Dix30: face à face avec l’incohérence

Le Quartier Dix30, c’est un méga-centre d’achat situé au coin des autoroutes 30 et 10 sur la rive-sud de Montréal. Méga, le mot est faible: c’est titanesque. Le royaume de la bagnole et des boutiques. Son ouverture

est-elle une bonne nouvelle pour la région? Pas si sûr…

En effet, de plus en plus de commerçants locaux commencent à voir leur chiffre d’affaires diminuer. C’est bien simple, rien ne se perd, rien ne se crée: au lieu de magasiner près de la maison sur le boulevard Taschereau ou sur la rue principale, les gens prennent leur voiture et vont dépenser leur argent dans ce méga-complexe.

Résultat? Pas de création d’emplois (puisque l’argent disponible pour des achats n’a pas augmenté) mais plutôt un transfert d’emplois du centre des villes et villages avoisinants vers le « quartier » Dix30. Bref, au lieu de pouvoir travailler dans la collectivité, près de la maison, pour de petites entreprises à une hauteur un peu plus humaine, les emplois se ramassent loin du lieu de résidence, dans des conditions précaires, pour de giga-corporations.

Et on appelle cela le progrès!

Pourtant, cela nous permet encore une fois de faire face à l’incohérence du discours d’une certaine droite qui valorise ce genre de commerces en oubliant que ceux-ci ne font que réorganiser différemment la somme d’argent déjà disponible pour des achats dans la région. Ça n’apporte rien de positif à la population du coin.

Ainsi, à quoi sert-il d’avoir pleins de commerces entre deux autoroutes dans un champ qui autrefois produisant de la nourriture (une denrée autrement plus importante) alors qu’au même moment les commerces se vident et que les rues commerciales centrales ressemblent de plus en plus à des territoires dévastées, entraînant la valeur des quartiers à proximité vers le bas? Et puis, le citoyen lambda est-il vraiment avantagé s’il doit maintenant prendre sa voiture pour tous ses achats, lui qui ne s’intéresse plus à d’anciennes artères commerciales devenues miteuses et où la pauvreté et la violence ont inexorablement remplacé la vie communale d’antan?

Le Dix30, ce n’est pas 500 millions d’investissement. C’est 500 millions $ de gaspillage. Gaspillage de terres agricoles, gaspillage de force productive et accaparation de ressources qui auraient pu être beaucoup plus utiles ailleurs.

Et c’est nous, c’est notre argent qui a servi à financer ce monstre, puisque c’est bien nous qui payons trop cher pour tous ces produits qui servent à engraisser des compagnies qui se servent d’une partie de leurs profits pour détruire nos communautés locales, au grand détriment des populations concernées.

C’est l’incohérence d’un système dont nous sommes à la fois participants consentants et victimes innocentes.

Publicités

30 Réponses

  1. Je n’ai pas encore pris le temps de magasiner dans le quartier Dix30. Je ne sais pas quoi en penser y j’y vois beaucoup de négatifs. Toutefois, je suis en désaccord avec l’argument de l’auto. 99 % des gens prenaient déjà leur voiture pour se rendre au Rona ou au Wal-Mart du boul. Taschereau. Je ne vois donc pas une grande différence entre prendre son auto pour se rendre sur le boul. Taschereau ou pour se rendre 3-4 minutes plus loin.

  2. Ce billet semble être une apologie de la petitesse. Plus c’est petit, mieux c’est.

    On attend évidemment le billet qui prônera une réduction de l’État à « une hauteur plus humaine ». Mais il ne viendra jamais.

    Prôner une valorisation des petits commerces peut sembler une cause valable, mais il s’agit en fait d’un refus de voir la réalité en face.

    Les Québécois, qui s’insurgent presque quotidiennement contre le géant Wal-Mart, y magasinent plus que jamais. Pourquoi? Parce que c’est moins cher (évidemment, moi, je n’y vais jamais, je laisses ça aux altermondialistes et loco locass de ce monde, et j’encourage les commerces d’ici). Je n’y suis allé qu’une fois, et les gens que j’ai vu là n’étaient certainement pas membres de la droite religieuse néo-conservatrice québécoise.

    Vous voulez vraiment que ce genre de méga-centres cesse de proliférer? Cessez d’y aller! C’est tellement simple. Les petits commercants veulent survivre? Qu’ils cessent de nous vendre des tartes aux pommes à 10$, et nous cesserons de les acheter chez Cosco!

    Le marché, c’est tellement plus simple que vos rêveries.

    Mais voilà, vous ne résisterez pas. Vous y traînerez, comme tous les autres, un beau samedi de septembre, à la recherche de ce cadeau, de ce fromage, de ce jeu vidéo. Comme tous les autres qui ont répondu « oui, présent » lorsque l’étude de marché pour ce centre a été effectuée.

  3. Personnellement, j’abhorre ce genre de complexe commercial que je trouve passablement régressif. Quand j’étais enfant, il existait plein de mails à ciel ouvert qui se sont recouverts pour attirer la clientèle en hiver. Eh bien voilà qu’on réinvente le style en plus en s’assurant qu’il faut déplacer son auto quand on passe d’un magasin à l’autre. Totalement ridicule!

    Ne comptez pas sur moi pour faire mon magasinage de Noël là…

  4. > Ça n’apporte rien de positif à la population du coin.

    C’est vraiment refuser de voir la réalité en face que de sortir ce genre d’argument. Le positif est évident : bon nombre de ces magasins sont moins chers que les petits magasins donc on en a plus pour son argent. C’est bien entendu pratique (inutile de préciser les montants d’argents investis pour rendre les lieux pratiques et faciles d’accès). Enfin le choix est énorme : quoiqu’on cherche, on est à peu près certain de le trouver là. Bref, les raisons d’y aller sont nombreuses. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, c’est juste qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour comprendre pourquoi ça fonctionne. Accepter les raisons pour lesquelles ça fonctionne serait surement un premier pas pour trouver des alternatives…

  5. Billet qui encore une fois va exactement dans le sens de ma pensée.En effet quel gaspillage entraînant du « gaz pillage » que ce grand espace qui aurait tellement mieux servi à des dizaines de familles qui auraient pu y faire pousser des asperges,des courges et des tomates bio,entre autres…sans oublier le basilic!Non au lieu de cela on va bouder des espaces d’achats dont on a déjà payé le prix en coupant des milliers d’arbres pour faire place au béton aux vitrines et au gyproc afin d’aller s’enfoncer encore « davantage » et reproduire inlassablement les mêmes erreurs dans ce genre de cul-de-sac pour y vendre encore plus de bébelles en plastique,de kraft dinners,de bottes made in china et (comme j’aime la provocation) d’ordinateurs désuets en moins de deux fabriqués de matières dont on n’a aucune idée comment elles se recycleront(en tous cas moi je l’sais pas).

  6. Stephane Z.,

    ton point en faveur du prix moindre est à la limite de l’irresponsabilité morale.

    Le positif est évident : bon nombre de ces magasins sont moins chers que les petits magasins donc on en a plus pour son argent.

    Plus de bébelles pour plus de bonheur?

    Il me semble qu’aujourd’hui il faut valoriser la consommation responsable pour casser justement cette manie de toujours rechercher le prix moindre à tout prix (que seules les multinationales peuvent offrir, de toute façon, la plupart du temps). Donc, il faut que la population se responsabilise à tous les niveaux.

    Et, justement, il y a Jacques qui nous avoue encourager les commerces d’ici. Je ne peux qu’avouer en être ravi : si les membres de la droite religieuse néo-conservatrice québécoise boycottent Wal-Mart, j’applaudis bien fort, sans blague! Si un mouvement conservateur nous influence collectivement à revenir à une consommation plus locale, donc un amoindrissement du coût écologique dû au transport, j’appuierai cette contribution (sans toutefois m’afficher, comme un bolide de course de la série Nascar, aux couleurs du parti Conservateur… Hé hé!).

  7. Jacques touches un point, tant et aussi longtemps que tout le monde va y aller, ils vont exister.

    « C’est l’incohérence d’un système dont nous sommes à la fois participants consentants et victimes innocentes. »

    J’ai jamais vu personne rentrer chez quelqu’un et l’amener de force dans un méga centre commercial.

  8. @Frank:

    S’il y a quelque chose que j’ai observé chez Louis, c’est qu’il semble avoir une piètre opinion de la force de volonté et de l’intelligence du consommateur québécois moyen. Il n’a peut-être pas complètement tort, mais il ne doit pas déresponsabiliser les consommateurs non plus.

  9. Pourquoi défends-tu les commerces du boulevard Taschereau Louis? Est-ce que tu t’y es promené récemment?

    C’est une artère de gros commerces (Home Depot, Best Buy, Winners, Cinéma Guzzo, etc.). Je ne comprends pas pourquoi tu pleures la fermeture d’un gros magasin parce qu’un autre lui a volé sa place. Les petits commerces, je peux les compter sur les doigts d’une main, et comme a si bien dit Thierry, les gens qui magasinent sur ce boulevard le font en auto.

  10. je vous défi d’aller au quartier dix30 et trouver quelque chose de fait au Canada…….maisle monde s’en fout, moi les centres d’achats à ciel ouvert je trouve ça con, autant que les méga centres wall mart, on ce fait tellement bouffer par le mode de vie des américains et on accepte ça la gueule ben ouverte, pourtant on pourrais faire tellement mieux si les gens ce poserait un peu plus de questions au lieux de faire confiance aux grosses corporations…..

  11. Perso payer mon lecteur DVD et mon telephone sans fils 200 $ car ils sont made in japan ou aller au wal mart et les payer 30 $ parce qu’ils sont made in china le choix est pas difficile pour moi. Si ca ne fait pas votre affaire n’aller pas magasiner la c’est tout, c’est pas plus compliqué que ca….

  12. Philippe David,

    ton dernier commentaire se devrait d’être clarifié. Comment peux-tu en même temps dire que Louis a une « piètre opinion de la force de volonté et de l’intelligence du consommateur québécois moyen » et qu' »il ne doit pas déresponsabiliser les consommateurs non plus »…

    Le constat est que Wal-Mart et consorts font des affaires d’or ici et la responsabilisation des consommateurs ferait en sorte qu’ils en feraient des moins bonnes. Les entreprises d’ici pourraient refleurir et même des nouvelles pourraient réapparaitre. Et ça, en acceptant que collectivement on paye un tout petit peu plus cher de nos poches : sauf que « la madame » ne serait pas contente parce qu’elle est trop stupide pour se pourvoir de jumelles globalisantes qui lui feraient voir un futur meilleur au lieu de ses vieilles lunettes à courte vue qui lui font économiser quelques cennes aujourd’hui, là, maintenant.

  13. François,

    j’espère que tu ne te sens pas trop visé quand je parle de « la madame »…

    Hé hé!

  14. 1- A ce que je sache mon cher Renard, l’argent economisé en achetant au wal-mart c’est pas de l’argent que je brule…. je la reconsomme dans des restaurants et des sortis qui sont dans ma ville dans mon entourage… elle est pas envoyé dans le pays qui a produit le bien qui change pas grand chose a mes yeux que ce soit le Japon, la Chine ou Taiwan. Par contre, a produit égal je prends celui ici bien entendu ne me fait pas dire ce que je n’ai pas écrit

    2- Je suis étudiant, en appartment, qui à pas les moyens anyway de consommer en fou… si tu veux m’envoyer un cheque pour que j’aille dans les magasins qui vendent leur produit 3 fois plus cher jpeux te donner mon adresse ca va me faire plaisir

    3- Si on se met a boycotter tout ce qui vient pas du Québec, imagine si les autres se mettent à faire dememe…. Exemple Couche tard au Canada anglais et au usa, ou Bombardier…. Acheter de nos compagnies mais nous on veut pas des votres… belle mentalité
    En passant… juste dans cette mentalité la… Hillary qui prend une chanson de Celine Dion comme chanson theme… J’ai pas entendu de  »ce n’est pas une vraie américaine » comme j’ai peur que cela aurait fait ici….
    Ayez dont confiance en vous et cessez de voir petit….

  15. @ Renart

    Louis a tendance à déresponsabiliser le consommateur moyen. Comme s’il n’avait aucune intelligence et aucune volonté propre. Donc dans son optique, la popularité de complexes comme le Quartier 10/30 doit forcément être la faute des méchantes corporation don les messages subliminaux doivent forcer les consommateurs à s’y rendre comme des zombies. Si le Quartier 10/30 est populaire, c’est qu’il y a une demande.

  16. @Renard

    > ton point en faveur du prix moindre est à la limite de l’irresponsabilité morale.

    Et puis quoi encore ? Et quand c’est les soldes, tu n’y vas pas parce que c’est moins cher ? Un peu de sérieux.

    Par ailleurs mon message ne visait pas à glorifier le fait que c’est moins cher ; c’est juste un constat, un état de fait. Et franchement il va vous falloir une sacrée dose de rêve éveillé pour espérer détourner la majorité des gens de l’aspect financier. Si les gens y vont, c’est simplement qu’ils y trouvent leur compte. Et ce n’est pas uniquement pour s’acheter d’horribles bebelles, ça peut autant être pour se payer une assurance santé complémentaire.

    Personnellement, je préfère les commerces locaux simplement parce que je n’ai pas de voiture, parce que je vis en plein Montréal, etc. C’est mon choix de vie, je préfèrerai que plus de personnes voient les choses ainsi mais, de fait, ça ne marche pas pour tout le monde.

    (Et il n’en reste pas moins que ce n’est pas non plus en pointant du doigt les vilains chinois qu’on améliorera la situation, finalement eux aussi ont bien le droit à une vie « normale » selon nos critères.)

  17. (En passant, c’est Renart avec un « t »…)

    Après vos trois commentaires, j’en viens à la conclusion que le système économique qui veut s’installer mondialement va appauvrir le peuple juste assez pour qu’il n’ait pas le choix d’acheter les bébelles de ses entreprises à bas prix. Les plus riches pourront acheter les produits haut de gamme à prix fort auprès des autres entreprises.

    Avouez que c’est un bon plan!

  18. C’est hallucinant ce que le développement commercial provoque comme crise d’urticaire idéologique chez certaines personnes. Je suis assez abasourdi d’ailleurs que ce billet assimile « la droite » avec des centres d’achats miantenant. C’est n’importe quoi. La droite, c’est le respect des traditions et des façons de faire éprouvées du passé. De toute évidence, les commcerces modestes gérés par des familles sont pas mal plus conforme aux valeurs de la droite que des méga-centres d’achat anonymes ou la plèbe populaire peut s’adonner à la consommation de masse immorale et moderne…C’est rendu que certaines personnes de gauche assimilent la moindre affaire impliquant de près ou de loin de l’argent à la droite. Tout ce qui n’est pas correct selon eux émane, bien sûr, de la méchante « droite »…

    Je demeure tout près du DIX30, à Saint-Hubert près du boul. Grande-Allée. Je suis allé 4 ou 5 fois au DIX30 – d’ailleurs, je suis certain que plusieurs commentateurs n’y ont jamais encore mis les pieds…allez-y donc, vous pourrez commenter en connaissance de cause.

    C’est un concept intéressant, différent des centres d’achat intérieurs comme les Promenades Saint-Bruno, Place Versailles et autres. Mais ce n’est quand même pas la trouvaille du siècle non plus. En hiver, ca va être assez ordinaire. Je me vois mal pousser le petit dans sa poussette sur les trottoirs plein de gadoue pour passer d’un magasin à l’autre. Le DIX30 n’est pas une calamité qui va venir détruire les petits commerces familiaux de la Rive-Sud. Il va plutôt faire diminuer les ventes des Promenades St-Bruno, ou du Mail Champlain. C’est eux, ses concurrents. Pas le nettoyeur local sur la rue près de chez moi.

    C’est fou comment est-ce que les gens opposent grande surfaces commerciales vs. petits magasins et s’imaginent que les grandes surfaces commerciales gagnent toujours à coup sûr. Je sais pas pour vous, mais moi je fréquente les deux types de commerces et j’ai toujours fréquenté les deux: la logique implacable de la destruction systématique des petits commercants par les méga-centres est fausse pour moi. Pour des commodités de base disponibles un peu partout, je vais dans des grandes surfaces. C’est plus abordable et plus pratique. Mais si je cherche un produit particulier, ou le service avant-vente ou après-vente est important pour moi, je vais aller dans une boutique spécialisée plus petite. C’est normal, car la force des grandes surfaces n’est jamais le service ou les articles rares et particuliers. C’est l’avantage des petits commercants. Les petits commercants qui meurent, ce sont ceux qui n’ont pas compris cela et qui ne se trouvent pas une niche particulière.

    Ce qui m’agace aussi dans les critiques au sujet du DIX30, c’est ce ton moralisateur mesquin envers ceux qui utilisent un véhicule pour aller faire des courses (Ah les gros méchants pollueurs !) C’est bien joli le transport en commun ou la marche, mais j’irai certainement pas me planter au coin de la rue pour attendre l’autobus de la Rive-Sud pendant 15 minutes avec ma conjointe enceinte et le petit pour me faire trimballer dans un autobus paqueté de monde, et de revenir par le même autobus les bras chargés de paquets. Un véhicule automobile est un moyen de transport légitime et raisonnable dans de nombreuses circonstances. Un centre commercial accessible par véhicule n’est pas un pêché !

  19. @ Hugo M.

    Je suis déja allé au 10-30 et ce qui me dérenge le plus dans le concept des méga centres est le fait qu’on ne peut pratiquement pas se déplacer d’un magasin à l’autre sans déplacer son auto. C’est ça qui est polluant dans le concept. Personne ne te reproche d’y aller en auto d’ailleurs. En plus, comme toi, je ne me vois vraiment pas à magasier pour Noël avec la poussette dans la gadoue non-plus. C’est pourquoi ultimement les méga centres ne feront même pas si mal aux Mails couverts comme le Mail Champlain. La saison du temps des fêtes est souvent le pain et le beurre des commerçants. On ne peut durer très longtemps en commerce au détail sans affluence au temps des fêtes.

  20. @Renart:

    En réponse à ton commentaire:

    Et, justement, il y a Jacques qui nous avoue encourager les commerces d’ici. Je ne peux qu’avouer en être ravi : si les membres de la droite religieuse néo-conservatrice québécoise boycottent Wal-Mart, j’applaudis bien fort, sans blague! Si un mouvement conservateur nous influence collectivement à revenir à une consommation plus locale, donc un amoindrissement du coût écologique dû au transport, j’appuierai cette contribution (sans toutefois m’afficher, comme un bolide de course de la série Nascar, aux couleurs du parti Conservateur… Hé hé!).

    Je veux juste préciser que je suis ce genre de consommateur qui aime bien avoir une « relation » avec son marchand. La fidélité, ça rapporte aux deux partenaires.

    Par contre, faire ce que je fais, ça coûte plus cher et je comprends le Québécois moyen d’aller chez Wal-Mart, Cosco et cie. Aucune comparaison possible. Dans mon cas, j’ai le choix.

    De plus, il n’y a, pour moi, pas de commerce plus « équitable » que d’encourager les gens de sa communauté. Aller acheter des fruits et légumes au marché Jean-Talon (quand j’ai le temps), retourner aux mêmes restos régulièrement, etc…, voilà qui est beaucoup plus responsable et réaliste que de s’exciter devant le public et crier: « Vous devez boire du café équitable sinon vous êtes un assassin! »

    Moi, je ne bois que du Illy, c’est une merveille qui n’est pas équitable du tout.

  21. Ça problème est bien connu chez nous ici aux EU, spéciallement pour les petites grands villes, où dans le downtown on se trouve rien, mais au fond ou dans les banlieus tous les gens vont pour acheter à bas prix et grand choix. Mais, y’a des solutions qui ont été developpés pour re-attirer vers la centreville pour maganiser avec boutiques, restaurants, spectacles. Or, bien-sûr, Montréal manque rien à propos des divertissements.

  22. – et tout ceci alors même que l ‘on vient de passer au sommet de la courbe du pic pétrolier (PEAK OIL)
    – Que l ‘on se dirige vers le peak gas, le peak uranium , le peak Ore
    – et qu’il faut très rapidement cesser le système
    bagnole ( boulot-métro-dodo) et se fournir localement
    – alors que l ‘on prévoit la fin des banlieues
    ( confer la méga-merde des banlieues afro-maghrébo- parisiennes)
    ( surburbs , suburbia)

  23. Mesdames et messieurs bonsoir, pour ma part je crois que le client moyen veut vivre une expérience quand il dépense son argent, et le Quartier Dix30, mes amis, c la place, j’y travail depuis 8 mois. Je travail au Restaurant Cumulus et c impressionant. Anyway, vous perdez votre temps en n’en parlant en mal. Can’t stop the wave!!

  24. Finalement un centre d’achat qui a un peu d’esthétique! Le Dix30 avec ses aires ouvertes, son architecture moderne et classique donne enfin un peu de classe à Brossard. Les erreurs monumentales de cette ville ou il n’y a aucun centre-ville comme Longueuil ou St Lambert était connu surtout pour l’horreur esthétique du boul Taschereau avec ses multiples commerces construits sans planification. Bref, les commerces du boul Taschereau sont laids pour la pluspart et ne rehaussent en aucune façon la ville de Brossard. De plus pour y magasiner il fallait prendre sa voiture entre chaque commerce ce qui n’est pas le cas au Dix30.

  25. sylvainf écrit:
    juin 20th, 2007 at 1:20
    je vous défi d’aller au quartier dix30 et trouver quelque chose de fait au Canada……
    —————————————-
    HAHA !

    Brown’s chaussures à ouvert ses portes il y a très longtemps sur la rue ste-catherine à mtl..Il y en a qu’au Canada , nul part ailleurs.
    Et on y vend de « la canadienne », fait à mtl et du « Matt & Natt » fait aussi à mtl, les bourses Joanel et plus..

    Indigo aussi nous offre plusieurs bonne lectures d’auteurs québecois et de chez nous!

    Zibo vient d’ici aussi il y en a 3 au qc !

    Cineplex odeon vient de l’Ontario donc c’est Canadien !

    LE CUMULUS CEST EXELLENT ! et le service est parfait !

    Omer desserres qui a vu le jour dans les années 1908 à MONTREAL ouvrira en automne

    Et j’en passe !

    Oui les vêtements sont fait en Chine, bien souvent, mais regardez donc tout ce qui vient d’Italie !

    Et QUI vous oblige à acheter ce qui vient de Chine personne ! En quoi ça vous dérange si VOUS vous respectez vos propres valeurs?Moi j’respecte mon porte feuille d’étudiante.. Laissez vivres les autres !

    sérieusement, cessez de chialer pour rien..IL EST DEJA CONSTRUIT le dix30 TROP TARD.. et il reste 2 phases encore Donc le centre d’entrennement des CANADIENS.

    D’accord avec Denyse ! C’est beau et il n’y a pas de quêteux à tous les coins de rue et on magasine près de chez nous et Brossard avait besoin de se coup d’éclat.

    Avec, en plus, tout les spectacles qui auront lieux !!! 250 par an !WOW la scène locale sera remplis ! de bon succès QUÉBECOIS entre autres !

    Moi j’y travailles. c’est près de chez moi et je suis contente de pouvoir payez mes études avec ce concept nouveau qui m’empèches d’être stressée à dépenser le double de gaz pour traverser le pont, me trouver un parking à mtl et payez des amendes ridicules pour les maudites horaires de stationnement!

    Et de toute façon..si ce n’était pas du béton de centre d’achat qui était à cet emplacement, ca serait quoi???
    Du béton de parking pour des maison a 1,5 million à moitié vides avec 4 bmw dans l’entré…Hon!

    On ne dirige pas malheusement, et enfin je vois des obèses marcher un peu plus dans leur journée au lieux de se laisser transporter par des escaliers électriques des Promenades st-bruno. Et les enfants prennent des couleurs au soleil, se font maquiller par des clowns au lieu d’être ENCORE enfermés sous les néons..

    Mais ça…C’Est mon opinion..

  26. Philippe David écrit:
    juin 20th, 2007 at 5:56
    @ Hugo M.

    Je suis déja allé au 10-30 et ce qui me dérenge le plus dans le concept des méga centres est le fait qu’on ne peut pratiquement pas se déplacer d’un magasin à l’autre sans déplacer son auto.
    ————————————————

    Il y a le stationnement sous-terrain qui est immense. Utilisez le ! Il est à acces mutliple et il y a des escalier qui vous menes dans le coins que vous voulez. C’est un concept polluant pour les personnes qui ne veulent pas marcher un peu !

    Et c’est un concept d’été ! cet hiver vous irez au promenades avec vos poussettes ! J’appuis ça !

    Mais avant, moi l’hiver ne m’empèchait pas de magasiner sur ste-Catherine, st-Denis ! Je continuerai de le faire extérieur, mais sur la rive sud !enfin !

    Mais pour les enfants ça, je suis d’accord ! l’hiver c’est exigeant! (enlever les manteaux, remettre les manteaux + la slush! ouin..!ouff!ça fini plus!)

    L’hiver on faisait pas bcp de sous..C’est comme ça !

  27. Je crois qu’en bout du compte, c’est la population qui va décider de ce qui est le mieux pour elle. En effet, si les gens préfèrent aller sur le boulevard Tachereau ou ailleur qu’au Dix30, ils le feront. Le Dix30 mourra de lui-même. Cependant, si le Dix30 connait un succès populaire et que les autres commerces voit leur chiffre d’affaire diminuer, ce sera le choix de la population. Si on refuse le progrès, l’amélioration, sous prétexte que ce fameux progrès entrainera l’éfondrement de ce qui est déja en place, la société stagnera dans sa médiocrité.

    Alors, pour tous les rétrogrades, principalement l’auteur de ce blogue, je vous dis que, selon moi, la libre compétition force les gens à s’améliorer, à améliorer le service à la clientèle et qu’évidemment, les moins bons meurent à la fin, la population choisissant ce qu’elle préfère.

    C’est peut-être dur, mais c’est très bien ainsi 🙂

  28. Ah le béton, ah le progrès! Du bitume, du béton, des voitures, du cheap labor, ah le progrès! Des magasins au coin de deux autoroutes, quel progrès! Et si on dénonce, on est rétrograde!

    Vive le progrès!

  29. C’est en effet la population qui va décider au final, mais sérieusement, pensez-vous que les gens qui vont magasiner au 1030 allaient magasiner dans un autre genre de magasin avant?

    Les commercants qui sont les plus touchés par le 1030, c’est ceux de l’île de Montréal. Alors au contraire de ce que ce billet affirme, les gens ne prendront pas leurs méchantes voitures polluantes pour aller magasiner plus loin, mais moins loin. On a rapproché des gens leurs grands magasins préférés.

  30. Oui, mais que dire de ces belles terres dévastées?

Comments are closed.