Au sujet du réchauffement climatique

Une petite montée de lait sur Canoë aujourd’hui, alors qu’Éric Grenier dénonce le fait que l’ancien ministre péquiste, Jacques Brassard, ne croit pas l’humain responsable du réchauffement climatique.

Oh non, méchant pollueur, anti-humanité, cannibale. Le satané pourri vendu.

Et bien moi non plus, je n’y crois pas. Et d’autres aussi. Voici un texte d’un blogue qui parle des autres planètes du système solaire qui se réchauffent actuellement.

Et personnellement, j’irais encore plus loin: non seulement les autres planètes se réchauffent, mais regardez le graphique ci-haut: la température, sur le long terme, correspond généralement à l’intensité des cycles solaires.

Bien sûr, depuis quelques décennies le phénomène s’est intensifié. Mais ce n’est pas parce que le CO2 augmente en même temps que la température que l’un est la cause de l’autre. Le CO2 augmente aussi parce que l’activité volcanique augmente, parce que toutes les planètes du système solaire « vibrent » sans raison encore apparente.

D’ici quelques années, nous aurons sûrement davantage de réponses, mais pour l’heure, il me semble plus judicieux de concentrer nos énergies à nous adapter aux changements climatiques plutôt que de perdre du temps avec un accord de Kyoto qui ne changera rien à la situation.

Un livre intéressant sur le sujet: Bouleversements climatiques, par Pierre de Châtillon.

Publicités

2 Réponses

  1. Je ne parlerai pas du réchauffement de la planète car, comme tu le dis beaucoup de choses sont dites en ce moment et on ne sait pas trop si c’est pour un effet marketing qui se montre de plus en plus enrichissant ou bien s’il s’agit d’un réel problème….Par contre je ne suis pas d’accord avec toi lorsque tu rejettes l’idée de Kyoto….Je pense que quoi qu’il en soit du réchauffement climatique, il n’est jamais mauvais de faire attention à notre environnement et de s’en aller progressivement vers une conscience écologique plus développé.Je ne parle pas d’extrême, mais conscientiser les gens et les entreprises sur des améliorations possibles.

  2. Ce n’est que l’arrogance de la race humaine qui nous fait croire que nous sommes les seuls responsables du phénomène du réchauffement et ils est encore plus arrogant de notre part d’imaginer que nous puissions arrêter ou même freiner le phénomène. La vérité est que la terre a connu 4 périodes glaciaires de puis sa formation, séparées bien entendu par des périodes de réchauffement. Les fossiles recueillis au Yukon démontrent qu’il y a déjà eu des lions là-bas, témoignant que le climat y a déjà été très chaud. Le réchaufemment que nous voyons présentement est un phénomène naturel qui s’opère graduellement depuis la fin de la dernière glaciation il ya environ 50 000 ans. On oublie souvent que le Canada était sous 2km de glace à ce temps. Si la pollution a peut-être accéléré le processus, elle n’est pas la cause, et même si nous rejoignons les normes de Kyoto, le réchaufffement ne s’arrêtera pas pour autant.

Comments are closed.