Quelle justice? (II)

(Avertissement: ceci est un texte plutôt personnel. SVP si vous aimez pas, abstenez-vous de commenter, car anyway c’est probablement pas le dernier texte si j’en juge pas mes mésaventures avec le « fémino-fascisme » (dixit davidg)).

Le 22 août dernier, j’écrivais un texte assez personnel où j’expliquais de quelle façon il me semble que les hommes n’ont pas le moindre pouvoir en matière de justice conjugale. J’écrivais aussi de quelle façon je m’étais fait traiter comme un moins que rien par l’agent Marc Gagné (#4572).

Et bien, oui, c’était encore lui qui venait sonner chez moi tantôt. Il monta les marches, avec son air de porc frais que j’imagine être son air normal, et il commença à me menacer: « si tu recontactes ton ex, si tu lui parles, ou quoi que ce soit, on t’embarque pour harcèlement criminel et menaces ». J’étais là à le regarder, et je me demandais: « as-tu toujours été un si mauvais policier, Marc Gagné, plein de préjugés et incapable de voir qui est la vraie victime dans cette histoire? »

Récapitulation.

Quand mon ex est partie, ça a été difficile. Les derniers jours, elle vargeait dans ma porte de chambre (heureusement barrée), elle me bloquait le chemin, me graffignait, criait au meurtre (même les voisins sont contents qu’elle soit partie et depuis son départ ils m’ont même tricoté des chaussettes pour l’hiver), et elle m’a même mordu. Difficile, c’est pas le mot. Ce fut infernal. Et ensuite son père qui est débarqué, qui m’a frappé, poussé, et le policier Gagné qui m’a foutu à la porte de chez moi et a tout gobé de la version des deux autres, me disant que c’est une plainte croisée qui se produirait puisque les deux porteraient plainte contre moi si je portais plainte.

Alors j’ai fermé la gueule. De toute façon, que vaut la parole d’un homme contre une femme dans ce système de justice?

Il y a environ un mois, Émilie s’est pointée de nouveau chez moi, avec son père, A. Paré. De quoi il a l’air son pôpa? Hmm… Disons un pitbull enragé mais en moins sympathique. Ils voulaient faire l’échange de nos choses, mais moi ça ne m’adonnait pas du tout cette journée-là, mais vraiment pas du tout. Alors je suis parti faire un tour pour ne pas les voir, et ils ont essayé de rentrer quand j’étais pas là, même que mon coloc a dû être plus que persuasif pour les faire partir. Sauf qu’ils sont restés là, et quand je suis revenu, son père m’a couru après comme un enragé et a essayé d’entrer. Bon, disons en partant, c’est quand même particulier d’avoir à faire affaire avec le papa d’une fille de 24 ans, surtout quand le père est violent et a été dans une secte, alors c’était une situation surréaliste où le pitbull avait le pied dans la porte et où je lui disais de partir, mais lui continuait, me harcelait. J’ai néanmoins pu profiter d’un moment d’inattention de l’animal pour lui fermer la porte au nez. (Notons au passage que mon ex avait menti au pitbull en lui faisant croire que je l’avais suivie pour connaître son adresse, alors qu’elle m’avait laissé la raccompagner de son plein gré.)

Ça en reste là.

Deux semaines plus tard, soit il y a deux semaines, Émilie revient chercher ses trucs chez moi. On s’explique, et je lui donne toutes ses affaires, sans exception. Je lui dis que je le fais parce que j’ai confiance qu’elle me redonnera les miennes plus tard et que je ne veux pas avoir à jouer à l’enfant en retenant ses choses en otage en attendant les miennes. Je lui ai fait confiance.

Et j’ai eu tort.

Aujourd’hui, deux semaines jour pour jour, je la contacte par courriel pour lui demander mes choses. J’ai attendu deux semaines pour lui laisser du temps. Je la contacte par MSN lorsque je la croise, et elle me répond: « je ne les ai plus tes choses ». Hé oui, elle a donné mes choses! Bon, ok, ce ne sont qu’une paire de vise grips, une robe de chambre hyper-confort et 2-3 gossins, sans oublier le compte d’hydro qu’elle a jamais payé. Mais le principe: elle a donné mes choses! Quand même!

Alors on s’explique par courriel, on discute, et je lui demande mes choses, et elle me dit d’oublier ça. Alors je lui dis que je passerai chez elle les chercher. Et elle me dit: « sinon quoi? ». Et je lui dis: « sinon rien, je viens simplement chercher ce qui m’appartient ». En clair, quand tu donnes ce qui ne t’appartient pas, la moindre des choses est de racheter l’équivalent à la personne lésée.

Donc, avant de lui envoyer une mise en demeure pour la cour des petites créances, je devais avoir son adresse exacte. Et je suis allé chez elle. C’était la première fois que j’allais chez elle depuis qu’elle est partie (je l’avais raccompagné une fois devant chez elle, de son plein gré, mais sans aller sonner ou chercher à entrer). J’ai sonné trois fois, elle a ouvert la fenêtre d’en haut et m’a demandé de partir sinon elle appelerait la police. Je lui ai alors simplement dit que je voulais mes affaires, et elle a alors appelé la police. Je lui ai dit qu’on se reverrait en cour et je suis parti.

Deux-trois heures plus tard, qui vient sonner chez moi? Et oui, l’agent Marc Gagné (le même fendant que le 22 août dernier), et il vient me menacer. Il a cru à 100% les mensonges de mon ex (qui m’accusait de la harceler… pour moi un téléphone pour ravoir mes choses et 2 courriels après deux semaines, ce n’est pas du harcèlement) et il m’a dit qu’il pouvait m’embarquer pour harcèlement et menaces. Il m’a dit que mes courriels étaient menaçants, alors que tout ce que j’ai écrit c’est que je connaissais son adresse et que j’irais la voir pour ravoir mes choses.

Alors j’ai voulu discuter avec Marc Gagné, mais on ne discute pas avec Monsieur-la-loi. De toute façon, son idée était faite. Dans sa petite tête de policier unidimensionnel je cadrais avec son scénario de l’ex qui ne veut pas se détacher et qui harcèle, etc. Ça ne lui a sûrement pas effleuré l’esprit que je voulais juste ravoir mes affaires et que l’autre est une menteuse compulsive. Non, faut pas déstabiliser l’esprit étroit de la police.

Mon coloc était sidéré. Il me disait: « merde, de quel droit il vient te dire ça, te menacer et tout, merde! ». Et après mon téléphone sonne: c’était mon père. Marc Gagné avait appelé mon père (ouh-la-la… à mon âge ça m’a bien fait rigoler.. lui aussi peut-être) pour lui dire de me dire d’arrêter, et je cite, « de harceler mon ex ». Faudra sûrement qu’on m’explique: aller sonner une fois chez une voleuse pour ravoir ses choses, c’est du harcèlement. Mais quand la voleuse vient chez moi avec son père, bloque l’entrée, essaie de rentrer de force, là ça c’est correct? C’est ça la vision de la justice de l’agent Marc Gagné?

Je ne sais pas trop encore ce que je vais faire. J’ai déjà envoyé une mise en demeure à mon ex lui donnant 10 jours pour me donner la valeur de ce qu’elle m’a volé. Et j’ai fait imprimer un formulaire de la déontologie pour porter plainte contre l’agent Gagné.

Et le plus drôle, c’est que je suis tellement en colère que je ne suis plus certain contre qui en premier. Contre Émilie, une voleuse, menteuse et manipulatrice qui m’a volé mes choses et qui se la joue devant la police? Contre Marc Gagné, un petit policier sans jugement qui est incapable de sortir de ses cadres conceptuels et qui fait de l’intimidation une méthode de travail? Ou contre le système de justice, qui, parce que je suis un homme, ne me donne pas la moindre des chances et me pousse au désespoir?

Ou peut-être un peu de tout. Ou peut-être que si le système de justice allait mieux, le reste irait mieux? Si les policiers n’étaient pas des sexistes si prompts à prendre pour du cash tout ce que disent les femmes; si les juges n’appliquaient pas le deux poids, deux mesures, favorisant systématiquement les femmes; s’il existait de bons mécanismes pour que les victimes (hommes) puissent dénoncer leur ex-conjointe quand c’est elle qui est dans le tort?

Je ne sais pas. Mais ce que je sais, c’est que le système est pourri, que je n’ai pas la force de me battre contre, mais que je ne vais pas hésiter à porter plainte contre ce petit Napoléon hautain et méprisant et qui est venu me faire la morale chez moi en bombant le torse et en me menaçant de m’embarquer.

Si ça se trouve, une plainte à la déontologie ça ne mènera nulle part. Sauf qu’au moins, je pourrai me regarder dans le miroir et je saurai que j’aurai fait mon possible contre un système pourri engendrant des policiers pourris qui protègent les criminelles et s’attaquent aux victimes.

Et l’autre, l’ex, chose… Là encore, j’irai en cour des petites créances pour ravoir mes choses. Elle fera très certainement son numéro de la victime, elle mentira et demandera à son père de mentir, et le juge la croira très probablement.

Mais au moins, j’aurai la certitude et la conviction profondes que c’est le système qui est pourri et que les masculinistes ont raison de vouloir le changer. Et je saurai que elle, elle tombera sur un homme un peu moins mou que moi, qui n’acceptera pas de se laisser marcher sur les pieds et qui lui remettra les idées solidement en place. Peu importe la suite des choses pour ce malheureux qui aura osé se faire respecter…

Publicités

46 Réponses

  1. coquille vide. La femme devient une impitoyable machine à manipuler. La femme divorce ou quitte son « loser » de chum ou mari. Elle prends 80% de toutes ses possessions parce que le gars est trop engourdi mentalement pour se prendre un bon avocat.Il se laisse intimider par les flics

  2. Bonjour Louis,
    Ton texte me rappelle une période de ma vie. J’ai pas le temps de chercher les citations mais quelqu’un a dit que l’enfer a été inventée par une femme en colère 😉

    Reste stoïque et abandonne-lui tes petites affaires sans regrets. Vous semblez ne pas avoir d’enfants ensembles alors, si cela peut te consoler, dis-toi bien qu’elle n’hésiterait pas une seconde à se servir des enfants de toutes les manières possible pour te faire souffrir (et je sais de quoi je parle).

    Rd

  3. C’est ton ex et son père qui sont profondément malades. La justice et la police ne semblent pas aller mieux… Mais de grâce, pense au fait qu’il y a une majorité de femmes de bonne volonté, t’as juste pas été chanceux.

    Mais tu fais bien d’aller au bout de ça.

  4. Toutes mes sympathies, mon vieux. J’espère que tout ça sera bientôt chose du passé.

  5. Bon courage.

  6. À un moment donné, il faut tirer la chaîne.

  7. Même en n’ayant que ton point de vue ici, ton comportement est louche, Louis.

    Tu écris toi-même que les choses données par ton ex sont des babioles, mais tu envisages des recours à la cour des petites créances. Tu racontes qu’elle t’a dit avoir donné tes choses, mais que tu as ensuite insisté tout de même pour aller les chercher. « La moindre des choses est de les racheter » écris-tu. Ben non, c’est pas la moindre des choses! Elle s’en est débarassé pour avoir la paix. Elle ne se mettera pas à magasiner pour te retrouver les exacts mêmes trucs insignifiants, voyons donc!

    Je vais te resservir le même conseil: sois donc plus discret parce que tu te cales. Photo et prénom de ton ex, nom et matricule du policier… Si ton ex et son père sont fêlés, raison plus de la jouer low profile. Quand « un animal » (!) est plus agressif que la normale, tu ne fais pas exprès pour lui balancer de la viande rouge sous le visage.

    La colère est mauvaise conseillère. Même Yoda le dit.

  8. Merci à vous tous pour vos bons mots et vos encouragements. C’est sûr que ce n’est pas facile comme moment à passer, mais j’ai bien l’intention de me battre pour ravoir ce qu’elle m’a volé et pour me faire respecter, même si le système est pourri.

    @Animus: J’y ai pensé aussi tout laissé tomber, en fait on me l’a conseillé. Mais ça serait trop facile. Quand on se fait voler, on doit réagir et prendre ses responsabilités. Ce que j’ai fait en lui envoyant une mise en demeure et ce que je ferai en allant en cour des petites créances si elle ne me rembourse pas.

    @Renart: Je sais qu’ils sont malades, peut-on croire autre chose de quelqu’un dans une secte? Mais je dois néanmoins regarder vers l’avant, récupérer mes choses et passer à autre chose.

    @Martin: Je me fous de ton opinion. Tu n’as rien lu, rien compris. Je me suis fait volé pour plus de 150$, et je vais récupérer mon stock. Si tu es trop colonisé pour comprendre ça, c’est pas mon problème, c’est le tien. Un vol, c’est un vol, et c’est illégal.

    Tiens, je vais suivre ta logique de loser. Tu me prêtes des choses, et après ça tu veux les ravoir. Moi ça me gosse que tu veuilles ravoir tes choses, alors je les jette aux poubelles « pour avoir la paix ». Wow, bravo, quelle logique!

    Quand on emprunte quelque chose à quelqu’un, la moindre des choses est de lui remettre ses choses dans un bon état ou de lui remettre l’équivalent. Si à ton âge t’es pas encore capable de comprendre ça, c’est qu’il te manque beaucoup d’éducation.

    Ne me réponds pas SVP, je ne veux même plus lire tes stupidités. Si t’es trop loser pour te faire respecter quand tu te fais voler, agresser ou intimider, c’est ton problème, pas le mien. Tout le monde ici semble avoir compris la situation, sauf toi. Alors reste dans ton monde et sacre-moi patience.

  9. Wo! Qu’est-ce que j’écrivais donc? Que la colère est mauvaise conseillère.

    À mon âge, j’ai eu suffisament de ruptures pour avoir perdu pas mal de babioles. Des babioles.

    (Je ne pouvais pas ne pas répondre car tu m’insultes alors que je te donnais le même conseil que j’aurais donné à mes amis, mes vrais amis.)

    Bonne chance contre le système.

  10. Salut Louis,

    Ça fait un peu spécial de lire ça ici, mais c’est probablement la plus belle preuve que tu fais ce que tu veux avec ton blogue.

    Je dirais que ça doit être la saison des histoires étranges… j’en vis une plutôt surréaliste aussi.

    J’ignore dans quel état émotionnel tu te trouves par rapport à ton ancienne relation, mais je pense que c’est cela qui doit primer avant toute chose et avant le désir de retrouver tes objets.

    Si, d’un point de vue amoureux et sentimental, tu es passé par dessus cette histoire, tu as amplement le droit de vouloir t’amuser à récupérer tes trucs et à faire durer l’affaire. C’est ton choix. Personnelement je ne crois pas que je me rendrais me faire chier avec une ex au petite créance pour 150$, mais je comprend ton point de vue.

    Mais si tu as de la difficulté à passer par dessus , à l’oublier d’un point de vue sentimental, concentre toi sur ton deuil amoureux et oublie ces conneries. Tu vas te foutre de tes vice-grip le jour où tu vas rencontrer une autre fille. Et tu pourras en rencontrer une autre le jour où tu seras passé par dessus cette histoire.

    Ce sont les deux scénarios que je vois dans ta situation, reste à savoir dans lequel tu te positionnes en fonction de tes sentiments. Désolé, je pense que mon commentaire sonne paternaliste, ce n’est pas l’intention… si tu savais.

  11. @Louis

    Tout d’abord, je te remercie de me citer dans ton avertissement. Ça flatte mon égo!

    Contrairement à Martin, je ne crois pas que ton comportement soit louche. Naïf, oui, mais pas louche! De plus, les noms de ces criminels que sont ton ex et son père doivent être dévoilés publiquement. Il faut les dénoncer!

    Elle n’a pas volé tes choses pour avoir la paix. Au contraire, c’était une tactique de manipulation fémi-fasciste. Elle a volé tes choses dans le but de te faire chier et surtout pour faire en sorte qu’elle puisse porter plainte contre toi par la suite.

    Évidemment, tu es tellement naïf que tu t’es fait avoir comme l’homme rose bonasse que tu es (ou que tu ne seras plus!) dans son piège à cons!

    De plus, étant donné que nous sommes dans un régime fémi-fasciste où les hommes sont présumés agresseurs et les femmes sont présumées victimes, le policier cave n’a eu d’autre choix, à la suite de la plainte de ton ex, que d’abandonner son jugement et venir t’intimider chez vous.

    D’accord, le policier en question est un cave sans jugement mais tu ne devrais pas blâmer le policier en le nommant, car il ne fait qu’appliquer le système fémi-fasciste. Ça fait partie de sa description de tâche!

    Il faut blâmer le régime fémi-fasciste, et non pas les policiers qui l’appliquent aveuglément!

    Il faut dénoncer le fait qu’elle ait volé tes affaires. C’est un vol, c’est clair. Cependant, je ne crois pas que ça soit dans ton intérêt de la pousuivre aux petites créances, à moins que tu aies des preuves solides! Ce n’est pas une logique de perdant, c’est une logique contre-manipulatrice pour ton propre intérêt, ce qui est la meilleure logique dans un régime fémi-fasciste. La valeur de 150$ est simplement le prix à payer pour ta naïveté des derniers mois.

    Dans ton propre intérêt, ENLÈVE LE NOM DU POLICIER DE TON ARTICLE, LAISSE TOMBER LA PLAINTE AUX PETITES CRÉANCES ET NE REVOIS PLUS JAMAIS CETTE CRISSE DE MÉGÈRE. IL FAUT QUE TU TIRES LA CHAÎNE, CIBOIRE!

    Par contre, l’idée de la plainte en déontologie est intéressante. C’est une bonne façon de tester le système. Le policier cave n’aura pas de sanctions mais j’aimerais bien savoir comment la mafia policière justifie ses actions et en quoi, selon eux, l’application aveugle de la doctrine fémi-fasciste est avantageux pour leur hostie de concept de « Law and Order » à la con!

    Aussi, tu dois continuer à dénoncer le régime fémi-fasciste mais les masculinistes n’utilisent pas les bons moyens pour contester le système fémi-fasciste. Je suis un féministe et je rejette catégoriquement le retour aux vielles valeurs machistes pré-Révolution Tranquille que ces machistes tarés prônent. Il ne faut pas combattre un régime injuste en essayant d’instaurer un régime encore plus injuste.

  12. Salut Louis,

    T’as aucune chance.

    C’est perdu d’avance, et tu ne fera que te couler. Je ne peux pas conçevoir que tu t’accroche à ce point avec ca. En Amour, quand on perd, on prend sa pillule. si tu veux continuer à poursuivre dans le jeu de madame, c’est toi qui mord à l’hameçon. Je rejoint les propos de David et Tetoine.

    C’est triste, mais c’est comme ca. Bat toi contre un rival, un égal, pas contre une femme. tu part perdant. La seule façon de se battre contre une femme, c’est avec un contrat de vie commune. Où tout a été écrit d’avance, et les conflits sont rêglés avant qu’ils ne surviennent. Sans ca, t’es mort. Une chance que t’as pas d’enfants, Tu te serais rammasser sur le pont avec les autres pêres à se battre pour voir leur kid. C’est un autre débat très triste aussi.

    Louis, Ne m’insulte pas si t’aime pas ma (notre) réponse. Nous ne pouvaons pas tous avoir la même opignon, et voter pour le même parti :o)

    Ce que tu vis est très éprouvant. Je sais. J’ai vécus tout cela par le passé, et ca ma couté PAS MAL plus cher que 150 malheureux dollars. Aujourd’hui, j’ai la paix, et l’ex se morphont dans ces mensonges et est entourés de gens qui lui ressemble. Dison que j’aime mieux ma vie que la sienne. La vie a fait en sorte que les choses se sont équillibrés par elles-mêmes. Mais ô combien j’avais le goût de rentrer le bulldozer dans cabane pour être certaine qu’elle n’aurait rien, car elle méritait « fuck-all ». J’ai laissé jusqu’à ma boite de biscuits à l’érable dans cette aventure.

    Sérieux, faut pas s’acharner Louis. Ton sentiment d’injustice est TRÈS réel et justifié, et tu as raison sur tout. Tout cela est exagéré, et personne ne peux douter aussi allègrement et gratuitement de ton honneteté et de ton intégrité. Sourtout pas une p’tite police de quartier qui a manqué sa vie, et qui est là parce qu’il a de gros bras et de bonne connections. Les p’tites polices qui rentre dans le tas sont pas mieux que les membres de gang de rue qu’il poursuivent. Enlève leurs leur syndicat, et tu verras bien.. héhéhé..

    Louis, la prochaine fois que choisi conjointe, assume dès le départ que tu va tout perdre, même ta dignité, et comme ca, t’aura pas d’attentes.

    Bon courage. Et on se reparle de Dumont dans un autre post ! :o)

  13. C’est vraiment niaiseux (pas naïf, naiseux) de penser que « je lui ai prêté des jouets et elle veut pas me les redonner, elle est po fine! » s’applique à elle. Elle est folle et Louis essaie de se convaincre qu’elle doit agir honorablement.
    C’est niaiseux.

    Anyway, cette histoire là traine en longueur…ce qui me laisse penser que dans le fond Louis aime se complaire dans la folie de son ex. Il ne lâche pas le morceau.

    Personnellement quand je n’ai plus rien voulu savoir de mon ex, il a gardé certains de mes cd (et moi des siens), mon divan, la majorité de nos amis, et j’ai même changé de ville (ce que je voulais faire depuis longtemps de toute façon) pour avoir la paix. C’était peu cher payé pour avoir la tranquillité d’esprit. J’étais libre.

    C’est quoi des objets versus la paix intérieure?

    À propos de Martin…

    Qui est loser? Le gars qui pleurniche sur quelques babioles qu’une folle (qu’il a bien de la difficulté à laisser derrière) a jeté (sans aucune bonne raison…elle est juste folle…comme Louis le savait depuis très longtemps), ou le gars qui est assez réaliste pour lui dire « get over it! »?

  14. Ouf! Des fois la justice ne sera jamais atteignable, alors il faut dépasser les événements. Bref, survoler les événements. Assez wird ton histoire, je couperais les ponts assez vite et j’oublierais tes trucs même si tu as raisons.

    Ce n’est pas se résigner ce que je dis, mais de lâcher prise. Certaines batailles sont perdues d’avance, et malheureusement celle-là semble en faire partie. Mais bon, tu es autonome et libre de faire ce que tu veux!

  15. Louis, je compatis avec ta colère. Seulement, ma seule recommandation serait de ne publier aucun nom dans ton billet. Voilà, si tu souhaites poursuivre des démarches en justice, ce qui est ton droit le plus strict, tu dois faire preuve de bonne foi et n’avoir rien à te reprocher. Or publier les noms des personnes ici concernées t’expose à de sérieux ennuis (i.e. poursuite pour diffamation, etc.) qui ne te feront que plus de tord encore.

    En contrepartie, copies de tes échanges par courriel ou MSN, témoignage de ton coloc te seront fort utiles. Noter dates et heures d’événements. Si tu as été victime d’agression chez toi, n’hésites pas à porter plainte. Dans le pire des cas, si tu décides de ne pas poursuivre des démarches en cours suite à une plainte (contre le père de ton ex par exemple), le dossier sera fermé mais toujours existant. Dans le cas d’une seconde agression, si tu portes plainte à nouveau en faisant référence à la première agression, ils pourront arrêter l’agresseur.

    Voilà, je crois que la colère n’est pas la meilleure conseillère… note que c’est un terme féminin 😉 Sois pragmatique.

    J’ajouterais enfin qu’il y a un prix à payer pour tout, et si c’est 150$, je crois que ça en vaut la peine pour acheter la paix. Mais encore une fois, harcèlement, agressions physiques et verbales sont pour moi innacceptables, alors je n’hésiterais pas à porter plainte à ce sujet.

  16. Le gars passe toujours pour le méchant violent, alors que la femme est la sainte qui ne peut pas être violente.
    Je vous refère au texte que je vous avait déjà parlé, qui est maitenant plus complet et presque terminé sur le féminifascisme.

    http://web.cgaspesie.qc.ca/crioux/wordpress/?p=46

  17. Monsieur Rioux

    J’ai lu votre très intéressant texte. Je suis d’accord avec la majeure partie de vos propos. Je ferai d’autres commentaires après la lecture de votre version finale.

  18. Salut Louis
    Si tu crois que c’est ca l’enfer ,alors tu ne survivrais pas longtemps a de vrais problemes.
    Elle t’a fait un immense cadeau ,un cadeau qui n’a pas de prix ,INESTIMABLE.
    Elle t’a rendu ta liberté ,étant donné son profil psycologique ,je crois qu’etre libéré de cela,ca vaut une fortune.

  19. psychologique oups

  20. On se libère sois-même, personne n’est jamais vraiment sensé être capable de nous prendre ça.

    À moins que se soit si facile de voler celle de Louis.

    Dans cette situation, je ne vois pas de problème avec le système en tant que tel. Je vois un policier macho, une fille pitoyable donc le prochain partenaire le sera sans doute également (quelqu’un qui pourra aller pour mieux le sentira et n’ira jamais avec elle) et un père débile.

    Même si moi-même je considère que le système a besoin d’une revision, ça ne chagerai sûrement pas grand chose à cette situation particulière.

    Et puis, si quelqu’un me vole 150$, je lui fout une balle dans la tête.

  21. 1. Désolée, sincèrement, de ce qui t’arrive. Je ne veux surtout pas jeter de l’huile sur le feu.
    2. Peut-être est-ce facile à dire mais si tu avais pu, il aurait été préférable que tu fiches le camp dès que tu as vu à qui tu avais affaire.
    3. SVP ne conclus pas que tous les policiers sont comme ça, que tous les juges sont comme ça et surtout que toutes les femmes sont comme ça. (En quelque part en toi, tu le sais sûrement anyway.)Tu sais, il y a encore des policiers qui rient quand une fille dit qu’elle s’est fait violer, etc.
    4. Ça me fait mal quand tu parles des féminifascistes et je vais te dire pourquoi bien simplement. J’ai été mariée pendant 20 ans avec un homme violent, impulsif, contrôlant et méprisant. On appelle ça un pervers narcissique. J’ai attendu que les enfants soient assez grands pour le quiter. Je ne lui ai fait aucune critique. Même si j’ai payé tous les meubles de ma poche (je les ai gardés pasrce que les enfants vivent avec moi), il estime quand même que je lui dois 11000$. Je lui en ai déjà versé la moitié. Il ne me verse pas une cenne de pension pour les enfants (je n’ai jamais rien demandé pour moi). Il a travaillé pour moi pendant plusieurs années (il m’a forcée à l’engager en me faisant du chanttage, parce qu’il était trop asocial pour se trouver une job ailleurs) mais il n’en faisait qu’à sa tête et m’insultait devant mes employés. Il me dénigrait devant les enfants. Il a aussi battu les enfants (deux plaintes à la DPJ, PAS faites par moi. Selon lui je suis une grosse imbécile, etc. Il faisait des trous dans les murs, piétinait la télécommande (5 fois), cassait des assiettes… il m’a déjà garroché une bouteille de sauce chili à 2 po de la tête quand j’étais enceinte. Il voulait que moi j’aille en thérapie parce que MOI j’étais folle… je ne l’ai pas amené en cour, je en lui ai fait aucune menace mais lui il m’en a fait. Pourquoi je ne fais rien? Je suis bien maintenant, j’ai un nouveau chum qui m’adore, je vais bien maintenant et je suis heureuse. Il pense que je lui dois de l’argent, alors que je l’ai fait vivre pendant des années pendant qu’il se pognait le beigne. En dernier, pour m’écoeurer il ne se lavait plus, ne se rasait plus et il jouait à l’ordin toute la journée au lieu de travailler. Pendant ce temps-là moi je travaillais 80 heures par semaine pour joindre les deux bouts.
    5. Je ne suis pas une féminifasciste. Ça me fait mal quand tu dis ça! Est-ce qu’il faut qu’on accepte de gagner 71% du salaire d’un homme sans rien dire? Mes frais de scolarité au bac ont coûté le même prix que ceux d’un gars. Jamais je n’ai demandé à un homme de me faire vivre, tu sais. C’est horrible quand tu dis ça! Plus je me taisais et plus je l’évitais et plus il me fessait. Un homme, surtout enragé, c’est plus fort qu’une femme qui esaie de se défendre. Il m’a cassé un bras aussi. J’en suis même tombée gravement malade.
    6. Les femmes ne sont pas toutes pareilles, les hommes non plus. Ne cultive pas l’amertume c’est mauvais pour toi, tu vas te détruire. Un jour tu vas en rencontrer une bonne, ne perds pas espoir!
    7. Bon là je pleure tellement que je ne vois plus mon clavier, j’ai une boule dans la gorge…

  22. Et puis devant la DPJ, on a pogné la juge Ruffo. Après 10 secondes, elle était prête à m’enlever ma fille, sans avoir lu le dossier ni rien. Une chance que j’avais une bonne avocate. Et ma fille a dit à la juge ; ma mère m’aime je veux rester avec elle. Je n’ai jamais manipulé personne, moi. je n’ai jamais volé personne. Merde, je n’ai même jamais réclamé mes droits (je suis bien consciente que les femmes passent pour des hypocrites et des menteuses et qu’on ne peut rien dire sans se faire accuser de manipuler; mon ex est cent fois plus croche que moi et quand il est fâché contre quelqu’un il peut faire les pires conneries). Mais je n’ai pas le droit de rien dire, car maintenant les femmes sont les méchantes menteuses, voleuses, exploitatrices, alors il faut se laisser battre sans rien dire parce que personne ne nous croit. Je me fais bombarder de bêtises par des masculinistes qui me traitent de tous les noms sans même me connaître… j’espère que tu n’es pas comme ça.

  23. Salut Louis

    Je sais qu’on est rarement d’accord, mais cette fois, je t’en prie, pour ton propre bien je te dirais de suivre les conseils des autres intervenants ici.

    T’as aucune chance devant la justice. Aucune. Je sais très bien comment ça fonctionne, et le système de justice est fait pour favoriser les femmes dans ces cas-là. C’est déplorable mais c’est comme ça.

    Oublie-la et tente de reprendre ta vie normalement. Me semble que t’es plus fait pour t’engueuler avec des cons de droite comme moi que pour te morfondre dans les couloirs du palais de justice à te ruiner financièrement dans une cause perdue d’avance.

  24. Mon cousin s’est fait voler le contenu intégral de sa bibliothèque de livres de cuisine lorsque son ex l’a quitté. Ça s’est passé de manière sournoise, pendant qu’il était au travail. Mais il avait ses torts dans cette relation et il n’a pas cherché à ravoir ses bouquins. Je ne sais pas… dans une relation, l’équité absolue n’existe jamais et que sont quelques biens matériels de perdus si c’est pour clore une histoire malheureuse de manière pas trop tragique. Il ne faut pas s’accrocher à de petites injustices; il faut choisir ses combats soigneusement. Irais-tu « juqu’au bout » pour une robe de chambre et une paire de « vise-grip »? Tes efforts seraient mieux investis en tant que bénévole ou participant à un groupe d’aide aux hommes qui vivent de graves injustices (comme des problèmes de garde partagée ou de pension alimentaire). La robe de chambre, c’est un combat quelque peu futile tant qu’à moi.

    Une ex m’a déjà volé deux pelles à neige, des tapis sauve-pantalon, des « traction aids » et deux casseroles, pour un total d’environ 200$. Je suis bien content de ne plus lui parler, et j’ai fait le deuil de ces quelques objets…

  25. Ce n’est pas que le système est si mal foutu, c’est que les filles, elles, s’en servent. Et évidemment, elles sont passées maîtres dans l’art du mensonge. Tu aurais du porter plainte quand ils sont venu t’agresser chez-toi. Tu ne peux pas gagner si tu ne joues pas avec les mêmes armes qu’elle. Pour ce qui est de ta plainte contre le policier, tu n’as aucune chance. Il n’est pas allé te voir de son propre gré, il en a eu l’ordre. Et généralement, l’ordre est que le message soit clair…
    Aux petites créances, je te parie que ton ex va dire qu’elle t’a remis tes affaires et son père va corroborer. Tu vas passer pour un menteur et le juge n’aura pas le choix que de rejeter ta demande. Dans toute cette histoire, il me semble que tu es parti avec deux prises.

  26. Je crois que cette expérience est une bonne occasion de se poser une question essentielle: comment êtes-vous arrivé à aimer une femme qui se retrouvera ensuite être une enragée irrationnelle et violente? Les gens ne se transforment pas du jour au lendemain sans crier gare. Peut être qu’une visite chez un psychologue compétent vous aiderait à comprendre et à éviter de retomber avec ce genre de personnes à l’avenir. En travaillant à améliorer vos propres vertues, vous attirerez des gens plus vertueux. Il est vrai qu’à première vue c’est cette femme qui devrait consulter. Mais d’un autre côté, ne pas comprendre ce qui s’est passé peut vous replonger dans le même bateau plus d’une fois.

  27. Moi aussi j’ai perdu une paire de vise-grip. Mais j’avais le choix entre perdre ça ou continuer à vivre avec le gars qui a essayé d’empêcher sur un coup de tête ma fille d’aller à un championnat de natation pour lequel elle s’entraînait depuis six mois. Comme ancienne sauveteure j’étais bien placée pour mesurer l’ampleur de sa perte.

    J’étais vraiment en colère contre mon mari mais au lieu de fairer du grabuge j’ai dépensé mon énergie à contrecarrer ses plans et contrecarrer une injustice.

    C’était nettement excessif comme punition et je voyais qu’il s’entêtait. Temps de tirer la plogue. Tout ce que j’ai dit ci-dessus est vrai mais le vrai problème c’est qu’on n’était pas fait pour vivre ensemble. Ce qui est arrivé (violence psychologique verbale et taloches qui viennent par bourrées) découle de cela. Je n’étais pas sa femme idéale et il était déçu. Et moi j’avais perdu confiance en lui parce qu’il m’a laissé tomber aux moments où j’avais le plus besoin de lui. Je pourrais raconter des anecdotes cinglantes mais ça ne chargera rien. Il n’a jamais soutenu émotionnellement (ça ne coûte rien et même pas besoin de faire de grands gestes) ni sa femme ni ses enfants, pourtant brillants

    Petit conseil à tout le monde : tenez-vous loin comme conjoint ou conjointe des gens qui sont dans une secte, surtout si d’autres membres de la famille y sont. Un signal devrait s’allumer : danger! Sinon vous serez toujours le rejeté ou celui ou celle qui doit se convertir. et vous n’aurez pas un mot à dire sur l’éducation de vos enfants.

    C’était à la base un très bon gars, c’est ça le pire. Un gars brillant, un excellent chimiste et cuisinier et photographe hors pair, cultivé… c’est ça que j’ai vu en premier, mon erreur. Il a passé des nuits à bercer ses enfants malades. Mais dans le domaine des émotions, le scientifique se sentait perdu.

  28. As-tu vérifié si le «policier» en question est : 1. membre de la même secte; 2. son cousin 3. quelqu’un qu’elle a graissé?

    Tu sais, ce n’est pas parce qu’on fait suivre aux policiers des ateliers sur la violence familiale que ça implique qu’il fait ce qu’on lui a enseigné. Peut-être qu’il a tout compris de travers ou se prend-t-il pour un héros et essaie-t-il de se prouver qq chose à lui-même en dépit du fait que la preuve qu’il a n’est pas solide. Des fois c’est vraiment bizarre les attitudes que les gens adoptent, elles semblent tellement irrationnelles…

    La preuve est très difficile à faire dans un cas comme le tien, aussi, je trouve.

  29. Salut Louis,

    Je lis ton blogue a l’occasion et je dois dire que suis rarement d’accord avec tes positions… Par contre j’ai lu ton histoire qualifiée de personnelle ( en effet!)et pour une fois, je suis d’accord avec toi. Mlaheureusement il y a beaucoup de « folle » de ce genre de nos jours! et la tienne fait surement partie de cette catégorie…Toutefois j’espere seulement que tu fait la part des choses, ie, nous ne sommes pas toutes comme ca! Enfin bref, je te dirais ceci ( si je peux me permettre ) Tiens toi debout!! ne soit pas comme la plupart des québécois mou que nous sommes et bat toi pour tes droits, pour le principe! Le flic en question est sur un « power trip » et ton ex.. wow, c’est sans commentaires!..Une autre cruche de plus dans nos rangs.. C’est pathétique! Alors bon courage!!

  30. La vie est faites d’injustices. Certaines vaillent la peine que l’on se batte pour, c’est selon ce qui vient nous chercher. Si tu es en paix avec toi-même avec tes démarches, c’est ce qui est important. Bonne chance.

  31. Louis,

    vas-y devant les tribunaux! Fais valoir tes droits. J’ai confiance en ton énergie de te battre afin que la vérité éclaire madame la justice.
    Les losers comme « Tatouin lecourt d’esprit » défendent plutôt les voleurs, fraudeurs, manipulateurs syndiqués. Gardez un « low profile » est sa réponse aux autres membres floués. Pauvre Tatouin!

  32. Ben oui, le Justicier, reste caché dans l’anonymat à insulter les gens. Ça c’est valeureux! La justice n’en sortira que grandie! De toutes façons si Louis se casse la gueule dans l’affaire, qu’est-ce que ça pourra bien te foutre, hein? Rien. Tu resteras bien tranquille chez toi et, au pire, tu passeras à un autre blogue. Facile d’encourager quelqu’un à prendre des risques quand ce n’est pas soi qui les encourt. Trouduc.

  33. Tatouin, ta photo semie-cachée ressemble à l’ex-lutteur bûcheron Leduc. C’est vrai que ça prend des gros bras dans ton métier. On t’érigera une statue comme Lapierre.

  34. Bon, ça y est je suis pogné avec un troll qui en plus de cacher son identité usurpe la mienne. Help!

  35. mille excuses tatouin!

  36. Pas fort, Le Justicier! Pas fort!

    Il ne semble pas comprendre le effet néfastes du régime fémi-fasciste.

    Louis n’a rien à gagner en portant sa cause devant les tribunaux.

    P.S.: Si tu veux chiper mon avatar, tu peux le faire mon cher Justicier. Je ne vois aucun problème à partager ce qui devrait être le véritable drapeau du Québec.

    Ajout: J’aime mieux ton nouvel avatar!

  37. Bon, c’est mieux. Mon avatar n’est réservé qu’à moi surtout que c’est une photo de moi.

    Alors, le Justicier, es-tu prêt à appuyer Louis dans ses démarches, soit financièrement, ou en lui donnant de ton temps autrement qu’en postant quelques mots ici? Je veux dire, si Louis doit se battre contre le système, il y a des chances que le système résiste et qu’il aie besoin d’aide. Jusqu’où es-tu prêt à t’impliquer, le Justicier?

  38. Il n’a qu’à demander, il connaît mon courriel.

  39. Ni Louis ni Le Justicier n’ont quoi que ce soit à gagner avec des procédures judiciaires! Une colossale perte de temps!

  40. Bon en revenant de travailler ce soir j’ai eu l’agréable surprise de voir un sac avec tous mes effets personnels.

    Il y avait aussi une lettre disant qu’elle me remettait mes choses mais qu’elle n’entendait pas honorer les frais d’électricité du mois d’août puisque j’avais signé un papier la dégageant de toute responsabilité à partir du 1er septembre et que j’ai reçu la facture d’Hydro le deux.

    Selon moi, il est évident que puisque la facture indique des dates du mois d’août, elle est responsable de celle-ci, mais vais-je vraiment aller en cour des petites créances pour 50$?

    Je ne sais pas. À quelque part, j’ai mon stock, mais… Mais elle a eu l’audace de m’écrire de cesser de la « harceler psychologiquement » sinon elle allait « entreprendre des procédures » contre moi. Ça m’a bien fait rigoler, surtout en pensant à toutes les fois où elle m’a harcelé avec son père pour rentrer chez moi et reprendre ses affaires.

    Entk, j’ai le choix maintenant: ou bien j’oublie tout ça et je me dis que 50$ c’est le coût pour avoir la paix de cette fille qui m’a fait si mal ou bien je vais en cour des petites créances pour le principe qu’on ne me vole pas.

    Disons que je penche de plus en plus pour oublier tout ça, surtout que j’ai eu mes affaires. Disons que si elle avait pas eu le culot de m’accuser de la harceler après qu’elle m’ait grafigné, mordu, frappé, poussé, accroché à moi, menti à son père, menti à la police, harcelé… disons que si elle avait pas eu ce culot j’aurais sûrement tout oublié presto. Mais… quel culot quand même qu’après m’avoir fait subir tout ça cette fille se permette de m’accuser de la harceler.

    Entk, peut-être qu’elle pognera son mur avec un autre, anyway. J’ai ouï-dire qu’elle s’est trouvée une autre béquille pour combler ses carences… Le pauvre gars. Mais c’est un Français; il a jamais eu affaire aux filles d’icitte. Ni au système de justice québécois. Mais ça sera sûrement pas long pour qu’il comprenne.

    J’espère qu’il souffrira moins que moi.

  41. Au moins Louis, tu as obtenu tes choses. C’est un pas dans la bonne direction.

    Légalement, tu aurais probablement gain de cause aux Petites Créances mais il te coûterait plus cher de faire exécuter le jugement que le montant de ta réclamation. Une victoire à la Cour des Petites Créances ne garantit pas l’exécution effective du jugement si la partie défenderesse ne s’y soumet pas.

    Alors va payer cette facture et passe à autre chose. À part peut-être la déontologie policière, ne serait-ce que pour tester le système…

  42. Bonjour,

    Je suis ici pour démontrer que les dires sur un policier qui est M. Marc Gagné du poste 48 sont véridique, M. Gagné hors de ses heures de travail se permet de vouloir achetter nos terrains que nous avons depuis plus de 39ans dans la famille.

    M.gagné et sa dame aussi policière font des menaces et de l’intimidation à notre père de 73 qui habite sur nos terrains à St-Faustin dans les Laurentides, M. Gagné et son épouse font tellement de moyen de pression sur la municipalité que le Maire est de connivence avec eux pour faire détruire notre chalet , il étudie la situation avec des avocats, j’ai de bon contact , le chalet ou mon père ainé demeure depuis depuis plus de 39 ans!

    Le conseil municipale n’est pas tout sur la longueur d’onde sur le sujet beaucoup disent que la ville est en faute dans ce dossier, et que le maire et de M. Gagné sont de connivence y a t’il un pot de vin ou angille sous roche?

    Nous avons fait des démarches avec Mme Blais la ministre pour les ainés ont doit faire quelque chose, car cela est de l’abus de pouvoir et du harcèlement et des menaces d’expulstion face aux ainés.

    J’ai logé une plainte en déontologie policière et une au civil ,car Mme son épouse policière ma dis directement que eux quand il vont à leur terrain qui situer derrière les nôtres ils y vont avec leur armes le weekend car mon père suite à leur harcèlements verbaux et par lettre il crie après eux et avec raison surtout quand il te demande de changer ta balancoir de place car elle leur cache la vue! Elle ma dit que s’il devait se servir de leur armes il le ferais!

    WOW M. Gagné et Mme on peur d’un homme de 73 ans belle gagne de pissous non!

    Mais disont que eux ont achettés les terrains qui sont derrière les nôtres depuis sept 2006 après un an 1/2 si vous saviez tout la merde qu’il font dans le coins pas possible eux ils ont tout les droits.

    Je suis vraiment rendu au point que si rien ne bouge je vais faire un tapage médiatique il ne sens sortirons pas comme ca, avant leur venus dans la région tout était au beau fixe après 1 an 1/2 avec eux dans les parages tout les voisins sont sur les dents !

    Et se sera quoi quand il vont bâtir sur le maudits terrains !!!!!

    Comme leur résidence secondaire est dans ma ville à deux rues, et bien ils ont eu le cullot de venir ici che moi un soir de juillet, nos deux ados était seul à la maison et M. et Mme non en service se sont permis de venir frapper à la porte et sonner sans arrêt durand 40 minutes car il voyait de la lumière à l’intérieur oui nos ados y était mais il n’ouvrent pas au inconues, M. et MMe sont même allez jusqu’a mettre leur STIIII de visages dans nos fenettres pour regarder à l’intérieur et de dire à la fenettre ouverte ya les enfants y veulent pas ouvrir!

    Pour finir comme si cela n’était pas assez il est allez dans la cour arrière et voir par la porte patio clissss ,il se prend pour qui faire peur à nos ados de la sorte pour un policier et une policière c’est pas trop Brillant comme 100watts hien!

    Suite a tout cela je vais faire en sorte qu’ils nous fichent la paix, oui nous avons trois terrain mais il ne sont pas a vendre donc qu’ils acceptent notre décision, mercredi 16 avril 2008 soit mercredi, comme nous leur avons dit non pour la vente des terrains, il nous poursuivent au petite créance pour l’achat de leur clôture , l’arpenteur et domage moraux………..Valeur de 7000$

    Des gens de la municipalité mon confirmer que aucune clôture était en place cette semaine ils sont allez y faire un tour! Beaux menteurs hein

    Une chance que les policiers ont pas tous le syndrome de Dieu car ont aurait de gros problème sur cette terre hien.

    Si quelqu’un ici veux aider ou se joindre à moi , j’ai lu que ici sur le site ya une personne qui fut arrêté par ce flic délinquant et qui ne respecte pas les règlements qu’un bon policier doit avoir, je lui sugère de faire immédiatement une plainte en déontologie policière tu peux la faire via internet directement, mais moi je me suis rendu a bureau directement à montréal.

    Ils disent vouloir que notre père quitte les lieux , moi je sais pourquoi car il leur fait face et eux ils n’aimes pas ça!

    Un gros merci et ouffffffff ca fait du bien de ce vider le coeur surtout quand nous sommes d’Hônetes citoyens et que des gens verreux qui profitent de leur statues d’emploi pour avoir tout les droits!

    Merci beaucoup et toute aide de votre part sera la bienvenue .
    manon.groleau@sympatico.ca

  43. Merci de ce commentaire Mme. Groleau. Je vous ai écris en privé pour vous livrer le fond de ma pensée. Pour ma part, j’ai été en déontologie et M. Gagné a reconnu avoir mal agi et j’ai été satisfait de cette réponse. J’aurais aimé des excuses, mais je sais comment sont les policiers et il a reconnu son erreur et il a affirmé qu’il agirait différemment à l’avenir.

    Bonne chance dans vos actions!

  44. Excellent article!

  45. Cher Louis je viens de comprendre la raison de ton antiféminisme. Je comprends que tu as fait affaire à une hystérique dans cette affaire là. Par contre comme tu peux voir son père n’était guère mieux. Et je peux t’assurer que les hommes ne donnent pas leur place non plus pour ce genre de comportement débile. J’en ai connu personnellement. C’est dommage et condamnable que le policier ait réagi de cette façon avec toi. D’ailleurs je me demande pourquoi tu les défends tellement aujourd’hui! Tu vois à quel point ils peuvent être salauds.

  46. 50$ !

    C’est un peu comme gagner la loto.

    Un ivrogne a davantage de chance de sortir intact d’un champs de mine que de ce guêpier.

    La justice en ce pays est une chimère.

    La police, la nouvelle Gestapo

    http://bisbille101.blogspot.com/2008/11/fausse-statistique-sur-la-violence.html#links

Comments are closed.