Le mode de scrutin


Il y a quelque chose de particulièrement pernicieux dans notre mode de scrutin. Alors que le tout dernier sondage place les trois principaux partis pratiquement à égalité, on commence à penser à la possibilité de se retrouver avec un gouvernement de l’ADQ alors que la majorité de la population aurait voté pour un autre parti.

Le système actuel défavorise les villes au profit des régions. Vous auriez beau aller chercher des dizaines de milliers de votes en ville, en bout de ligne ce sont les comtés de fin de rang qui décident de qui gagne et qui perd.

En 1998, par exemple, une majorité de gens avait voté pour le PLQ, mais le PQ a formé le gouvernement.

Ce système est injuste. Il suffit qu’un parti opportuniste et démagogique comme l’ADQ tienne un discours revanchard contre la métropole et s’allie avec quelques idéologues de droite ayant une expérience du discours « régionaleux » pour qu’il ait la possibilité de se voir élire.

Montréal est le coeur, les poumons, le système nerveux et le centre vital du Québec. Et le 27 mars au matin, on pourrait se retrouver avec un parti au pouvoir qui n’est même pas capable d’aller chercher 15% des votes dans notre ville. Un parti totalement déconnecté de la réalité de 3 millions de citoyens, un parti n’ayant rien de mieux à offrir qu’un amalgame hétéroclite d’idées régressives et vieillotes. Un retour au conservatisme social et au capitalisme sauvage.

Plus que jamais, il faut changer le mode de scrutin. Des partis comme Québec Solidaire peuvent aller chercher 5% des votes dans tout le Québec, ce qui devrait leur donner au moins 5-6 députés. Il faut que le discours dominant fasse de la place aux autres partis.

Sinon, nous sommes condamnés à assister à la même rengaine des vieux partis. Et des nouveaux partis de vieilles idées, comme l’ADQ.

Publicités

2 Réponses

  1. Bonjour,

    Il y a eu un travail de recherche très intéressant sur ce point. Un chercheur a fait une analyse de l’utilisation d’un mode de scrutin à la proportionnelle et son impact sur les résultats électoraux des dernières élections.

    L’étude se trouve sur http://www.democraticspace.com/canada/er/MakingEveryVoteCount.pdf

  2. Merci pour le lien!

Comments are closed.