L’épuration ethnique israélienne en image II

Si la tendance se maintient, combien de temps avant que les Palestiniens ne soient confinés à de petits enclos clotûrés et qu’on envisage la « solution finale » à leur égard?

L’histoire d’Israël: un dossier à lire dans Manières de voir.

Publicités

6 Réponses

  1. Wow, ça peut être une carte de Montréal avec « l’île perdue aux importés » entourée par les pures laines hostiles! Et comme vous dites : combien de temps avant… ?

  2. Encore de l’exagération extrême.
    Pourquoi est-ce que c’est un problème que les palestiniens soient dans des zones clairement délimitées. Est-ce que ça ne facilitera pas la création d’un pays ?

    Et franchement:
    « combien de temps avant que les Palestiniens ne soient confinés à de petits enclos clotûrés et qu’on envisage la « solution finale » à leur égard? »

    C’est de mauvais goût, puisque les Juifs sont les seuls qui ont subit la « solution finale », l’holocauste. Je vous rappelle que ce sont les extrémistes arabes(Iran, groupes islamistes palestinien, Al Queda) qui prônent la destruction d’Israel, pas l’inverse

    Comme je disait dans le message précédent, votre anti-américanisme vous pousse a être du coté de n’importe qui qui sont anti-américains, y compris les terroristes. A quand un billet pro Ben Laden ?

  3. Christian, est-ce que ca serait un problème si, à la place, on confinait les Israeliens dans une zone deux fois plus petites que ce que l’ONU leur a reconnu en 1947? On pourrait bien les protégés avec un mur en béton de 1 km de haut.

  4. Le problème avec ton argument Jean-François, c’est que Israel n’a pas fait la guerre à ses voisins pour les éliminer…

    De plus, l’État hébreu a proposé à maintes reprises d’échanger les territoires soi-disant « occupés » en échange d’accords de paix avec les pays voisins ainsi que la reconnaissance de son droit d’exister. Devinez les réponses…

  5. Si l’état d’Israel était pret à accepter de faire l’offre inconditionnelle de retourner aux cadre initial pré-1967 de l’ONU, qui inclu aussi le partage de Jérusalem et que les pays arabes refusaient, je serais d’accord avec toi Dave. Cette offre n’est jamais venue. C’était toujours des échanges en équivalence et jamais Israel n’a accepté le partage de Jérusalem.

Comments are closed.