L’erreur du débutant

C’est quoi une erreur de débutant? C’est une erreur qu’on ne fait qu’une fois, parce qu’on apprend, parce qu’on veut devenir meilleur, et ne plus faire de telles erreurs. C’est une erreur banale, un léger accrochage sur la route panoramique de l’apprentissage de la vie. Mais il y a des erreurs de débutant pires que d’autres.

Par exemple, cet article qui explique de quelle façon Vincent Lacroix aurait fait des « erreurs de débutant » dans sa façon de frauder les gens. Ok, d’accord, il a été stupide Lacroix; il a fait des retraits aux chiffres arrondis, faciles à repérer, et il s’est fait pincer. Mais ce qui me choque dans cette histoire, c’est le choix même de l’expression: on laisse entendre qu’il aurait dû faire « mieux » les choses.

Mais c’est quoi, faire « mieux »? Finalement, c’est utiliser tous les moyens comptables pour déjouer les agents du fisc, pour cacher son argent aux Bahamas ou ailleurs, pour voler l’argent du monde et de l’État sans se faire prendre. Bref, devenir un professionnel de la fraude, et non plus un simple débutant qui fait des « erreurs de débutant ».

Je ne sais pas pour vous, mais j’aimerais qu’on trouve un moyen d’attraper les vrais pros de la magouille et du vol qui fraudent à plus grande échelle encore. Pas juste pincer ceux qui font des erreurs de débutant. Il faudrait attraper les vrais corrompus, ceux qui se cachent derrière leurs médias, derrière leurs faiseurs d’images, derrière leurs dons de charité, derrière leurs hautes clôtures et leurs agents de sécurité.

Pincer ceux qui font rouler ce système. Aller jusqu’au coeur de la Matrice et changer les choses pour vrai.

Du vrai changement; pas juste une mascarade pour les nouvelles de fin de soirée.

Publicités

5 Réponses

  1. Louis,

    Que dire. Je suis entièrement d’accord avec ton article.

    Attends, je vérifie…

    Non, non, rien à redire, je suis d’accord avec ton article.

    Mais j’ajouterais toutes les fraudes, incluant les magouilleurs de type plus « bas étage » genre fraudeurs de cartes de crédit, fraudeurs du transport en commun et tout le bataclan.

    La fraude, en tout genre, c’est une plaie énorme.

    Je crois que la dénonciation reste le meilleur rempart contre ces fraudeurs. Parce que des enquêtes, c’est trop long et les pertes ne seront jamais récupérées à ce rythme.

    Bon, je vais aller me coucher. Demain, je serai peut-être guéri et cesserai d’être en accord avec toi 😉

  2. Que dire… Je suis ému! 😉

  3. Malheureusement, étant donné que pour pincer un criminel, les policier doivent souvent attendre qu’il commette une erreur, on sera toujours condamnés à attraper les plus stupides.

    Jacques St-Pierre est d’accord avec Louis? Pincez-moi quelqu’un! 😉 Il ne manquerait plus que le Bum Intello.

  4. J’avoue, l’expression « erreur de débutant » laisse à penser qu’il y en a tout pleins qui sont des pros et qui ne se font jamais pincer ceux-là… et qui courent encore.

    Prenez, il y a celui-ci… Daniel Roy président de Norsk Hydro qui a fermé cette entreprise il y a quelque temps…
    http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2006/10/20061024-103533.html

    et bien avant de faire son sale boulôt là bas, il étant président du laboratoire ou je travaille présentement (J’en tais le nom vous comprendrez), en seulement 2 ans, il a réussis à nous aculer à la faillite, réalisé plusieurs vagues de congédiment et s’est sauvé avec des primes faramineuses.

    Non seulement ça, mais après que le fondateur du laboratoire se soit porté acquéreur de l’entreprise par le syndic de faillite, ce même Daniel Roy, appuyé pas sa banque a renchérit sur l’offre question affin d’empêcher la vente… lui qui avait mis à peine deux ans à mettre à sac l’entreprise…
    Le patron présent du laboratoire a renoncer à des pousuites du à la complexité de l’affaire.

    pourquoi ? Je ne le saurai jamais vraiment mais toujours est-il que lorsque nous avons su qu’il avait été engagé par Norsk Hydro nous nous sommes tous dit, voilà on prend les paris, je vous gage que Norsk-Hydro vas fermer d’ici deux ans…
    Ce qui s’est produit…
    Et cette fois-ci, l’entreprise n’a pas été rachetté…

    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi ce genre de « PDG » en série qui mettent les compagnies faillites sont par la suite ré-engagé illico dans des plus grandes entreprises encore et sont considéré comme des « Maître redresseurs d’entreprise » ???

    Je me rapellerai toutjours de ce party de Noël ou je m’était ramassé à sa table à écouter ses histoires de soulades lorsqu’il était étudiants… de cette sensation d’être en façe du plus hypocrite fanfaron qui soit.

    La prison pour les corporate-bums SVP.

    Savez-vous quoi, aujourd’hui que le laboratoire a été repris par quelqu’un de compétent, il roule très bien, tout plein de gens on été réengagé, et la situation financière est plus solide que jamais…

  5. Pourquoi ce genre de type sont embauché de nouveau? Simple, ils sont bons dans ce qu’ils font. Faire semblant, être hypocrite, rire du monde, détruire, anéantir, etc. Maintenant qui bénéficie … Peut-être une riche famille de Montréal qui s’occupe de faillite… (syndic). Le truc est simple, on implente quelques pions dans la place, ils engagent la taupe-destructrice et sabote le travail des entrepreneurs, au détriment non seulement de ceux-ci mais de tous les employés qu’ils engagent, des autres entrepreneurs avec qui ils font affaires, et la localité, etc. Les riches sont plus riches, les pauvres sont plus pauvres.

Comments are closed.