a faire pour parler francais, tes parents te l’ont enseigne. »

  93. Pis, honnêtement, si mes arrières-arrières-petits-enfants parlent anglais, ou chinois tiens, je m’en balance. Si Michel Rivard s’appelait Michael Rayvard, tu penses qu’il n’aurait pas été capable d’écrire “La complainte du phoque en Alaska”? Tu crois que ta culture ne repose que sur ta langue? A chaque fois que quelqu’un parle d’indépendance, c’est toujours à cause de la langue. Ça semble être le seul et unique argument.

    Ben voilà ! On arrive au coeur de nos motivations et croyances personnelles respectives. Moi, comme la plupart souverainistes je suppose, je désire que mes petits-enfants puissent comprendre l’héritage francophone que ma nation, ma famille et moi auront laissé. Mes ancêtres ont travaillé fort pour faire ce pays et ce pays je l’aime. Si rien de tout cela t’émeut, bien je tant mieux ou tant pis pour toi! Oui, la langue est essentielle à une culture, mais ce serait trop long de te démontrer ce qui me semble une évidence.

    Et non, Michel Reyvard n’aurait certainement pas composé « La complainte du phoque en Alaska », ça serait plutà´t quelque chose comme un hip-hop basique intitulé « Fuck Alaska ».

    15 ans en UNIX, ça explique le « plus que le salaire moyen des foyers québécois » bien plus que ton niveau de bilinguisme, niveau qui pourrait bien ressembler au mien d’ailleurs si tu prêchais par l’exemple et que tu te tenais debout pour parler français à Montréal et qu’à Québec, tu ne dois pas trop être sollicité en anglais! Moi, ça fait 10 ans que je bizoune en multimédia, cinq ans que je suis un intégrateur diplà´mé, et j’ai appris sur le tas l’ActionScript 2 parce que l’école n’était pas assez vite sur ses patins pour me l’enseigner. Maintenant, ce langage a encore changé dans sa version 3 et je dois réapprendre à nouveau, ou passer à autre chose si ça ne me tente plus de passer des heures à programmer chez moi le soir sans être payé, surtout que je ne suis plus si sûr de l’avenir de Flash. Je partage avec toi ta méfiance de l’omniprésence de Microsoft: je suis un adepte de Mac depuis toujours. Probablement que j’aime bien résister à l’envahisseur! 😉

    Allez, a+. Je pense que nous avons fait le tour. Continue à développer en UNIX, c’est grâce à des développeurs comme toi que Mac OS X peut s’enrichir d’applications libres et niquer Microsoft.

    Pis fais ce que tu veux, vante l’anglais et le bilinguisme, fais de tes enfants de parfaits bilingues. Tout ce qui compte c’est tu votes OUI la prochaine fois, car la prochaine fois ce sera la dernière chance pour ton peuple de se donner les moyens de se tenir debout collectivement et de conquérir un peu le monde à son tour, de façon pacifique bien sûr, à l’image des Québécois.

    Ciao

  94. @Martin Beaudin-Lecours

    « Mes ancêtres ont travaillé fort pour faire ce pays et ce pays je l’aime »

    Tes ancetres auraient travaille en anglais que le resultat sera probablement le meme. En fait, les choses seraient mieux car il n’y aurait pas constammment ces gueguerres linguistiques pour nous ralentir.

    « Et non, Michel Reyvard n’aurait certainement pas composé “La complainte du phoque en Alaska”, ça serait plutà´t quelque chose comme un hip-hop basique intitulé “Fuck Alaska”. »

    Belle profondeur de raisonnement…

    « Tout ce qui compte c’est tu votes OUI la prochaine fois, car la prochaine fois ce sera la dernière chance pour ton peuple de se donner les moyens de se tenir debout collectivement et de conquérir un peu le monde à son tour, de façon pacifique bien sûr, à l’image des Québécois. »

    J’espere que ce sera la derniere fois et qu’on va passer a autre chose. En tant que pays ou en tant que province. Mais quelque chose me dit que meme avec 3 echecs, les souverainistes n’auront toujours pas compris…

  95. « Tout ce qui compte c’est tu votes OUI la prochaine fois, car la prochaine fois ce sera la dernière chance pour ton peuple de se donner les moyens de se tenir debout collectivement et de conquérir un peu le monde à son tour, de façon pacifique bien sûr, à l’image des Québécois.”

    – moi ce qui me fait peur apres une victoire du` »OUI », c’est que les « NON » qui auront perdu, commenceront a faire des referendum pour réintégrer le Cananda jusqu’a temps qu’ils réussissent eux aussi. Apres tout, si nous on peut le faire pourquoi pas eux?

  96. @rawkenroll

    C’est pas bien de venir bitcher après que j’aie conclu notre long échange amicalement! Alors soit: le raisonnement était à la hauteur de ta question. Le gars chante de la poésie en bon québécois et tu prétends qu’il aurait écrit la même chose s’il avait été anglophone! Ridicule, oui! Surtout que s’il y a bien une chanson dans laquelle on sent la crainte de la disparition des Québécois dans le magma américain, c’est bien elle!

    La prochaine fois sera la dernière chance de la faire. Ensuite, les babyboomers quitteront cette Terre et, du coup, le poids démographique des Québécois d’origine canadienne-française deviendra moins important. à€ ce moment-là , disons dans 50 ans, même si 80% des descendants de Canadiens-français souhaitaient la souveraineté, cela ne sera probablement plus suffisant, à moins de vouloir la faire sans Montréal.

  97. moi ce qui me fait peur apres une victoire du`”OUI”, c’est que les “NON” qui auront perdu, commenceront a faire des referendum pour réintégrer le Cananda jusqu’a temps qu’ils réussissent eux aussi. Apres tout, si nous on peut le faire pourquoi pas eux?

    Sauf que ce sont les « NON » qui disent tout le temps qu’ils sont tannés d’en entendre parler et qu’ils ont hâte de passer à autre chose.

  98. OK, j’ai assez donné ici. I give up.

    à€ d’autres de prendre la relève.

  99. @Martin Beaudin-Lecours

    « Alors soit: le raisonnement était à la hauteur de ta question. Le gars chante de la poésie en bon québécois et tu prétends qu’il aurait écrit la même chose s’il avait été anglophone! Ridicule, oui! »

    Claude Francois, un Francais: « Comme d’habitude »

    Frank Sinatra, un Américain (aidé de Paul Anka, un Canadien): « My way »

  100. « La prochaine fois sera la dernière chance de la faire »

    C’est triste, mais il n’y en aura pas de prochaine fois…

  101. « Surtout que s’il y a bien une chanson dans laquelle on sent la crainte de la disparition des Québécois dans le magma américain, c’est bien elle! »

    – ca c’est l’interpretation que tu en fais! Michel Rivard a plutot cet explication face a sa chanson:

    « cette chanson est née d’une phrase jeté automatiquement dans un cahier et oublié pendant des mois, soit:  » Le phoque regarde son poil briller commes les rues de NY apres la pluie… »
    Quelques temps plus tard, une authentique peine d’amour m’a fait comprendre le sens de ce que j’avais écrit » – Michel Rivard

  102. Neil Obstat
    1- il va y en avoir d’autres des prochaines fois, jusqu’à la victoire. L’histoire du monde est là pour le prouver

    2- une fois de plus, l’histoire du monde te montrera qu’aucun pays devenu independant est revenu par la suite en arriere. Si on atteint plus de 50% de oui le jour du referendum, tu verras dans les mois qui suivent tous les moutons qui votaient non par peur rejoindre la population quebecoise, tu peux aussi retirer les quelques fanatiques federalistes (bien minoritaire) qui quitterons le pays. Tous les pays ayant eu leur independance ont connu ce phenomene, on ne fera pas execption. Et le vote ethnique sera bien moins influent car les immigrés ont pour habitude de voter pour celui qui a l’air le plus fort au moment de l’election. Pour le moment c’est le canada, dans un quebec libre ca sera pour les partisans souverainistes.

    Donc tu te trompes sur deux points et une etude de l’histoire des nations plus approndondie te fera comprendre que le combat est perdu, mais pas pour les souverainistes.

    Si le camp du non gagne à tout jamais, ca voudra dire qu’une chose, qu’il n’y aura plus de fierté quebecoise et de nation distincte dans le canada, donc une perte de la diversité dans ce monde. Et il parait que les federalistes ne souhaitent pas cela 🙂

  103. @ reblochon

    Je suis bien pret a le croire. Donne moi des exemples svp. Mais je ne veux pas d’exemple de guerre civile, de nation en guerre, etc. Donne moi des exemple d’un peuple qui, comme au Quebec, a des gens qui travaille vont a l’ecole, sont libre d’aller ou ils veulent comme bon leur semble, ou la démocratie est bien installer,etc.

  104. « Si le camp du non gagne à tout jamais, ca voudra dire qu’une chose, qu’il n’y aura plus de fierté quebecoise et de nation distincte dans le canada, donc une perte de la diversité dans ce monde. Et il parait que les federalistes ne souhaitent pas cela »

    -et pourtant le camp du nom a gagner deja.. 2 fois meme.

  105. @reblochon

    « 1- il va y en avoir d’autres des prochaines fois, jusqu’à la victoire. L’histoire du monde est là pour le prouver »

    Admettons qu’il y a un troisière referendum.
    Et que les resultats finaux sont:

    Oui: 46%
    Non: 54%

    Il va arriver quoi?

    Admettons maintenant que les resultats finaux sont:

    Oui: 54%
    Non: 46%

    Le Quebec declare sont independence.
    Apres ca, il arrive quoi?
    Ca va etre quoi le gros changement?

  106. Fleur de lysé interdit à pekin ! Mais oui, une province a autant de poids qu’un pays concernant la visibilité internationale !

     » Seuls les drapeaux des 205 pays membres du mouvement olympique seront admis sur les sites de compétition.  »

    OUaaaah, on est trop puissant en tant que province hein !

    Neil Obstat : slovenie, slovaquie, pays baltes, etc…

    rawkenroll :
    1- un autre referendum, ou une autre facon de devenir independant dans notre histoire

    2- rien de bien extraordinaire, sauf qu’on sera maitre chez nous, on sera responsable des actes et des decisions que l’on prendra, on sera reconnu internationalement comme une nation, notre visibilité et notre epanouissement sera enorme, sans parler du coup de pub et on pourra agiter notre putain de drapeau pour encourager nos athletes.

    Sans rire, si tu ne comprends pas ce que ca amene d’avoir un pays à soi, tu ferais mieux d’arreter de parler sur ce sujet et continuer à etre un bon nationaliste canadien et fier de l’etre !

    Imagine deja la cohesion sociale et l’envol economique apres la turbulence (normale et non-negative dans la creation d’un pays) du à mise en place de nos nouvelles institutions. Enfin pouvoir gerer reellement notre immigration et nos lois (criminelles, sur la jeunesse, etc)

  107. @reblochon

    « 1- un autre referendum, ou une autre facon de devenir independant dans notre histoire »

    Incroyable…

    « 2- rien de bien extraordinaire »

    Wow, c’est super!!!

    « , sauf qu’on sera maitre chez nous, on sera responsable des actes et des decisions que l’on prendra, »

    On n’est pas resposable presentement?

     » on sera reconnu internationalement comme une nation, notre visibilité et notre epanouissement sera enorme, sans parler du coup de pub et on pourra agiter notre putain de drapeau pour encourager nos athletes. »

    Je bande!!!

    « Sans rire, si tu ne comprends pas ce que ca amene d’avoir un pays à soi, tu ferais mieux d’arreter de parler sur ce sujet et continuer à etre un bon nationaliste canadien et fier de l’etre ! »

    J’ai deja expliquer ma vision du mot « fierte ». Et elle differe enormement de la tienne.

    « Imagine deja la cohesion sociale et l’envol economique apres la turbulence (normale et non-negative dans la creation d’un pays) du à mise en place de nos nouvelles institutions. Enfin pouvoir gerer reellement notre immigration et nos lois (criminelles, sur la jeunesse, etc) »

    Delire, delire, delire…

  108. @reblochon

    « Fleur de lysé interdit à pekin ! Mais oui, une province a autant de poids qu’un pays concernant la visibilité internationale !
    ” Seuls les drapeaux des 205 pays membres du mouvement olympique seront admis sur les sites de compétition. ”
    OUaaaah, on est trop puissant en tant que province hein ! »

    En effet, la grosse misère.

    On peut facilement imaginer que dans les mois à venir, de nombreux états Américains vont se séparer des USA afin de s’assurer de ne plus jamais vivre ça.

    Pendant ce temps, dans de nombreux Africains, des enfants meurent de faim a chaque minute. Et en Europe de l’Est, les femmes sont vendues comme esclaves sexuelles.

    Comme le disait si bien Einstein, tout est relatif…

  109. @reblochon

    En 2007, Quebec a recu $6,5MM en perequation d’Ottawa. Gracieusite des autres provinces.

    Quand on va etre independent, on va donc se retrouver avec un manque à gangner de $6.5MM. C’est beaucoup d’argent. T’as pas l’impression qu’on va s’appauvrir un petit peu plus comme ca?

  110. L’appelle du changement et la nouvelle pensée nationaliste chez les jeunes, afin de combattre contre les mouvements du PCQ,Québec solidaire,PLQ,PLC,ADQ et même contre certaines idées du PQ ainsi que tout autre groupe ayant un penchant anarchique et anti-démocratique

    Changer notre système polique pour quelque chose de vraiment nouveau et inconnu de tous, afin d’avoir la liberté économique menant à l’indépendance.

    Pour en savoir plus

    NouveauPN@hotmail.com

    GB

  111. @ Roblochon

    Je me rends compte, en relisant ma question que je n’ai pas été tout a fait clair.

    Donc, ce que j’aimerais avoir, c’est l’exemple d’un peuple qui occupe un coin de territoire dans un pays. Ce même peuple cohabite avec les autres habitants du pays. Les deux peuples sont soumis aux mêmes lois, les deux peuples ont des écoles. Certains se mélangent dans les même écoles, Ce pays est une démocratie. N’importe qui dans les deux peuples a les mêmes chances et mêmes avantages sociaux, les mêmes libertés. Les deux sont égaux. Autant un peut être caissier chez Jean-Coutu, autant un peut être président d’entreprise et vice vers. Les gens du petit coin de territoire sont représentés aux même titre que les autres dans les différents paliers de gouvernement. Certains ont même accéder au poste de président ou premier ministre du pays. Ces deux peuples vivent dans un pays libre et démocratique sans qu’il n’y ait eu de conflit majeur entre les deux tel génocide, democratie inexistatnte, emprise d’une dictature ou encore guerre sanglante entre les deux factions.

    Bref, est ce qu’il y a un peuple ayant vécu dans dans de tel conditions similaires qui s’est dit un beau jour: « Nous autres on veut notre pays a nous, ici ca nous convient pas.
    C’est ca que j’aimerais avoir comme exemple.

    Les pays ou états tel slovenie, slovaquie, pays baltes, etc… ont bel et bien obtenu leur independance. Le kossovo etant le dernier en liste. Mais tous ces pays ou états n’ont pas vecu dans les conditions similaire que j’ai ennoncé dans le paragraphe ci-haut. De plus ils ont été sous la domination de l’URSS pendant de nombreuse années, donc souvent en l’absence de democratie. Ces pays ont presque tous vu le jour suite a la chute du communisme. Donc désormais plus sous le controle sovietique et maintenant libre de prendre sa destinée en main . Certains de ces pays ont connu des tensions terribles. De la violence, sous controle militaire, conflit racial et religieux avant d’arriver a se prendre en main.
    Pour ce qui est de « etc » je ne peux pas vraiment me prononcer. ;o)

    En conclusion, y-at-il un état qui est devenu indépendant issu d’un pays prospère, démocratique, ou le niveau de vie est exemplaire et, plus souvent qu’autrement, fait l’envie de beaucoup d’autres nations?

  112. Cette caricature de réaction anglophone est dangereusement porche de que qui pourrait bien sortir de lInconscient de quelques-uns avec un peu de scopolamine… Je suggère donc une correction préventive… Pierre JC Allard

    http://nouvellesociete.org/5188.html

    http://nouvellesociete.org/5189.html

  113. 我認為我們應該嬸會漢語語言, é€™æ˜¯é æœŸåœ¨æˆ‘å€‘çš„ç¤¾åœ˜.
    晚上好

  114. ?????????, ???? et je dirais meme, !!!! aussi!

  115. Le canada par rapport à l’angleterre. Et beaucoup d’autres colonies qui ont eu leur independance sans forcement se battre et dans lesquels reignait une bonne ambiance et les chances egales pour tous (si on compare ces pays à la meme epoque avec le notre)

    Si tu veux entendre: non il n’y a pas un autre peuple aussi mouton et lache pour ne pas etre capable de prendre sa destiné en main en 2008 tandis qu’on lui a demandé deux fois par referendum (en ne tenant pas compte du vol de 1995 où les quebecois avaient dit oui majoritairement), en effet, il n’y en a pas beaucoup sur terre. TOus ceux qui ont eu la chance de pouvoir devenir independant, meme avec des conflits et des sacrifices, l’ont fait et pas forcement pour trouver une vie meilleure (bien que c’est ce qu’ils ont eu generalement dans les pays nous ressemblant) mais pour etre maitre chez eux et libre de leur destin. Ils se sont assumés, ils ont ete fiers de leur realisation et ne compte pas sur une autre nation pour pouvoir vivre comme certains quebecois à la fierté mal placé (et qui sont de veritables nationalistes canadiens quand on lit leur discours d’assimilés).

    Tu vois, quand un type me demande quel serait les avantages d’avoir un pays, j’ai presque envie de le prendre par la main et de lui dire: regarde petit. C’est franchement un signe d’aveuglement volontaire, de peur ou d’incomprehension totale de ce qu’amene un pays comme avantage pour un peuple. Il rigole quand on lui parle d’agiter des drapeaux lors d’une epreuve sportive, mais les JO (par exemple) sont justement une vitrine internationale pour tous les pays du monde. Et nous, nous ne sommes pas dans cette vitrine. Apres comment veux-tu t’epanouir parmis les autres nations qui te sont alors superieures car elles ont le droit de se montrer à des endroits qui te sont refusés. Il faut vraiment etre le dernier des colons colonisés pour ne pas comprendre cela ! Parce que le drapeau, je m’en bats les couilles moi aussi, je parlais de l’impact que ca a, et lui ne peut pas le comprendre. Normal, il attend que ses maitres le fasse à sa place. Petites gens, petit peuple, petits projets. Et l’histoire me donne raison.

  116. « Si tu veux entendre: non il n’y a pas un autre peuple aussi mouton et lache pour ne pas etre capable de prendre sa destiné en main en 2008 tandis qu’on lui a demandé deux fois par referendum (en ne tenant pas compte du vol de 1995 où les quebecois avaient dit oui majoritairement), en effet, il n’y en a pas beaucoup sur terre. »

    Tu me parles de colonies et le Canada était aussi une colonie. En fait, le seul exemple qui se rapproche le plus de ce que j’énoncais est la Norvege qui se separe de la Suede au début du 20ieme siecle. Je dis « qui s’en rapproche le plus » car a cette époque les deux pays ne sont pas encore de vrais pays démocratiques et sont toujours sous une gouverne monarchique. Le contexte socio-politique et économique n’est pas encore non plus tres élevé mais l’avenir semble prometteur et on ne peut que le constater aujour’hui.
    René Lévesque, durant la campagne du OUI faisait souvent référence a la Norvege et la Suede quand les gens lui demandaient si l’indépendance etait possible sans conflit armé entre les deux peuples.
    Lévesque le disait souvent aussi que dans notre contexte, la souvraineté du Québec serait une premiere dans l’histoire.
    Ce que l’histoire a plutot retenu avec une certaine incompréhension, c’est que jamais dans l’histoire de l’humanité, un peuple a refusé par referendum, que ses représentants puissent aller proposer un concept de souvraineté d’un état aux dirigenant du pays. Car on se souvient bien que le référendum de 80 portait sur la souvraineté, mais advenant une victoire du OUI, ne faisait pas du Quebec un état souverain. La dessus je ne vous apprend rien.

    Tout ca pour dire, et c’est malheureux, mais pour beaucoup de québecois « y sont ben icitte » . Et l’effort qu’on leur demande en voulant sortir de leur zone de confort, en citant la survie de la culture, c’est pas assez pour eux. Les fédéreux viennent leur faire peur et ils se mettent a douter. Si tu as voté en 95, tu ne fais pas partie de ses gens là et moi non plus.

    Dans le meme ordre d’idée, je te suggere de regarder (si ce n’est pas déjà fait) l’excellent documentaire de Denys Arcand: « Le confort et l’indifférence » qui raconte la compagne référendaire de 80. Quand les fédéraux vont faire leur visite dans un centre de personnes agées en leur disant: « attention là , si vous voulez pas perdre votre cheque de viellesse, faut voter NON…. » c’est a faire lever le coeur… mais ca marché…

    Comme je travaille pour TQS (plus pour tres longtemps), J’ai croisé Gilles Proulx hier lors de sa tournée d’adieu. Et je lui ai posé la même question qu’a toi. Il m’a répondu: La Suede-Norvege. Et a la question pourquoi le Québec n’y arrivait pas, il m’a repondu sensiblement la meme chose que tu m’a énoncé: A cause de gens peureux et trop matérialistes…
    c’est pour ca que je crois qu’il n’y aura plus de référendum sur la souvraineté ou l’indépendance.

  117. Oups…. j’ai oublié un mot

    Dans mon texte precedent on peut lire: « Si tu as voté en 95, tu ne fais pas partie de ses gens là et moi non plus. »

    On devrait plutot lire: Si tu as voté OUI en 95, tu ne fais pas partie de ces gens là et moi non plus.

    désolé…

  118. [quote]Un autre qui affiche un pseudo montrant qu’il est fier d’etre francophone ! [/quote]Je ne suis aucunement fier d’être francophone, je le suis, c’est tout. Pourquoi il y aurait matière à être fier de parler une langue plus qu’une autre?

    [quote]Une nation dans un canada uni, faut-tu etre moron pour avaler une pareil connerie ![/quote]En effet, c’est pourquoi je ne crois pas à ces conneries de nation. Le Québec est une province qui a le français comme langue majoritaire, c’est tout comme différence. Je croyais au moins qu’on allait me parler de langue et de nos produits culturels comme pseudo réponses sur les grandes différences du Québec, mais même pas, on préfère contourner la question avec une réponse vide comme [quote]Tu comprendras pourquoi comparer le Quebec et l’Ontario releve d’une tare mentale grave.[/quote]

    [quote]Montreal s’anglicise[/quote]Faux. Montréal s’internationalise. C’est les langues autres que le français et l’anglais qui montent en importance. Depuis le temps qu’on dit que Montréal est une grande ville cosmopolite, là ça commence à devenir vrai et les nationaleux capotent. Ou ils voient plutà´t une façon de faire peur aux gens et de leur vendre que la séparation est la solution.

    [quote]Le laissé allé et les coupures du gouvernement liberal dans les programmes d’accueil et de francisation ont fait de gros degats.[/quote]Ah oui? En si peu de temps? Montréal serait-elle un village?

    [quote]Je serais bien curieux de voir la réaction des gens si on imposait l’immersion française à l’ensemble du Canada. [/quote]En quoi ce serait justifié?

    [quote]Essayez donc de vous faire servir en français à Toronto ou Vancouver pour voir. Comparez cela à Montréal et Québec.[/quote]C’est une tentative d’argument ça?

    [quote]Enfin, faudrait peut-être commencer par enseigner UNE langue comme du monde avant de vouloir en imposer deux.[/quote]Vous trippez sur le point-là pour la seule raison que ça peut éloigner l’enseignement de cette langue satanique qu’est l’anglais. Je vais me répéter, laissez le libre choix aux parents.

    [quote]Tout ce qui compte c’est tu votes OUI la prochaine fois, car la prochaine fois ce sera la dernière chance[/quote]Un dernier NON et c’est terminé, c’est ça? Nice!

    [quote]une fois de plus, l’histoire du monde te montrera qu’aucun pays devenu independant est revenu par la suite en arriere.[/quote]Aucun pays n’est devenu indépendant après avoir dit 2 fois NON aussi. Aucun pays n’est devenu indépendant avec 50%+1. Aucun pays ne s’est séparé d’un pays du G8. Tu veux que je continue?

    [quote]Si le camp du non gagne à tout jamais, ca voudra dire qu’une chose, qu’il n’y aura plus de fierté quebecoise et de nation distincte dans le canada, donc une perte de la diversité dans ce monde.[/quote]I’m the Boogieman! And I’m comin’ to get ya!

    [quote]Si tu veux entendre: non il n’y a pas un autre peuple aussi mouton et lache pour ne pas etre capable de prendre sa destiné en main en 2008 [/quote]Après la peur, les insultes. C’est comme les étapes d’une thérapie. J’ai hâte qu’on arrive à l’acceptation.

    [quote]Les fédéreux viennent leur faire peur[/quote]On le voit bien plus haut, les campagnes de peurs sont omniprésentes du cà´té séparatiste aussi.

  119. « En effet, c’est pourquoi je ne crois pas à ces conneries de nation. Le Québec est une province »

    Donc tu es un simple canadien et non un quebecois. Donc je te prirais de fermer ta boite et de nous laisser entre quebecois discuter de politique ne concernant que la nation quebecoise, que tu ne reconnais pas donc dont tu ne peux faire partie. Merci de comprendre qu’en tant qu’etranger, ton avis on s’en fout autant que si un belge ou un francais, tous deux francophones, venaient nous donner des lecons. Bien le bonjour chez toi l’assimilé à la nation canadienne.

  120. « Donc tu es un simple canadien et non un quebecois. Donc je te prirais de fermer ta boite et de nous laisser entre quebecois discuter de politique ne concernant que la nation quebecoise, que tu ne reconnais pas donc dont tu ne peux faire partie. »

    Je suis Québécois même si ce n’est pas une nation et ce qui se passe, arrive avec le Québec me regarde pleinement. Autant que toi. D’ailleurs, mon opinion vaut autant que la tienne, entre autres quand vient le temps de dire NON à la séparation comme la majorité des Québécois (qui ne doivent pas vraiment en être ou juste être des ostis d’assimilés et/ou peureux).

    Ah ce que le discours séparatiste est drà´le.

    Comment on fait pour citer avec un encadré dans ce putin de blogue?

  121. « Merci de comprendre qu’en tant qu’etranger… »

    J’ai un peu de difficulté avec ce propos

    « …ton avis on s’en fout »

    Je pense que si tout le monde sur ce blogue était du meme avis, les échanges finiraient par etre stériles. Si j’ai envie d’échanges stériles ou tout le monde se tape dans le dos en se trouvant beau, je vais aller lire Antagoniste.

  122. WOW! Belle chicane! Les québécois sont trop occupé à se manger la laine sur le dos au lieux de s’entraider..Classique!

    Je voulais juste ajouter mon petit mot,
    en ce qui me concerne, je suis fière de mes racines et de ce que mes ancêtres ont fait pour faire avancer ce territoire. Je suis heureux aussi d’avoir comme ancêtres, les patriotes qui ont fait avancer la démocratie du canada tout entier.

    Vous savez quoi, en ce moment je vois des québécois qui s’entre déchire encore. C’est normal que nous avons pas de encore notre pays, nous sommes dans un pays qui est parmi l’un des plus riches du monde, donc une classe moyenne forte, nous nous pensons protégés par nos lois provinciales, nous nous chicanons continuellement, nous sommes l’un des peuples les plus bannasses que j’ai vue et qui veulent toujours plaire (ex : servir toujours les autres dans leurs langues). Vous savez ce qui me fait chier, c’est lorsque je rencontre une personne en lui disant bonjour! Et celui-ci me répond d’une voix très dure : English please!! Malheureusement, cela arrive trop fréquemment…

    Je respecte les anglais, autant qu’ils me respectent, je parle moi-même quand même pas si pire l’anglais, mais je garde ma langue maternelle dans mon cÅ“ur et je la respecte fortement. Nous ne sommes peut-être pas très nombreux, mais je considère la nation québécoise comme une grande nation. Nous possédons plusieurs aptitudes dans l’électronique, l’information, les inventions de toutes sortes. Nous avons souvent des projets pilotes très avangardistes mais qui ne se réalisent pas souvent, nous avons la chanteuse la plus populaire du monde!! Mais trop souvent nous crachons sur nous même, sur nos gens de talent, nos plus beaux accomplissements… Je reconnais à plusieurs le fait que beaucoup québécois sont lâche… Mais ce n’est pas en se fondant dans la masse et en apprenant l’anglais que nous serons plus à genoux! Pour moi, le Québec est plus qu’une langue, c’est plus qu’un jeux de fédéralistes VS des séparatistes… Oui, des fois j’ai honte de mon «peuple» mais j’admire ces petits gens qui on su garder leur langue leurs droits pendant 400 ans! Nous avons réussi à éviter une «louisanisation» et sommes toujours la. Mais je connais suffisamment les québécois pour savoir que s’ils ont le choix entre l’anglais et le français, ils choisiront malheureusement l’anglais… Je connais tellement de québécois avoir honte de ne pas savoir l’anglais en face de celui-ci qui parle cette langue..Je le sais, j’étais de même avant.. Et un jour j’ai rencontré un unilingue anglais et j’ai commencé à avoir honte de lui..Car il ne connaissait pas le français depuis tout ce temps. J’ai donc arrêté de toujours me forcer pour plaire aux autres et essayer d’avoir l’aire plus cultiver, plus intelligent..;) Soyez donc fière de votre langue les québécois..Même les français de France utilisent plus d’anglicisme que vous..Il a de quoi être fier de votre courage!

    Il n’y avait pas quelqu’un qui disait : «Vous n’êtes pas écÅ“uré de mourir bande de cave..» En voila un qui se tenait debout. 🙂

    Pour moi la langue c’est le prolongement de notre culture. Pourquoi? Hé bien je ne connais pas un francophone (hors Québec) qui a l’accent du Saguenay ou de l’Abitibi! Nous avons le français…Mais «nà´tre» français! C’est ce qui est si merveilleux et il y a du monde qui voudrait démolir ceci en pensant que le fait de nous rendre tous bilingue va nous rendre plus puissant!? Pourtant, je connais plusieurs peuples qui sont/ont été puissant sans rendre leur peuple bilingue! Je connaissais plusieurs boutiques chinoisent prestigieuses qui obligent les fournisseurs à employer leur langue pour faire du commerce avec eux. De plus, je fais beaucoup d’arts-martiaux japonais et ceux-ci exigent une connaissance des noms japonais pour tous les coups et katas de la dites arts pour avoir un certain niveau. Voila un respect des valeurs et bien sur de la langue…Oui, ils ont plus d’un millier d’année en avant de nous.. Mais qui dit que 400 c’est peux et penser au future. On va bien franchir les 1000 ans si ont se tiens les coudes! Mais au finale vaut mieux commencer à s’aider maintenant.

    à€ suivre mesdames, messieux?

  123. «Vous n’êtes pas écÅ“uré de mourir bande de cave..» et c’etait un separatiste, comme tous ceux (d’une certaine facon suivant leur epoque) qui ont empeché une Louisianisation du Quebec.

    ET DooM, le type qui veut le beurre et l’argent du beurre, si tu ne reconnais pas la nation quebecoise, comment peux-tu pretendre y appartenir ? Ha ha ha, un vrai clown craintif qui prone le nationalisme canadien pour plaire à ses maitres, mais qui aimerait quand meme « un peu » rester quebecois. Il est toujours aussi drole le discours de ces canadiens-francais ! Et ca se dit fier. Fier canadien ok, mais tu as quoi de quebecois à part tes origines ? Parce que vivre ici ne te donne pas le statut de quebecois forcement, parler francais non plus …

    Dis nous le brain, c’est quoi ta definition de quebecois ? Un resident du Quebec ? Un type qui cause le french speak ? Un pure laine qui est arrivé ici en 1790 ? Ou plus simplement une personne se sentant appartenir à la nation quebecoise ?

    Avec ta definition, n’importe quel trou d’cul qui viendrait s’etablir au Quebec deviendrait quebecois, meme si il renie cette nation et lui porte une haine farouche ?

    Pier-Olivier: c’est plus compliqué et en meme temps plus simple que des quebecois qui se mange la laine sur le dos. Dans toute colonie, n’importe où dans le monde, il y a les roi-negres et leur cohorte d’assimilés, de colonisés et de traites. Ces gens qui s’empressent de rabaisser leurs semblabes, dès que ceux-ci commencent à se battre pour etre libre et fier. Rien de bien execptionnel, normal dans un coin du monde ou un nation en domine une autre, le QUebec ne fait pas execption

  124. @Reblochon

    «Vous n’êtes pas écÅ“uré de mourir bande de cave..»

    T’es pas écÅ“uré de brailler et de jouer à la victime???

    Comment ça se fait que je réussi?
    Comment ça se fait que je suis heureux?
    Comment ça se fait que je parle français malgré le fait que je parle aussi l’anglais?

    Selon l’institut Fraser et l’IEDM, on est 58ieme ou 59ieme en Amérique du Nord. Si ça se trouve, c’est pas le Québec qui devrait faire un référendum, mais plutà´t le reste du Canada pour décider si ils nous gardent avec eux. Et on ne pourrait pas les blâmer.

  125. @Reblochon

    «Vous n’êtes pas écÅ“uré de mourir bande de cave..»

    T’es pas écÅ“uré de brailler et de jouer à la victime???

    Comment ça se fait que je réussi?
    Comment ça se fait que je suis heureux?
    Comment ça se fait que je parle français malgré le fait que je parle aussi l’anglais?

    Selon l’institut Fraser et l’IEDM, on est 58ieme ou 59ieme en Amérique du Nord. Si ça se trouve, c’est pas le Québec qui devrait faire un référendum, mais plutà´t le reste du Canada pour décider si ils nous gardent avec eux. Et on ne pourrait pas les blâmer..

  126. Mais coco, c’est toi qui passe ton temps à brailler contre les souverainistes. Je ne braille pas contre les canadiens, je dis juste qu’ils ne sont pas de la meme nation que moi, que leur pays ce n’est pas le mien et ne le sera jamais, et que je me battrais toute ma vie pour etre souverain et avoir le droit comme toute nation mature d’avoir le droit de decider moi-meme de ce qui est le mieux pour moi. Et sans parler de separation, je veux que ma nation est les meme droit que la nation du canada sur ce territoire, c’est à dire un passeport, une citoyenneté, un droit de parole à l’onu (ou de veto sur les actes de la nation canadienne) et des equipes pour toutes epreuves internationales avec mon drapeau et mon hymne national.

    Comment ca se fait que tu ais reussi ? Ben parce qu’on peut tres bien reussir economiquement au Canada, là n’est pas le probleme. Ta vision est egocentrique, de petite personne ne regardant que son nombril.

    Comment ça se fait que tu sois heureux ? Surement parce que comme tous les gens heureux dans une vie de merde, tu dois etre trop con pour comprendre ce qui t’entoure, ou avoir une vision egocentrique, de petite personne ne regardant que son nombril. Tu peux etre aussi un bel exemple d’assimilé ne voyant son bonheur qu’au sein de la nation canadienne, ce qui est normal pour colonisé comme toi qui de plus est un nationaliste fanatique canadien.

    Comment ça se fait que je parle français malgré le fait que je parle aussi l’anglais? Rien d’extraodinaire et je le repete, nous nous battons pas du tout contre cela. Mais du dois avoir des yeux tous niqués pour ne pas etre capable de le lire. Nous soulevons seulement le danger de l’enseigner dès l’age de 6 ans au Quebec… tu ne comprends toujours pas le probleme des deux solitudes et du fossé qui separent les gens au quebec vu qu’ils n’ont pas de citoyenneté ou de pays pour avoir une bonne cohesion sociale.

    Mais comment expliquer des choses aussi simple, qui sont meme souvent defendu par des federalistes quebecois, à une personne aussi bornée et fermée, qui osent en plus nous parler d’ouverture ! Ha ha ha ! C’est franchement se foutre de notre gueule. Surtout quand tu t’adresses à des personnes se battant pour un Quebec inclusif, rassembleur, pluraliste, ouvert sur le monde et ouvert au monde !

    Le petit etre sombre qui a peur de tout, qui est à la limite raciste, nationaliste borné, fermé sur SA petite vie insignifiante, qui passe son temps à se plaindre que c’est toujours de la faute des souverainistes, c’est plus toi que ceux que tu accuses. Donc regarde-toi dans un miroir et accepte et assume que tu n’es rien d’autre qu’un canadien comme DooM et donc à la rigueur t’es bien gentil, mais ton avis on s’en passe bien volontier.

    Quand tu auras le moindre respect pour la nation quebecoise en la defendant aussi farouchement que tu defends la nation canadienne, on pourra peut-etre se parler. Pour le moment c’est difficile. Tu vois la grosse difference entre toi et moi, c’est que moi j’adore la nation canadienne, c’est une nation etrangere que j’admire, je les trouve sympas, humanistes, evolués, prevenants, que des bonnes choses. Toi tu passes ton temps à chier (parce qu’il n’y a pas d’autres mots) sur ceux qui defendent la nation quebecoise pour qu’elle est encore plus d’autonomie, de pouvoir, d’epanouissement et d’ouverture sur le monde.

    Ca va, il faut que je te fasse un dessin pour comprendre que sans pays ou sans citoyenneté, il est impossible au Quebec de s’ouvrir pleinement sur le reste du monde ? On n’est plus rien sorti de notre province legalement (un fait, verifie-le), on ne nous voit pas aux JO parce qu’on ne peut meme pas s’affirmer avec un petit drapeau ridicule pour montrer que nous sommes distinct du canada ! Invisible dans une des plus grandes vitrines du monde ! COmment veux-tu que les gens sachent qu’on existe. Le quebec, ca ne veut rien dire pour la plupart des gens. On n’est meme pas sur la carte, y a juste marqué CANADA !

    Alors ta nation etrangere qui nous veut du bien, je te le repete, c’est un boulet pour la nation canadienne, on demande juste de l’air… beaucoup d’air ! On etouffe ici. Mais on ne chiale pas, ca on te laisse bien volontier. Des fois on se choque, surtout quand c’est une bande de traites comme les abrutis des jeunesses liberales qui se plaisent à chier comme tu le fais sur notre nation !

    bonsoir cher ami canadien. Assume !

  127. DooM : tiens je te le re-explique une derniere fois simplement, l’autre il peut essayer de comprendre aussi pour bien voir le malaise qui existe dans ce coin du monde,

    DooM tu ne peux pas appartenir à quelque chose qui n’existe pas pour toi !

    Ca va ? Tu saisis ? Veux-tu que je te prete un peu de cerveau ? Donc ton appartenance au Quebec, hors d’une appartenance purement geographique comme beaucoup de canadien vivant ici, tu peux te l’enfoncer bien profond.

    Etre Quebecois, c’est appartenir à la nation quebecoise, tu ne peux pas faire plus claire comme definition. Demande à Charest, il va t’expliquer. Et ne me dis pas que c’est un souverainiste hein !

  128. « Québécois est une personne habitant la province de Québec au Canada. »
    selon wikipedia

    « Etre Quebecois, c’est appartenir à la nation quebecoise, tu ne peux pas faire plus claire comme definition » c’est tiré de ou cette definition?

  129. @Reblochon

    « avoir le droit comme toute nation mature d’avoir le droit de decider moi-meme de ce qui est le mieux pour moi. »

    Comme quoi?

    « Et sans parler de separation, je veux que ma nation est les meme droit que la nation du canada sur ce territoire, c’est à dire un passeport, une citoyenneté, un droit de parole à l’onu (ou de veto sur les actes de la nation canadienne) et des equipes pour toutes epreuves internationales avec mon drapeau et mon hymne national. »

    On arrete pas le progres!!!

    « Nous soulevons seulement le danger de l’enseigner dès l’age de 6 ans au Quebec…  »

    Oh le gros danger… tout d’un coup qu’ils oublierais leur francais…

    « Le petit etre sombre qui a peur de tout, qui est à la limite raciste, nationaliste borné, fermé sur SA petite vie insignifiante, qui passe son temps à se plaindre que c’est toujours de la faute des souverainistes, c’est plus toi que ceux que tu accuses. Donc regarde-toi dans un miroir et accepte et assume que tu n’es rien d’autre qu’un canadien comme DooM et donc à la rigueur t’es bien gentil, mais ton avis on s’en passe bien volontier. »

    Je suis un homme du monde.
    Je ne me limite pas au Canada.
    Encore moins au Quebec.

    « Toi tu passes ton temps à chier (parce qu’il n’y a pas d’autres mots) sur ceux qui defendent la nation quebecoise pour qu’elle est encore plus d’autonomie, de pouvoir, d’epanouissement et d’ouverture sur le monde. »

    Non.
    Je demande a etre convaincu.
    Avec autres choses que le vide que tu mentionnes (Passeport, Drapeau. etc…)

    « on ne nous voit pas aux JO parce qu’on ne peut meme pas s’affirmer avec un petit drapeau ridicule pour montrer que nous sommes distinct du canada ! »

    Vouloir s’affirmer avec un petit drapeau ridicule… pathetique.

    « Invisible dans une des plus grandes vitrines du monde ! COmment veux-tu que les gens sachent qu’on existe. »

    En reussissant.
    Comme le cirque du soleil qui offre une visibilite extraordinaire du Quebec dans le monde. Ou comme Robert Lepage. Ces gens gagnent. Ils ne spin pas dans le beurre comme tu le fait, avec ton petit drapeau ridicule….

    « Le quebec, ca ne veut rien dire pour la plupart des gens. On n’est meme pas sur la carte, y a juste marqué CANADA ! »
    Comme l’Ontario, le Manitoba, l’Alberta…

    « Alors ta nation etrangere qui nous veut du bien, je te le repete, c’est un boulet pour la nation canadienne, on demande juste de l’air… beaucoup d’air ! On etouffe ici.  »

    T’etouffe comment?
    Explique moi ca.
    Le $6MM de la perequation, il t’etouffe?

    « Mais on ne chiale pas »
    Curzi, Falardeau, Marois, etc…

  130. As-tu compté les carbodollars et tout ce que l’on perd en restant canadien dans ta perequation ? Suis-tu la politique au sujet du pouvoir de depenser du federal ? De la perequation justement ?

    Et l’ontario, le manitoba, l’alberta sont des provinces canadiennes non distinctes habitées par des canadiens, dont je ne vois pas leur probleme d’etre inclu dans le canada.

    C’est inutile de perdre son temps avec un mec ayant si peu d’ouverture, borné comme un fanatique nationaliste canadien et ne comprenant pas l’importance d’etre visible au monde lors d’epreuves sportives, importance si grande que les pays investissent des millions sur leurs athletes ! Un jour, il faudra bien que tu suives un cours d’economie et de politique.

    Neil Obstat: tu confonds un quebecois, habitant juste le territoire, donc tout le monde et n’importe qui, aucune reconnaissance possible là -dedans, tu demenages et tu perds ce statut et la fiere appartenance à la nation quebecoise. Je ne pense pas que nos deux federalistes obtus parlaient de la fierté d’habiter physiquement sur le territoire quebecois, mais bien une appartenance à ce peuple qui y vit.

    Nation quebecoise (different de) quebecois. Tu ne comprends pas à cause des termes employés dans la langue francaise qui sont indentiques pour nommer les deux. Traduis en anglais tu auras quebecois et quebecer. Tu comprendras mieux ce que je dis.

    De toute facon, il est strictement impossible d’appartenir à un groupe dont tu refuses de reconnaitre l’existence. Sinon il faudrait m’expliquer la technique pour y arriver ! Ha ha ha ! DooM et raw, une vraie bande de moutons qui commencent à essayer de se justifier quand on leur fait remarquer que leur sentiment d’appartenance est completement bidon et que ces gens ne jure que par le canada et n’arrivent pas à reconnaitre ce que meme charest reconnait, que le canada peut etre limitatif pour l’epanouissement du QUebec (et oui, meme charest car il nous dit bien qu’on pourrait s’epanouir EN CHANGEANT cette federation, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, ni depuis 20 ans.)

    Quand on parle du cirque du soleil en dehors des milieux francophones, on presente cela comme une troupe canadienne venant de la province du Quebec et non comme une troupe quebecoise. Pareil pour bombardier ou n’importe quelle autre industrie venant de chez nous. Allume ! Sors de ton reve et vis dans la vraie vie.

    Tu es un homme du monde, mais tu fais tout pour limiter le Quebec en l’empechant d’acquerir des symboles normaux pour une nation, lui permettant d’etre reconnu comme l’egal des autres dans le monde. Sans citoyenneté, nous serons toujours une sous-classe de canadiens et rien d’autres. La reconnaissance de la nation quebecoise n’est qu’une fumisterie electoraliste qui ne s’est accompagnée d’aucun acte concret de changement, car ce federalisme est inchangeable dans le fond. Prouve-moi le contraire depuis 20 ans qu’est-ce qu’on a reellement gagné de distinct ?

    Et rien qu’en posant la question « comme quoi ? », tu demontres que tu es un petit etre insignifiant qui pense avoir reussi SA vie mais qui n’est meme pas capable de savoir ce qui pourrait etre bien pour sa nation ! Il faut te faire un dessin ? Meme dans le programme du PLQ il y a des demandes, encore plus dans celui de l’ADQ et encore plus dans celui du PQ… et tu votes ? Mon dieu, il ne faut pas s’etonner des resultats avec des gens aussi ignorants de la politique internationale, federale et nationale !

  131. @tetedecochon

    « As-tu compté les carbodollars et tout ce que l’on perd en restant canadien dans ta perequation ? Suis-tu la politique au sujet du pouvoir de depenser du federal ? De la perequation justement ? »

    On recoit $6MM.
    Faut croire que c’est pas si pire que ca le Canada.
    Independant, on aprt avec $6MM dans le trou… et ca vient me parler de cours d’economie… bravo champion.

    « Et l’ontario, le manitoba, l’alberta sont des provinces canadiennes non distinctes habitées par des canadiens, dont je ne vois pas leur probleme d’etre inclu dans le canada. »

    Faudrait bien que tu l’explique cette distinction un jour…
    En fait, ce serait bien si tu repondais a mes questions.

    « C’est inutile de perdre son temps avec un mec ayant si peu d’ouverture, borné comme un fanatique nationaliste canadien et ne comprenant pas l’importance d’etre visible au monde lors d’epreuves sportives, importance si grande que les pays investissent des millions sur leurs athletes ! Un jour, il faudra bien que tu suives un cours d’economie et de politique. »

    Tu l’as dit toi meme, ce sont des petits drapeaux ridicules. Y’a 10 provinces au Canada et 50 etats aux USA et aucun de peut brandir son petit drapeau ridicule. Et qui qui chialle? Comme d’habitude, les nationalistes quebecois. Les Californiens? Non. Les Texans? Non. L’Ontario? Non. Et malgre tout, tout ce beau monde reussissent tres bien. Comment peuvent-ils bien faire???

    « Quand on parle du cirque du soleil en dehors des milieux francophones, on presente cela comme une troupe canadienne venant de la province du Quebec et non comme une troupe quebecoise. Pareil pour bombardier ou n’importe quelle autre industrie venant de chez nous. Allume ! Sors de ton reve et vis dans la vraie vie. »

    C’est terrible. A cote de ca, la faim dans le monde, c’est un detail insignifiant.

    « Et rien qu’en posant la question “comme quoi ?”, tu demontres que tu es un petit etre insignifiant qui pense avoir reussi SA vie mais qui n’est meme pas capable de savoir ce qui pourrait etre bien pour sa nation »

    L’education, la sante, la securite, la reussite, la securite sociale, la liberte, la democratie et la prosperite. Ca me semble etre bien pour ma nation. Et quelque part, on a pas mal tout ca. Evidemment, pour l’education et et la sante, ca pourrait etre mieux. Mais c’est pas en se separant du Canada que ca va arrive. C’est comme Pauline Marois qui dit qu’on va reduire notre independance au petrole en se separant du Canada… la pensee magique, ca n’existe pas.

    Anyway, ca serait bien que tu repondes a mes questions de mon messages precedent plutot que de te defiler ou d’insulter. Mais peut-etre n’as-tu pas de reponses… Moi, je ne demande qu’a etre convaincu. Et ainsi cocher OUI au prochain referendum (ce qui risque peu d’arriver).

    Comment le Canada t’empeche-t-il de t’epanouir? Concretement. Reponds-moi des niaiseries d’histoires de drapeau la. Des vrai choses.

  132. @ reblochon

    Opinion interessante mais tu n’a toujours pas repondu a ma question.

    « Etre Quebecois, c’est appartenir à la nation quebecoise, tu ne peux pas faire plus claire comme definition”

    c’est tiré de ou cette definition? C’est ton opinion ou bien il existe un ouvrage pour vérifier tes dires?

  133. ca fait du bien de revenir aux discussions « civilisés », apres la tempete d’hier! ;o)

  134. « ET DooM, le type qui veut le beurre et l’argent du beurre, si tu ne reconnais pas la nation quebecoise, comment peux-tu pretendre y appartenir ?  »

    Je n’appartiens pas à cette nation qui n’existe pas, c’est inutile pour être Québécois et être concerné par les affaires du Québec.

    « Avec ta definition, n’importe quel trou d’cul qui viendrait s’etablir au Quebec deviendrait quebecois, meme si il renie cette nation et lui porte une haine farouche ? »

    Nimporte quel trou de cul qui s’établit ici en effet. Même toi. Mais contrairement à ce que tu dis, je ne crois pas que ceux qui haà¯ssent le Québec y demeurent. Le jour où je vais haà¯r le Québec, je vais foutre mon camps. Le Québec me décourage souvent, me déçoit souvent, mais je ne le hais pas et souhaite le mieux pour ma province.

    « Et l’ontario, le manitoba, l’alberta sont des provinces canadiennes non distinctes habitées par des canadiens »

    Y’a plusieurs provinces canadiennes qui sont plus distinctes que le Québec et d’autres provinces. C’est des différences régionales bien souvent.

    Tu vas un jour répondre à ma question et me parler de ce que le Québec a de si distinct?

  135. Il y a encore un gros malentendu entre la nation quebecoise qui peuple le quebec (et qui est reconnu tant par le canada que par la majorité des gens vivant au quebec autant federaliste comme charest, qu’autonomiste comme dumont ou souverainsite comme marois) et les gens vivant au Quebec qui ne font pas forcement partie de cette nation. Comme par exemple, si l’un de vous allait vivre en allemagne, il ne ferait pas partie de la nation allemande. Il serait resident sur le territoire allemand, pourrait se sentir concerné par la vie allemande, l’apprecier, mais n’aurait aucune reconnaissance legale, ni le droit de donner son avis lors des elections.

    Qu’est-ce que le quebec a de si distinct que le reste du canada ? Une nation differente que dans le reste du canada ! Ah ben zut alors ! Si vous n’etes pas capable de reconnaitre qu’il y ai deux nations fondatrices de ce pays, on peut arreter directement les discutions ici, vous n’etes que deux petits etres fermés, n’ayant aucune ouverture sur la diversité du monde composé de plusieurs nations. A vous ecouter, nous ne sommes qu’une distinction regionale parce que nous bouffons de la poutine et que nous parlons le francais et rien de plus. Meme DooM se permet une enormité en disant qu’il y a au canada des provinces encore plus distinctes que le quebec ! Autant, je pourrais dire à la rigueur puisque nous sommes quand meme au sein d’une federation bidon qui a plus forcé la main au peuple lors de sa creation. Mais plus ! Ca demontre une meconnaissance totale du canada et demontre que nous avons à faire à des colonisés faisant de l’aveuglement volontaire pour se prouver qu’ils sont les « same canadians » d’un ocean à l’autre.

    Donc je continurais cette discution avec vous apres que vous ayez au moins reconnu le caractere distinct du Quebec et de sa nation et le fait historique que le canada a deux peuples fondateurs (si on exclu les premieres nations qui ne sont pas evoqués dans la definition officielle: un peu normal, car meme si il y vivait avant nous, ils n’ont pas vraiment bati cette federation ; difficile depuis des reserves)

    Je repondrais rapidement à l’autre ingenu.
    6 milliards de versements du federal… Dion evalue les carbodollars à 14 milliards pour le canada. Etant la province utilisant le moins de carburant fossile pour produire son energie, combien penses-tu que sera notre par sur ces 14 milliards ? Ajoute à cela, la disparition d’un palier de gouvernement, une armee qu’on n’aura plus à gerer (une armee dans un pays de 7millions d’habitants ce serait une farce, une garde nationale serait largement suffisante), tous les autres leviers economiques appartenant à un pays souverain qu’on ne peut pas avoir en restant dans le canada (et un economiste pourrait t’en dresser une liste bien longue), etc… donc economiquement, et cela meme charest est d’accord, nous pouvons tres bien etre independant. C’est sans parler de la fortune que nous avons en reserve sous les pieds, comme l’enorme quantité de gaz qui attend seulement qu’on aille le chercher. Comme quoi, nous n’avons pas grand chose à envier à l’alberta, sauf peut-etre des citoyens fiers et conscients de la richesse qu’ils possedent. En passant, meme en etant de la meme nation, il y a quand meme des albertains et des Britanno-Colombiens independantistes ! Comme quoi, il n’y a pas que les gens de la nations quebecoise (qu’on appelle couramment des quebecois mais ca ne rentre pas dans votre petite tete) qui chialent.

    Oui les drapeaux sont petits, mais ils ont une importance tant internationale que pour la cohesion nationale des habitants d’un coin du monde. Va voir l’importance de l’union jack en angleterre ou de l’utilisation du drapeau chez nos voisins du sud ! Je ne sais pas comment te faire comprendre quelque chose d’aussi evident et simple. En fin de compte, c’est la premiere fois que je suis obligé d’expliquer l’importance d’un drapeau et de sa visibilité au sein des nations et des evenements (à part à des anarchistes anti-etatistes). Enfin, si tu veux reecrire l’histoire de l’homme qui agite des fanions et autres signes de reconnaissance depuis 6000 ans, libre à toi !

    Je sais la faim dans le monde est plus important que cela. Mais en partant de ce principe, on pourrait aussi t’enlever tous tes droits de citoyen, l’acces à une justice equitable, un systeme de santé juste, car tu vois la faim dans le monde c’est pire ! As-tu un argument plus con que celui-là ? Tu pourrais peut-etre me dire qu’un genocide c’est pire ! Tu sais c’est terrible un genocide… meme quand il est seulement culturel.

  136. « Comme par exemple, si l’un de vous allait vivre en allemagne, il ne ferait pas partie de la nation allemande. Il serait resident sur le territoire allemand, pourrait se sentir concerné par la vie allemande, l’apprecier, mais n’aurait aucune reconnaissance legale, ni le droit de donner son avis lors des elections. »

    Mais si un allemand vient s’établir ici, il peut au bout de quelques semaines, (si il applique pendant une campagne referendaire) quelques mois ou années (en temps normal) devenir citoyen de ce pays a part entiere.

    Toi tu dis que Doom, par ce qu’il ne partage pas tes valeurs, est un étranger ici. Par ce qu’il ne repond pas a ta définition. Cette meme définition dont tu ne nous as toujours pas fait preuve de son existence légale, en t’appuyant sur une documentation concrete et reconnue.

    Sur ce, j’ai du gazon qui pousse et trop peu de temps avant le boulot, A+

  137. « Je n’appartiens pas à cette nation qui n’existe pas, c’est inutile pour être Québécois et être concerné par les affaires du Québec. »

    Ah oui, mais c’est important pour avoir le droit de vote. Il faut etre quebecois (entendre appartenir à la nation quebecoise). Pour le moment nous n’avons pas de citoyenneté, mais ca n’empeche qu’il y a quand meme des lois electorales qui regissent qui est et qui n’est pas quebecois. Donc il faut etre canadien et vivre depuis plus de 6 mois (en residence principale) au Quebec. Voila ce que dit la loi. Sinon tu peux vivre au Quebec depuis 20 ans dans ta petite maison de vacances et etre domicilié à Windsor, tu ne seras pas quebecois. Et pourtant tu pourrais te sentir concerné par les affaires du Québec et parler francais. Tu deverais ecrire au premier ministre et lui demander ce que c’est que d’etre de la nation quebecoise. Tu verras que meme un federaliste obtu comme lui sera capable de te dire que ca n’a aucun rapport avec les souverainistes et la separation du quebec.

    « Il s’agit d’une avancée importante, qui s’accorde avec le fédéralisme canadien ouvert et accueillant pour l’identité et le génie du Québec préconisé par le gouvernement de Jean Charest depuis son arrivée au pouvoir en 2003. En adoptant cette motion, la Chambre des communes a non seulement reconnu l’importance politique et sociologique de la nation québécoise au sein du Canada, mais aussi sa contribution historique à la définition même de ce pays » Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Benoît Pelletier.

    Mon dieu le discours des mechants separatisses !

    Donc que tu le veuilles ou pas, tu es (si tu resides ici depuis plus de 6 mois en residence principale) un quebecois appartenant à la nation quebecoise. Si ca ne te plait pas, vu qu’on n’a pas de citoyenneté pour se differencier des canadiens vivant au Quebec, il te reste la possiblité de te prendre une residence principale dans une autre province et venir ici en … touriste !

  138. @Reblochon

    Tu es une farce.
    Et d’un grand vide.

    Tu poses des questions, auxquelles nous répondons, mais tu es incapable de répondre aux nà´tres.
    T’es même pas capable de nous dire ce qui rend le Québec si distinct.

    Quand je te lis, je me dit que le cout de la bande passante sur Internet est pas assez élevée.

    Tiens, va lire l’article du jour de Richard Martineau (un bon Péquiste) et remplace le mot « Noir » par « Québécois ». Et remplace les nom des personnes citées par: Laliberte, Lepage, Lamarre, Bombardier, Dion, Angelil, etc.. et je crois que tu devrais arriver, sans trop de difficulté à te reconnaitre, toi et tes amis séparatistes. Encore et toujours le discours de la victime…

    http://www.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2008/08/20080813-091101.html

    On devrait écrire, en grosses lettres, « VICTIMES » sur le drapeau du Québec. Ça ferait très réaliste.

    « Ajoute à cela, la disparition d’un palier de gouvernement »

    Si je suis ta logique, Montréal devrait se séparer du Québec et du Canada. Imagine, la disparition de deux paliers de gouvernement. Et fait, ce sont tous les états Américains et les provinces Canadiennes qui devraient en faire autant… t’es fort!!!

    « une armee qu’on n’aura plus à gerer (une armee dans un pays de 7millions d’habitants ce serait une farce, une garde nationale serait largement suffisante) »

    Le jour où il y a un Mohammad qui va exploser a la station McGill à l’heure de pointe et en tuer 50 et en blesser 300, y’en a qui vont allumer…

    « tous les autres leviers economiques appartenant à un pays souverain qu’on ne peut pas avoir en restant dans le canada (et un economiste pourrait t’en dresser une liste bien longue), etc… donc economiquement, et cela meme charest est d’accord, nous pouvons tres bien etre independant. »

    Quand t’auras une chance, tu nous énuméreras tous ces fameux leviers économiques.

    « C’est sans parler de la fortune que nous avons en reserve sous les pieds, comme l’enorme quantité de gaz qui attend seulement qu’on aille le chercher. »

    Et pourquoi on va pas la chercher?
    Ah oui, j’oubliais, sans doute a cause du Canada…

    « Comme quoi, nous n’avons pas grand chose à envier à l’alberta, sauf peut-etre des citoyens fiers et conscients de la richesse qu’ils possedent. »

    Et voila, on manque de fierté et on est inconscient. Ça va faire un pays fort ça si on se sépare.

    « En passant, meme en etant de la meme nation, il y a quand meme des albertains et des Britanno-Colombiens independantistes ! Comme quoi, il n’y a pas que les gens de la nations quebecoise (qu’on appelle couramment des quebecois mais ca ne rentre pas dans votre petite tete) qui chialent. »

    On peut les comprendront. Ils travaillent forts et voient leur argent qui part pour aider le Québec. Et que fait le Québec avec cet argent? Un erseau de garderie gouvernemental inefficace… C’est comme si je te donnais de l’argent et tu la dépensais en cigarette, alcool et billet de loterie. Je te couperais les vivres ça serait pas long.

    Bon, j’ai assez perdu de temps avec toi.

  139. bon coupure de courant, je dois tout recommencer.

    J’allais te repondre Neil.

    Est considéré legalement comme appartenant à la nation quebecoise, toute personne residant au Quebec et etant citoyen canadien. Donc exactement la meme legislation que celle d’election quebec. Simplement parce que pour le moment, nous n’avons pas de citoyenneté pour pouvoir nous identifier autrement. Donc:

    – vous avez 18 ans et plus;
    – vous êtes de citoyenneté canadienne;
    – Au moment de votre départ du Québec, vous y étiez domicilié depuis au moins 12 mois consécutifs;
    – Vous avez l’intention de revenir au Québec;
    – Vous êtes temporairement absent du Québec depuis deux ans ou moins (sauf cas exceptionnels).

    Les enfants de ces gens (donc en dessous de 18 ans) ont la meme appartenance et sont donc eux aussi citoyen du Quebec meme si ils n’ont pas encore l’age legal pour voter.

    Donc un allemand venant ici est quebecois (appartenant à la nation quebecoise), mais si il quitte le quebec, il perdra son statut le rattachant à la nation quebecoise. C’est la meme chose que pour n’importe lequel des quebecois vivant ici, pure-laine ou pas ! Donc DooM, meme si il ne veut pas, est legalement un citoyen du Quebec appartenant à la nation quebecoise. Il n’a pas le choix

    Donc quand il dit ne pas faire partie de cette nation, c’est bien un choix moral ! Donc en parlant de choix moral, je lui reponds qu’on ne peut pas se pretendre etre quebecois (ce qui veut dire appartenir à la nation quebecoise) en refusant de reconnaitre l’existence meme de cette nation ! Et si quebecois veut seulement dire pour lui etre un resident permanent du Quebec, excuse-moi de lui faire remarquer qu’il n’est pas quebecois. Pas plus qu’un autre resident permanent d’un autre pays etranger. C’est un etranger canadien vivant sur un territoire qu’il pense lui appartenir. Ce qui est pour le moment legalement le cas, on le sait bien. Ce qui n’enleve pas à ce monsieur le droit de se reclamer fier d’etre quebecois tandis que pour lui ca ne represente rien d’autre qu’une curiosité regionale et un lieu geographique.

    Donc tant que nous n’avons pas de pays ou de citoyenneté, ce monsieur fait partie de la nation quebecoise legalement qu’il le veuille ou pas. Et le jour où notre statut sera l’egal de celui de la nation canadienne et que nous auront enfin une citoyenneté officielle (puisqu’il parait qu’elle ne nous est pas superieure, ni dominante), il pourra toujours refuser d’etre citoyen quebecois en rejetant la nationalité quebecoise. Pour le moment il peut la femer et surtout arreter de se pretendre moralement quebecois. Il l’est autant que moi je suis americain.

    En effet, imaginons deux secondes que je veuille me sentir americains (etats-uniens), et que je me sente concerné par la vie politique americaine (ce qui serait normal vu l’influence qu’elle a sur ma vie), est-ce que ca fait de moi un americain ? Non ! Aucun rapport.

    Donc on peut bien se sentir quebecois, vouloir se sentir concerné par ce qui se passe ici et pourtant ne pas faire partie de cette nation ! Comme tous les residents permanents venant de tous les pays au monde, incluant pour moi le Canada qui n’est pas mon pays et occupe mon territoire.

    Apres tu me demandes quel est le rapport entre un quebecois et la nation quebecoise… je te retourne la question:

    Qu’est-ce qu’un quebecois pour toi si ce n’est pas une personne appartenant à la nation quebecoise ?

    Vas-y que je rigole un coup. Tu verras que toutes les definitions que tu trouveras seront faciles à demonter. Etre quebecois c’est un sentiment d’appartenance et tu ne peux pas te pretendre y appartenir en chiant sur la vision de 95% de la population (en effet: autonomistes, souverainistes et federalistes du quebec reconnaissent majoritairement l’existence de cette nation et sentent y appartenir !) On ne parle pas de separation là ! Et meme au sein du PLQ, il y a enormement de nationaliste quebecois qui ne jure que par la nation quebecoise … au sein d’un canada uni, c’est là la seule differnce avec les souverainistes !

    CQFD DooM n’est qu’un canadien vivant au Quebec ! Voire pire, un quebecois assimilé et colonisé ne reconnaissant meme pas sa nation tellement qu’il est servile ! Une sorte de Stephane Dion des forums.

     » Ouaf ! C’est ca coucouche panier, la queue en rond ! « 

  140. Richard Martineau n’est pas Pequiste et encore moins souverainiste. Apprends à reconnaitre tes semblables.

    Et pour le gaz ? Parce qu’on vient juste de le decouvrir gros malin. Tiens du pratte, c’est assez federaliste à ton gout !

    http://www.cyberpresse.ca/article/20080411/CPOPINIONS03/804110630/6742/CPOPINIONS

    Donc economiquement le quebec peut bien etre souverain. Et meme si je ne te parle pas d’independance et juste d’une citoyenneté, tu vas grimper au plafond, signe de ton allegeance totale à la nation canadienne. Et tu me parles de fierté ? En quoi ca te fait peur d’avoir ta propre equipe aux olympiques et ta citoyenneté ? Peur de donner des ailes au peuple quebecois et le voir quitter la nation de tes maitres ?

    Si ce ne sont que des futilités et que ca pourrait faire fermer la gueule des souverainistes en leur donnant, alors pourquoi ne pas le faire ? La crainte d’un evenement terrible ? Alors, ce n’est pas si insignifiant que cela un drapeau ! Demande au canadien pourquoi ils en agitent tant et en distribue tant ! Surtout en periode electorale !

    Allez, retourne avec DooM faire coucouche panier, j’entends un de tes maitres t’appeler. Tu es si fier de montrer ta reussite à la face du monde, qu’à l’etranger tu es obligé de te justifier pour faire comprendre que malgré ton passeport canadien et ta langue francaise, tu n’es pas un acadien mais quelqu’un appartenant à la nation quebecoise ! A moins que tu agites un petit drapeau à fleurs de lys ?

    Elle est belle la visibilité de la nation quebecoise dans le monde ! Et tu dis avoir voyagé ? Ha ha ha !

  141. Je suis tout étourdis… Quand je regarde sur Wiki, la définition de Quebecois se tient sur une ligne. Danc le dictionnaire, un court paragraphe.

    Tu prends une dizaine de paragraphes pour nous donner une définition puisé et adapté a differentes interpretations pour nous pondre une définition qui fait ton affaire.
    Doom est un Québécois qui ne partage tout simplement pas ta définition. Je suis un Québécois qui ne veut pas suivre la vision d’un chef de parti qui penses qu’en devenant independant, le prix du pétrole ne sera plus un probleme.
    Comme je l’ai deja dit, ca sera pas long que des souvrainistes vont venir nous dire que si on devient indépendant, il fera toujours soleil car le mauvais temps est de la faute a Environement Canada, un mechant organisme fédéraliste.

    Tout comme Rawkenroll, je demande a etre convaincu. Marois et Quebec Solitaire font tout, sauf me convaincre. Lévesque, Parizeau et Landry savaient capter mon attention et repondre a mes questions au besoin. Parizeau a adapté le concept de souvraineté car le modele de Levesque ne repondait plus aux nouvelles realités des années 90.
    Mais les bouffons de service que nous avons en ce moment, avec les reveurs d’une vision du Québec refermé sur lui-meme et qui voit des McCartney comme une menace et qui ont le besoin de toujours vouloir politiser n’importe quel événement, n’auront jamais mon appuis. Eux ne m’inspire aucunement confiance.

    Apres avoir perdu mon referendum en 95 je me suis dit: Quessé qu’on fait? On fait du surplace encore une fois, ou bien on decide de rester debout et de voir ce qu’on peut faire pour notre avenir sans avoir encore recours a un referendum qui a été refusé par 2 fois? Quand on sera fort ( et c’est possible sans etre souverain ) avec le dos plus solide, peut etre qu’on sera en meilleur position pour le chemin de la souveraineté. D’ici là . on a encore bien des crouttes a manger.

    en passant, quand j’etais au primaire, et ca fait quand meme un bout de temps, on nous disait qu’il y avait d’important gisement de gas sous le sol quebecois.

    MAintenant, je vais faire comme j’ai fait en 95, je vais passer a autre chose

  142. @Reblochon

    « Et pour le gaz ? Parce qu’on vient juste de le decouvrir gros malin. Tiens du pratte, c’est assez federaliste à ton gout !

    http://www.cyberpresse.ca/article/20080411/CPOPINIONS03/804110630/6742/CPOPINIONS »

    C’est drole, en 1972 quand mes Parents ont achete leur maison, le chauffage etait au gaz…

    « Donc economiquement le quebec peut bien etre souverain. »

    J’ai jamais dit le contraire.
    Reste a savoir si on va s’enrichir ou s’appauvrir. Presentement, la tendance est qu’on s’appauvri et que c’est le ROC qui nous aide.

    « Et meme si je ne te parle pas d’independance et juste d’une citoyenneté, tu vas grimper au plafond, signe de ton allegeance totale à la nation canadienne. Et tu me parles de fierté ? En quoi ca te fait peur d’avoir ta propre equipe aux olympiques et ta citoyenneté ?  »

    Je regarde les Olympiques et j’applaudis les Gagnants!!!
    Peu importe le drapeau.

    De toute facon, drapeau Canadien ou drapeau Quebecois, ca ne fera pas grand difference… on a aucune medailles a date…

    « Peur de donner des ailes au peuple quebecois et le voir quitter la nation de tes maitres ? »

    Il va bien falloir que tu nous explique un jour en quoi le fait de faire partie du Canada nous limite. C’est un mystere a date. Juste toi, la « victime », semble le croire.

    « Si ce ne sont que des futilités et que ca pourrait faire fermer la gueule des souverainistes en leur donnant, alors pourquoi ne pas le faire ? »

    Je te ferais remarque qu’il n’y a pas que le drapeau du Quebec d’interdit aux JO. Tous les drapeaux des provinces Canadienne et des etats Americains le sont aussi. Mais il y a juste le Quebec, la « victime » qui braille la dessus…

    « A moins que tu agites un petit drapeau à fleurs de lys ? »

    Je suis d’accord avec toi sur un point. Un drapeau, c’est ridicule. Alors je n’en possede pas.

    « Elle est belle la visibilité de la nation quebecoise dans le monde ! Et tu dis avoir voyagé ? Ha ha ha ! »

    Je t’ai donne des noms. Evidemment, ce sont des gagnants et non des « victimes », alors je peux comprendre que tu ne puisses pas t’identifier a eux.

  143. @ Rawkenroll

    A quand ton propre blogue?

  144. @Neil Obstat

    J’y pense.
    Mais je me questionne.
    T’sais, quand ton blog est infecté par des « trolls » de la trempe de Reblochon (Mr. Fromage), ca doit pas etre drole. Tu peux pas regler le probleme avec un « can » de RAID…

  145. hooo, la tu viens d’ouvrir un « can » de merde… bonne chance!

  146. Mais qui parle d’independance ou de souveraineté ? Je te parle de la definition legale du gouvernement du Quebec qui represente la nation quebecoise. Apres si tu veux fabuler et m’amalgamer pour essayer de defendre ta vision avec des arguments qui n’ont aucun rapport, tu peux.

    Si ca ne te plait pas, libre à toi de t’identifier à une definition de wiki. D’ailleurs cette meme definition qui te dit que si tu n’habites plus au Quebec tu n’es plus un Quebecois !

    Ha ha ha ! Ca va faire plaisir d’apprendre à bon nombre de quebecois à l’etranger qu’ils ne le sont plus si ils quittent le territoire quebecois (et c’est d’ailleurs la meme definition que je donne si tu t’achetes des yeux et relis la definition legale electorale. apres deux ans, pouf, tu deviens un simple citoyen canadien ! et encore, seulement si tu affirmes vouloir te reinstaller au Quebec !).

    Tu te rends compte de l’enormité que tu affirmes. Tu pretends que toi, quittant le Quebec pour aller vivre ailleurs, tu perdrais ton appartenance à ta nation ! Si c’est ca pour toi la definition d’un quebecois et la seule fierté que tu retires d’appartenir à cette belle nation, tu peux aller t’aligner avec les deux autres federalistes canadiens, tu ne vaux pas reellement mieux qu’eux. Ca c’est naturellement avec l’interpretation morale que je fais de ce que devrais etre un quebecois.

    Alors pourquoi tant de ligne pour dire:
    – vous êtes de citoyenneté canadienne;
    – Au moment de votre départ du Québec, vous y étiez domicilié depuis au moins 12 mois consécutifs;
    – Vous avez l’intention de revenir au Québec;
    – Vous êtes temporairement absent du Québec depuis deux ans ou moins (sauf cas exceptionnels).

    Donc comme la definiton de wiki, vous vivez au Quebec … hein pourquoi ? Parce que c’est completement reducteur pour les citoyens de la nation quebecoise qui aimeraient etre reconnu independamment de leur lieu de residence ! Comme n’importe quel citoyen canadien ou d’une quelconque autre nation souveraine du monde. Mais bon, certains ont encore de la misere à etablir les droits que leur donne la reconnaissance de leur nation MEME AU SEIN d’un canada uni.

    Alors me parler de Marois, du PQ, des souverainistes, de Quebec solidaire, et pourquoi pas du FLQ ou de Falardeau, c’est bien beau et ca n’a aucun rapport avec le probleme que je souleve, soit la citoyenneté officielle quebecoise qui n’est qu’un residu de la loi electorale et que c’est cela qui defini si nous sommes ou pas quebecois !

    Prout !

    Bien beau de recouvrir ses chaines de fleurs, ca n’empeche pas qu’on est bien une sous-nation du canada et non un des deux peuples fondateurs de la CONfederation canadienne comme c’etait prevu au depart.

    A aucun moment je ne parle d’independance, souveraineté, haine du canada, … allumez. Et pourquoi je ne peux pas avoir tort sur la definition d’un quebecois, simplement parce que c’est la definition legale. Appelez au gouvernement si vous ne me croyez pas.

    Bonne journee chers habitants du quebec et fier de vivre sur cette portion geographique de la planete.

  147. « Prout ! »

    Excellente conclusion, on passe a un autre appel.

  148. « C’est drole, en 1972 quand mes Parents ont achete leur maison, le chauffage etait au gaz… » Et quelle est le rapport avec la recente decouverte d’une reserve gaziere au Quebec ?

    Et tu ajoutes que nous sommes les seuls à chialer ? Meme pas les ecossais ? Les flamands ?

    http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=438298

    et meme les bretons ! Ha ha ha ! Allez, arrete de raconter n’importe quoi et de passer ton temps à fesser sur la nation quebecoise pour ne pas trop te sentir minable parmis tes semblables. Ce n’est pas parce que tu as une hatitude de colonisé que tu peux me traiter de trolleur, tandis que je ne fais que donner un avis que soit disant tu dis respecter par ta soit-disante ouverture d’esprit et que de plus, la majorité des faits que j’avance ont ete verifié soit:

    – Que les batailles de drapeaux sont un moyen que les nations ont depuis la nuit des temps utilisées pour s’indentifier, se rassembler, se reconnaitre et ca n’echappe pas aux JO qui est une vitrine internationale pour tous les pays qui se montrent à travers leurs athletes (et non une simple epreuve sportive quelconque !). Bref, un ambassadeur au meme titre que la culture, sauf que nos ambassadeurs sont de simples canadiens et ne nous representent donc pas.

    – Que la defintion d’un quebecois est donc un citoyen canadien limité aux zones geographiques de la province du Quebec comme c’est bien indiqué sur wiki, meme si il ne precise pas que ca ne comprends pas les residents permanents qui vivent aussi mais qui ne sont pas canadien, donc encore moins quebecois ! Tant qu’on aura pas de citoyenneté officielle (et non, desolé de te contredire, je ne parle pas de ceparation, ni de souveraineté, ni du PQ ou des mechants canadiens), la situation restera identique, la definition de notre nation s’arretera à une loi electorale, tandis que c’est la loi electorale qui devrait etre basée sur la definition de notre nation ! Du grand n’importe quoi.

    – Que nous avons des ressources naturelles qui nous permettraient largement de compenser ton petit 6 milliard, duquel tu ne retires pas tous les avantages qu’on aurait en ete independant (un palier de gouvernement en moins, gestion complete de notre economie, fin de la chicane couteuse avec les independantistes, fin des depenses militaires honereuses, …), et que tu pretends sans preuve qu’un quebec souverain ne pourrait pas tirer son epingle du jeu, ce qu’ont fait tous les derniers pays comparable qui ont eu leur independance ces dernieres annees (slovaquie, slovenie, pays baltes, …). On est vraiment les derniers des incompetents d’apres toi. Et tu n’envisages meme pas que si nous sommes une des plus pauvres provinces, c’est peut-etre justement parce que nous sommes dans le canada (je ne dis pas que c’est ca, juste que ca pourrait etre cela) !

    – et pour finir que seul le drapeau quebecois appartient à une nation dans les exemples nord americain que tu me cites. Tous les americains de chaque etat sont et se sentent citoyens americains et tous les canadiens du ROC sont et se sentent canadiens. Il n’y a donc aucun probleme pour eux de ne pas voir flotter un drapeau provincial car celui de leur NATION est bien là … le notre NON !

    Et c’est toi qui me parle de troll … tu es mignon !

  149. @CheezeWhiz

    « Bonne journee chers habitants du quebec et fier de vivre sur cette portion geographique de la planete. »

    Je suis fier d’avoir réussi.
    Je suis fier de mes réalisation.
    Comment puis-je être fier de vivre au Québec?
    J’y suis né.
    Y’a pas de quoi se péter les bretelles.

    « Et quelle est le rapport avec la recente decouverte d’une reserve gaziere au Quebec ? »

    Le rapport, le voici:

    Toi: “C’est sans parler de la fortune que nous avons en reserve sous les pieds, comme l’enorme quantité de gaz qui attend seulement qu’on aille le chercher.”

    Moi: « Et pourquoi on va pas la chercher? »

    Toi: « Parce qu’on vient juste de le decouvrir gros malin. »

    Pourtant, on en avait déjà en 1972…

    « Et tu ajoutes que nous sommes les seuls à chialer ? Meme pas les ecossais ? Les flamands ? »

    Tiens, ils ont des « victimes » aussi en Belgique.
    Pendant ce temps au Canada et aux USA, on ne se « victimise » pas, on gagne.

    « Que nous avons des ressources naturelles qui nous permettraient largement de compenser ton petit 6 milliard, »

    Je repose ma question, comment ça se fait qu’on n’en profite pas???

    « et que tu pretends sans preuve qu’un quebec souverain ne pourrait pas tirer son epingle du jeu »

    Et que tu prétends sans preuve qu’un Québec souverain pourrait tirer son épingle du jeu

    « ce qu’ont fait tous les derniers pays comparable qui ont eu leur independance ces dernieres annees (slovaquie, slovenie, pays baltes, …). »

    C’est bien connu, les aéroports sont pleines de gens qui désirent aller habiter ces pays!!!

    « Et tu n’envisages meme pas que si nous sommes une des plus pauvres provinces, c’est peut-etre justement parce que nous sommes dans le canada (je ne dis pas que c’est ca, juste que ca pourrait etre cela) ! »

    A mon avis, on est en dernière position a cause de notre cote « gauchiste ». Plutà´t que d’envoyer des jeunes assistes sociaux aptes au travail dans les champs pour ramasser des légumes, on engage des Mexicains et on paient les jeunes a rester a la maison a rien faire… Et avec le taux de syndicalisation le plus élevé en Amérique du Nord, c’est rien pour aider.

    C’est ça le Québec. Une province qui a déjà été riche et qui s’appauvrit de plus en plus.

    Pis je vois pas comment ça pourrait s’améliorer en se séparant du Canada.

    « Tous les americains de chaque etat sont et se sentent citoyens americains et tous les canadiens du ROC sont et se sentent canadiens. »

    Tu iras dire ça aux gens de la Californie et du Texas. Pis c’est pas toi qui me disait qu’a BC et en Alberta, il y avait un mouvement d’indépendantistes?? Soit conséquent avec toi-même

    Comme disait l’autre, « PROUT!!! », je passe a autre chose.
    Tu es comme un trou noir. Y’a rien de brillant qui sort de toi et tu absorbes toute mon énergie avec tes niaiseries et ton non-sens.

  150. Courchesne en a assez des «chicanes de guenilles» !

    … fait totalement inusité de la part d’un membre du gouvernement – la ministre Courchesne, furieuse, s’est présentée au bureau de La Presse Canadienne, après avoir lu une première dépêche de l’agence sur le sujet.
    Pendant de longues minutes et sur un ton sans réplique, la ministre, pointant un doigt accusateur, a soutenu avoir commis un «lapsus».

    Dans ce contexte, les journalistes présents auraient dû, selon elle, passer ses commentaires sous silence (vive la censure).

    D’autant plus, a-t-elle insisté, qu’elle voue un respect sans bornes au drapeau du Québec. (mon dieu, une separatisse !)

    Comme quoi, le drapeau a bien de l’importance et les JO sont avant tout un evenement politique international n’en deplaise aux beaufs dans leur salon ! Sorti de la chicane de guenilles (qui concerne plusieurs nations du monde et non seulement les quebecois !), vous n’avez qu’à regarder la quantité de sujet traitant de politique en rapport des JO. Si on aujoute à cela la chanteuse pas assez belle et les faux feu d’artifice, mais qu’est-ce qu’on se marre ! Les JO, c’est une vitrine internationale pour les nations et rien d’autre ! Les athletes esperent briller et ramener des medailles AU NOM DE LEUR PAYS, et s’excuse à LEUR NATION quand ils disent des conneries !

    ********
    «Fuck you all!» L’escrimeuse canadienne Sherraine Schalm a mal caché sa colère en utilisant ce langage peu respectueux […] s’excusant auprès de sa famille, de son entraîneur […] et de tous les Canadiens pour ses propos.
    ********

    Dire que ca nous represente ! ha ha ha !

    Quand au monsieur qui ne regarde que les meilleurs gagner, je me demande comment il fait avec une television qui ne filme que nos athletes ! Heureusement qu’il y a des sites pleins de belles videos pour pouvoir regarder les vrais champions depasser la ligne d’arrivé !

  151. « Tu es comme un trou noir. Y’a rien de brillant qui sort de toi et tu absorbes toute mon énergie avec tes niaiseries et ton non-sens. »

    – c’est tres poétique, Stephen Hawking serait fier.

  152. Ah en 72, le quebec etait un producteur de gaz et on n’en importait pas ?

    Et un texan et un californien, ce n’est pas un type qui se balade avec le drapeau americain collé sur son char et l’affiche aussi à l’avant de sa maison, ce n’est pas le genre à se lever à la fin du film « Indepedance Day » pour applaudir son peuple qui vient de sauver le monde (fait vecu à san francisco) ?

    Arrete de raconter n’importe quoi et va faire un tour au sud dans n’importe laquelle des regions de ce pays pour y voir leur patriotisme delirant et leur adoration du drapeau etoilé !

    Et si tu veux savoir pourquoi on n’en profite pas, parce que (ecoute bien hein, je vais le repeter), ca vient juste d’etre decouvert et qu’on a pas encore attribué les droits d’exploitation ! Comment ca se fait que la saskatchewan commence seulement à profiter des son petrole ? Parce qu’il ne l’avait pas exploité avant… etc… J’ai l’impression de parler à un attardé mental ! Ce qui expliquerai beaucoup de chose.

    Pour le reste relis, j’ecris assez bien en francais pour que ca soit comprehensible et tu reviens constamment sur des points que j’ai soulevé. Et comme je te l’ai deja dit (comme tout le reste), si c’est juste l’independance qui te chicane, et je peux le comprendre, enleve-le de l’equation et dis moi pourquoi nous ne pourrions pas avoir les memes droits que la nation canadienne au sein du canada ? De quoi as-tu peur ? Maintenant tu peux recommencer ton cours de patinage du parfait assimilé jouant sur la mauvaise foi et l’aveuglement volontaire et arreter de nous faire passer tes exploits personnels quand on te parle d’une nation, parce que sinon, dans la vie, moi aussi j’ai reussi, mais ca on s’en fout bien.

  153. @reblochon: J’ai été profondément choqué qu’on qualifie le drapeau de mon pays de « guenille ». Mais il y avait trop de choix pour écrire un texte et j’ai préféré mon concentrer sur les événements de Montréal-Nord. Vraiment incroyable qu’une ministre puisse dire pareille connerie.

  154. @Velveeta

    upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9b/Flag_of_California_Republic.svg.png

    en.wikipedia.org/wiki/Republic_of_Texas_(group)

  155. Ben, Bernard Landry a déjà traité le drapeau canadian de « chiffon rouge ».

    Les drapeaux sont conçus pour être brulés.

  156. brûlés

  157. @Anarcho-pragmatiste

    « Les drapeaux sont conçus pour être brulés. »

    Bravo!

    Quelque part, si on remonte plusieurs milliers (millions) de générations en arriéré, on est tous frères et soeurs car provenant tous de la même cellule originelle. D’ailleurs, quand je lis Reblochon, j’en suis convaincu… le consanguin semble être très très fort chez lui.

    Bref, on est tous Terriens.

  158. « on est tous frères et soeurs car provenant tous de la même cellule originelle »

    – – c’est tres poétique, Darwin serait fier.

  159. C’est surtout tres creux comme poesie !

    Ouais on est tous frere … c’est pour cela qu’il faut absolument combattre ceux qui voudrait avoir les memes droits que les autres hein !

    Et je cherche encore ce qu’il peut y avoir de consanguin dans mon discours ? O๠est-ce que je souleve la fermeture du quebec au reste du monde ? Je parle au contraire d’ouverture au monde.

    Et à l’autre assimilé qui applaudi Anarcho, il devrait connaitre mieux le personnage pour savoir que premierement il est separatiste et secondement contre les etats dont celui du canada. Si c’est cela qu’il applaudi, je n’ai pas de probleme. Au moins on sera sans etat, egal entre nous. Pour le moment c’est loin d’etre le cas entre la nation canadienne et quebecoise, mais monsieur va encore nous sortir un exemple privé pour nous demontrer la justesse de son argumentation au niveau national !

    Tiens, dans ma vie de couple c’est le bonheur, donc la paix dans le monde doit etre possible puisque ca marche chez nous ! Et comme je mange tous les jours à ma faim, les pauvres qui ont de la misere à s’alimenter doivent vraiment faire preuve de mauvaise foi dans ce pays, j’y arrive bien, la preuve que c’est facile. Voila en gros le resumé de sa vision ! Ha ha ha ! Je ne sais plus trop quoi dire. Et je passe sous silence son passage : « les BS ce sont des sales qu’il faudrait mettre aux travaux forcés dans les champs ! », c’est tellement pertinent. Je crois que je n’avais pas lu autant d’imbecilité depuis que j’ai quitté le blogue bien connu du quebecois qui supporte nos troupes et vomit des sujets contre la gauche et les syndicats… et quand c’est un mec de droite qui te dis ca, tu te poses des questions non ?

    Guignol, si tu es tellement contre la gauche, raison de plus de faire un pays ici, ca donnera ca de moins de pouvoir aux syndicats qui se servent de la cause souverainiste pour avoir des appuis politiques enormes et demesurés par rapport à ce qu’ils representent reellement. En plus, les droitistes comme moi quitterons le PQ (seul parti actuelle pouvant nous donner un pays) et viendrons gonfler les rangs du nouveau parti de droite d’un quebec libre de ses choix et de son destin. En plus, tu ne pourras plus dire que les quebecois chialeront contre le canada, car ils devront enfin assumer leurs choix et vivre avec.

    Tu vois, tu me parles d’economie quand je te parle de souveraineté. Mais si il y a bien une raison qui n’est pas valable pour faire un pays, c’est bien l’economie. Tu fais un pays pour t’assumer et batir quelque chose te ressemblant, pas pour etre plus riche. Mentalité de merde egocentriste.

    Tu veux comprendre ce que c’est le but de la souveraineté, et bien c’est la meme chose qu’un jeune adulte qui quitte ses parents. Il ne le fait pas parce qu’il n’aime pas ses parents, pas parce qu’il va devenir plus riche, ou plus heureux, juste parce qu’il a atteint le taux de maturité lui permettant de vivre sa vie et qu’arrivé à ce stade il ne lui resque que cette solution pour vivre sa vie, s’epanouir et etre consideré l’egal des autres adultes autour de lui.

    Tu peux continuer à jouer le Tanguy et etre trop lache pour te sentir pret à avoir ton pays, en esperant que le canada gere encore les affaires de ta nation, ca ne me derange pas, mais alors ne me parle pas de reussite quebecoise puisque celle-ci est canadienne dans les faits et surtout aux yeux du reste du monde. Il n’y a pas de voix pour les regions ou les provinces dans le concert des nations … ca c’est aussi un fait. Alors laissons les canadiens parler à notre place puisque tu estimes qu’on ne merite pas de le faire nous meme. Et arrete de parler de chose que tu ne comprends pas … puisque tu me demandes sans arret de te les expliquer et que meme quand je perds mon temps à le faire, tu arrives encore à ne rien comprendre… oui je sais, tes parents avaient le gaz en 1972 ! Si ils avaient su, ils auraient peut-etre du l’ouvrir un peu plus le jour de ta naissance… parce que tu n’es peut-etre pas consanguin, mais un esprit aussi reducteur que le tien (ah les sales pauvres de BS) ne peut provenir que d’un manque d’oxygene à la naissance, à moins qu’ils ne t’aient que trop couvé, comme tes maitres canadiens ! Et ca me parle de fierté… juste bon à m’afficher sa reussite personnelle comme preuve que tout marche bien au Quebec ! tsssss !

  160. « Je suis las, las, las….  » Abraracourcix

  161.  » c’est quoi ca, la la la..? » – Obélix

  162. @neil obstat

    ” c’est quoi ca, la la la..?” – Obélix

    Hey que tu fais simple mon homme toi la, la, la – Jean Tremblay

  163. @Fromage Bleu

    « ********
    «Fuck you all!» L’escrimeuse canadienne Sherraine Schalm a mal caché sa colère en utilisant ce langage peu respectueux […] s’excusant auprès de sa famille, de son entraîneur […] et de tous les Canadiens pour ses propos.
    ********

    Dire que ca nous represente ! ha ha ha ! »

    « On sait que, traditionnellement, nos meilleures performances aux jeux arrivent pendant la deuxième semaine. – Sylvie Bernier

    Dire que ca nous representerait ! ha ha ha !

  164. @Fromage Bleu

    “********
    «Fuck you all!» L’escrimeuse canadienne Sherraine Schalm a mal caché sa colère en utilisant ce langage peu respectueux […] s’excusant auprès de sa famille, de son entraîneur […] et de tous les Canadiens pour ses propos.
    ********

    Dire que ca nous represente ! ha ha ha !”

    « Il faut arrêter de courir après les médailles » – Pierre Lafontaine

    Dire que ca nous representerait ! ha ha ha !

  165. @Fromage Bleu

    “********
    «Fuck you all!» L’escrimeuse canadienne Sherraine Schalm a mal caché sa colère en utilisant ce langage peu respectueux […] s’excusant auprès de sa famille, de son entraîneur […] et de tous les Canadiens pour ses propos.
    ********

    Dire que ca nous represente ! ha ha ha !”

    « Intelligente et articulée, Sherraine Schalm est une véritable boîte à surprises en entrevue. Hier, elle a pris l’initiative de s’excuser… auprès des contribuables canadiens, dont les impà´ts servent à financer le sport d’élite. »

    De plus, la fille, d’Alberta, s’exprime à la perfection en francais.

    Bravo Sherraine pour ta combativite et ton humilite. Tout le Canada est tres fier de toi.

  166. « Qu’est-ce que le quebec a de si distinct que le reste du canada ? Une nation differente que dans le reste du canada ! »

    Shit! C’est tout ce que t’as? Wow!

    « Si vous n’etes pas capable de reconnaitre qu’il y ai deux nations fondatrices de ce pays, on peut arreter directement les discutions ici, vous n’etes que deux petits etres fermés, n’ayant aucune ouverture sur la diversité du monde composé de plusieurs nations. »

    Et 400 ans nous ont gardé totalement éloignés bien sûr. Si c’est ça, on remonte à où dans l’histoire des peuples? Les Canadien doivent pas mal tous descendre de la même souche à ce moment-là .

    « A vous ecouter, nous ne sommes qu’une distinction regionale parce que nous bouffons de la poutine et que nous parlons le francais et rien de plus. »

    T’amènes pas ben ben de réponses… Tu sembles assez fourré à trouver des différences. T’as l’air d’un jeune de 14 ans qui n’a jamais remis en question quoique ce soit. « Ben c’est évident, t’es cave si tu sais pas ça. » est tout ce que tu peux amener. Le monde n’avance pas avec des individus comme toi.

    « Meme DooM se permet une enormité en disant qu’il y a au canada des provinces encore plus distinctes que le quebec ! »

    Je vais même le répéter autrement. Le BC est plus distinct de l’Alberta que le Québec de l’Ontario. Le Canada n’est simplement pas un tout homogène.

    « donc economiquement, et cela meme charest est d’accord, nous pouvons tres bien etre independant »

    On pourrait, mais on ne veut pas et on n’en sortirait pas gagnant. Avoir la possibilité et en profiter, c’est 2 choses.

    « Donc un allemand venant ici est quebecois (appartenant à la nation quebecoise), mais si il quitte le quebec, il perdra son statut le rattachant à la nation quebecoise. »

    Tu inventes pas mal avec ta nation… Tu la mets partout alors qu’elle n’a pas d’affaire là . T’en fais même une affaire légale. L’Allemand ici va vivre la même chose qu’en Ontario par rapport à la « citoyenneté » de la province et le droit de vote. Faudrait probablement parler de la nation ontarienne. Anyway, la définition de nation qu’on se sert pour faire du Québec une nation pourrait faire une nation avec St-Agapit.

    « Etre quebecois c’est un sentiment d’appartenance et tu ne peux pas te pretendre y appartenir en chiant sur la vision de 95% de la population »

    En fait, si je me rappelle bien, lorsqu’on a parlé de ce sujet tellement important (héhé), plus de 30% des Québécois disaient que selon eux le Québec n’était pas une nation. Je fais partie de ces Québécois. Anyway, c’est une question de chauvinisme, on a vendu aux gens qu’ils étaient plus, qu’ils étaient spéciaux s’ils faisaient partie d’une nation… C’est pas une réponse très réfléchie de la part des Québécois. Si on demande aux gens pourquoi le Québec serait une nation, là ça devient plus intéressant.

    « Ca va faire plaisir d’apprendre à bon nombre de quebecois à l’etranger qu’ils ne le sont plus si ils quittent le territoire quebecois »

    Ces Québécois le sont autant qu’un Ontarien allant vivre en Alberta. Autant qu’un New-Yorkais allant vivre en Floride. Ça demeure dans le fond un Ontario et un New-Yorkais.

    « Arrete de raconter n’importe quoi et va faire un tour au sud dans n’importe laquelle des regions de ce pays pour y voir leur patriotisme delirant et leur adoration du drapeau etoilé ! »

    Celui avec juste une étoile? Parce qu’on en voit beaucoup ça aussi. Chaque État a ses différences. Tu parles des Californiens, c’est les plus gauchistes des gens du sud, c’est la mentalité de la cà´te ouest, du monde qui étaient environementalistes avant que ce soit à la mode, parmis les plus gauchistes des USA, contrairement aux Texans justement.

    « J’ai été profondément choqué qu’on qualifie le drapeau de mon pays de « guenille ». »

    Pas moi. En fait, j’ai pleinement compris le sentiment de Mme Courchesne. Un drapeau, c’est un symbole, ça attire le respect, mais la plus grande insulte, c’est quand des gens, comme nos péquistes, nous écoeurent du drapeau avec des ostis de niaiseries.

    Alors j’attends toujours une réponse en quoi le Québec est si différent. J’ai jamais eu de réponse satisfaisante jusqu’à ce jour et je ne crois pas que Reblochon ait les facultés d’en fournir une. Je ne crois pas qu’il ait les facultés de grand chose d’ailleurs.

    PROUT.

  167. « PROUT. »

    – encore cette poésie, C’est Freud qui serait fier

  168. Ce qui rend le Quebec distinct:

    -On met le pepperoni sous le fromage
    -On parle francais
    -On parle mal l’anglais
    -On a des CEGEP
    -On a des CLSC
    -On attend longtemps pour obtenir des services en sante
    -Nos routes font dur
    -Pendant longtemps, on ne pouvait pas tourner a droite sur une rouge
    -La poutine
    -On croit que le systeme communiste Cubain est une reussite
    -On aime la lutte scientifique (C’est Edouard Carpentier qui le disait)
    -Le niveau de taxation le plus eleve en Amerique du Nord
    -Le taux de syndicalisation le plus eleve en Amerique du Nord
    -Normand L’Amour, Piere Curzi, Pierre Falardeau, Guy Bertand et Micheline Montreuil
    -Nos petites Policieres

    Voila.
    Si vous en avez d’autres, ne vous genez pas pour les ajouter.

    p.s. pour en savoir plus sur Micheline, consultez son site web: http://www.micheline.ca

  169. Une autre histoire de drapeau aux JO.

    perezhilton.com/2008-08-12-how-do-we-say-this-delicately-85

  170. Bravo Reblochon pour tes efforts!

  171. @Martin Beaudin-Lecours

    « Bravo Reblochon pour tes efforts! »

    Reblochon me rappel le Canada aux JO.
    Beaucoup d’effort, mais pas de medailles…

  172. T’es pas trop bien placé pour parler, rawkenroll. Tu n’as absolument rien démontré, tu t’es seulement objecté, en faisant bifurquer le sujet au besoin, en posant des questions, en citant des exemples pas rapport.

  173. @Martin Beaudin-Lecours

    « T’es pas trop bien placé pour parler, rawkenroll. Tu n’as absolument rien démontré, tu t’es seulement objecté, en faisant bifurquer le sujet au besoin, en posant des questions, en citant des exemples pas rapport. »

    Je constate que tu pratiques la lecture selective.
    Comme de tres nombreux bloggeurs.
    Ce qui est un peu dommage.
    Mais bon, c’est ton droit.

    By the way, tu m’as bien fait rire sur ton blog.
    Tu as repondu a un de mes messages, puis tu as efface la reponse (qui etait d’ailleurs so-so). C’est pratique avoir son propre blog…

    J’ai pose des questions (en fait, on a pose des questions).
    On a eu des reponses… vagues, tres vagues.
    En fait, c’est moi, a date, qui a defini la distinction du Quebec.

    Fromage m’a pose des questions.
    J’ai repondu a ses questions.

    Bref, Fromage a fait des efforts.
    Mais, pas de medailles.

  174. @Reblochon

    « Que les batailles de drapeaux sont un moyen que les nations ont depuis la nuit des temps utilisées pour s’indentifier, se rassembler, se reconnaitre et ca n’echappe pas aux JO qui est une vitrine internationale pour tous les pays qui se montrent à travers leurs athletes (et non une simple epreuve sportive quelconque !). Bref, un ambassadeur au meme titre que la culture, sauf que nos ambassadeurs sont de simples canadiens et ne nous representent donc pas. »

    18 Aout 2008

    Canada: 7 medailles
    Quebec: 0 medaille

    Bref, il semblerait que nous sommes pas mal mieux representes en tant que pays qu’en tant que province.

  175. Si vous avez à coeur la langue de Molière, pouvez-vous faire circuler dans votre milieu!
    Merci à l’avance!

    CENTRE-VILLE DE MONTREAL
    ====================================
    Une anglicisation fulgurante en photos et vidéos
    Déjà un demi-millier d’infractions possibles à la loi 101!

    http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2008/montreal-anglais.html

Comments are closed.