La chasse aux phoques

Chasse aux phoquesC’est ce soir à 20h. à RDI que sera présenté le documentaire « Phoques: le film » de Raoul Jomphe, qui était présent la semaine dernière à Tout le monde en parle. Celui-ci a tenté dans son reportage d’offrir une alternative au discours soi-disant écologiste qui démonise la chasse aux phoques. Et ce qu’il dit fait beaucoup de sens.

On se sert encore de l’image du blanchon (le bébé phoque) pour dénoncer cette chasse, mais celui-ci n’est plus chassé depuis des années. Mais ce qui choque beaucoup certains animalistes, c’est la méthode selon laquelle on tue les phoques: avec un gros coup de maillet sur la tête. Pour certains, c’est de la pure barbarie, mais en fait c’est autre chose: c’est le retour à l’arme blanche et au contact « un contre un » de la chasse, bref c’est une désindustrialisation de la chasse.

Est-ce plus cruel de tuer d’un seul coup un phoque avec un gros marteau ou d’engraisser des poulets dans des cages trop petites pour ensuite les égorger? Mais il n’y a pas de caméra quand on tue les poulets. Et ça nous fait plaisir de se faire un petit BBQ au poulet. Alors on se ferme les yeux. Mais le phoque, il faut le tuer à mains nues, il faut que le chasseur s’habille et parte à la chasse sur son bâteau, comme on le faisait depuis des temps immémoriaux.

Et puis, un phoque, ça mange du poisson. Une tonne par année. Et il y a environ trois millions de phoques. Faites le calcul: ça en fait du poisson en moins dans nos assiettes! Ça fait des revenus de moins pour les pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine et des Maritimes en général. Je ne dis pas qu’il fasse tous les exterminer, mais ça me semble être une excellente politique que de contrôler la population de phoques.

Finalement, il y aura toujours cet argument de ces végétalistes qui écrivent « Meat is murder » sur le métro Laurier ou « Manger un animal est un crime » sur un immeuble de la rue Jarry. Et bien, savez-vous quoi? Ma salade aussi était vivante, mon concombre aussi, mon piment, mon avocat, mes germes de luzerne (quel génocide!), le pain dérivé du blé, le tofu dérivé du soya, et j’en passe!

Et oui, nous sommes vivants, nous mangeons la vie. Au lieu de s’offusquer et de traiter de criminel celui qui s’en va tuer un phoque avec un marteau, il faudrait peut-être se demander si le vrai crime ce n’est pas plutôt d’en être arrivé à ne plus voir l’animal derrière le T-Bone ou le végétal derrière la salade César.

La chasse au phoque est peut-être cruelle. Mais la vie ne l’est pas moins.

Publicités

26 Réponses

  1. On se relance les liens.

    Très belle entrée en matière.
    Ce reportage sera fort intéressant.

  2. Bin naudit Louis on a trouvé un sujet sur lequel on est d’accord. La seul raison pour laquelle Brigitte Bardot et les autre défenseurs improvisé comme Paul McCartney on choisi cette cause c’est que c’est beau un bébé phoque. Du sang sur la neige blanche ça a un impact monstre sur les gens. Commme si vider de son sang un animal et recueillir le sang par un systeme d’aquéduc était mieux. Tuer un animal c’est tuer un animal. Il n’en est pas différent avec un phoque ou une vache. Il sagit d’aller à l’abatoire pour le constater.

  3. Hé ben on va faire un « x » sur le calendrier François!

    😉

  4. On va profiter de cette acalmie et on recommencera demain… Faudrait quand même pas en tourver trop des comme ça sinon ça va manquer d’action.:-)))

  5. J’ai toujours trouvé que les animalistes manquaient de cohérence. La population de phoques doit être contrôlée pour empêcher que les stocks de poisson ne s’épuisent. Puisque les phoques n’ont pas suffisament de prédateurs naturels pour le faire, il revient à nous de le faire. Ce n’est pas de la cruauté, c’est l’ordre naturel des choses. Ce qui est cruel, c’est de laisser un animal souffrir durant 20 minutes pendant qu’on filme un documentaire pour exposer la supposé cruauté de la chasse, avant de le tuer pour soulager sa souffrance.

  6. J’ai particulièrement aimé le passage où tu as écris que la «salade aussi était vivante». Ce n’est pas parce qu’un végétal ne crie pas, ne gémit pas et ne saigne pas que c’est moins « cruel » de l’arracher de terre et de le découper en morceau.

  7. Archivrai!
    (je viens de découvrir ce blogue, et si j’en avais un, je voudrais qu’il soit comme ça!)

    Je vais dans le même sens que François Richard ici sur le point de la beauté du bébé phoque. S’il s’agissait de la pêche des crevettes ou de la pieuvre, je ne crois pas qu’on verrait des stars internationales débarquer et se faire filmer la binette. J’ai hâte de voir une vedette multi-millionnaire dans un abattoir 🙂

  8. D’ailleurs, pendant les longues minutes durant lesquelles les stars s’approchent d’eux et tentent de les prendre (B.B. l’a fait; Heather Mills a essayé de le faire), les phoques sont beaucoup plus stressés et souffrent davantage que la fraction de seconde que dure un coup de maillet fatal.

  9. C’est drôle Louis, quand tu ne parles pas de politique, je suis presque toujours d’accord avec toi. C’est Greenpeace je crois qui a aussi fait une opération du même genre pour collecter de l’argent avec la chasse aux kangourous. J’ai particulièrement trouvé dégeulasse la séquence ou on voit des chasseurs payés pour le show essayer de dépouiller un phoque vivant.

  10. @François: T’inquiète, on aura encore en masse de fois pour être en désaccord!

    😉

    @Gradlon: J’avais lu il y a quelques années que les plantes sont en mesure de ressentir la douleur. On avait fait une expérience où quelqu’un rentrait dans une pièce et « tuait » des plantes, mais pas toutes. Ensuite, la même personne revenait, et les plantes précédemment épargnées réagissaient d’une certaine façon, comme si elles avaient été averties en quelque sorte. Je ne suis pas un chimiste ou un biologiste, mais je ne vois pas pourquoi une plante ne ressentirait pas la douleur. En mon sens, tuer une plante ou un animal, ça reste un meurtre si c’est gratuit ou le gros bon sens si c’est pour se nourrir.

    @Danny: Merci beaucoup pour le bon commentaire! Ça fait plaisir d’avoir autre chose que des coups de 2 par 4 derrière la tête de temps en temps! C’est extrêmement apprécié! Et je crois que tu as raison: Bardot avec un phoque c’est mieux que Bardot avec une araignée, par exemple!

    @Gilles: Mes opinions politiques déplaisent à 50% des gens qui aiment par contre mes autres opinions à 50% alors que 50% des gens adorent mes idées politiques mais détestent les autres. J’aime être sur la mince ligne entre les différentes factions, jamais tout à fait campé dans une position. En fait, je sais pas si j’aime ça, mais je suis comme ça! Dans tous les cas, ça fait du bien de voir qu’on peut arriver à s’entendre! Je crois que ça fait du bien aussi de changer de sujet… Ça commençait à devenir lourd un peu…

  11. Il faudrait que je refasse une recherche mais si je ne me trompe pas, de mémoire, greenpeace dans les années 80 on subvetionné un massacre de phoques pour faire une pub ou un reportage. C’est beau hein?

  12. Avez vous regardé hier, Phoques, le film ?
    Quant à moi je vous refère à un billet de mars 2006 sur le sujet : http://jesopinions.blogspot.com/2006/03/paul-mc-cartney-kennedy-et-bardot-de.html

  13. il faudrait peut-être se demander si le vrai crime ce n’est pas plutôt d’en être arrivé à ne plus voir l’animal derrière le T-Bone ou le végétal derrière la salade César.

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Que les BB et les McCartney de se monde, aillent donc faire un tour dans les abattoirs à la place. Ah oui, c’est vrai, pas nécessairement cute une vache ou un poulet. Pis bon, sans banquises et ciel bleu… bof.

  14. Tout de même curieux que quelqu’un milite contre la chasse aux phoques, certains répliquent qu’il faudrait plutôt qu’il milite contre les abattoirs. Quelle ignorance:la plupart des militants pour les droits des animaux militent aussi contre les abattoirs puisqu’ils ne mangent pas de viande. Est-ce que vous diriez à quelqu’un qui militent contre les changements climatiques, qu’il devrait plutôt militer pour les enfants?
    A propos des plantes: si vous entendez une carotte gémir ou une patate pleurer vous devriez peut-être consulter et penser à reprendre votre médication.
    Les plantes sont « vivantes » mais elles n’expérimentent pas la « souffrance » de la même manière qu’une vache par exemple, qui a un système nerveux, un cerveau, du sang dans les veines, ect. Une vache ne veut pas se faire tuer, elle tentera de s’échapper si vous voulez lui faire du mal à elle ou son petit, elle se défendra, elle hurlera. Les énergies – de peur, de douleur, de souffrance – ne sont pas les mêmes dans un abattoir que dans un jardin. Le niveau de conscience d’une carotte et d’une vache ne peut se comparer. La consommation de poisson engendre beaucoup plus de souffrance globale que la consommation de plantes: un million de dauphins meurent chaque année dans les filets de pêche de la planète; les chalutiers de pêche saccagent tout sur leur passage et ramènent dans leurs filets des poissons mais aussi des oiseaux de mer, de tortues, ect. On estime que d’ici 50 ans, il n’y aura plus de poissons « mangeables » dans les océans. Accuser les phoques est complètement ridicule et de nombreux rapports scientifiques le confirment. La coupable de la dévastation des mers reste la pêche. Dans les années 30, on massacrait les dauphins sous prétexte qu’ils consommaient trop de saumons; le même scénario se répète avec les phoques. La même course aux profits et à l’argent. On vend la planète au plus offrant.
    Si vous voulez abaissez la « souffrance » des plantes, la première chose à faire est de cesser de manger de la viande. Il faut mieux manger nous-mêmes les plantes que d’engraisser les animaux d’élevage avec des quantités astronomiques de plantes, ce qui accroit la quantité de « souffrance » (potentiellement) ressentie. Il faut donner au boeuf, par exemple, 7 kilos de céréales pour produire 1 kilo de viande; 4 kilogrammes de céréales pour produire 1 kilogramme de cochon. (Source: Word Watch Institute) Dans un parc d’engraissement de 37 000 bovins américains, 25 tonnes de mais sont distribués à toutes les heures. (Steve Boyan, University of Maryland).
    La viande nécessite aussi de grandes quantités d’eau potable,elle est liée aux changements climatiques, à la déforestation et à la pollution des sols et de l’eau par les déjections animaux. Il faudrait peut-être commencer à penser à donner l’eau potable et les céréales aux humains affamés au lieu de nourrir le bétail des riches. Ne pas manger de viande|poisson un acte éthique,écologique, philosophique mais aussi politique.

  15. SI MON SITE WEB VOUS INTERESSE J,AIMERAIS AVOIR VOS COMMENTAIRES AUTANT SUR SON CONTENU QUE SUR SA FORME.SI LE PHÉNOMÈNE SUR LA CHASSE AUX PHOQUES VOUS PASSIONNE VISIONEZ DONC;lebancdelorphelin.com

  16. Phoques: le film
    Ce film reprend les traditionnels arguments des tenants de la chasse au phoque.

    Dans les médias on parle du documentaire comme si ce film détenait la vérité absolue, Raoul Jomphe et les chasseurs peuvent bien se réjouir devant cette curée médiatique qui converge en leur faveur où aucun représentant des groupes de protection des animaux n’est présent pour argumenter et pour se défendre.

    Voici la version de faits de la HSUS

    Phoques, mensonges et vidéo

    Par Rebecca Aldworth

    D’année en année, les défenseurs de l’exploitation commerciale du phoque ont recours à des tactiques de plus en plus malhonnêtes pour promouvoir le massacre des bébés phoques.

    Mais un nouveau film de propagande remporte vraiment la palme. Financé et diffusé par un réseau de télévision appartenant au gouvernement canadien, ce prétendu documentaire est délibérément farci de désinformation sur les opposants à la chasse aux phoques. J’ai grandi à Terre-Neuve, et je reconnais à tous le droit à des opinions différentes. Mais en attaquant ceux qui s’efforcent de protéger les phoques, ce film dépasse les bornes.

    La partie peut-être la plus outrageante de ce film est une séquence qui laisse croire que non seulement les observateurs de la HSUS ont filmé un phoque blessé pendant 40 minutes, mais que quand ce phoque a glissé à l’eau, ils l’en ont ressorti pour continuer à filmer sa souffrance.

    C’est une bassesse, un mensonge éhonté.

    En réalité, des chasseurs de phoque ont assommé ce bébé phoque et ont enfreint la loi en l’abandonnant à sa souffrance. Nous l’avons trouvé là, brisé et ensanglanté, à côté d’un bébé mort. À quelques mètres de là, nous avons vu deux autres phoques blessés et convulsés, du sang coulant à flot de leur bouche. Quelques minutes plus tard, les chasseurs sont revenus dans le secteur et ont assommé 40 à 50 autres bébés, les laissant blessés et agonisants sur la banquise.

    Au milieu de ce carnage, le premier bébé phoque blessé a glissé à l’eau. Pendant d’interminables minutes, il s’est débattu pour en ressortir, le bord de la glace se brisant constamment sous son poids. Nous avons fait ce qui nous a paru le plus charitable, en l’aidant à sortir de l’eau. Puis, commençant à espérer qu’il puisse survivre à un transport en hélicoptère, nous avons tenté d’organiser sa réception par le Collège vétérinaire de l’Atlantique. C’est à ce moment là que les chasseurs sont revenus et ont de nouveau enfreint la loi en lui transperçant le crâne avec une pointe de métal. Cliquer sur le lien pour voir la VIDÉO filmé ce jour-là. http://stream.luxmedia.com/?file=/clients/hsus/seal-hunt/seal-injured.wmv&type=wmv

    Imaginez l’angoisse d’être légalement contraints de ne pas intervenir pendant que les chasseurs attaquaient ces bébés sans défense. Imaginez être obligés de demeurer impuissants pendant que les bébés phoques abasourdis et terrifiés étaient brutalement battus, un par un, devant les autres.

    Imaginez maintenant que la seule arme que vous ayez en main pour arrêter le carnage, c’est votre caméra.

    Voilà pourquoi nous avons filmé tout ce qui s’est passé ce jour-là. Et voilà pourquoi nous avons présenté toutes les images filmées aux autorités. Parce que nous l’avons fait, des accusations sont maintenant portées contre ces chasseurs.

    Tragiquement, aussi impensables et horribles qu’aient été ces évènements, ils ne sont que routine dans ce massacre. Les chasseurs sont payés par phoque abattu, et tuent donc autant d’animaux qu’ils le peuvent, aussi vite qu’ils le peuvent. Des animaux blessés et souffrants sont toujours abandonnés derrière leur passage. Et ce n’est qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles la HSUS s’efforce de mettre fin pour toujours à cet horrible carnage.

    J’ai beau être frustrée de voir attaquer ainsi les groupes de défense des animaux, je sais que ce film est la preuve de notre progrès. Les marchés s’évaporent pour les produits du phoque et le boycottage des fruits de mer canadiens gagne du terrain. Il est évident que les profiteurs du massacre des bébés phoques font des efforts désespérés, et que la fin de cette chasse approche à grands pas.

    Source : http://www.hsicanada.ca/phoques/lefilm.html

    Foire aux questions (FAQ) au sujet de la chasse au phoque
    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=69797

    Histoire de poisson du Canada : les phoques et les stocks de morues
    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=129415

    Cruauté subventionnée par le gouvernement
    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=129422

    La chasse au phoque : l’argent des contribuables à l’œuvre
    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=129440

    La chasse au phoque canadienne : « D’une cruauté inacceptable »
    http://www.ifaw.org/ifaw/general/default.aspx?oid=69775

    À vous de juger maintenant!

    Images de la chasse de 2004
    http://www.gan.ca/campagnes/la+chasse+aux+phoques/collection+d%27images/2004.fr.html

    Images de la chasse de 2005
    http://www.gan.ca/campagnes/la+chasse+aux+phoques/collection+d%27images/2005.fr.html

    Images de la chasse de 2006
    http://www.boycott-canada.com/photos/index.htm

    Ayez le courage de voir les faits:

    Deux sites avec plusieurs vidéos : http://video.google.com/videosearch?q=seals+hunt
    et ici http://www.youtube.com/results?search_query=seals+hunt&search=Search

    Vidéo récente, chasse aux phoque mars 2007 : Observation de la chasse aux phoques, « vidéo filmée la 4e journée » du début de la chasse de 2007

    http://video.hsus.org/linking/index.jsp?skin=oneclip&fr_story=f9c44428fed3e76b85f5571935cd3b3e10a6a8d8&rf=ev&hl=true

  17. Citation Louis :
    Et puis, un phoque, ça mange du poisson. Une tonne par année. Et il y a environ trois millions de phoques. Faites le calcul: ça en fait du poisson en moins dans nos assiettes! Ça fait des revenus de moins pour les pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine et des Maritimes en général. Je ne dis pas qu’il fasse tous les exterminer, mais ça me semble être une excellente politique que de contrôler la population de phoques.
    ______________________________________________

    Lol vaut mieux lire ça qu’être aveugle^^

    Dis moi donc combien on est, ha oui 6,5 milliards d’êtres humains, bientôt 7. Houlà ça en mange du poisson comparé à 3 petits millions de phoques. Et je ne parle pas de la surpêche anthropique qui rejete plein de poissons non commercialisables, à la mer, mais morts, des tonnes de poissons périmés jetés par les commerce ou le particulier, des manifestation ou le poisson est jeté inutilement aussi…

    Et concernant le chiffre d’une tonne, si c’est vrai, ça ne fait jamais que 2,74 Kg par jour. Alors compares donc la pêche anthropique, sa surpêche plutôt, ses menaces de disparitons pour de nombreuses espèces et arrêtes de ne voir que ton assiette car par nature (biologique), l’homme n’est pas cencé aller conccurencer le phoque dans son assiette…

  18. votre site et super moi ses pour un esposer au collêge mes votre site je reviendrai le consulter et moi je suis contre la chasse au phoques
    merci

  19. je suis contre la chasse aux phoques et votre site et super !!!!!!
    merci de mavoir écouter
    Damien du Gers

  20. […] La chasse aux phoques | Un homme en col reDerniers commentaires. jez : Merci d tre venu commenter chez moi! Peut- tre que les Fran ais qui partent de chez eux sont en effet moins patriotiques et nationalistes. […]

  21. je trouve sa orible de faire sa juste pour de l’argent !!
    ils qua travailler !! ptin !!
    c …
    dégeulas !!

  22. je trouve sa vraiment dégueulasse comme dit marie juste pour de l’argent je trouve sa vraiment injuste moi je dit que ce qui font sa on devrai les retrouver é leur faire la même chose avec l’arme qu’il emploit pour massacrer c pauvre phoque qd je regarde cette image l’homme me dégoute vraiment regarder bien le petit phoque ils doivent bien se demander pourquoi on leur fait sa alors qu’il nom jamais rien fait de mal é jamais rien demander à personne je trouve sa vraiment dégueulace et regarde bien l’homme qui vas massacreé cette animal il na même pas pitier de la manière dont-il vas faire cette acte moi on m’obligerai vraiment à faire sa je ne men remetrai jamais et je croi que ce qui me déguoute encore plus c que personne ne fait plus rien é pourtant une femme à bien fait de crée cette assosiation je lui souhaite bien du courrage é je dit sa de cette manière car moi je veux vraiment travailler avec les animaux je veux faire zoologue é c pour sa aussi pour m’occuper de toute sorte d’animaux é sur tout les protéger alors voilà. A+

  23. les povre il souffre !!!!!!je trouve sa lamentable de tuer des animaux sans défense !!!!!
    juste pour bouffer apres et faire du commerce de fourrure je trouve sa degeulace !!!!!!!
    il n’ont qua se manger entre eux au mieux de tuer des animaux !!!!!!!!!

  24. Espèce de monstres! les phoques ne sont pas assomés d’un seul coup, ils sont frappées plusieurs fois avec acharnement, ils agonisent en étaint trainés par un crochet, en étant à moitié dépecés et vivants!!!
    J’ai des vidéos chers Monstres!
    Et on tue encore des Bébé, et la fourrure c’est quoi? et les phoques pareil!

    L’Europe va interdire tous les produits issus de phoques sur son territoire!
    Les américains aussi!
    Les tueurs de phoques sont des monstres à visage humain!
    Ce n’est pas une chasse, c’est un massacre!

    http://www.seashepherd.fr/News/080312_seals.html

  25. J’ai lu des choses assez troublantes et sans trop de sens. Par exemple, qu’on ne filmait jamais les poulets qui se font engraisser et égorger dans les elevages et donc les gens ferment les yeux là dessus plutot que sur la chasse aux phoques. CEST FAUX !! On sait très bien et on a vu comment les volailles etaient traitées et tuées cruellemment tout comme le sont les phoques.
    Autre chose…Le canada donc veut controler la population des phoques car cette espèce mange des tonnes de poissons et le risque devient grand qu’un jour il n’y ait plus de poisson….Dans ce cas, pourquoi ne controlons nous pas les humains qui chassent et tuent les especes animalières en voix de disparition?????? Ouvrons donc une chasse à l’homme partout dans le monde et allons massacrer des humains à l’arme blanche, puisqu’apparamment le retour à l’arme blanche à un contre un est moins babare qu’une tuerie industrialisée ( ce que j’ai lu en début de ce sujet) quelle honte………………………………………………

  26. […] la vue du sang sur la neige blanche. Mais c’est ainsi partout. Comme je l’écrivais ici et ici, vivre c’est tuer la vie. Croyez-vous que le poisson pêché ne souffre pas? Et le […]

Comments are closed.