Changements

La vie est changement; tout change constamment. Ceux qui ne savent pas s’adapter meurent, ou plus prosaïquement se figent et restent sur place, sclérosés, avançant un peu à chaque jour sans trop savoir quel est le but à atteindre. Des zombies.

J’étais ce zombie; ça fait déjà près de quatre-cinq mois que je n’ai plus vraiment de temps à offrir à ce blogue. J’ai bien tenté de le réformer, de le transformer, mais je dois faire face à la réalité: je n’ai plus l’énergie ni le temps pour être un blogueur assidu, toujours à l’affût de la nouvelle, toujours prêt à réagir et « dans le vent ». Non, pu le temps. C’est moche comme explication, non? Mais c’est celle que donnent tous ceux qui quittent leurs blogues.

Parce qu’un blogue, c’est quoi finalement? C’est un web-log, un journal personnel. Et quand ce journal ne te sert plus, c’est-à-dire quand tu te sens forcé d’y écrire, alors il faut cesser et passer à autre chose. Car notre temps et notre énergie sont limités.

Écrire à tous les jours, ou plusieurs fois par jours sur un blogue, à mon avis ça démontre qu’on a de l’espace pour faire davantage. (Sauf si bien sûr c’est son métier ou si on aspire que ce soit son métier). On a de l’espace pour devenir de meilleurs humains, c’est-à-dire fermer ce putain d’ordinateur et aller prendre l’air un peu. Aller dans le vrai monde, réaliser ses rêves. Se réaliser. Trouver un moyen de gagner sa vie tout en ayant du plaisir; se payer une voiture, une maison, avoir une jolie femme, des enfants, une bédaine de bière ou de hamac et rester là les deux pieds dans le ruisseau à se dire que la vie est belle. Oui, la vie est belle.

Ça va en surprendre quelques-uns, car ça détonne de mon ton agressif, mais la vérité c’est que je suis heureux. Oui. En fait, peut-être pas à 100%, mais plus heureux que jamais depuis longtemps. Et c’est pour ça que UHEC était devenu une sorte de déversoir de trop-plein d’émotions négatives; n’ayant plus l’énergie pour des textes rationnels et d’analyses politiques (je mets mon énergie rationnelle ailleurs, dans un projet qui me permettra de bien vivre plus tard.. et bien vivre est un euphémisme.) je n’écrivais donc que quand quelque chose me choquait assez pour que je laisse de côté mon projet boursier pour venir écrire.

Avec le résultat qu’on a vu dans le ton.

(N.B. Je pense ce que j’ai écrit, mais le ton était souvent très peu recommandable. Mais je pense tout ce que j’ai écrit, surtout à propos du caractère urgent et pitoyable de la situation du français à Montréal, principalement dans l’ouest de la ville.)

Je ne veux plus imposer ceci à Jimmy, et à lutopium. Jimmy est un excellent blogueur et il a beaucoup de rigueur. Il mérite de pouvoir se concentrer sur son propre blogue et sa propre vie sans avoir à lire mes opinions personnelles à tous les jours. Car c’était bien ce qu’était devenu UHEC: le véhicule de mes opinions personnelles. Un véhicule qui me convenait, à moi seul et à personne d’autre.

Je tiens à remercier Jimmy pour son appui indéfectible et d’avoir été là depuis presque le tout début. Ta plume s’est beaucoup affinée Jimmy, et tu es devenu un blogueur aguerri, et j’irai régulièrement te lire, quand le temps me le permettra.

J’aimerais aussi remercier lutopium . On ne s’est pas beaucoup connu car tu es arrivé à un moment assez rock’n’roll, mais j’ai beaucoup aimé te lire et je vais continuer de le faire. Tes textes allient la précision d’une analyse approfondie doublée de l’ouverture du questionnement. C’est rare, et c’est super!

Merci aussi à Inkoghnito pour ses caricatures vraiment réussies et pour son humour qui a sû détendre l’atmosphère.

Et merci à Renart pour sa contribution pendant la plus grande partie de la vie de ce blogue. Nous nous sommes laissés d’une manière disons… euh… plutôt nulle, et j’ai plus que ma part de responsabilités. Je te pris d’accepter mes excuses si je t’ai offensé ou si j’ai trop réagi à certaines de tes commentaires à mon égard. Tu es un excellent blogueur, et j’ai vu ton potentiel quand je t’ai demandé de te joindre à UHEC. Tu fais partie de la petite catégorie de ceux que je vois devenir blogueur professionnel et qui pourraient être rémunérés pour bloguer. Je ne suis pas d’accord avec tes idées politiques, mais c’est justement le fait que tu ne prends pas position, ou jamais clairement, qui t’ouvrira les portes vers un plus grand lectorat. Bonne chance et merci de ta contribution.

Merci à tous les lecteurs habituels, passés ou présent. À Mia, à Manx, à Martin Beaudin-Lecours, à Jacques Saint-Pierre, à Philippe David, à H. Dufort, à Christian Rioux, à Tenace, à Dei Leitz (scuse j’oublie toujours comment l’écrire au complet), à Frank, et à tous les autres que j’oublie. UHEC a été un blogue vraiment mais vraiment intéressant et palpitant, avec des dizaines de commentaires chaque jour, pendant presqu’un an. Grâce à vous. Et c’est cette énergie qui m’a permis, un temps, de sacrifier beaucoup de temps pour essayer de rendre ce blogue le mieux possible, tant au niveau de l’apparence que du contenu.

Ceci dit, je ne range pas complètement ma plume de blogueur. J’ai un nouveau blogue: Le Dernier Québécois. À quoi s’attendre sur ce blogue? À n’importe-quoi. Oui. Y a pas d’étiquette, pas de limites. Je vais écrire ce que je veux, quand je le veux, et ça va saigner en masse ça c’est sûr. Et parfois ça va être plus plate qu’une toune de Mariah Carey. Et puis… Et puis quoi? Peut-être un texte par semaine, et peut-être le 8759e rang sur toutlemondetopmuchmachinchouette. Rien à cirer. J’ai décidé d’organiser ma vie différemment. Désormais, le centre de mes hobbies n’est plus l’activité de bloguer, certes intéressante mais absolument sans débouché en ce qui me concerne, mais mon programme de transactions boursières automatisées.

Le système est injuste, ça je vais toujours le dire. Il faudrait davantage répartir la richesse et taxes plus lourdement les riches, ça je ne changerai pas d’idée, même quand je gagnerai beaucoup plus d’argent. En attendant, je tente d’y faire ma place, conscient que c’est un système injuste quand même. J’ai déjà beaucoup donné côté implication sociale, et maintenant c’est le temps de récolter un peu.

Ce qui ne m’empêchera pas de continuer à faire réagir, à faire sacrer, à attirer les insultes, à faire rager, à me faire dire « je ne te lirai plus jamais » (sachant que c’est faux), à me faire traiter de borné, etc. Sauf que je le ferai en mon nom, sur mon blogue, et en ne vivant plus dans l’ombre d’un projet qui voudrait de tout coeur redevenir ce qu’il était mais dont je n’ai plus le temps et l’énergie à lui rendre.

Merci à tous!

Le Dernier Québécois

Publicités

17 Réponses

  1. […] Texte copié d’ici. […]

  2. Un blogue disparaît pour qu’un autre puisse naître! Moi qui s’était enfin décidé à laisser mes commentaires sur UHEC, mais bon, si c’est ce que tu veux Louis, je n’ai rien à dire. J’irai te lire sur ton nouveau blogue, ça c’est sûr. Malgré que nous ayions des opinions différentes sur quelques sujets, nous sommes tous les deux des blogueurs et , dans cette grande communauté, il faut se serrer les coudes et s’encourager mutuellement. Bonne chance dans ton projet Louis! Adieu UHEC et bonjour Le Dernier Québécois!

    Jean-Luc Proulx, blogueur du Québec de demain.

  3. Je l’attendais pas, celle-là!

    Ben coudonc, je vais ajouter ton nouveau blogue à mon agrégateur! 🙂

  4. Malgré ton bémol, qui est clairement du côté de l’opinion, j’accepte tes excuses, mais regrette un peu que tu n’aies pas ajouté les noms d’Alain B. et d’AFG…

    Mais une question, parce que je ne suis pas certain de comprendre, tu vas fermer UHEC?

    Si c’est le cas, je pense que tu devrais le garder ouvert pour y publier tes textes politiques et ceux de Jimmy et Lutopium.

    En passant, très bon choix de nom pour ton nouveau blogue…

  5. Y’a un problème avec ton fil pour Le dernier Québécois…

  6. Malgré nos différents, je ne me gênerai pas pour dire que la blogosphère sera peut-être un peu plus pauvre sans UHEC, même si je ne partage pas ses points de vue. Bonne chance avec ton nouveau blogue, Louis.

  7. @Renart: Je me suis déjà excusé à AFG et Alain B. je crois dans le passé, mais je pense ce que j’ai dit sur le fond. Sur la forme, je suis allé trop loin, mais sur le fond je le pense. Et puis… Alain G. s’est tellement acharné sur moi; c’est peut-être lui qui devrait s’excuser, m’enfin… Et pour AFG, je ne peux pas faire autrement que de continuer à penser que c’est extrêmement dommageable ce qu’il fait et que si tout le monde suivait ses pas le Québec n’existerait même plus.

    Pour le reste, je pense aussi ce que je t’ai dit au niveau du talent que tu as et je suis sincère dans mes excuses à ton égard et pour la gratitude pour ta contribution au blogue pendant tous ces mois.

    Au fond, la décision que je prends actuellement aurait dû être prise il y a plusieurs mois.

    UHEC ne va pas fermer avant le printemps prochain (j’ai payé jusque là, alors…), et j’ai offert à Jimmy et lutopium la possibilité de continuer à écrire des textes politiques s’ils le désiraient.

    Mais pour moi, je n’ai pas de temps à consacrer à un blogue, alors deux… Je sais pas, peut-être que le site va ressusciter, je ne sais pas. Mais c’est clair que j’ai choisi d’appeler de texte « Changements » plutôt que « Fermeture » justement pour laisser la porte ouverte. On ne sait jamais.

    La seule chose que je sais, c’est que je n’étais plus confortable, et que ça faisait des mois que ça durait, depuis l’automne dernier un peu, et beaucoup cet hiver. Maintenant je vais pouvoir parler de pleins de trucs qui sont pas politiques, et quand je parlerai politique je le ferai en mon nom. Et ceux qui aimeront pas ce que j’écris, et bien tant pis! Je pourrai être chiant, agressif, barbant, et insulter et ce sera le même prix pour tous car je le ferai en mon nom et pas à celui de personne d’autre.

    Pour le fil RSS, je me suis abonné en cliquant sur « articles RSS » en bas à droite, et ça semble fonctionner de mon côté… Qu’est-ce qui ne marche pas?

    @Philippe David: Merci! Évidemment, nouveau blogue, mais je ne changerai pas, mais au moins y aura pas tout le background de UHEC et y aura sûrement d’autres sujets abordés. Mais t’inquiète, toujours un point de vue de gauche et farouchement indépendantiste et francophile! 😉

  8. Pourquoi pas un uhec.wordpress.com avec Lutopium en charge et Jimmy et Louis (Belz) qui y écriraient de temps en temps selon le temps qu’ils peuvent y consacrer?

  9. Je crois que ça fait deux fois que tu t’excuses, Louis, alors je te pardonne et te souhaite sincèrement bonne chance dans tes nouveaux projets.

    Bonne chance également pour ton nouveau blogue, quoique lire que tu pourras t’y laisser aller sans réserves ne m’incite pas vraiment à le visiter. Entre toi et moi (!) UHEC donnait déjà l’impression d’être ton site à toi, que tu y régnais en roi et maître. Il me semblait que tu avais bien de la difficulté à accepter d’autres grilles d’analyses que la tienne, grille que j’ai critiquée dès le départ, à répétition, jusqu’à plus soif…

    Oui, tu as raison, il y a d’autres choses à faire dans la vie que bloguer, surtout l’été! C’est en partie pourquoi je ne suis pas revenu ici après la dernière crise, si ça peut te réconforter un peu. Et c’est aussi pourquoi je ne me force pas pour écrire sur mon blogue à moi. J’écris ce que je veux, quand je veux. Par contre, je n’écris pas n’importe quoi et sur n’importe quoi. On peut être mal cité, mal compris et d’éventuels collègues ou employeurs peuvent nous observer. Et je parle surtout de politique car ça me permet de dire ce que je pense, sans trop étaler mon intimité.

    Alors, si j’avais deux derniers conseils à répéter : ne presse pas sur « publier » si tu es trop en colère et évite de parler de la vie personnelle de tes proches qu’on pourrait identifier. Si toi tu peux avoir choisi d’être un grand livre ouvert, ce n’est pas nécessairement le cas de ceux-ci.

    Salut!

  10. Je ne sais pas si tu as changé quoi que ce soit, mais là ça fonctionne sur mon Google Reader.

    Pour le reste, malgré les différends, j’espère que l’ère « bitcherie » est terminée pour de bon…

  11. @Louis

    Évidemment, nouveau blogue, mais je ne changerai pas, mais au moins y aura pas tout le background de UHEC et y aura sûrement d’autres sujets abordés. Mais t’inquiète, toujours un point de vue de gauche et farouchement indépendantiste et francophile! 😉

    Le contraire m’aurait étonné… 😉

  12. Au revoir Louis.

    J’ai eu beaucoup de plaisir à venir jouer ici le rôle du gros balourd de droite réagissant à tes billets d’humeur.

    UHEC me manquera beaucoup. Bonne chance avec ton nouveau blogue.

    Ben, dit le Dernier des Trolls

  13. Bonjour Jimmy, il serait intéressant d’avoir votre opinion concernant cet article d’un de mes collègues; M. Richard Hétu blogueur de Cyberpresse. Qu’en dites-vous? http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/?p=70419922

  14. Salut Louis, j’écris très peu de commentaires (pas assez de temps), mais ayant systématiquement lu l’ensemble de tes articles, je voulais te remercier pour ton incroyable investissement sur UHEC.

    Saches qu’en toi, j’ai trouvé plus radical que moi-même; ce qui est une révélation à mes yeux… voire un incitatif dans mon blogue à laisser libre cours à mes idées. Puis, UHEC m’a amené à découvrir Renart, Jimmy et lutopium : il faut croire que tu as ce sens pour détecter le talent… vous étiez la crème de notre blogosphère.

    C’est dernier temps, quoique tu puisses penser sur ta baisse de régime en termes de rédaction, je crois que tu as cheminé pour le mieux. En effet, avec l’arrivée de ton blogue personnel (que j’indexe à l’instant dans ma blogoliste), je crois que tu nous offres une belle solution. En effet, autant tu es l’un des plus dynamiques esprits de la blogosphère québécoise, autant je dois t’avouer avoir été inconfortable par la forme personnalisée que pouvaient prendre certains de tes billets. Puis, je ne te cacherais pas avoir été affecté par ton conflit public avec Renart. Car oui, vos talents réciproques sont complémentaires à notre idéal souverainiste; or nous devrions travailler ensemble plutôt que nous attaquer publiquement. Bien sur, tu es plus rigoureux sur le plan politique, mais de son côté, Renart se démarque par son approche artistique et son talent littéraire… ce qui est très bien pour rejoindre des lecteurs plus modérés.

    Maintenant, ton blogue personnel te donnera autant la liberté totale d’expression que la souplesse d’écrire sans pression. Et je parierai avec toi que ton trafic ne sera que peu atteint par ton transfert d’énergie. Effectivement, maintenir son trafic sans se bruler en rédaction, c’est possible… voilà tout l’art du blogueur amateur. De mon côté par exemple, avec un minimum d’article, mon blogue se maintient dans le top 10 dans la catégorie politique (depuis mon inscription en septembre).

    Au plaisir de te relire Louis; pour moi, j’associerai toujours UHEC à la naissance de la blogosphère québécoise.

    NB. Et maintenant, qu’arrive-t-il avec UHEC ?

  15. Quand je lis ce genre d’article, je suis rassuré: Il reste heureusement quelque vrais humains derrière cet écran. N’étant moi-même qu’un blogueur confus, peu assidu et brouillon, j’ai souvent apprécié ton verbe acerbe mais clair. Je crois que UHEC fût un exemple à suivre malgré son petit côté provocateur mais efficace.

    Bonne chance et merci.

    Sir Seb.

  16. […] retirés de la circulation dont nous avons connaissance récemment (sans compter UHEC.net qui perd son créateur). C’est pas vraiment une période faste ces temps-ci, […]

  17. […] fait titiller par Anarcho-pragmatiste et L’écume des jours, je suis allé lire le dernier billet de Louis. Il me fait ses excuses. Mais je les prends avec un bémol de taille : pas un mot pour mon […]

Comments are closed.