Les raccourcis de Lagacé

Patrick Lagacé remet ça ce matin:

Tiens, tiens, Bernard Landry égratigne le projet de loi de Pauline Marois sur la citoyenneté à deux vitesses.

Alors je me demande, là, comme ça, tout bouleversé, pensif, quelques trucs…

Bernard Landry est-il un colonisé ?

Bernard Landry est-il une marionnette à la solde des intérêts fédéralistes ?

Bernard Landry couche-t-il avec André Pratte ?

Ce que Lagacé ne dit pas, c’est que la principale critique de Landry concerne surtout les Canadiens hors-Québec qui viennent s’établir au Québec. Bref, il veut simplement modifier le projet de loi pour inclure ceux-ci. C’est tout.

On est loin, très loin d’une remise en question totale du projet.

De toute façon, je me demande ce que Lagacé pourrait y trouver de constructif de toute façon. Je lui ai écrit pour lui demander pourquoi il s’acharnait sur un projet aussi important pour l’identité québécoise, peut-être plus important encore que la loi 101, et il m’a répondu que « c’est un projet de merde ».

Et bien, peut-être devrions-nous échanger de travail pour une journée. Moi j’enverrai des tas de billets rapides et faciles toute la journée sur Cyberpresse, et lui ira travailler à Ville Saint-Laurent avec 50% des gens qui ne parlent pas français, même après des années ici. Peut-être que ça lui montrera l’urgence de la situation. Peut-être que d’être une minorité dans son propre pays, comme je le suis, lui ouvrira les yeux sur l’urgence de la situation.

Lagacé m’a répondu que la fin ne justifie pas les moyens. Et je lui ai répondu qu’on ne torturera pas ces gens, on va juste leur faire passer un test pour vérifier leurs connaissances et leur désir d’intégration à la communauté!

Je ne me souviens plus qui a dit qu’on va toujours trop loin pour ceux qui ne font nulle part. Et bien, pendant que Lagacé fait du sur-place et calomnie un projet hyper-motivant et intégrateur pour la culture québécoise, permettant d’espérer une meilleure compréhension de notre culture de la part des immigrants, le reste du Québec continue d’avancer.

Et plus nous distancerons des Lagacé, Pratte, Roy ou Dubuc (ou d’autres chroniqueurs de Gesca inc.), plus ceux-ci tenteront d’utiliser des raccourcis pour nous rejoindre. Mais ça ne marchera pas; ils sont déjà trop loin derrière.

Publicités

26 Réponses

  1. Louis, le problème, c’est que la proposition de Marois est illégale et anti-constitutionnelle dans le contexte actuel. Alors le projet de Marois va mourir au feuilleton.

    Il faut donc se séparer pour se sortir du joug imposé par la Constitution Canadienne.

  2. La loi 101 est à la base anticonstitutionnelle…

  3. Renart, tu as tout à fait raison. Tu comprends pourquoi la loi 101 meurt tel une peau de chagrin.

    En ce qui concerne Lagaçant, je me permets de paraphraser Pierre Falardeau: « Le but d’un arriviste, c’est d’arriver. Ben Lagacé est arrivé! »

    Et je me permets aussi de paraphraser Dany « l’auteur surévalué parce qu’il est noir » Laferrière: « Patrick Lagacé vit intellectuellement au-dessus de ses moyens. Il dépense plus qu’il ne possède. Et je crois qu’un jour, il y aura faillite et que l’huissier frappera à sa porte. »

    Note 1: Dans sa forme originale, le propos de Falardeau concernait Jean-Daniel Doublefond, veuf de Michaëlle « la morte-vivante » Jean depuis plus de deux ans. En ce qui concerne l’affirmation de Dany « l’auteur surévalué parce qu’il est noir » Laferrière, il concernait un billet concernant le décès monarchique de Michaëlle « la morte-vivante » Jean écrit par Richard « le faux polémiste de gouttière » Martineau, un autre membre de la Société d’Admiration Mutuelle des Francs-Échoueurs, au même titre que Benoît « seul son nom est original » Dutrizac et Patrick Lagaçant.

    Note 2: Malgré tout, j’étais d’accord avec Martineau concernant ce fameux billet sur Michaëlle « la morte-vivante » Jean:

    http://www.voir.ca/actualite/ondesdechoc.aspx?iIDArticle=37634

    Mais c’est vrai qu’en général, Richard « le faux polémiste de gouttière » Martineau vit intellectuellement au dessus de ses moyens, tout comme ses comparses de la Société d’Admiration Mutuelle des Francs-Échoueurs!

    Mais quelquefois, il peut avoir raison!

  4. Une plainte a été portée contre le Monsieur au Conseil de Presse :

    http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2007/19/c6242.html

  5. il n’y a rien « d’intégrateur » dans ce projet loufoque qui ne vise qu’a diminuer les droits des minorités.
    Ca me rapelle une certaine commission (Bélanger-Campeau) d’avant le référendum de 1995, ou un séparatiste disait que seul les « vrais québécois » devraient avoir le droit de vote. Encore une fois, créer deux niveaux de citoyens.

    La seule autre place dans le monde ou ils ont créé des citoyens de 2e classe, ce sont les allemands contre les juifs…. C’est d’ailleurs pour ca maintenant que les pays se donnet des chartes afin d’empêcher des lois qui briments les minorités. C’est pour ca que ce projet de loi est anticonstitutionnel.

  6. Les droits et les libertés garantis par la Charte le sont «dans des limites qui soient « raisonnables » et dont la justification puisse se démontrer dans le cadre d’une société libre et démocratique.» Elle garantit les libertés fondamentales de pensée, de croyance, d’opinion et d’expression. Néanmoins, les lois « interdisant la publication de propagande haineuse » contre des groupes ethniques, raciaux ou religieux identifiables ont été maintenues.

    « Ceci constitue une restriction de la liberté d’expression. »
    Mais d’aucuns soutiennent qu’une telle interdiction est justifiée afin de protéger l’intégrité et le droit à l’égalité des membres du groupe visé. De même, le droit de ne pas fournir de témoignage incriminant ne donne pas à un particulier celui de « refuser » de se soumettre à l’alcootest.

    En dépit de ses limites, la Charte a eu une influence profonde sur la façon des Canadiens de percevoir la loi et la politique. De plus en plus, nous attendons des « tribunaux », et non de nos politiciens, qu’ils tranchent dans les domaines controversés. Cependant, les tribunaux ne sont pas plus aptes que les politiciens à résoudre les questions d’ordre moral : bien que la « Cour suprême » ait décidé que toutes les femmes ont droit, dans certaines circonstances, à l’avortement sans danger, la « légalité » de l’avortement continue d’être amèrement « controversée. »

  7. Je comprends que Patrick Lagacé a comme maître à penser Richard Martineau et qu’il fut engagé par gesca pour faire partie de la relève des anti-québécois tels Pratte, Dubuc et als mais je trouve que l’on accorde trop d’importance à un taré intellectuel.
    Il y a des limites à ne pas passer. Un ti-coune c’est un ti-coune et son prénom est Patrick.

  8. Fautes d’avoir de temps aujourd’hui pour écrire sur le cheminement politique de ce « journaliste », je me suis tout de même permis une petite fantaisie sur mon blogue.

    http://radicarl.net/causes-politiques-et-spins-blogospheriques/

    Encore bravo Louis de maintenir ce rythme… à mes yeux, le journaliste c’est toi… et surtout pas les putains de Gesca.

  9. La seule autre place dans le monde ou ils ont créé des citoyens de 2e classe, ce sont les allemands contre les juifs.

    Encore les clichés fédéraleux! Maintenant, les séparatistes sont des nazis! Donc, d’après vous, les américains le sont aussi, car ils osent exiger la connaissance de l’anglais! Vous faites donc preuve d’anti-américanisme primaire, Monsieur Rioux!

    Mais je vais supposer pour un instant que vous ayez raison et que les séparatistes forment une tyrannie au Québec qui créent des citoyens de seconde classe. La seule place au monde, c’est le Québec? Oh que non! Voici plein d’exemples de création de citoyens de seconde classe qui se sont produites ailleurs dans le monde.

    1) Le système de castes en Inde.
    2) Les femmes et les enfants dans toutes les nations contrôlées par une religion.
    3) Les jeunes filles en Chine.
    4) Les noirs aux États-Unis et en Afrique du Sud.
    5) Les musulmans aux États-Unis et en Israël.
    6) Les juifs en Palestine.
    7) Les pauvres aux États-Unis.
    8- Les consommateurs adultes de drogue, de prostitution adulte et de pornographie adulte aux États-Unis.
    9) Les monogames dans l’Utah et les polygames dans les reste des États-Unis.
    10) Le fémi-fascisme scandinave.
    11) Les amérindiens au Canada et aux États-Unis et les aborigènes dans les autres nations.
    12) Les journalistes dans les dictatures de tout acabit.
    13) Les homosexuels en Russie.

    Et le dernier et non le moindre:

    14) Les francophones au Canada.

    D’accord, le projet de Marois est critiquable, irréalisable et anti-constitutionnel mais de grâce, trouvez des arguments sérieux et basés sur des faits!

  10. Michel, je trouve effectivement que l’on accorde trop d’importance à la Société d’Admiration Mutuelle des Francs-Échoueurs mais ces gens-là vivent intellectuellement au dessus de leurs moyens et il est temps que des gens comme Louis fassent savoir aux gens ce qui se cache derrière ces faux polémistes de gouttière.

  11. Et j’offre mes excuses les plus sincères aux gouttières pour les avoir insultées avec véhémence!

    J’ai été trop méchant envers vous, mes chers amis gouttières. Pardonnez-moi!

  12. Lagacé est de moins en moins un journaliste et de plus en plus une vedette.

    Il ne mérite pas toute cette attention.

    Pour lui retourner la pareille: « merde ».

    gs

  13. Effectivement, je décroche de lui aussi.

    J’aimais bien Martineau et lui, aux Francs-Tireurs. Mais ils doivent pondre des billets à chaque jour, ce qui les force à prendre position sur tout et sur rien, et surtout n’importe comment. Martineau lui, en plus, a une chronique quotidienne! À un moment donné, l’instantanéité des réactions à l’actualité affecte la qualité de leurs réflexions.

  14. Pauvre Lagacé, un blogue et une émission c’est trop pour lui. Un peu comme Martin dit, ca va trop vite, il n’a plus de temps pour réfléchir. À moins que son dîner avec Dumont lui ait lavé le cerveau ?! Il me semble qu’il était tellement plus pertinent il n’y a pas si longtemps …

  15. Wow vous me surprenez. 90% du temps c’est moi le radical qui fait face aux modérés. Mais cette fois-ci, je suis un peu plus modéré.

    Bref, je dénonce ce que fait Lagacé cette fois-ci, et je n’aime pas la façon dont il s’aligne systématiquement sur ce que font Pratte et cie., mais je crois qu’au fond de lui c’est une bonne personne. Je lui ai parlé par courriel à quelques reprises et il a été très correct avec moi.

    Ceci dit, il reste que même une bonne personne peut faire des erreurs. Je l’ai invité à me suivre pour un petit tour dans Ville Saint-Laurent; on pourrait aller voir comment se porte le français dans le quartier le plus multi-ethnique de Montréal. J’attends de voir la suite…

    Je n’ai rien contre l’individu, qui peut parfois être un peu naïf et avoir peur de prendre des positions radicales, mais je crois que dans l’histoire du projet Marois il se plante royalement.

    Merci de vos commentaires! 🙂

  16. Je lis Monsieur Lagacé de moins en moins. Il lui faut un changement de climat!

    Et je remets sérieusement en question la lecture de Cyberpresse: comment peuvent-ils ne pas rapporter les excuses de certains membres du congrès américain pour leur (ÉU) bévue face à Maher Arar?

    @Louis Tu dois avoir la langue douce… il ne m’a jamais répondu 🙂

  17. Et le dernier et non le moindre:
    14) Les francophones au Canada.

    Celle la c’est la meilleure! Comment expliques-tu que depuis 20 ans, c’est presque toujours un premier ministre qui venait du Québec qui dirige le Canada ?

  18. Monsieur Rioux, un Premier Ministre venant du Québec : pour mieux les écraser.
    Trudeau le premier pour mettre le Québec à sa place, l’intermède Mulroney, puis le fameux fumant Jean Chrétien qui ne sera jamais suivit, espérons-le par le pire de tous Stéphane Dion.

  19. Incroyable comment M. Rioux ressort presque intégralement toutes les lignes des fédéralistes les plus convaincus! Il n’y a rien à faire: il doit être né chez les Rouges et n’avoir même jamais envisagé une seconde appuyer la souveraineté.

  20. @Antipollution

    Il faut préciser une chose: les premiers ministres francophones libéraux fédéraux ont été les meilleurs pour asservir le Québec. Laurier, Saint-Laurent, Trudeau, Chrétien, Martin, tous des sales mercentaires corrompus au service du ROC contre le Québec. Stéphane Dion est une autre salopard de ce genre et Justin Trudeau suivra. Méfiez-vous!

    Par contre, Mulroney a été le premier ministre canadien le plus respectueux du Québec de l’histoire. Il faut lui reconnaître au moins cela. Au moins, il a sérieusement essayé de renouveler le fédéralisme. Je comprends très bien les souverainistes, dont mon propre père, d’avoir voté pour lui à l’époque et j’aurais fait la même chose à l’époque.

    En fait, je voterais pour les Conservateurs si le Bloc n’existait pas, car contrairement à la plupart des séparatistes qui fréquentent ce blogue, je sais très bien que l’ennemi principal est le Parti Libéral du Canada et non pas les Conservateurs. Et foutez-moi la paix avec les Verts et surtout le NPD, celui-ci étant encore plus centralisateur que le PLC!

    À l’exception de Borden, qui a imposé la conscription contre le Québec pour une guerre complètement inutile, et de MacKenzie King qui était francophobe et anti-sémite, les autres premiers ministres anglophones, surtout les Conservateurs ont été beaucoup plus respectueux du Québec que les mercenaires francophones du PLC.

    Par exemple, Harper, Clark, Pearson et Turner étaient certainement plus respectueux du Québec que ne l’étaient ces sales mercenaires francophones du PLC.

  21. @ M. Rioux:
    «Celle la c’est la meilleure! Comment expliques-tu que depuis 20 ans, c’est presque toujours un premier ministre qui venait du Québec qui dirige le Canada ?»

    On appelle ça des parvenus, arriviste sans scrupule et au fond, des traitres.

    Lisez ce livre fabuleux de Stéphane Kelly:

    La Petite Loterie: comment la couronne a obtenu la collaboration du Canada Français après 1837.

    Édition Boréal

  22. C’est si facile de dire que tous les politiciens qui ne font pas ton affaires sont des traitres, des corrompus, des gros caves.

    Quel argumentstion!

    Je peut tous aussi bien dire que Parizeau et un gros cave ivrogne, que Boisclair est une grande folle et que Marois est une riche ecervellée raciste dont le SEUL but est de devenir la 1ere femme 1ere minitre au Québec.

  23. Christian: « Marois est une riche ecervellée raciste dont le SEUL but est de devenir la 1ere femme 1ere minitre au Québec. »

    Elle t’a fait des révélations en privé?

  24. Elle t’a fait des révélations en privé?

    Si t’as pas encore compris ça, c’est que tu es avaeugle.

  25. Incroyable comment M. Rioux ressort presque intégralement toutes les lignes des fédéralistes les plus convaincus! Il n’y a rien à faire: il doit être né chez les Rouges et n’avoir même jamais envisagé une seconde appuyer la souveraineté.

    Je n’ai pas besoin d’emprunter les pensées des autres, je sui capable de penser tout seul.

    Et oui quand j’était jeune et inconscient, je me suis posé des questions sur la séparation, mais quand on vieilli, il y a quelque chose qui s’apelle la sagesse qui survient, et la tout devient clair, et on s’appercoit que ce projet n’a aucun sens, parce qu’il est poussé majoritairement par des extrémistes anglophobes, et on ne peut pas fonder un pays sur la peur ou la haine des autres.

  26. J’aimais bien Martineau et Lagacé moi aussi mais ils commencent vraiment à me taper sur les nerfs avec leur habitude de frapper d’un côté un jour puis de l’autre un autre jour. Contre la guerre mais contre le pacifisme, contre le négationisme environemental mais contre l’environementalisme, contre le nationalisme civique mais contre le culturel (ou identitaire), contre la gauche mais contre la droite, etc… Mais le pire c’est qu’ils sont aussi contre la modération! Ça ne fait aucun bon sens et c’est certainement dût au fait qu’ils doivent maintenant trop chroniquer par rapport à avant comme l’avançais un des commentaires. Peut-être un peu aussi car leurs têtes commencent à enfler.

    J’ai vu Lagacé à l’INM et je l’ai trouvé un peu condescendant. Il avait aussi la mauvaise habitude de bien des chroniqueurs d’être habitué de critiquer et questionner mais de ne pas aimer qu’on le fasse envers lui. Il n’y a pas plus langue de bois qu’un chroniqueur qui se fait poser une question qui le met mal à l’aise…

Comments are closed.