Vol à la pompe

Lire ce texte.

Publicités

19 Réponses

  1. Wow, un solidaro-péquiste qui veut nationaliser le pétrole… qui est de compétence provinciale.

    Si les ressources naturelles étaient de compétence fédérale, jamais Hydro-Québec n’aurait vu le jour.

    Aussi simple que ça.

    Le pétrole de l’Alberta appartient aux Albertains, et ils peuvent en faire ce qu’ils veulent. S’ils voulaient que ça appartienne au fédéral, on le saurait depuis longtemps !

    Je trouve ça incroyablement effronté d’affirmer quoi que ce soit par rapport au pétrole sans tenir compte de l’opinion des Albertains.

    Si tu veux pas que le Canada vienne dire aux Québécois quoi faire, respecte de ton côté l’opinion des Albertains. C’est leur pétrole pas le tiens.

    Basta !

  2. En effet, ça peut être une approche pour garder un certain contrôle sur une ressource.

    Alors, si on veut bien le faire pour l’énergie, il faut aussi penser à nationaliser le vent, les marées, le soleil, le purin de porc… et pourquoi pas nationaliser le commerce de l’eau! 🙂

    J’imagine qu’après avoir fait tout ça, nous allons avoir atteint un taille de l’état/fonction public raisonnable. (sarcasme)

  3. après avoir vu le reportage ‘Du sable dans l’engrenage’ à l’émission Zone Libre de la SRC (http://www.radio-canada.ca/actualite/zone_libre/2007/01/19/001-sables-bitumineux-accueil.asp), je ne suis pas sûr que je veux que notre ressource pétrolifère soit exploitée à ce point. Nous devrions mettre beaucoup plus d’efforts à freiner (ou mieux, à réduire) notre consommation d’énergie (R&D, formation, programmes d’incitation, etc) AVANT d’en produire davantage.

  4. Bon point Artimon!

  5. @ Patrick:

     » Cessons un peu d’avoir peur du mot « nationalisation » »

    Dum dee dum… ^^

    Je suis plus de l’avis de Ben: l’exploitation du pétrole est une ressource et son extraction découle de compétences provinciales. Si l’Alberta désire rester comme cela, elle peut le faire et nous ne pouvons rien dire. Mais je ne crois pas que ce serait stupide de leur suggérer des façons de s’enrichir.

    Par contre, faudrait que je m’informe un peu plus à ce sujet, car selon mes connaissances, l’exploitation du pétrole était de compétence provinciale avant d’être remise au privé qui a commencé une exploitation particulièrement sauvage… Il faudrait vérifier.

  6. En effet. Il n’appartient pas au Canada de décider du sort du pétrole Albertain, pas plus que de l’Hydro-éléctricité Québecoise.

    De plus, la solution que tu vient de proposer est celle que nous, Québecoi, avons choisi pour notre éléctricité. Pendant ce temps la, l’Alberta a décidé de ne pas prendre ce modèle.

    Maintenant, tu peux dire ce que tu veux, mais l’Alberta est la seule province sans dette et est aussi celle qui performe le mieux de toute la confédération. Ils ont fait le bon choix pour leur province.

  7. @ Manx
    « Avoir peur du mot nationalisation »

    Non. Il ne s’agit pas de peur… mais plutôt de l’incompréhension à tout désirer tout nationaliser du moment que l’on pense à la production énergétique… Hier, c’était l’éolien. Aujourd’hui, le pétrole… Demain, le purin!

    L’état n’est pas le seul pouvant faire une exploitation efficace de l’énergie.

  8. Quand j’entend qu’il faille en donner et donner toujours plus pour combattre la pauvreté… Arêtez moi ça, ça ne fera qu’encourager le monde à rester pauvre à attendre d’en avoir plus. On nourri pas quelqu’un jour après jour on lui enseigne à pêcher. Offrons des solutions d’emploi et donnons en moins aux organismes qui respirent aux subventions.

    Pour ce qui est de l’illuminé à Lauzon c’est beau rêver mais les faits sont tout autre. Nationalisé coûterait trop cher. Le test a été fait avec Pétro-Canada. Et quand tu done l’exemple d’hydro… Bel exemple. Une compagnie d’état qui détient le monopole, qui donne des cadeaux non mérités à ses esmployés à coup de millions et qui augmente ses frais faisant en sorte que les plus démunis n’arrivent plus à se chauffer convenablement. Comme exemple c’est assez réussi… Vive le modèle québécois

  9. @Ben et Manx: Je crois qu’il y a des moments où il faut passer par-dessus les chicanes de compétences pour le bien de tous.

    @Patrick: Le purin n’est pas une ressource essentielle nécessaire à stabilité de l’économie mondiale et principal responsable de l’inflation et du pouvoir réel d’un pays.

    @Artimon: Je suis d’accord avec toi que c’est extrêmement polluant de faire le pétrole avec les sables bitumineux. J’ai vu le même reportage, et idéalement j’aimerais qu’on le fasse d’une manière moins polluante. Mais justement, puisque le but d’une compagnie privée est de maximiser les profits, une compagnie publique, à mes yeux, pourrait mieux protéer l’environnement.

    @Honorius: Si l’Alberta était un pays, ce serait le deuxième producteur de pétrole au monde. Et tu dis qu’elle est sans dette… J’espère! Mais c’est une honte qu’elle soit si pauvre avec tant de richesses. Elle donne presque son pétrole et les profits reviennent aux entreprises et non à la collectivité. L’Alberta serait la première gagnante d’une nationalisation.

    @François: Hydro-Québec est une vache à lait qui rapport des milliards, et tu me dis que ce n’est pas un bel exemple? Le privé, on le sait, ça coûte plus cher. A-t-on encore les moyens de payer davantage pour ce qui pourrait nous rapporter tant de profits? Et parlant de pauvreté et d’apprendre à pêcher; encore faut-il qu’il y ait des conditions de travail permettant de pêcher assez de poisson pour survivre. Le plein emploi au salaire minimum, c’est de l’esclavage néomoderne et personnellement c’est pas un monde qui m’intéresse. Pour le bien de la classe moyenne et de la majorité de la population, je crois que la nationalisation du pétrole est le meilleur choix afin de nous permettre de s’enrichir collectivement et de cesser de dépendre de multinationales étrangères.

    Reprendre le contrôle de nos ressources naturelles en main!

    Merci de vos commentaires.

  10. Comment peut on parlé de nos ressources quand elles se trouvent en Alberta au Canada et qu’on revendique l’indépendance?? C’est pas à nous ces ressources on en veut pas…

    Ha ok je comprend… On est séparatiste quand ça fait notre affaire. Ok fallait le dire avant. On appelle ça du séparatisme sélectif

  11. @François: Il est possible d’analyser objectivement une situation; l’Alberta ET le Canada serait plus riche si on nationalisait le pétrole. Que le Québec soit indépendant ou non dans cette histoire, honnêtement je m’en fous et ça ne fait pas partie du calcul. Aujourd’hui, en ce moment, le Québec fait partie du Canada, et demain on verra. Mais en attendant, le pays du Canada se prive de milliards $ en donnant presque pour rien cette ressource aux multinationales.

  12. Pourquoi l’Alberta devrait partager avec les autres? Hydro Québec partage t’elle ses profits avec les autres?

  13. Parce que le pétrole est vital à l’économie du pays et que c’est une commodité affectant l’ensemble des Canadiens. La vraie question est plutôt: avons-nous les moyens de continuer à dilapider cette ressource? Avons-nous les moyens de nous priver des dizaines de milliards $ résultant d’une nationalisation?

    Poser la question, c’est y répondre.

    Bonne journée.

  14. Donc on nationalise tout, on prend tous les profits,on mets ça dans un melting pot et on sépare ça à la gagne en parts égales. Ça me va…

  15. Si on veut être équitable, il va falloir que le Canada nationnalise Hydro-Québec aussi. C’est une question de logique.

  16. J’abondes dans le même sens qu’Artimon, il vaudrait probablement mieux pour le Canada tout entier de réduire notre dépendance au pétrole et développer des solutions énergétiques plus propres.

    Vivement les voitures à l’hydrogène! Laissons le foutu pétrole où il est!

  17. Je veux savoir si on peut avoir un emploi.

  18. Je demande savoir votre a vie sur ma demande d’emploi que j’ai emvoye.

  19. ???????????????????

Comments are closed.