Histoire de ponts

L’effondrement du pont de la 35W à Minneapolis, au Minnesota, vient lancer un sérieux rappel à l’ordre aux éditorialistes qui affirmaient presque, au lendemain de l’effondrement du viaduc de la Concorde, que c’était le modèle québécois qui venait de s’écrouler sous nos yeux.

L’effondrement du viaduc de la Concorde, samedi à Laval, a suscité de l’émoi et de l’inquiétude. Il a également provoqué chez bien des Québécois un profond sentiment de gêne, parce que cet accident a un côté tiers-mondiste dont nous n’avons pas à être fiers.

Alain Dubuc, La Presse (Power Corporation), 4 octobre 2006

Évidemment, personne n’est fier quand une infrastructure s’effondre. Mais le type d’arguments invoqués par de nombreuses personnalités de droite était le suivant: les infrastructures sont pourries PARCE QUE le modèle québécois n’est pas fiable et il faudrait confier au privé la gestion de ces infrastructures.

Sauf que… Les États-Unis sont un des pays où les infrastructures de transport sont parmi les plus privées des pays de l’OCDE. Ainsi donc, au royaume de la libre entreprise et de la privatisation, même là ça peut s’effondrer. Ce sont donc des choses qui arrivent, indépendamment des pays ou des façons de gérer les ponts ou les viaducs.

Au Québec, le dernier effondrement majeur a eut lieu le 31 janvier 1951, quand le pont Duplessis, à Trois-Rivières, s’est effondré. Ça, c’était avant la Révolution tranquille. Et si on avait eu des éditorialistes aussi pourris que Alain Dubuc, André Pratte, Mario Roy et compagnie, on aurait probablement eu droit aux mêmes larmoiements opportunistes.

En somme, il faut faire la différence entre l’événement et l’interprétation de celui-ci. Si l’événement est imperturbable, clair et précis dans les mémoires (le pont s’est effondré) c’est la mémoire de l’interprétation qui demeure (le pont s’est effondré PARCE QUE…). Et cette interprétation, c’est une page vierge où s’écrivent les fantaisies d’idéologues cherchant à donner un noble sens là où il n’y a peut-être qu’une simple erreur humaine d’évaluation…

Publicités

6 Réponses

  1. Voilà un billet avec lequel je suis plutôt d’accord 🙂

    Je ne crois pas qu’il y ait lieu en effet de croire que c’est le mode de gestion (privé ou public) qui peut être à l’origine de la catastrophe du viaduc de la Concorde.

    En fait, l’impression que me donne les audiences de la Commission Johnson, c’est qu’il avait de toute évidence un problème au départ avec le design même du viaduc (que les experts appellent viaduc à « dalle épaisse » si j’ai bien compris…). Il semble aussi que l’entrepreneur a mal placé les barres d’acier à l’époque. Et finalement, le Ministère a peut-être été un peu négligent sur les inspections et les réfections préventives, par manque de ressources (les ogres de la Santé et de l’Éducation bouffent l’essentiel et le service de la dette accapare le 3ème rang, ce qui ne laisse que très peu dans les coffres des autres ministères).

    Je ne crois pas que dans ce cas précis une gestion par le privée aurait fait une grosse différence, quoique qu’avec une firme privée on peut inclure des clauses plus contraignantes au niveau des réfections et des inspections obligatoires, alors que le gouvernement lui ajuste les normes selon son bon vouloir et selon ses moyens.

    Une firme privée sera en général plus efficace que le gouvernement (moins de bureaucratie tâtillone, pas de syndicat pour compliquer les relations de travail), mais si les normes sont très contraignantes, elle devra charger quand même plus cher pour ne pas perdre de l’argent avec le contrat, et on revient ultimement à notre capacité collective de payer.

    Donc en effet, utiliser l’incident de la Concorde pour dire qu’il faut privatiser le Ministère des Transports mur-à-mur n’est pas une réponse brillante.

    Par contre, il faut pas verser dans l’autre extrême et commencer à se servir de l’exemple du pont de Minnesota pour affirmer que la gestion privée ne vaut rien et qu’il faut rester public à tout prix.

    Il faut considérer tous les angles de la question, évaluer les différentes options et choisir les endroits et les responsabilités qui pourraient être assumés plus efficacement et plus économiquement par le privé.

  2. Le dette n’accapare pas le troisième rang mais bien le premier.

    Il y avait un article ici sur l’argent. Soyons donc logiques. Les impôts servent à payer les dettes et les INTÉRÊTS non seulement de la dette mais de l’argent nouveau que le Canada achète à des banques privées.

    Si nous étions bien dirigés, ce système serait démoli et remplacé par la création d’argent sans intérêt puisque comme un bon père ne prête pas à son fils avec intérêt notre pays n’a pas à nous charger des intérêts non plus.

    Le fait que des étudiants doivent près de 2 milliards au gouvernement fédéral et que la majorité de ce montant est composé d’intérêts cumulatifs est une honte. Shylock n’aurait pas fait mieux !

    L’argent pour les infrastructures payent d’abord les intérêts aux banques. Pour les infrastructures, faudra encore emprunter.

  3. En plus, en 2003, La Société américaine des ingénieurs du Génie civil avait dit que 27% des ponts présentaient une faiblesse structurelle ou étaient dépassés à cause des nouvelles méthodes de construction.

  4. @ decembre

    Hugo M. a raison, le service de la dette n’accapare pas le premier rang, comme vous le dites, mais bien le 3e. De plus, le ration dette totale/PIB est en baisse depuis quelques années: 41.1% en 2007-2008 vs 52.2% en 1997-1998. C’est ce qui fait que la dette est moins difficile à supporter.

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/budget/qc2007/faitsSaillants.shtml

    http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2006-2007/fr/pdf/PlanBudgetaire.pdf

  5. regardez ces deux clips du McLaughlin Group. Je suis contre le « modèle québécois » mais ceux qui le critique en invoquant les États-Unis ne semblent pas savoir que beaucoup d’américains critiquent leurs infrastructures et les gaspillages d’argent et ne se considèrent pas comme un modèle.

    1ere partie

    2e

  6. Ça sent la démagogie…

Comments are closed.