La fracture sociale

Un billet rapide ce matin. D’abord parce que je n’ai pas dormi de la nuit (maudit mal de ventre) et ensuite parce que je travaille 12 heures aujourd’hui.

D’abord une promesse: mon prochain billet ne portera PAS sur Mario Dumont. Je suis en train de passer trop de temps à parler d’un politicien ne le méritant pas et si ça continue je vais devenir aussi partial contre lui que ses partisans le sont envers lui.

Bon j’ai pas le lien, mais en gros l’ADQ veut donner 5200$ par année (100$/semaine) aux parents d’enfants ne fréquentant pas des garderies subventionnées, le tout en coupant dans l’aide sociale. Une mesure d’un peu moins de 1 milliard $.

Contradiction: L’ADQ est le parti de la réduction de la taille de l’État et le champion du désengagement de celui-ci, et on veut subventionner des gens qui en ont les moyens à même les coûts publics. Illogique.

Fracture:
Le rôle de l’État est de redistribuer la richesse. Couper l’aide sociale, alors qu’elle est à un niveau tellement bas qu’il est logiquement impossible de vivre avec (vous essairez de vous loger à Montréal avec 530$ par mois, puis de nourrir, de vous habiller…), c’est criminel. Pas seulement pour ceux que ça touche, mais aussi pour la société en général. Ces gens-là vont devoir vivre, et le seule conséquence sera d’augmenter la criminalité et les crimes contre la personne, tout en continuant la désintégration sociale amorcée sous les précédents gouvernements néolibéraux.

Idéologie: Mario Dumont appuie l’idéologie néolibérale à fond de train, et il faut remarquer que dans tous les pays (sans exception) où le néolibéralisme a été implanté les conditions de vie des plus pauvres se sont détériorés.

À plus tard…

Mise à jour (13h10)
Dumont s’en prend aux plus démunis

« Mario Dumont veut financer ses promesses électorales sur le dos des plus démunis de la société, accuse la ministre de l’Emploi, Michelle Courchesne.

Selon elle, le chef de l’Action démocratique se comporte de façon mesquine en entretenant les préjugés à l’endroit des assistés sociaux à des fins électoralistes. »

Publicités

9 Réponses

  1. Mon cher Louis, pourriez-vous nous nommer ces pays ou vous affirmez que le néolibéralisme a été implanté? Vous qui vous targuez d’appuyer vos dire, je trouve ça un peu faible comme argumentation. Vous avez peut-être raison mais j’aimerais vérifier par moi-même.Merci

  2. Je n’ai pas beaucoup de temps car je suis au travail, mais en clair, le contraire serait plus facile puisque la majorité des pays ont appliqué les mesures néolibérales.Le premier pays à l’avoir expérimenté était la dictature de Pinochet. Par la suite il y a eu la Grande-Bretagne, l’Argentine, et d’autres encore…États-Unis, Argentine, Grande-Bretagne, Chili, Australie, Canada, Russie, Allemagne…

  3. visitez un coin du sud de la France entre Camargue & Provencehttp://villedebouillarguesgard.blogs-de-voyage.frA bientôt le plaisir de votre visite !

  4. Louis: Plutot que de colporter le discours des adversaires, peux-tu nous dire concrètement ce que tu entend par couper dans l’aide sociale? Sais-tu de quoi tu parles?Autre question: Savais-tu Louis que l’ADQ propose une bonification de l’aide sociale à la clientèle inapte au travail et de réformer le programme d’aide sociale afin d’aider le retour au travail chez les gens aptent à le faire?Savais-tu qu’un bénéficiaire de l’aide sociale pourrait recevoir 5200$ de plus par année pour chaque enfant d’âge pré-scolaire?Savais-tu que ces mesures sont des mesures de gauche?

  5. Cher M. Anonyme,Même Mario Dumont admet que ses nouvelles dépenses de 1 milliard $ se feront en coupant dans l’aide sociale.Et quand vous parlez de ceux qui sont aptes à retourner au travail, vous parlez néanmoins de centaines de milliers de personnes. Le marché de l’emploi est-il en mesure d’accueillir tous ces nouveaux travailleurs d’un coup? Évidemment non! Le taux de chômage est déjà passablement élevé sans ces gens à la recherche d’un emploi.S’attaquer ainsi aux plus pauvre de la société, c’est toujours ce que la droite a cherché à faire. On pénalise des centaines de milliers de personnes pour en favoriser quelques dizaines de milliers.Mais à la fin, on ne favorise personne. On se retrouve avec une société divisée, animée par le chaos, et où la violence devient loi. Finalement, même les plus riches ne peuvent profiter de leur richesse; ils doivent s’enfermer derrière des barricades pour éviter que tous les gueux viennent les déposséder.Mais tout ça n’est pas nouveau. Les idées de Mario Dumont en ce sens sont extrêmement rétrogrades, nous ramenant à cette époque pas si lointaine où les gens vivaient dans le dénuement le plus total, souvent incapables de se nourrir convenablement, de se soigner, de vivre décemment.Mario Dumont, c’est le grand recul vers l’arrière, et il me semble que c’est le droit de tout un et chacun de savoir ce qui nous attendra à ce moment.Il est pertinent de se demander si des pays ont pu appliquer ces mesures sans voir la pauvreté che les plus pauvres – et donc la fracture sociale – augmenter.Et, manifestement, aucun pays n’y est arrivé. Puisque toute société juste est basée sur la redistribution de la richesse, via l’État, tout désengagement de l’État et toute diminution de cette redistribution aura comme conséquence une augmentation des inégalités, comme cela se produit dans TOUS les pays ayant adopté ces mesures néolibérales.Heureusement, il y a un consensus au Québec contre ce type de mesures et c’est pourquoi non seulement Dumont ne sera pas élu, mais il restera marginal en-dehors de la région de Québec et peut-être de la Beauce.

  6. Étant donné que je ne trouve rien permettant d’étayer vos dires, porriez-vous me fournir vos sources.Merci

  7. C’est à vous, M. Laplante, de me démontrer que les réformes néolibérales ont eu un impact positif pour les plus pauvres, NE SERAIT-CE QUE DANS UN SEUL PAYS.Il vous suffit d’ouvrir la télévision ou le journal pour constater que la pauvreté augmente dans TOUS les pays ayant appliqué ces réformes.À moins de vivre dans une caverne sur Mars, vous avez accès à ces sources.Bien le bonjour.

  8. Moi, je n’ai rien affirmé dans un sens ou dans l’autre, j’aimerais connaître vos sources pour ne pas me faire accuser de colporter des idées fausses si je reprend vos idées. Les journeaux ou la télévision ne me semblent pas des sources fiables. Je préférerais des données plus scientifiques tel des études par exemple. Si vous en avez, j’apprécierais.Merci

  9. Origine et Conséquence du néolibéralisme« La croissance, baromètre de la création de richesse globale pendant la période keynésienne d’après guerre (1945-75) a été en moyenne de 30% plus élevée que pendant la période néolibérale (1975-98). Le revenu réel (hors inflation) médian a cru pendant la première période de 124%, alors qu’il a baissé de 4% et même de 9% pendant la période néolibérale si on tient compte des impôts. […]Toujours aux Etats-Unis, la croissance des années 2002 et 2003 correspond exactement à l’augmentation de la dette des familles pendant la même période. Treize pour cent de la population vit au-dessous du niveau de pauvreté et 25% de la population n’a pas d’assurance-maladie alors que les dépenses de santé sont supérieures à 13% du PIB.[…]Le fossé entre riches et pauvres se creuse partout de plus en plus, alors qu’à la fin des années 1960 on a pensé que la pauvreté allait disparaître en cinquante ans! »

Comments are closed.