Illumination

Regardez-le, ce Justin Trudeau. Il semble complètement illuminé, comme si le Saint-Esprit lui avait confié la mission de suivre les traces de son père et de se lancer en politique. Il a choisi un des comtés les plus multi-ethniques de Montréal et a fait campagne en allant chercher le vote de ceux qui sont arrivés au pays sous les années Pierre Elliot Trudeau et qui ont profité des excès de la charte depuis 1982.

Enatraîné vers le pouvoir par une presse royaliste anglophone désireuse de se trouver un nouveau sauveur pour mater le mouvement souverainiste, Justin Trudeau a réussi l’exploit de se faire élire dans Papineau pour l’investiture libérale sans proposer quoi que ce soit de cohérent.

« Je vais être un politicien du peuple ». « J’ai un rêve pour ce pays ». On se demande bien de quoi il parle. C’est bien beau se dire du peuple quand on serre des mains dans la rue, mais était-il bel et bien du peuple quand il jouait les petits princes lors de son mariage ou lors du décès de son père? Et son rêve pour ce pays, va-t-il seulement finir par élaborer concrètement en quoi il consiste?

Croit-il en une meilleure redistribution de la richesse? Est-il en faveur de Kyoto? Du registre des armes à feu? Que pense-t-il du déséquilibre fiscal? Va-t-il protéger nos institutions publiques? Que pense-t-il de la décriminalisation de la marijuana? Est-il en faveur d’un fédéralisme centralisé ou décentralisé? Appuie-t-il Israël ou les Palestiniens? Veut-il que le Canada se retire d’Afghanistan? Que pense-t-il de la guerre en Irak? De la guerre au terrorisme? Où se situe-t-il sur l’échelle gauche-droite?

Qui est-il?

Silence radio.

Le voici le problème de nombreux néo-vieux politiciens: ils semblent investis d’une mission divine pour prendre le pouvoir, ils sont charismatiques, mais ils sont incapables de prendre position ou de tenir un discours plus approfondi ou cohérent.

Pourtant, ils finissent par se faire élire de toute façon parce qu’ils ont l’air tel-le-ment sympathiques!

Faut dire que les électeurs ne font pas toujours le choix le plus lumineux…

Petit air de déjà vu, non?

11 Réponses

  1. Même le Canada a sa famille royale! Après le long règne de son père, le fils va lui succéder au trône! Ça ne vous rappelle pas quelqu’un, de l’autre coté de la frontière? Le pouvoir se transmet de père en fils, car le peuple aime les dynasties….

  2. Trudeau… celui qui a foutu le bordel dans ce pays…. On va etre pogner avec son fils… caliss

  3. lol Francois!!!

  4. Mais le fils peut être meilleur que le père, peut être…

  5. Va falloir que le fils commence à faire part de ces idées pour qu’on puisse en juger. Je trouve qu’il a reçu une belle couverture médiatique au cours des dernières années au Québec. Trop belle pour quelqu’un qui n’a pas fait grand chose, et surtout pour quelqu’un dont la seule déclaration position claire prise jusqu’à maintenant est qu’il veut prolonger l’héritage de son père. Et j’ai peur que les gens ne se rappellent du « si bel héritage » laissé pas P.E.T. …

  6. « Pourtant, ils finissent par se faire élire de toute façon parce qu’ils ont l’air tel-le-ment sympathiques! »

    Un peu comme Boisclair…

    Mais sinon, Justin Trudeau sera une politicien normal, rien d’extraordinaire…Je dis des trucs que tout le monde sais déjà.

    Mais bon c’est une belle mascotte pour le partie libéral.

  7. http://www.speakers.ca/trudeau_justin.aspx

    C’est pas mal tout ce que j’ai trouvé de lui sur le net… Justin Trudeau est le représentant du 100e anniversaire du MacDonald Campus de McGill (c’est là que je vais étudier l’an prochain, alors pas le choix de m’informer). Je ne sais d’ailleurs pas grand chose sur lui, à part que c’est le fils de P.E.T. et qu’il part avec plus d’attentes que notre « every county deputy », et que pour l’instant, il ne fait pas grand chose pour se faire remarquer.

  8. Ha ha! Trop drôle! J’arrive ici après avoir écrit, sur le même sujet, un petit commentaire sur le blogue de Pat Lagacé :

    « De voir aller la marionnette d’un mort me fait beaucoup rire parce que même si les fils sont lâches, on entend quand même la voix du marionnettiste, mais vidée de toute passion et de toute finesse intellectuelle. »

    Et je l’ai retranscrit sur mon propre blogue, avec cet ajout :

    Oui je sais, c’est méchant. Mais je le pense pour vrai. Ce gars est le comble de ce qui me pue au nez dans la vie : un petit bourgeois élevé dans la ouate qui se gante maladroitement de la pensée de son père (cette pensée qui, dans la tête du père, avait au moins un peu de panache, même si je la méprise) et qui essaye de faire croire à tout le monde qu’il s’en va en politique pour aider le peuple. C’est à en pisser dans ses culottes.

  9. sa photo me fait penser à une incantation au diable…ou à PET

  10. Il ne faudrait pas oublier que Justin n’a été élu pour l’instant que comme candidat au Parti, pas comme chef. Il n’a donc pas besoin de créer son programme électoral.

    Pour l’instant, il n’a qu’à prouver qu’il est un vrai Libéral, chose qu’il aura beaucoup de difficultés à faire.

    Mais, ce Justin se rendra compte très vite que les Libéraux des années fin 60 début 70 ne sont plus là aujourd’hui et il verra ainsi que c’est impossible d’être un politicien vénéré comme son père l’a été.

    Dommage qu’il se présente dans une circonscription de Montréal car comme toujours, il sera élu parce que la majorité (majorité, donc pas tous ok?) des Montréalais votent avec leurs pieds! Rouge à l’Ouest, Bleu à l’Est!

  11. Je reprends le commentaire de Renart L’éveillé: «un petit bourgeois élevé dans la ouate qui se gante maladroitement de la pensée de son père (cette pensée qui, dans la tête du père, avait au moins un peu de panache, même si je la méprise) et qui essaye de faire croire à tout le monde qu’il s’en va en politique pour aider le peuple. C’est à en pisser dans ses culottes.»

    C’est très exactement ce que j’ai ressenti ces derniers jours, en l’écoutant tenir des discours qui ne cadrent pas du tout avec l’image un peu pédante qu’il renvoit. Aider le peuple? Très bien, expliquez-nous de quelle façon, Mister Trudeau.

Comments are closed.