Mes lumières sont restées allumées

Ça me fait un peu rigoler moi tous ces gens qui ont fermé leurs lumières ce soir à 20h00 pour participer à « l’événement » Une heure pour la planète, où on invitait tout le monde sur la planète à retourner à l’âge de pierre pendant une heure soi-disant pour « sensibiliser les populations aux économies d’énergie ». Sauf que mes lumières sont restées allumées. Et j’en suis fier.

Si on écoutant certains soi-disant écologistes, on retournerait presto vers nos cavernes, la chasse en moins. On se nourrirait de racines et on mourrait à vingt-cinq ans, rachitiques et faibles. Ça ne m’intéresse pas.

L’énergie, j’en veux, j’en consomme, et j’en veux toujours davantage. C’est grâce à l’énergie de la machine à vapeur qu’on a pu sortir du Moyen-Âge, où l’espérance de vie n’était que d’une quarantaine d’années. C’est aussi grâce à l’énergie que nous vivons si bien aujourd’hui. Et encore grâce à elle qu’internet existe, qu’on envoie des humains dans l’espace, qu’on voyage sur de nombreux continents, qu’on mange de la salade et des légumes frais en plein hiver, qu’on peut se divertir après le coucher du soleil, qu’on peut se réveiller à l’heure le lendemain matin. L’énergie est plus qu’utile à nos sociétés; elle est essentielle.

Au lieu de constamment penser négativement, en termes de « conservation » d’énergie, ou de « préservation », ou encore « d’économie » d’énergie, il serait peut-être temps de penser en winners.

En effet, nous avons une richesse incroyable au Québec avec une énergie propre produite par l’hydro-électricitié. Pourquoi ne pas construire davantage de barrages dans le nord du Québec? Lâchez-moi les quelques centaines d’Inuits à protéger et fournissez-moi des millions de kilowatteurs qui non seulement me chaufferont et amélioreront ma vie directement, mais en plus pourront être revendus aux États-Unis, enrichissant effectivement toute la société! Et pourquoi pas le nucléaire? C’est très propre et sécuritaire quand c’est bien fait. Et les éoliennes, et l’énergie solaire!

Ne me parlez pas de consommer moins d’énergie, mais dites-moi que je pourrai toujours en consommer davantage, car l’énergie c’est en grande partie le progrès et l’opportunité pour la majorité d’améliorer ses conditions de vie. Ne me demandez pas d’éteindre mes lumières, mais parlez-moi plutôt de meilleures façons de me fournir l’énergie dont j’ai tant besoin!

Une heure pour la Terre, c’est un bon début. Mais à quand l’heure pour ceux qui y vivent, et dont la qualité de vie est directement dépendante d’une énergie peu coûteuse et disponible?

Publicités

9 Réponses

  1. Je m’en suis même pas rendu compte que c’était pour 20h00. Faut dire que ça tient occuper écrire un billet. Pour ce type d’actions, c’est essentiellement du réformisme qui ne mènera à rien.

  2. D’accord pour produire plus d’énergie, mais il ne faut pas non plus tendre vers le gaspillage.

    Je crois que cette heure sans lumière avait comme but de sensibiliser la population à la bonne utilisation de l’énergie et à consommer intelligemment.

  3. Moi, hier soir, à huit heures, j’étais dans le bois, occupée à être grim!

    MWAHAHAHAHAHAHA.

    C’est pas mal ça.

  4. Va suivre un cour de biothermodynamique et les cycles de conservation réversibles des engins à transferts de chaleurs et d’énergie, fais une étude d’impact environnemental sur la contamination par le mercure, le cadmium ou le plomb des piles de panneaux solaires ou d’éoliennes et ensuite, peut-être ton message aura-t-il de la crédibilité.

    Le but du message de WWF était de sensibiliser au fait que l’énergie est extrêmement importante, qu’elle nous a sortis du Moyen Âge et que si nous voulons que celle-ci soit durable, il faut apprendre à la conserver et l’économiser dans notre consommation.

    Réponse: Non, il est, à ce moment, impossible de produire toute notre électricité en renovelables.

    Non, avec les moyens technologiques actuels, le nucléaire n’est pas durable, les ressources d’uranium étant finies. Si on la consommait au rythme qu’on consomme le pétrole, on aurait vidé les stocks en 20 à 30 ans, si je me rappelle bien les données. De nouvelles technologies pourraient permettre de reproduire de l’électricité à partir de déchets… Mais encore là, on verra… Et il y aura toujours un risque d’utiliser cette énergie à fins militaires.

    Le cycle de Carnot (que plusieurs thermodynamistes ont essayé, sans succès, de prouver le tort) a prouvé qu’aucun moyen de production de chaleur était entièrement réversible et donc qu’il y avait un niveau de pertes qui arrivait toujours. Un engin de production de chaleur ne peut jamais avoir un degré de réversibilité supérieur au cycle de Carnot à la tepérature de départ et la température d’épuisement fixées. On peut diminuer les pertes, mais à la base, le meilleur moyen de moins polluer est de trouver des moyens de demander moins d’électricité. La solution n’est pas de fermer les lumières une heure par année (ça c’est un moyen de sensibiliser les gens à trouver une solution). La solution est plutôt d’être responsables et/ou d’utiliser des moyens technologiques pour le faire. Dans la majorité des cas, ces solutions existent déjà, sont payantes et sont bénéfiques.

    Si on veut faire d’autres barrages dans le Nord, je pense qu’il ne faut pas oublier l’importance de la biodiversité, de la chaîne alimentaire, de la qualité des sols, de la contamination, etc. On a déjà détruit nos milieux humides pour y construire des beaux bungallows de banlieue qui ont demandé un barrage sur la Rupert pour répondre à leurs besoins en électricité.

  5. Bien d’accord avec Louis ! Mes lumieres sont aussi restees allumees, et pour rien au monde je ne jouerais le jeu de ces nouveaux cures que sont les ecolo-radicaux primitivistes. Qu’ils aillent vivre en Coree du Nord, la-bas les lumieres sont demeurees fermees toute la soiree !

  6. Je crois que certains se sont faits avoir et qu’il s’agissait d’un poisson d’avril prématuré enfin je l’espère parce que sinon ça va pas ben mais là ça va vraiment pas ben!

  7. Couper le courant pendant une heure est un geste symbolique et contribue à conscientiser les citoyens et entreprises sur leur consommation d’énergie. C’est autant honorable que les fans de hockey qui portent le blanc pour souhaiter une victoire…

    Je crois également qu’il s’agit d’un poisson d’avril. Tu m’as eu Louis! 😉

  8. Le problème avec le nucléaire c’est qu’il faut s’occuper des déchets par la suite. Des déchets qui sont encore radioactifs, soit dit en passant.

  9. Je suis amèrement déçu,j’arrive à peine à y croire.J’ai d’abord cru à un poisson d’avril mais maintenant je commence à me résigner et envisager que ce billet aurait très bien pu s’intituler « Ma lumière s’est éteinte » ou que Louis nage en pleine dépression,après s’être épuisé intellectuellement pendant tous ces mois à convaincre ou simplement tenter de sensibiliser une triste majorité d’individus de l’urgence et du bien-fondé de ses opinions dites de gauche.

    Bagarres et barrages,des creux de vague je présume…Du moins les tout derniers billets me permettent encore d’y croire et j’espère qu’avec le retour des beaux jours la débâcle entraînera l’érosion des rives droites ainsi que leurs cravates!

Comments are closed.