Assez c’est ASSEZ!

NiqabDes Juifs qui veulent qu’on givre une vitre parce qu’ils sont offensée de voir des femmes en petite tenue au YMCA. Ok, disons que c’est du bon voisinage. Des Musulmans qui s’approprient la piste de danse d’une cabane à sucre pour faire leurs prières. Ok, disons que c’était déplacé, sans plus. Mais là… Le DGE qui affirme qu’il est possible d’aller voter avec le voile intégral, sans jamais se montrer le visage pour identifier la personne qui vote, là c’est allez beaucoup trop loin.

Assez c’est assez! Les femmes portant le niqab ne devraient pas pouvoir voter, croit Boisclair. Et il a raison! Jusqu’où sommes nous prêts à aller ainsi?

Le niqab est un symbole de soumission, d’inégalité entre les hommes et les femmes. C’est une grosse flèche rouge dirigée vers celle qui le porte et où il est écrit « Négligée », comme dans les annonces du Parti Québécois. C’est le signe d’une infériorité, acceptée ou non; si une femme accepte d’être traitée ainsi dans son quotidien, ça la regarde. Mais notre processus démocratique est ce qui est le plus cher, le plus important. Allons-nous permettre qu’on le bafoue en permettant à la religion de faire son entrée dans les bureaux de vote?

Le DGE se défend en disant que ce n’est pas un accomodement raisonnable, puisque ça s’applique à tous les Québécois. Quelle belle logique! Je pourrais donc me mettre une cagoule, et aller voter avec de fausses pièces d’identité parce qu’un ti-coune dans la rue aura accepté de dire que je suis celui que je prétend être. C’est d’un ridicule consommé.

Il faudra tracer une ligne entre ce qui est acceptable et ne l’est pas. Clairement, aller voter en se cachant le visage n’est pas acceptable. C’est une preuve de manque de respect pour nos institutions et d’un refus de s’intégrer à notre communauté.

Publicités

11 Réponses

  1. Mes commentaires sont sur mon site, allez y jeter un coup d’oeil…
    http://cespauvreshumains.blogspot.com/

  2. Ce sera un des premiers gros mandats à régler par le nouveau gouvernement, dans les semaines qui viennent. Ça pousse beaucoup trop fort depuis quelques semaines et il va falloir que quelqu’un se tienne debout devant cette poussée Islamique qui nous pompes à fond ces temps-ci.

    Enougth is enougth !

    Le Doc Mailloux est reçu par Dutrisac ce soir à 22:30 sur TQS. À ne pas manquer…!

  3. Je ne suis pas contre certains accommodements. Mais là ça tient du ridicule. À quand la carte d’identité avec le masque d’Halloween? Je ne comprends absolument pas. Désolé, j’abandonne l’idée de comprendre le ou les québécois qui ont accepté cela. Où s’en va-t-on?

  4. Manque de respect pour nos institutions et refus de s’intéger sur ce point je vous donne entièrement raison.
    Pour s’identifier l’électeur doit présenter un des cinq documents suivants. Permis de conduire Québec Plastifié,Carte d’assurance maladie, plastifiée, passeport canadien, certificat de statut indien, ou sa carte d’identité des forces Canadiennes. On remarquera que ces cartes doivent afficher une photo de la personne, mais qu’allez-vous faire si sur cette photo la personne porte le niqab ?
    L’assermentation est censée confirmer que c’est bien la personne en question. Il y a au Québec plusieurs femmes qui sont traitées inférieurement aux femmes musulmanes et elles iront voter sans porter de voile ni de niqab.(là l’argument est faible)
    Une raison de plus pour voter pour Dumont et l’ADQ puisque les accomodements raisonnables sont au programme.

  5. J’écoutais Radio-Canada tout à l’heure dans la voiture. La journaliste révélait qu’il n’y avait que 20 femmes qui étaient concerné par ça au Québec (en effet, le voile le plus répandu ne cache que les cheveux). Pire, il n’y a eu aucune demande, ni de la communauté musulmane, ni de femme concernée. En fait, la journaliste a fait des entrevues avec des représentantes musulmanes qui étaient furieuses (le message était en gros: on a rien demandé, on passe pour des criss de folles et on ça jette de l’huile sur le feu). Tout ça vient directement du bureau du DGEQ qui anticipe sur une situation qui n’existe pas (d’ailleurs d’après lui, il ne s’agit pas d’un accommodement puisque la loi le permet déjà, c’est juste une « nouvelle » interprétation). Tout ça pour dire qu’il n’y a rien là pour s’énerver le poil des jambes!

  6. Rassure-toi Louis. La loi prévoit que si quelqu’un doit voter avec le visage couvert (supposons avec des bandages suite à une blessures), il/elle doit aller à une table d’identification et signer une assermentation jurant qu’il/elle est qui il/elle est. Même chose pour une femme avec un niqab. Douteux qu’il puisse y avoir de la fraude. Ensuite, il parait qu’il n’y a que 30 femmes qui portent le niqab au Québec, pas de quoi fausser le vote.

  7. Je veux bien croire que ça ne concerne que 30 femmes, mais est-ce une excuse? Quand elles seront 300, que dira-t-on? Et si elles sont 3000, 30 000 ou 300 000? Et que fait-on du principe?

    Comme le fait remarquer le vieux barman, si on permet ça, on devra aussi permettre le niqab pour faire les cartes d’identité, non?

    Où est-ce que ça va s’arrêter?

  8. Y’a une chose par contre… Je pognais à Radio-Cadenas tantôt que c’est pas un accomodement récent, que le fait de pouvoir voter voilée est dans la loi depuis 1999.

  9. J’suis pas raciste mais je deviens intolérante envers ces ethnies qui nous « teste » tout l’temps et qui nous font vivre leur exceptions dans la vie de tous les jours!

    Comme on dit « il faut pas nous chercher, vous allez nous trouver » et il sera trop tard pour vous!

    En passant la remarque que ça concerne que 30 femmes au Qc, j’en doute… promenez-vous sur Jean-Talon et Querbes dans Parc Extension… et vous pourrez voir 3 femmes traversées la rue avec leur enfant et leur burka les recouvrant complètement! (Ça m’est arrivé l’automne dernier)…

  10. De toute façon, en regardant l’article 335.2 de la loi électorale on y trouve le point suivant sur l’identification d’un électeur

    a) soit présenter au moins deux documents qui prouvent chacun son nom et dont l’un comporte sa photographie ou, à défaut, au moins deux documents qui, ensemble, prouvent son nom, sa date de naissance et l’adresse à laquelle il est inscrit ou celle de son domicile ;

    Cet article de loi, datant de 1999, permet aussi à un Québécois de souche de se présenter avec des documents sans photos. Est-ce qu’on est plus avancé, je ne cois pas, Qu’une immigrante présente 2 documents avec photo mais avec un visage voilé ou qu’une autre personne montre 2 documents sans photos avec un visage à découvert, le constat et le même, peut-on être certains à 100 % que c’est la bonne personne. Et de ce que j’ai compris de cette histoire avec le DGE, je crois que sa position est basée sur cet article de loi (qui je le répète date de 1999 et non de 2007, tout droit sorti du débat sur les AR.

  11. Moi je suis tout à fait d’accord avec ça, par le fait même, j’ai décidé de me mettre une cagoule et lunette fumée pour aller voter, afin de montrer mon appui à la cause.

    *J’espère que vous savez lire le sarcasme entre les lignes!*

    Mais sérieux, je vais me voiler camouflé pour aller voter C’EST CERTAIN!

Comments are closed.