Acidenitrix et Suelburnus Dumont

Peut-être que si Mario Dumont passait un peu moins de temps à lire des bandes dessinées et peu plus à organiser son parti pour qu’il ait l’air moins juvénile et inapte à gouverner, il n’aurait pas l’air d’un tel idiot. Car en comparant les Libéraux à Assurancetourix, les Péquistes à Obélix et les Adéquistes à Astérix, il ne fait que confirmer ce qu’à peu près quiconque a un minimum de culture politique est à même de réaliser: l’ADQ est une vraie joke, un simili parti politique dirigé par un grand bouffon qui a manqué sa carrière.

Mais j’ai une suggestion pour notre bouffon national. Au lieu de se comparer à Astérix, je comparerais plutôt l’ADQ à Acidenitrix.

« L’affreux Acidenitrix, avec sa tête de hareng et sa nauséabonde odeur corporelle à l’avenant, sème tel l’autre infâme Detritus la zizanie sur son passage. »

Dumont, tout comme Acidenitrix, est un personnage charismatique, qui pointe le doigt pour accuser ou qui fait de grands gestes pour illustrer ses propos. Il est charismatique, et au lieu de se servir de ce charisme pour être utile à sa société, il préfère semer la zizanie un peu partout et il serait prêt à vendre ses concitoyens pour un peu de gloire personnelle.

Soudainement, j’ai une pensée pour tous ces gens, surtout en région, qui ont voté pour ce clown.

* * *

Mais pourquoi s’arrêter à un personnage. Dumont avait l’embarras du choix pour se comparer. Tiens, par exemple, le gouverneur de la Corse, cette province distincte semi-autonome, Suelburnus:

Suelburnus intervient dans Astérix en Corse. Il ordonne l’arrestation de Ocatarinetabellatchitchix, un rebelle corse qui a décidé de ne pas se laisser ruiner par les impôts de César.

Suelburnus porte bien son nom : quel poltron !

Traits de caractère :
Suelburnus est un lâche : il projette de trahir ses hommes, les laissant défendre des entrepôts vides, pendant qu’il quitte la Corse avec la recette des impôts.

Dumont, comme tout bon gouvernement provincialiste (pour ne pas dire duplessiste) et de droite qui se respecte (même s’il ne s’assume pas trop), entend dépecer l’État pour le vendre au plus offrant, empochant très certainement au passage quelques enveloppes sous la table. Au bout de deux mandats, quand le Québec en sera encore à essayer de recoller tout ce que l’ADQ aura détruit, lui il ira se la couler douce dans le sud, assis sur ses millions!

Et y a du monde qui a voté pour ça! (Misère…)

Bientôt, qui sait, avoir lu Astérix et Obélix sera peut-être un prérequis faire partie de l’équipe de l’ADQ. Quoi que… Y a des députés adéquistes qui sont probablement trop jeunes ou illettrés pour savoir de quoi il est question! Tiens, comme ce Simon-Pierre Diamond, vous savez, le député de Marguerite-Bourgeois qui a à peine l’âge de voter et qui poussait des gens devant les micros pour faire passer ses idées vieillottes…

Publicités

13 Réponses

  1. Dumont, comme tout bon gouvernement provincialiste (pour ne pas dire duplessiste) et de droite qui se respecte (même s’il ne s’assume pas trop), entend dépecer l’État pour le vendre au plus offrant, empochant très certainement au passage quelques enveloppes sous la table.

    Dumont n’a aucune intention de démanteler l’État Québécois. Tout ce qu’il veut faire c’est de détourner les sommes allouées pour les programmes sociaux pour des utilités corporatistes, liberticides et policières. De plus, il est contre les baisses d’impôts maintenant et il voulait obliger le doublage québécois dans les productions cinématographiques!

    Ce texte explique mon point beaucoup mieux que moi:
    http://www.leblogueduql.org/2007/03/mario_dumont_lh.html

    Mario Dumont est certes de centre-droit, mais il est un étatiste comme les autres. Ceux qui croient qu’il va réellement démanteler l’État sont des naïfs ou des paranoïaques!

    Par contre, l’ADQ est certainement moins pire que le PLQ, qui est l’ennemi principal des séparatistes, contrairement à ce que vous pensez Au moins, si l’ADQ est élu, il forcera une nouvelle chicane constitutionnelle qui profitera à long terme aux séparatistes. Pas mal moins pire que l’immobilisme libéral. Et en ce qui concerne les enveloppes, les libéraux ne peuvent lui donner de leçon!

    Évidemment, la meilleure façon d’appuyer l’indépendance est de voter pour le PQ, pas pour l’ADQ ni les Verts Suicidaires!

    Ce serait tellement plus simple si le Québec était séparé…

  2. Cher Louis,

    Le misérable c’est toi!

    Tu est un personnage très obtu et tu manque totalement de jugotte.

    Si Dumont est si clown que ca, pourquoi ne tu présente tu pas ? Tu as l’air de tellement avoir de meilleurs idées, une meilleure consience, une meilleure culture et tu es sûrement moins lâche. pffft!

    Si t’as envie de vomir, va donc faire ca dans ta bol de toilette. Ce blog est interressant, sauf quand il y a des torchons de ce genre écrits par de vils individus flairant (comme la hiène) la moindre parcelle de viande avariée à bouffer.

    C’est certain que c’est pas adroit à 100% l’histoire d’Astérix, mais quand même, n’en fesont pas tout un plat. C’est beaucoup moins pire que le projet de la Castafiore. Perso, elle ne m’épeure pas car elle fera pire, et de loin, que les dernière élections avec Boisclair. Je la comprare à Kim Campbell et le PC après Mulroney.

    Les politiciens font de leur mieux, avec ce qu’ils peuvent, et c’est tellement plus façile de juger que passer à l’action. Rester dans son salon à brailler comme un p’tit veau qui a perdu sa maman, ca fait pas avancer grand idées.

    Sans rancune.

  3. Comme quoi ceux qui écrivent « Sans rancune » sont aussi réalistes qu’un paratonnerre haranguant la foudre. Si tu roules ton interlocuteur dans la boue, attends-toi à ce qu’il soit en colère.

  4. Pas fort, effectivement… Mais bon, c’est un quasi anonyme alors, ces paroles sont un peu du vent!

  5. « Les politiciens font de leur mieux, avec ce qu’ils peuvent, et c’est tellement plus façile de juger que passer à l’action. Rester dans son salon à brailler comme un p’tit veau qui a perdu sa maman, ca fait pas avancer grand idées. »

    J’ai bien hâte de voir ça moi, une nation de politiciens…

    Pas très réaliste Fury Libre. Un peu creux comme argumentaire…

  6. @Fury Libre

    Les politiciens volent l’argent des travailleurs sous menace de violence. Alors, il est tout à fait normal et sain que des gens les critiquent!

  7. C’est un sophisme. « Tu n’as pas le droit de critiquer X parce que tu ne peux pas prendre sa place. »

    Remplacer X par: un athlète, un musicien, un politicien, etc. Le fait de ne pas pouvoir prendre la place d’un individu ne nous interdit pas d’utiliser notre sens critique envers celui-ci.

  8. Ouain…, Tous pour un par chez vous ?

    Mes paroles sont du vents ? Parce que j’ai pas une petite image, mais un sac de papier sur la tête?

    Si vous le prenez comme ca, pas de problèmes. Moi, vous me faites rire.

    Argument creux… Peut-être, mais Louis, cette article est plus profond ? Moins creux ? Plus réaliste? À chacun sa réalité, mais c’est pas une raison pour vomir partout à qui mieux mieux sur tout ce qui fait pas notre affaire.

    Et je m’attend pas à des fleurs de votre part, mais je veux juste déconcer qu’il est plus facile de chiâler sur tout que de passer à l’action et de faire de quoi de différent. C’est tout. Ca me fait penser à mon ex qui chilait tout le temps. Et quand tout allait bien, c’est la température qui se fesait ramasser. Pourquoi? Pour rien, juste pour s’entendre marmonner.

    Je suis pas en désaccord, mais je trouve que le p’tit il se fait ramasser pas mal. Attendez donc qu’il se soit gourré d’aplomb. Je ne peux pas croire que tout l’appuie qu’il a eu en mars soit simplement des nonos de campagnes qui ne savent pas lire, même pas des Astérix. J’imegine que vous devez habiter le plateau pour penser comme ca.

    Et j’écrirai encore sans racune, car je n’en ai point!

    P.S.
    « Le fait de ne pas pouvoir prendre la place d’un individu ne nous interdit pas d’utiliser notre sens critique envers celui-ci. »

    Sens critique, d’accord. On peut critiquer Huet qui n’est pas en forme un soir, mais on ne peux le remplacer à cause qu’on pèse 300 lbs et qu’on fume à tour de bras. Mais de là a le cruxifier gratis sur la place publique, que par plaisir, c’est une autre histoire. Être critique c’est constructif. Quand on chiâle pour chiâler, c’est juvénile.

    Il est vrai que les politiciens ne sont pas tous honnêtes, mais je me refuse à croire qu’ils sont tous aussi vils que ca. Moi, le premier j’ai pas confiance, mais de là à leur prêter « tout de go » de mauvaises intentions, il y a une marge.

  9. Tout ce qu’il veut faire c’est de détourner les sommes allouées pour les programmes sociaux pour des utilités corporatistes, liberticides et policières.

    Ça c’est une analyse de libertarien, un procès d’intention. En 1998, je peux témoigner que l’ADQ et Mario se disaient nommément anti-corporatistes. Moi, ça me plaisait et je me disais anti-corporatiste aussi. Et en 2003, Dumont tenait encore ce discours en faisant le bilan de la session à l’Assemblée Nationale:

    Et ce qui m’a amené dire, finalement, qu’on avait l’impression que, en cours de session, que les libéraux devenaient les porte-parole de l’«establishment» patronal, du corporatisme patronal dans le Parlement puis que leurs vis-à-vis, les péquistes, devenaient des porte-parole quasiment un bras, là, des «establishments» syndicaux dans le Parlement.

    Et ça renforce seulement, nous, notre intention puis notre volonté de se faire les porte-parole de la classe moyenne, des gens ordinaires à travers tout ça, finalement, qui ne tiennent pas nécessairement à ce que le patronat gagne ou les syndicats gagnent mais qui voudraient, eux autres, être respectés comme citoyens et puis pouvoir une qualité de vie puis être capables de s’en sortir et qui ne retrouvent pas toujours leur compte dans les grands débats tels que les corporatistes semblent en avoir pris le contrôle dans les partis libéral et péquiste.

  10. Fury Libre,

    rit, rit mon cher! Vive la bonne humeur!

    En somme, nous préférions que tu critiques la critique (pas « le » critique), et non seulement le fait de critiquer, c’est simple.

    Il est vrai que les politiciens ne sont pas tous honnêtes, mais je me refuse à croire qu’ils sont tous aussi vils que ca. Moi, le premier j’ai pas confiance, mais de là à leur prêter « tout de go » de mauvaises intentions, il y a une marge.

    Si tu es capable de conclure de cette manière, tu pourrais continuer et expliquer pourquoi tu défends ton ami Mario Dumont. C’est encore simple. Aussi simple que de ne pas venir ici si tu n’es pas capable de lire un texte critique envers ton ami. La liberté d’expression ne devrait pas se voiler d’aucun tabou critique, si elle se tient en deçà du raisonnable. Est-ce que c’est raisonnable de critiquer Mario Dumont par rapport à son utilisation des personnages d’Astérix? Oui.

    C’est encore simple.

    Alors oui, un changement d’attitude de ta part et une critique constructive du texte ici présent équivaudraient à un changement d’attitude de ma part, et j’espère celle des autres.

    En passant, étant collaborateur ici, je sais que Louis n’est pas disponible pour l’instant alors, c’est pour ça que j’ai pris la liberté de répondre un peu à sa place. Quoique… j’aurais sûrement ajouté mon grain de sel!

    Sans rancune, hé hé!

  11. Martin

    Ta réponse va me permettre d’approfondir mon point de vue.

    Effectivement, Dumont n’était pas un corporatiste ni en 1998, ni en 2003, ni même en 2006!

    Plus encore, le commentaire de 2003 était tout à fait pertinent. En effet, le PQ favorise le corporatisme syndicaleux et le PLQ favorise le corporatisme patroneux et je suis tout à fait d’accord avec lui. Je dirai même plus: ses intentions étaient forts louables!

    Mais l’enfer est rempli de bonnes intentions! Le problème, c’est que l’ADQ évolue (d’ailleurs, maintenant tu critiques Dumont avec véhémence) et que Dumont devra devenir un corporatiste comme les autres s’il désire prendre le pouvoir. Il passera par le même cheminement que Harper, qui était encore moins corporatiste que Dumont il n’y a pas si longtemps. Déjà, le jupon corporatiste commence à dépasser et le pire est à venir. As-tu vu l’Illusion Tranquille? N’est-ce-pas un pamphlet adéquiste faisant l’apologie du corporatisme au détriment des démunis?

    Quand ton député numéro 2 est un ex-président du Conseil des patroneux, le jupon corporatiste commence à dépasser!

    En ce qui concerne la classe moyenne, elle n’a plus la même importance pour Dumont puisqu’il est contre les baisses d’impôts.

    Quand l’ADQ appuie la guerre en Afghanistan, tout comme leurs amis conservateurs et même les libéraux fédéraux et provinciaux, c’est pour engraisser les coffres de plusieurs corporations grâce aux contrats militaires, et ceux-là contribueront à leur caisse électorale et fourniront, à titre de retour d’ascenseur, une après-carrière politique très lucrative aux députés qui les auront appuyées.

    Dans toutes les démocraties, ce sont toujours les partis politiques les plus à droite et les plus conservateurs qui sont les plus corporatistes lorsqu’ils arrivent au pouvoir. À ce que je sache, l’ADQ est un parti de centre-droit qui est le plus à droite et le plus conservateur dans l’échiquier politique québécois.

    Par conséquent, l’ADQ devra devenir encore plus corporatiste que les autres s’il veut prendre et surtout garder le pouvoir. C’est ça qui est le plus problématique chez l’ADQ.

    Tout ce qu’il veut faire c’est de détourner les sommes allouées pour les programmes sociaux pour des utilités corporatistes, liberticides et policières.

    Dans mon affirmation, il y avait aussi les termes liberticides et policières. Pour plaire à leur clientèle électorale plus conservatrice, l’ADQ va restreindre les libertés civiles de manière plus vigoureuse que le PLQ et le PQ. De plus, l’ADQ est très fort sur le « Law and Order » et fera en sorte que l’État Québécois sera encore plus un État policier qu’en ce moment.

    Où penses-tu qu’ils vont prendre l’argent pour tout cela? En détournant l’argent servant aux démunis et aux programmes sociaux, évidemment!

    Possiblement que mon analyse ressemble à une « analyse de libertarien » et que ça peut ressembler à un procès d’intention, mais c’est la dure réalité qui se dévoilera de plus en plus au cours des prochaines années!

  12. « … lire des bandes dessinées et peu plus à organiser son parti pour qu’il ait l’air moins juvénile et inapte à gouverner… »

    …l’ADQ est une vraie joke, un simili parti politique dirigé par un grand bouffon national…

    …qui ont voté pour ce clown…

    …députés adéquistes qui sont probablement trop jeunes ou illettrés…

    etc…

    Renard,

    Je suis tout à fait d’accord pour la critique. Par contre, ramasser gratuitement c’est trop. Quand Louis dis que ‘Misère’ ils ont voté pour ce clown ca m’insulte. J’ai voté Dumont et je suis pas dans la misère, et j’en suis pas le représentant.

    Je n’ai pas le verbe façile, je n’écrit jamais dans les blog, ou à peine, alors mes propos sont possiblement décousus.

    Ce que je veux dire, c’est pas que Louis critique qui me fait suer, mais à le lire, je me suis senti insulté.

    J’aime bien Charest, je regarde son émission le vendredi soir à Télétoon, et il me fait bien rire, et j’ai rien comtre ceux qui ont voté pour lui.

    J’ai pas envie de défendre plus « mon ami Dumont », j’ai pas les arguments, nis la connaissance qu’il me faudrait pour planter chacun de vos arguments un à un. J’ai n’ai pas non plus envie. Je suis quelqu’un du peuple, qui ne passe pas ces journées à décortiquer tout ce qui se passe à gauche à droite. Je vous lis, afin d’avoir une meilleur opignon, car vous en faîte un bon résumé, et grâce à vos écrits, je peux avoir une opignon intelligente sans avoir à passer mes journées à lire partout tout ce qui c’écris. (n’est-ce pas non plus une partie de la mission d’un journaliste?).

    Mais je pête les plombs quand ca sens le vomi. Avoue qu’il s’en est donnée à qui mieux mieux dans le salissage. Je veux croire qu’il ne l’aime pas, mais c’est pas une raison pour laisser ses émotions transparaître ainsi dans ses écrits.

    Enfin, Mille pardons d’avoir brassé votre soupe, je vous lis quand même à tous les jours, et je vous trouve presque toujours interressant !

    fury, qui n’a toujours pas de rancune.. :o)
    et qui rit!

  13. Parlez-vous de la capsule « Le p’tit $/%?$? »$! » de Télétoon?

    En ce qui concerne le salissage, plusieurs partisans adéquistes disciples de Haine FM à Québec n’ont aucune leçon à nous donner!

Comments are closed.