Le hijab: ce voile n’a pas sa place au soccer

Disons-le d’emblée: la décision de l’arbitre de soccer d’expulser une jeune fille portant le voile (et refusant de l’enlever) était tout à fait justifiée.

La directrice de la Fédération de Soccer du Québec, Brigitte Frot, est très claire à ce sujet:

« L’arbitre a appliqué les règles de la FIFA qui interdisent tout équipement autres que des souliers, un chandail, un short et des bas. Ça exclut les bijoux, les bandeaux pour la sueur et donc le hijab. La jeune fille s’est exclue elle-même ».

Il y a des règles pour le soccer, et la jeune fille a refusé de les respecter. En conséquence, elle a été expulsée. Fin de l’histoire.

Ce qui me choque dans cette affaire, c’est encore une fois la prétention de certains immigrants d’être au-dessus des règles et des lois. Et ce n’est pas la première fois. Qu’on pense simplement à cette histoire invraisemblable où un chauffeur musulman refusait de porter l’uniforme officiel de chauffeur VIP et désirait porter ses vêtements religieux au travail.

Nous, pauvres Québécois, nous suivons les règles. Nous avons l’air de beaux suçons dans nos habits rouge tomate de chez Métro, dans nos vestes bleu poudre de la STM, dans nos complets trop chers ou nos chemises de dépanneur qui feraient débuzzer un cocaïnomane. On aimerait ça aller travailler en jean. On voudrait enfiler un simple chandail confortable.

Mais non! Nous respectons les règles!

Personne n’a obligé cette jeune fille à jouer au soccer. On n’a pas mis de fusil non plus sur la tête du chauffeur de taxi. Quand on s’engage dans un jeu, on respecte les règles. Quand on accepte un emploi, on s’engage à respecter la volonté de l’entreprise et on s’y adapte.

Il est difficile de savoir où va s’arrêter cette folie des accommodements raisonnables. En attendant, je crois qu’il faut féliciter le courage de l’arbitre de soccer qui a appliqué le même règlement pour tous et qui a expulsé la jeune fille du match. En agissant ainsi, il lui a peut-être rendu le plus grand des services: lui apprendre qu’elle n’est pas au-dessus des règles et que ce n’est pas parce qu’elle est Musulmane qu’elle a le droit de ne pas respecter les règlements.

Publicités

10 Réponses

  1. Félicitations pour ce beau message.Je suis entièrement d’accord avec vous. Et je pense qu’il ne faut pas avoir peur de le dire haut et fort et gare à celui qui osera nous traiter de raciste…Si la situation était l’inverse, il ne viendrait jamais à l’idée de quelqu’un qui part s’installer dans un pays musulmans de s’afficher en mini-jupe et si la personne le faisait, il y aurait des conséquences au geste et c’est normal.La beauté d’une société démocratique est d’offrir des droits aux citoyens, mais il ne faut pas oublier que sans devoir elle ne peut pas fonctionner non plus.J’espère que mon message était clair….

  2. Bonjour Louis,Excellent article, mais j’y ajoute un tout petit bémol :Ne crois tu pas que cet article tiré de Cyberpresse n’est qu’un stratagème de la grosse presse épaisse pour faire attirer l’attention sur l’unique sujet cher à l’ADQ? Car, selon moi, tout ce qui nuira au PQ passe par l’ADQ et cela la convergence de la droite le sait.Et que pendant ce temps on ne parle pas des contrats de Boeing passés sous silence par à la fois l’ADQ et le PLQ ?

  3. Mon cher Louis, je suis 100% d’accord avec vous. Il y a des règles et il faut les respecter si on ne cherche pas l’anarchie. À mon sens, un des plus responsables de ce dérapage c’est l’entraîneur qui aurait dû aviser la jeune fille de la possibilité qu’elle ait à enlever son voile plutôt que de crier au racisme. Peut-être ne connaît-il pas ses règlements?

  4. Il faut une fois pour toutes se rendre a l’evidence: André Boisclair, sale déchet radioactif representant la décomposition finale de la pensée nationalo-syndicalo-pequiste, vient encore une fois de prouver sa totale imbecilité.Sa défense du port du hidjab etait un amoncellement de répugnantes déjections multiculturalistes qui symbolisent la Trueauisation des esprits.Depuis quelques années, l’arrivée massive d’immigrants de pays musulmans a vu naître la vomitive notion « d’accommodement » raisonnable pour expliquer et justifier qu’on puisse se soustraire à la règle générale, sous le couvert d’impératifs, religieux ou autres, propres à telle communauté, à tel groupe.En vérité, nous sommes engagés sur la voie d’une abdication pathologique. Le dogme multiculturel canadien est une veritable gangrene. Son descendant organique québécois, « l’accomodement raisonnable » est une abomination encore pire.Il est a parier que les seuls appuis que trouvera Boisclair dans sa promotion du cancer islamofasciste sera la débile vermine communiste nommée Québec Suicidaire.

  5. Merci pour les commentaires. Je ne sais pas pour vous, mais ce type de situations me choque royalement. Si ça continue on va devoir rembourser le voleur pris en flagrant délit sous prétexte que dans sa culture le vol est valorisé…

  6. Re Bonjour Louis,enfin une décision venant d’un musulman même. On ne peut rien demander de mieux! On ne peut pas nous taxer de racisme, nous Québécois de souche. Hérouxville doit savourer cette nouvelle saga. Ces derniers ont agi de manière forte avec leur code de vie, mais le principal c’est qu’il va y avoir débats. Donc, c’est très sain.En passant, as-tu lu le billet de Martineau hier à propos de Québec? C’était intéressant mon cher mourialais…sans rancune.

  7. 1/ la petite Asmahan vient de l’Ontario, où elle a toujours pratiqué le soccer avec son voile sans problèmes.2/ la fédération canadienne de soccer a réagit en disant que le r`glement de la FIFA n’interdit pas le port du voile dans les matchs. C’est une pratique courante dans les turnois internationaux.3/ la politisation de cette « affaire » est vraiment ridicule. Il s’agit d’un mauvais jugement d’un arbitre, rien de plus. ça n’a rien à voir avec les accommodements !!4/ ceci dit, préfererions-nous au Québec que les petites filles qui portent le voile soit obligées de ne pas pratiquer un sport parce que son voile nous dérange ?Ne mélangeons pas tout svp.

  8. bonsoir,
    dans le cadre de mon sujet qu’est “le voile et le recrutement des filles voilées”du mémoir libre de cette année a l’ecole supérieure du commerce et des affaires a casablanca, je voudrais avoir un RDV pour une interview avec une fille VOILEE ACTIVE et une fille VOILEE NON ACTIVE, de préférence que cette derniere soit refusée par des entreprise a cause du voile. je suis vraiment intéréssée par le sujet. merci d’avance les filles

  9. […] se souvient en février 2007 de la jeune fille musulmane qui s’est vue expulsée d’une partie de soccer parce qu’elle portait le hijab. Les règlements de la ligue stipulent clairement l’interdiction […]

  10. Bravo pour ce commentaire, a quand la loi pour l’interdiction de ce voile dans les établissements scolaire et en public? Ne sommes-nous pas devenus laïque malgré nous avec cette matière qu’est la « culture religieuse »? Quelle mollesse !! Tellement d’immigrants abusent de la bonté du Canada (Québec). J’ai vraiment hâte que le gouvernement mette ses culottes!!

Comments are closed.