Accomodements déraisonnables à la CSDM

Nouvel épisode dans la saga des accommodements « raisonnables » hier, alors qu’on apprenait que des professionnels de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) de religion juive ou musulmane obtenaient des congés fériés PAYÉS supplémentaires à cause de leur religion.

Alors que Michel Auger écrit qu’il ne faut pas s’en faire puisque ça ne concerne que 0,01% des employés, il me semble plutôt que le débat ne doit pas porter sur le nombre de personnes profitant d’une injustice, mais plutôt sur la nature de l’injustice.

En effet, aurions-nous idée de légaliser le meurtre ou le viol sous prétexte qu’il n’y a que 0,01% de meurtre/viol au prorata de la population? C’est ridicule. De la même façon, ce n’est pas parce que c’est une minorité qui profite de ces congés payés que ces congés sont davantage acceptables.

Nous sommes une société ouverte et tolérante, basée sur l’égalité. Et cette égalité doit être totale: si on accorde un congé religieux à un groupe, on doit offrir le même congé à tous. Il est injuste et inacceptable que les Québécois blancs et dits de souche soient traités comme des citoyens de second ordre.

Les nouveaux arrivants doivent s’adapter à nous, pas le contraire!