La barbarie

Comment appeler autrement cet infanticide, commis par un père musulman sur sa fille qui refusait de porter le hidjab? Oui, un meurtre c’est toujours crapuleux, c’est toujours inutile. Mais dans ce cas-ci, c’est bien pire.

En effet, c’est non seulement sa fille que ce père a tué, mais une partie de nous-même. Car sa fille avait le désir de s’intégrer à sa communauté d’accueil, en rejetant ce voile opprimant et dévalorisant pour la femme. Elle faisait déjà partie de nous car elle avait le désir de s’intégrer à nous. Et qu’on le veuille ou non, c’est là une des valeurs canadiennes (et québécoises) les plus importantes: on ne veut pas savoir d’où tu viens, mais on aimerait que tu t’intègres à nous et te sentes concerné(e) par notre présent et notre futur. Comme disait Falardeau: « J’veux pas savoir d’où tu viens; crisse je m’en sacre si t’es jaune, vert, ou bleu, mais je veux savoir où tu vas. »

Certains, comme Vincent Marissal, affirme que le système fonctionne bien parce que le code criminel est en place et qu’on n’aurait donc pas besoin de tout ce débat sur les accomodements raisonnables. Mais Marissal a tort: le code criminel n’a PAS fonctionné, parce qu’il n’a PAS su éviter ce meurtre. Va dire aux amies de la défunte s’ils trouvent que le système fonctionne!

Nous devons regarder la réalité en face: tant que nous lancerons le message que les immigrants peuvent immigrer ici sans adopter au moins minimalement nos valeurs, tant que nous permettrons la ghettoïsation des immigrants sous prétexte de les accomoder, de tels drames se reproduiront.

Ce n’est pas seulement le père qui est coupable de meurtre, mais nous tous, pour avoir refusé d’imposer nos valeurs aux nouveaux arrivants. C’est bien beau être ouvert aux autres, mais il y a un minimum de règles à respecter. Les immigrants qui arrivent ici doivent savoir à quoi s’en tenir et doivent être tenus de savoir que leurs enfants seront des Canadiens (ou des Québécois) et non pas des islamistes radicaux enfermés dans des ghettos en territoire canadien.

Nous devons faire savoir à quiconque entre dans notre pays que l’extrémisme – quel qu’il soit – n’est pas le bienvenue et que les barbares sont tenus de laisser leurs armes – physiques ou idéologiques – à la frontière.

Publicités

44 Réponses

  1. Le problème mon cher Louis, c’est que tant que le Québec sera dans le Canada, ce problème ne sera jamais réglé. Il faut donc se séparer et régler le problème nous-mêmes.

    C’est drôle mes chers drouatistes control-freak, le gouvernement du Canada dilapide l’argent des CONtribuables en envoyant des soldats en Afghanistan soi-disant pour « combattre le terrorisme des maudits arabes » (sic), ils enferment Maher Arar et Adil Charkaoui en prison pour rien, ils expulsent Saïd Jaziri (que je méprise fortement mais qui est trop insignifiant pour lui accorder de l’importance) pour une peccadille mais ils laissent entrer des vrais islamo-fascistes commme Mohammed Parvez.

    MOHAMMED PARVEZ EST UN VRAI ISLAMO-FASCISTE, UN VRAI CROTTÉ SALE, PAS TOUS LES MUSULMANS NI LE MOUVEMENT SÉPARATISTE QUÉBÉCOIS! Quand est-ce que vous allez faire cette distinction fondamentale, bande de crosseurs drouatistes!

    Le gouvernement du Canada a tout intérêt à ce que la population ait peur des musulmans, et ça marche! Pensez-vous vraiment que le gouvernement du Canada agit vraiment pour protéger sa population dans ce dossier?

    Le point positif dans tout cela, c’est que la quasi-totalité des intervenants musulmans du Québec ont dénoncé ce crime crapuleux, ce qui prouve une fois de plus que les extrémistes islamistes sont une liliputienne minorité des musulmans au Québec, ce qui contredit les prétentions hystériques d’un membre de la Société d’Admiration Mutuelle des Francs-Échoueurs, un insignifiant congénital qui vit intellectuellement au dessus de ses moyens, Richard Martineau!

    De plus, il ne faut pas oublier que ce genre de meurtre est interdit au Canada, contrairement à plusieurs nations islamo-fascistes qui cautionnent ce genre de crime crapuleux en prétextant la religion.

    Lorsque les religions s’ingère dans les affaires de l’État, celles-là sont des dangers publics. Vive la laïcité de l’État, tout en préservant les croyances personnelles de joug étatique.

  2. …DU joug étatique.

     » Comme disait Falardeau: « J’veux pas savoir d’où tu viens; crisse je m’en sacre si t’es jaune, vert, ou bleu, mais je veux savoir où tu vas. »

    C’est à ce moment-là que Falardeau expliqua sa définition d’un Québécois, que j’ai adopté depuis ce temps. Un Québécois doit être séparatiste et vouloir parler le français, peu importe d’où il vient, pour être considéré comme un véritable Québécois.

    Les autres sont simplement des « French Canadians living in La Belle Province of Quebec ». C’est leur droit, mais ils ne peuvent pas être considérés comme des Québécois (sauf dans le sens de « contribuables ayant le droit de vote au Québec », bien sûr).

  3. Encore une mort inutile. Encore une mort de femme. À moins qu’on dise qu’elle a couru après, évidemment. Une «féministe» qui n’a eu que ce qu’elle méritait, selon certains.

    La jeune fille ne vivait plus chez elle, elle était revenue seulement chercher ses affaires. Elle a affronté ce problème seule, ou presque. Où était notre belle société démocratique qui prétend aiuder les faibles à faire respecter leurs droits?

  4. Je suppose qu’Hérouxville ne semble si fou après tout.

  5. Dans cette histoire , comme dans d’autres précédemment présentées par les journalistes, il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas. De là à déterminer les causes, le coupable et le jugement, je crois qu’on va trop vite. Les seules choses qu’on sait: une jeune fille a été tuée, son père est détenu comme principal suspect, le frère de la victime aussi pour une raison qui n’est pas claire. Le reste, ce sont de bobards, du ouï-dire, des spéculations, sur fond de religion et de mode. Laissons l’enquête se faire, et voir si les substituts du procureur auront tous les éléments pour intenter un procès. Avec le vrai présumé coupable. En attendant, il faut éviter les dérapages. Surtout s’ils sont alimentés par ceux/celles qui ont des intérêts tout autres dans cette histoire.

  6. Moi je suis d’accord avec Vincent Marissal, le système marche, mais le système a ses limites, il est là pour prévenir les meurtres, mais il ne peut pas les empêcher pour autant, et il ne le pourra jamais, a moins de foutre une puce comportementale dans la tête des gens ou de leur faire passer un traitement à la Clockwork Orange. Y’a une limite a ce que les loi, on peut pas dire que le système marche pas parce qu’il y a des meurtres! Il y en a toujours eut, il y en aura malheureusement probablement toujours.

  7. Le système a ses limites, Marissal a ses limites.
    Il a dénoncé tant qu’il a pu la commission. On a droit au journalisme de surface, le journalisme d’enquête n’existe plus. Allons plus loin; puisque le code criminel existe de même que les règlements, on a plus besoin des religions et là-dessus on peut s’entendre.

    Sur que le meurtre de sa fille qui ne portait pas le foulard vient confirmer que les religions isolationistes, secrètes, délirantes et débilitantes, sont là pour contrôler les gens, dans leur esprit, dans leurs comportements et attitudes.

    Défendre le système du multiculturalisme libéral est propre à ceux qui s’incluent dans l’intelligentia élitiste corporatiste en s’imposant parce qu’ils font parti des structures.

    Tous les organismes dogmatiques politiques, sociaux, religieux n’existent que pour contrôler l’humanité et créer des antagonistes entre les races et nations, les sexes inclus.

    On offrait l’agneau, (le sang) on a arrêté ça avec Abel. Là on offre sa fille à Allah pour un mouchoir…..à la place de défendre et expliquer, on s’attend à ce que l’on dénonce et la rébellion contre la folie.

  8. Un système légal ne prévient pas les meurtres. Si quelqu’un est assez détracqué pour tuer son prochain, il l’est assez pour enfreindre une loi.

  9. @Aline Binette

    « Encore une mort inutile. Encore une mort de femme. À moins qu’on dise qu’elle a couru après, évidemment. Une «féministe» qui n’a eu que ce qu’elle méritait, selon certains. »

    Personne n’a dit ça ici. Je vous rappelle que je suis moi-même un féministe. Les intégristes islamistes comme Monsieur Parvez sont des machistes qui croient à la supériorité de l’homme sur la femme et il faut dénoncer de tels comportements machistes.

    « Encore une mort de femme. »

    Est-ce que la mort d’un homme est moins importante pour vous que la mort d’une femme? Pourquoi ne pas parler simplement de la mort d’un être humain? J’espère que vous allez me répondre NON à ma première question, car ce genre de rhétorique fémi-fasciste me pue au nez. Faites attention!

    « Où était notre belle société démocratique qui prétend aider les faibles à faire respecter leurs droits? »

    À l’heure actuelle, il semble que de s’occuper vraiment des pauvres et des faibles ne fasse pas vraiment partie de l’agenda de l’État Canadian et de ses valets provinciaux, malgré les prétentions des sociaux-médiocrates.

  10. « Laissons l’enquête se faire, et voir si les substituts du procureur auront tous les éléments pour intenter un procès. Avec le vrai présumé coupable. »

    Jacques, vous faites bien de nous rappeler l’importance de la présomption d’innocence. Mais il semble que Monsieur Parvez ait déjà admis ce meurtre.

    Quoique si on se fie à l’affaire Simon Marshall, il ne faut pas toujours s’y fier. Est-ce que Monsieur Parvez est vraiment sain d’esprit et apte à subir un procès?

  11. Il est inutile de faire un lien entre ce meurtre crapuleux et des accomodements religieux déraisonnables. Cela fait dévier inutilement le débat et le problème n’est pas là!

    Si vous voulez discuter de la Commission multiculturaleuse montréalaise Bouchard-Taylor, commentez plutôt cet excellent billet de Louis!

    http://uhec.net/2007/12/09/556/

  12. @Kraman

    Le système ne fonctionne pas. Si la police se concentrait sur les vrais crimes, elle serait plus efficace et moins coûteuse. Bien sûr cela ne préviendrerait pas tous les meurtres mais au moins les énergies policières seront concentrées à la bonne place. Est-ce que la jeune adolescente avait déjà donné des indices sur ce qui allait se passer?

    Il faut absolument et de toute urgence qu’on cesse de faire la répression des crimes sans victime (e.g. drogues pour adultes, prostitution pour adultes), qu’on cesse de détenir sans raison des gens comme Adil Charkaoui et Maher Arar, qu’on cesse d’utiliser le taser pour tout et surtout pour rien, qu’on cesse de financer des guerres impérialistes et qu’on cesse de déporter des gens pour des peccadilles.

    Qu’on cesse de s’occuper de ces niaiseries inutiles et que la police se concentre sur les vrais crimes!

  13. Je sais que cela n’a aucun rapport ici mais je me dois de commenter cette nouvelle niaiserie de David « l’objet tournant bien identifié » Gagnon!

    Les intellectuels doctrinaires de drouate néo-libérale font une campagne de propagande haineuse contre les étudiants en défendant le dégel.

    Leurs principaux arguments sont qu’il y a trop de diplômés universitaires au Québec, que c’est trop facile d’être diplômé universitaire, que les étudiants universitaires sont des parasites bébés gâtés qui sont pour la plupart sur le party, que la trop grande fréquentation universitaire des étudiants coûte trop cher aux contribuables et qu’il faut donc crisser dehors les pauvres qui vont à l’Université, pour augmenter notre budget militaire et qu’il soit plus facile de faire entrer ces crisses de pauvres dans l’armée.

    Or, David Gagnon confirme que cet argumentaire est tout à fait valide et scientifiquement prouvé! Regardez bien le deuxième graphique « Taux de diplomation universitaire au Canada » dans ce billet!

    http://www.antagoniste.net/?p=2465

    Oui! Vous l’avez vraiment l’affaire David Gagnon!

    Il y a vraiment trop de jeunes qui sont diplômés universitaires au Québec! Les autres provinces ont une proportion inférieure de diplômés et ils n’ont pas trop de diplômés! Les diplômés universitaires trop nombreux au Québec nous coûtent les yeux de la tête! Il faut donc crisser dehors les pauvres qui vont à l’Université pour réduire à tout prix la proportion catastrophiquement trop élevée de diplômés universitaires au Québec! Il faut se servir des économies réalisées par le dégel pour envahir l’Afghanistan, c’est prioritaire!

    David Gagnon, je m’incline devant votre lucidité!

  14. Il est inutile de faire un lien entre ce meurtre crapuleux et des accomodements religieux déraisonnables. Cela fait dévier inutilement le débat et le problème n’est pas là!

    Parfaitement d’accord.

  15. J’ai trouvé une façon de forcer les partis politiques québécois à laisser tomber le dégel. Ça va prendre la collaboration des associations étudiantes.

    Ce sont mes dernières recherches sur l’accessibilité dans les universités américaines (ça peut vous sembler surprenant mais…) qui me font arriver à ce raisonnement.

    Je vous en expliquerai plus bientôt. Mais aujourd’hui, je n’ai plus le temps.

  16. « Le système ne fonctionne pas. Si la police se concentrait sur les vrais crimes, elle serait plus efficace et moins coûteuse. Bien sûr cela ne préviendrerait pas tous les meurtres mais au moins les énergies policières seront concentrées à la bonne place. Est-ce que la jeune adolescente avait déjà donné des indices sur ce qui allait se passer? »

    Est-ce la job de la police de nous surveiller 24h sur 24 pour voir si on « donne des signes »? Si un jour ça arrive, bah je déménagerai en Corée du Nord, ils sont moins liberticide que ça là bas!

  17. Bien sûr que non!

    Kraman, je suis d’accord avec vous. Mais ne serait-ce pas un pas dans la bonne direction si la police ne se concentrait que sur les vrais crimes?

  18. Vous êtes pitoyable de mélanger une personne avec des valeurs propres à celle du Pakistan, avec une religion complète ayant des centaines de millions de disciples au point même de généraliser sur tout ce qui est « immigrant ».

    Le problème, c’est lui ; pas toutes les personnes qui se rattachent à cette personne, ne serait-ce que d’un simple fil.

  19. @RWatch

    « Le problème, c’est lui ; pas toutes les personnes qui se rattachent à cette personne, ne serait-ce que d’un simple fil. »

    C’est ce que je dis depuis le début!

    À part peut-être Gaétan, personne d’autre n’a dit le contraire ici. Louis dénonce la minorité liliputienne d’extrémistes.

  20. David Gagnon est fou raide! Au contraire, le Québec tire de l’arrière pour le nombre de diplômés universitaires, surtout au-delà du bac et dans les disciplines scientifiques. On comble lentement notre écart, mais pas plus. Si on veut que notre industrie soit concurrentielle il faut faire place à l’innovation (notamment pour la rendre moins polluante et rendre les emplois moins dangereux et fatigants — ce n’est pas seulement pour faire plus de profit!). Ça prend plus de recherche-développement, pas moins!

    C’est même tellement vrai qu’Industrie Canada (méchants gauchistes!) n’arrête pas de publier des rapports alarmistes sur le manque de spécialistes qualifiés dans certains domaines! Notamment ici http://www.ic.gc.ca/epic/site/eas-aes.nsf/fr/h_ra01877f.html

  21. Le pire c’est que, dans le billet en question David « le paratonnerre giratoire » Gagnon chiâle contre le manque de diplômés au Québec.

    Comment expliquer alors qu’il soit en faveur du dégel?

    De la démagogie à son meilleur!

    Ce David Gagnon ferait un très bon député adéquiste! Il a l’attitude giratoire qu’il faut!

  22. Cependant Madame Binette, je ne me formalise pas outre mesure avec ces rapports trop alarmistes. Il y a encore trop de chômage chez les jeunes finissants universitaires pour ne prendre leurs conclusions avec un grain de sel. En ce moment, la situation économique est meilleure chez les jeunes finissants du DEC technique et du DEP.

    Je ne crois pas que la situation soit si catastrophiste. Les gouvernements aiment bien se donner de l’importance en nous faisant croire à un état de crise permanent.

    Mais qu’on n’arrête de dire qu’il y a trop de crisses de pauvres dans les universités Québécoises en comparaison avec les autres provinces par contre!

    Même David « vire-vent » Gagnon dément lui-même cette niaiserie!

  23. Attachez vos tuques, ça fesse!

    Je connais un Québécois qui vit aux États-Unis depuis 10 ans et qui est professeur à Michigan State University. En octobre dernier, il était en visite à Québec et nous discutions de l’accessibilité des universités américaines.

    Je lui disais alors: « Ma famille a des revenus nettement inférieurs à la moyenne. D’aucune façon, je n’aurais été capable d’aller dans une université américaine si j’étais un américain. »

    Mon ami m’a répondu grosso modo ceci: « Ce que tu dis était vrai il y a cinq ans mais n’est plus vrai cette année. L’inaccessibilité des universités américaines est devenu un mythe. Cette année, c’est la première fois que les universités sont aussi faciles d’accès pour une famille de la classe moyenne qu’au Québec. De plus en plus, les universités américaines offrent des bourses à TOUS les étudiants provenant de la classe moyenne et qui rendent les études tout aussi accessibles qu’au Québec. Bientôt, les familles de la classe moyenne pourront envoyer leurs enfants GRATOS dans une large majorité d’universités américaines. »

    Ma réponse: « GRATOS bientôt? Je suis prêt à te croire, mais je vais tout de même vérifier ce que tu dis sur les sites internet de plusieurs universités américaines, car tes propos seraient surprenants pour la majorité des Québécois. »

    Il répondit: « Tu vas voir que j’ai raison! »

    Et nous n’avons plus parlé de ce sujet avant son départ.

    Ces derniers temps, je fais des recherches concernant la question. Et j’ai constaté que les prétentions de mon ami se vérifiaient dans la totalité des State Universities. En déduisant les bourses offertes aux étudiants des frais de scolarité nominaux (qui sont quand même très onéreux), les étudiants provenant de la classe moyenne (moins de 60 000 ou légèrement plus ou moins selon les universités) paient légèrement moins cher en 2007 leurs études que dans les universités Québécoises.

    Ce que je comprends, c’est que depuis 5 ans, les State Universities, en collaboration avec les États et des contributeurs privés, se sont unis pour réduire la charge financière pour les étudiants provenant de la classe moyenne.

    De plus, j’ai constaté que cette tendance se repandait telle une trainée de poudre dans une large majorité des autres universités, sauf dans certaines universités huppées comme Harvard (quoique même là des progrès intéressant étaient en cours) et surtout Yale (une vraie université de riches).

    Mais tout de même je trouvais que son « GRATOS » était exagéré!

    Avant-hier, j’ai envoyé à mon ami le courriel laconique suivant:

    « Salut Éric (nom fictif), ça va bien?

    Ouais, c’est juste pour te dire que tu avais raison concernant les universités américaines. Mais tu exagères avec tes universités bientôt gratos. »

    Voici sa réponse:

    « Salut David, ça va très bien. Je te l’avais dit!

    En plus tu n’es pas au courant de la nouvelle concernant Harvard?

    Regarde ça!

    http://news.monstersandcritics.com/education/news/article_1380093.php/Harvards_Christmas_present_to_the_middle_class_lower_tuition

    Suprenant hein? »

    J’ouvre ce lien et je le lis…

    PIF PAF! BANG! KABOUM! KO au premier round!

    C’EST UN BIIIIIIIIIIIIRDIE! INCROYABLE!

    Dès l’automne 2008, les étudiants provenant de familles gagnant 60 000$ ou moins pourront étudier GRATOS à HARVARD!

    Oui, oui! Harvard!

    Il est clair qu’une large majorité des universités américaines vont suivre très bientôt.

    La gratuité universitaire pour la classe moyenne et les pauvres, c’est possible au Québec. Même les américains que les néo-libéraux chérissent tant ont été capables de le faire!

    Et vlan dans les dents, bande de crosseurs néo-libéraux! Même les universités américaines que vous chérissez tant ont compris que des études universitaires accessibles, pour tous ceux qui en sont capables intellectuellement, était une bonne chose!

    Kin toé!

    Dites-le à vos amis des associations étudiantes!

  24. J’envoie illico ce lien à mon fils!

  25.  »This is big news, » said Charles Grassley of Iowa, the ranking Republican on the Senate Finance Committee, who has criticized the wealthiest schools for their prices.  »This could inspire other expensive colleges to make tuition more affordable. Choosing a college should be based more on brain power than bank account size. »

    Même un Républicain dit une telle chose!

  26. Ah ben crisse, même notre vire-capot David Gagnon a vanté la décision de Harvard, et évidemment il s’en servi à son avantage!

    http://www.antagoniste.net/?p=2494

    Ne se rend-il pas compte que toute la propagande haineuse proférée par les thinktanks comme l’Institut Économerdique de Montréal contre les crisses d’étudiant est rendue caduque par la décision de Harvard et le comportement actuel des universités américaines?

    David Gagnon ne veut pas défendre ses idées. Il entretient son blogue juste pour entretenir son égo et prouver qu’il détient LA vérité! Et pour ça, il se sert très bien de son objet tournant bien identifié!

  27. Pour David « la boussole giratoire » Gagnon, la gratuité universitaire est bonne pour les États-Unis mais mauvaise pour le Québec!

    Donc David Gagnon est un anti-québécois primaire!

  28. Ce mec Gagnon m’inspire des pensées pas très charitables, que je garde pour moi. C’est un faux jeton. Je sais qu’il s’amuse à me traiter de folle (je le prends comme un compliment!) sur son blogue, etc., lui et son compère Simon Pouliot qui écrit des niaiseries sous un faux nom sur les blogues de Paresse pour discréditer les gens. Pendant ce temps, mon blogue est rendu à presque 100 visites par jour! Faut croire que je ne suis pas si folle que ça!

  29. @ Longueuilloise l’anti-américaine primaire et David Le Haineux, allez donc lui dire en pleine face sur son blogue ce que vous pensez de David Gagnon au lieu de vous cacher ici, bande de trouillards!

  30. Son blogue existe encore? Moi qui croyait que les boules à mites l’avait dévoré! Décidément, certains blogues-poubelles prennent du temps à se décomposer!

  31. Martin G,

    Hahahah look who’s talking! À part insulter les gens, vous faites quoi dans la vie?

    Je ne veux pas donner ma visite à Gagnon et puis je ne sais pas où vous allez chercher que je suis une «anti-américaine primaire», sauf que c’est ce que Gagnon pense que je suis. Mais on connaît tous son honnêteté intellectuelle… J’ai visité les USA, j’ai dit qu’il y a des coins que j’aime, que mon ex-patron américain était un gars charmant, etc. J’ai aussi dit qu’envoyer des hommes sur la Lune était tout un exploit! Mais bien entendu rien de cela ne compte à vos yeux.

    Je suis de gauche; je suppose que cela fait de moi automatiquement une antiaméricaine? Est-ce que j’ai des billets antiaméricains sur mon blogue? Est-ce que j’ai déjà dit quelque chose d’antiaméricain? Non. J’ai critiqué l’administration Bush (surtout lui personnellement), la guerre en Iraq et les fondamentalistes chrétiens. Ça fait de moi une antiaméricaine? Mais j’ai un billet sur Martin Luther King, un sur la statue de la Liberté et un sur Jack Kerouac sur mon blogue depuis plusieurs mois!

    De toute façon Gagnon-le-chicken va supprimer mes commentaires s’ils ne font pas son affaire. J’ai autre chose à faire que des combats de coqs avec un coq prétentieux comme lui.

  32. @ Longueuilloise, j’ai lu en masse vos propos racistes sur le blog de Hétu (l’anti-américain hypocrite) pour me faire une bonne idée sur vous…

    En passant, David Gagnon n’efface pas les messages.

    La preuve, un bigot comme Jean-Luc Proulx y est libre de s’exprimer à ses risques et périls…

  33. @ Louis, le blog de David est loin d’être mort. Il est le blog d’opinions le plus fréquenté au Québec et une source de références pour plusieurs stations de radio de Québec.

    Pas mal pour un blogue-poubelle (sic) 😉

  34. Des radio-poubelles qui citent un site-poubelle administré par un homme-poubelle. Ça sent le mauvais remake de CHOI-FM ça.

    Est-ce que ces radio-poubelles parlent des textes de David Gagnon où celui-ci se qualifiait de gauche, de social-démocrate, où il était en faveur d’une baisse des frais de scolarité, où il s’opposait à la guerre… bref de cette période où il disait l’exact opposé de ses insanités d’aujourd’hui?

    Allons donc… Dans six mois il aura encore changé ses valeurs… La vérité c’est qu’il est mêlé, qu’il veut juste avoir raison et qu’il ne défend aucune valeur. Il veut juste avoir raison. Il fait une petite crise d’opposition de type adolescente.

    Mais SVP, c’est vrai qu’on pourrait parler de ça ailleurs; ça pollue mon blogue même de nommer son nom à cette girouette mêlée et de parler de son blogue-poubelle.

  35. « le blog de David est loin d’être mort. Il est le blog d’opinions le plus fréquenté au Québec et une source de références pour plusieurs stations de radio de Québec. »

    Une grosse preuve que ça va mal au Québec…

    Si personne ici ne parlait de cette pourriture, on pourrait presque avoir l’impression qu’il a fini de se décomposer, mais non, David par-ci, antagoniste.net par là, et le pire c’est que je reçois des pubs de ce nid de sophistes sur mon Google reader, sur le compte des blogues gauchistes…

    Et il doit être content en ce moment, le cerveau bandé raide, parce que : « parlez de moi en mal ou en bien, mais parlez de moi! »

    J’ai presque envie de dire à Louis qu’il devrait considérer comme du spam les commentaires qui parlent ou citent cette enflure. Hé hé!

  36. Hahahahahah moi raciste. Elle est tordante!

    Et contre quelle «race» aurais-je parlé au juste? La «race» américaine? Cite-moi! Je pense que tu me confonds avec quelqu’un d’autre. Au contraire, je passe mon temps à me pogner avec les racistes comme renécaron (qui chiale contre les Latinos et les Premières Nations) et jean-luc proulx (islamophobe assez sérieux pour s’être fait bannir des blogues de la Presse).

    J’ai même dit plusieurs fois que je suis pro-Obama!

    Bon, je ne réponds plus aux niaiseries.

  37. Je regrette d’avoir cité le blogue de la boussole démagnétisée. J’aurais préféré qu’on discute du fond par rapport à ce qui se passe dans les universités américaines. Ma faute!

    Ce qui est en train de se produire aux États-Unis constitue un argumentaire inespéré pour les associations étudiantes québécoises.

    Martin G, au lieu de déverser votre fiel, présentez des arguments!

  38. Au moins, le blogue du contortionniste éolien aura eu le mérite d’aborder la question, ce qu’aucun autre média québécois n’a fait, car ils sont à la solde de l’Institut Économerdique de Montréal.

    Ce paratonnerre giratoire n’a pas peur de se contredire lui-même, ce qui lui permet de divulguer une information importante.

  39. Le débat se déplace sur Reactionism Watch. À suivre!

    http://reactionismwatch.wordpress.com/2007/12/17/les-universites-etasuniennes-%c2%abgratos%c2%bb/#comments

  40. Davidg je vous décerne la palme des épithètes les plus tordantes sur divagan dogg (anagramme du nom de vous savez qui!)

  41. Aline, ne me remercie pas (je te tutoie maintenant, ça va?), je ne mérite pas du tout cette palme!

    Remercie plutôt Jean-René Dufort et sa liste de synomymes utilisée par Jean Charest pour écoeurer Dumont pendant la période de questions!

  42. synoNymes!

Comments are closed.