Les gentils « Zamaricains »

Voici un graphique des dépenses militaires globales de 2005.

Les États-Unis, qui constituent à peine 5% de la population mondiale, dépensaient, en 2005, près de 43% de toutes les ressources sur la planète consacrées à la guere. Et ces chiffres ont encore augmenté au cours des deux dernières années..

Un empire militariste, vous dîtes?

Publicités

9 Réponses

  1. Voyons donc Louis, c’est épouvantaaaaaable! Tu fais preuve d’anti-américanisme primaire! Tu es donc un con et la discussion est terminée!

  2. Dans un sens c’est encourageant (j’ironise), car les dépenses des États-Unis comptaient pour plus de 50% du total mondial en 2002. Mais est-ce que c’est parce que les États-Unis dépensent moins en 2007, ou bien parce que certains pays (Chine, Russie, Inde, Japon) dépensent plus?

    Ce qui est étonnant dans ce graphique, c’est que certains pays très puissants militairement n’aient pas un poids plus grand, par exemple la France et Israël, qui ont des armées parmi les mieux équipées au monde.

    Je suis quand même sceptique quant au poids réel des armées russes ou chinoises, en particulier parce que du côté russe, l’armée paie ses équipements à des prix très bas (car l’industrie militaire russe a des ententes spéciales); du côté chinois, l’industrie militaire fait partie de l’appareil de l’état, ce qui rend ce genre d’évaluation assez difficile.

    Qu’en pensez-vous?

  3. C’est un point intéressant que tu amènes, mais je crois que l’importance de ce graphique ne tient pas tant à la quantité d’armes obtenues pour une somme donnée (difficile à nier que les États-Unis paient leurs armes « trop » chères) mais plutôt le poids que l’armée fait peser sur l’économie et la société en tant que tel.

    Un autre graphique qui démontre ce point:

    Quand même incroyable quand on y pense, non?

  4. Est-ce ton dernier graphique inclut aussi les dépenses municipales et des états ou bien ce graphique n’inclut que les dépenses strictement fédérales?

    Le « Interest on Non-Military Share of Federal Debt » est intéressant mais j’aimerais aussi connaître la contre-partie militaire de ces intérêts!

  5. À moins que cette contre-partie fasse déjà partie des dépenses militaires!

  6. Y l’ont-tu l’affaire, les z’amaricains? Think big!

    Think biiiiiiiiig!

    (Elvis Gratton)

  7. C’est particulier de voir quelque chose là-dedans… La présence du JAPON parmi les plus grands investisseurs en armement. N’ont-ils pas signé un traité à la fin de la 2e GGM qui les empêchait, comme l’Allemagne, de posséder une armée significative autrement que défensive? Il est vrai que les Japonais se sont armés pour la guerre en Irak, mais ils se sont remis à dépenser, on dirait.

  8. Ce n’est pas en italique ici.

  9. @Manx: Le Japon finance lui-même dans une très grande partie la présence de troupes américaines à Okinawa, par exemple. Dans les faits, il faudrait probablement prendre 50% du budget militaire du Japon et l’additionner à celui des États-Unis.

Comments are closed.