Guy Laliberté, Rizia Moreira et l’anonymat

Toute cette saga autour de la confrontation judiciaire entre Guy Laliberté et Rizia Moreira m’amène à m’interroger sur la nécessité de « protéger » les parties en ne permettant pas la diffusion du nom des deux antagonistes. Cette loi m’apparaît véritablement hypocrite et ne sert ni la communauté ni les deux parties en litige.

En effet, si les médias n’avaient pas le droit de nommer directement les deux individus, ils pouvaient donner à satiété une foule de détails sur ceux-ci. Par exemple, on n’a pas hésité à parler du fait que l’homme en question est milliardaire, on a dit son âge, on a parlé de son statut dans le jet-set, on a raconté l’histoire de sa rencontre avec son ex-conjointe au Brésil, etc. Bref, on a permis à quiconque de moyennement intelligent d’immédiatement comprendre de qui il s’agissait. On a donné son nom… sans le dire ouvertement.

Or, si dans ce cas la loi est respectée, l’esprit de la loi ne l’est pas, et c’est ce qui m’inquiète. Si vraiment, en tant que société, on décide que pour la protection des enfants toute cause impliquant un divorce ou une séparation devrait être absolument anonyme et frappée d’un interdit de publication, il faudrait que cet interdit ne concerne pas seulement le nom des personnes impliquées, mais également tout détail quant à ces individus. Mieux, une prohibition de toute information autre que le verdict devrait être en place et le procès devrait se tenir à huis-clos.

Le problème, c’est qu’en écartant ainsi les journalistes on risque de causer plus de tort qu’on espérait en régler. Le pouvoir journalistique constitue le chien de garde des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires. Ce sont les journalistes qui gardent à l’oeil les juges et qui dénoncent certaines aberrations. En les excluant, on risque, sous prétexte de protéger l’anonymat des parties, de causer un préjudice à l’ensemble de la société en laissant la justice opérer dans le noir, loin du jugement de la population.

Par contre, en permettant à quiconque de nommer le nom des parties dans n’importe quelle cause du genre, on peut inciter à la stigmatisation des enfants et à leur rejet par leurs pairs; bref, on peut leur nuire. Pour 99% des causes, c’est ce qui risque de se produire.

Cependant, le cas actuel est spécial. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Guy Laliberté n’est PAS un individu comme un autre; c’est un milliardaire, et à ce titre sa vie privée n’existe pas. On le voit à la télévision dans des tournois de poker, dans des soirées mondaines, son ex-amie est un mannequin, et il ne peut pas marcher dans la rue sans se faire reconnaître. On ne peut pas tout avoir dans la vie: Laliberté a sacrifié son anonymat sur l’autel de la richesse. Ses enfants, qu’on le veuille ou non, doivent subir cette situation qu’ils n’ont pas choisie, et peu importe les décisions que prendra la justice, ceux-ci ne jouiront jamais que d’un anonymat très partiel.

Ainsi – et c’est triste à dire – je ne crois pas qu’il existe de solution miracle. On ne peut pas demander à la justice de faire une distinction entre personnalité publique et individu anonyme et celle-ci doit appliquer les mêmes règles pour tous. Entre deux maux, choisissons le moins pire: laissons les enfants assumer les erreurs de leurs parents et permettons à l’information de circuler librement. Car il vaut mieux imposer à quelques gosses une bonne dose de réalité que de priver toute une société de son chien de garde journalistique sur le travail des juges.

Surtout que ceux-ci peuvent déjà tout nous dire sans véritablement l’écrire…

About these ads

82 Réponses

  1. L’anonymat… l’important est d’empêcher les médias de placarder les journaux avec les faces des parents. Les enfants n’ont vraiment pas besoin de voir papa et maman afficher sur la place publique!

  2. Je suis d’accord, mais où tracer la limite? Si on interdit de mettre la photo des enfants, d’accord, sauf que si on parle des parents on peut deviner qui sont les enfants. Et si on ne parle pas des parents, alors on peut donner des indices pour devenir qui ils sont. Et si on ne peut pas donner d’indices, alors il n’y a plus de transparence. Où tracer la ligne?

  3. OK, c’est le boss du Cirque du Soleil qui a des mésententes avec son ex…
    On pourrait parler d’autres choses maintenant, non ?
    Encore belle, la madame….

  4. À mon avis c’est beaucoup plus que cela. Ça nous interpelle directement sur le rôle des médias vis-à-vis du système judiciaire et sur le futur des relations de couple. C’est vraiment beaucoup plus qu’un fait divers à mon avis.

  5. Tu as parfaitement raison, c’est un débat de société. Nous ne devrions pas laisser cet évenement venir changer nos vies. Ma peur c’est qu’ils changent les lois et les hommes auront peur de s’investir dans une relation plus que jamais, et ca laisse la place aux profiteuses du systeme. J’ajouterais même que nous devrions faire une pétition pour soutenir Monsieur Laliberté et sa cause. Bonne chance Guy

  6. J’essaie pour ma part de croire dans le bon sens des juges qui ne peuvent pas, à mon avis, invalider une loi sous prétexte qu’elle serait injuste pour l’ex-conjointe. Nous avons fait le choix, collectivement, de donner un sens et un niveau d’engagement supérieur au mariage et de permettre aux couples de CHOISIR de mettre ou non leurs avoirs en commun. Respectons ce choix!

    Une pétition, voilà une idée intéressante si jamais le jugement n’allait pas dans le bon sens.

  7. La cause n’aurait probablement pas lieu si on parlait de gens à revenus moyens, car un tel procès pour quelques centaines de dollars par mois n’est pas très profitable. Ainsi, il fallait que ce soit un milliardaire pour que le débat se fasse…et pour que les médias s’y intéressent!

  8. Pauvre Guy !

    Au Kenya tu peux avoir les jeunes filles (comme même, il faut respecter les mineurs, pas de PD.) pour seulement $1000 par fille pour être esclave de sex à vie.

    ‘Le cul des femmes est monotone comme l’esprit des hommes’ -Guy de Maupassant.

  9. Herbert Black ce vieux pervert de 64 ans a sortie 2 ans avec Rizia Moreira l’ex de Guy Laliberté,alors pourquoi ne payerai t-il pas une pension lui aussi
    a madame?

    Herbert Black qui dit être un chevalier blanc et de la finance,faite moi rire! ce gars a toujours dénoncé des entreprise au CVMQ pour faire jouer les cote de la bourse en sa faveur!
    Plutôt un chevalier Black qui en veut a Guy Laliberté!

  10. Pour ma part j’appuie cette homme à 100% et cette fille qui joue à la victime me dégoûte au plus au point! Elle fait honte aux femmes du Québec et du monde entier, encore chanceuse qu’il l’ai ramassé sur une plage d’un pays du tiers-monde si pauvres que le Brésil, elle n’a jamais travailler ni comme mannequin, ni ailleurs…

    Je suis en union-libre et je compte bien le rester, nous avons pris des arrangements chez un notaire au cas où… cette fille à eu 10 ans pour le faire, elle n’aura qu’à continuer de vivre avec l’argent de monsieur, comme elle l’a fait jusqu’à maintenant. 35,000 par mois, c’est richement payé pour le peu qu’elle aura apporter à la société. Une chance que les enfants ont un père si brillant et généreux. Une chance!

    Je m’oppose à ce que la loi change comme une grosse partie des Québécois, pas question de revenir au temps de Donalda, et de se faire vivre par un homme, nous avons trop gagner de points en se battant fort pour devenir l’égale de l’homme sur tous les plans, c’est pas cette fille sans aucun génie qui nous fera reculer, ni son avocate qui a flairer la bonne affaire$$$, elle devrait avoir honte de parler un langage des années 60, en rabaissant les femmes par ses médisances d’une vulgarité exécrable, non nous ne sommes pas des vaches donnant des veaux!

    Pour ce qui est du vieux fous dont vous parler plus haut, quelle horreur. Il est son amant depuis 3 ans selon les journalistes, alors Monsieur X ne devrait pas donner d’argent chaque mois à son ex pusique le vieux la fait déja vivre en échange de S… !;)

    Il y à deux groupes (officiels) sur FACEBOOK pour soutenir Monsieur, je vous laisse le lien que je j’ai trouvé ici:

    http://www.facebook.com/home.php?#/group.php?gid=50895441565&ref=ts

    http://www.facebook.com/home.php?#/pages/Montreal-QC/Guy-Laliberte-All-The-Way/50974000613?ref=ts

    Ps… j’ai hate de signer une pétition lolll

  11. Je suis entièrement d’accord avec Martine Levesque: Guy Laliberté n’a pas besoin de donner une pension à son ex car elle se fait vivre maintenant par un autre millionnaire de 64 ans et après lui elle en trouvera un autre et continuera son petit jeu. De plus en plus d’hommes se font prendre par des filles comme celle-là que vous venir au Canada et une fois ici, elles dépensent d’abord le plus possible l’argent de leur « sauveur » ensuite elles se fichent d’eux, les laisse tomber et leur réclame de l’argent pour vivre. La loi devrait interdire ce genre de choses.

  12. Haha! Je ne savais pas cela! Voilà qui explique bien des choses… Une histoire de petite vengeance et d’une femme à l’argent. Une chance qu’il y a des enjeux sociaux dans cette histoire, parce que sinon ça ferait un bon « Soap ».

  13. Eh boy ! D’un millionnaire à l’autre, lequel paie le mieux ?

    Blague à part, ton commentaire me fait penser à mon ex-belle-soeur qui réclamait une pension de mon frère, alors qu’elle vivait avec un médecin. Il pouvait amplement la faire vivre, mais mon frère s’était marié en communauté de biens…

  14. Salut Louis-Philippe !

    C’est la première fois que je viens sur ton blogue. Un lien sur un forum de discussion m’y a amené. Et je constate que j’ai déjà vu tes commentaires sur les blogues de Cyberpresse.

    Eux ne peuvent pas le publier…

    Intéressant ton blogue. Je l’ai inscris dans mes favoris et je me suis abonné. J’ai un blogue moi aussi. Au plaisir de te relire.

    http://www.abeille344.blogspot.com

  15. Je suis blasé de ce genre de commnentaires. Ben oui ben oui, et alors ? Cela ne change rien pour moi, mais pour les journaux cela aurait été très vendeur de publier les noms.

    En ce qui me concerne, cela m’intéresse de savoir ce que le juge va décider concernant des conjoints de fait, peu importe qui est en cause.

  16. Je sais pas si tu étais riche comme Laliberté, si tu trouverais le cul des femmes monotone…

    Et un collègue de travail me confiait récemment qu’un de ses amis avait gagné un gros lot à la loterie, et soudain il avait plein d’amis qu’il ne connaissait pas.

    Etre riche n’est pas nécessairement reposant…

  17. Ils en ont parlé à la radio, et donner des exemples. Cela est déjà arrivé. Tu peux lire entre les lignes aussi, c’est permis.

    Les médias traditionnels doivent respecter l’avis de non-publication, c’est la loi, mais pour internet, c’est pas réglementé encore…

  18. Hmm… Je me demande si un jour on ne risque pas de légiférer internet; de plus en plus de gens vont dans internet pour trouver leurs infos. Mais c’est vrai que ça a moins de visibilité qu’une première page du Journal de Montréal…

    Merci pour les bons mots! :)

  19. Et Black, c’est cette « lumière » qui a payé 100 000 $ pour la cravate de Guy Carbonneau (citation de Lafontaine) une vraie « joke » !!!

  20. Je voudrais faire un commentaire humoristique à Guylaine, mais techniquement je ne peux pas. Je vais le faire ici.

    Guylaine, si t’es pas en amour, je te marie. Je sais que tu me «laveras» pas plus tard.

  21. Non mais quelle connerie cette poursuite par cette femme qui poursuit son ex-conjoit et père de ses 3 enfants pour 50 milions de dollars avec l’aide de son « sugar daddy », alors qu’elle recoit 50 000$ par mois en pension alimentaire.

    Cette fille l’a dit elle même au palais de justice, elle vient d’une famille aisée qui possède des domestiques et des serviteurs et c’est une vie normale pour elle et est très courant là d’où elle vient.. donc stie j’ai hâte que certain nous lâche avec la « povre ti fille qui avait 17 ans !! » en somme pour elle c’est normal d’avoir cash, pouvoir et serviteurs.. eille !!!

    Je ne crois pas que Laliberté, fuie ses responsabilités bien au contraire, mais elle en revanche qui n’a jamais travaillé et n’a jamais voulu d’ailleurs que ses pavaner les fesses dans sa mercedes et surfer sur des cartes de crédits “at large” possède une sacramant de bonne situation financière avec 50.000$ (chiffre arrondi) par mois en pension alors que un bon pourcentage de la population ne fait même pas ce salaire annuellement !!!!

    Elle veut le beurre et l’argent du beurre, ses enfant car c’est de eux qu’il est question au fond, ce sont eux qui sont la priorités, ils ne manqueront jamais de rien, même avec “seulement un pti 50 000$ par mois………(j’arrondi ici..).” parions qu’il en restera en masse à madame pour aller se branler le cul dans les bars et discothèques de la métropole et de se payer de beaux vêtement sexy encore !!

    La solution ne réside donc pas dans une dangereuse jurisprudence, qui mettrait bcp de pères en péril financier plus qu’il ne le sont déjà (tandis que pour un bon pourcentage l’argent très souvent sert plus aux plaisir de madame qui fait le party chaque fin de semaine qu’aux besoins des enfants), mais bien dans une disposition de la loi qui devrait être ré-écrite et adapté aux situations de couple d’aujourd’hui.

    Si le gars, n’avait fait aucune offre, qu’il se serait fermé complètement je comprendrais la motivation de cette poursuite, mais ce n’est pas le cas il est allé de l’avant avec une proposition très généreuse qui je crois permettra à madame et aux enfants de très bien vivre, même que les enfants par le billet de cet homme pourront certainement faire de très bonnes études et auront un bon fond d’études avec aussi surement de l’argent de placé pour leur majorité..

    Excellent blogue en passant Félicitation !!!!

  22. tu ne laisse pas de case pour repondre a ton blogue precedent….hihihihi t es teteux pas mal car elle te laveraisssss comme pas un….hihihihihi

  23. creer tit martine ….vas…chuuuu pammmmer de rire viar…ca se peut tit de lire des affaires dememe….hhihihihihihihi

  24. pas recu de confirmation pour mon abonnement…..je trouve votre site interessant au maxxxx…..je n ai pas de site web..merci

  25. Et bien Non je te laverais pas… Tu te laveras tout seul c’est ta responsabilité de te laver toi même hihihihi sans rancune J’ai pas besoin de personne pour me faire vivre je travaille et gagne bien ma vie

  26. […] nom… sans le dire ouvertement. Source texte Écrit par Louis-Philippe Lafontaine de L’Électron libre Les […]

  27. Vous avez parfaitement raison en ce qui concerne le huis-clos. Ce n’est pas anodin !!! Essayez de vous représenter en Cour, avec votre ex. Le huis-clos c’est la norme : Personne sauf vous, votre avocat, votre ex, son avocat, la greffière, le juge et l’agent de sécurité. Même les témoins doivent attendre d’être appelés pour entrer, et sortir tout de suite après leur témoignage. Pas de journalistes. C’est la règle en droit familial.

    POur une raison quelconque, la juge qui préside cette cause a accepté de lever le huis-clos (tout en essayant de préserver les identités). Je n’étais pas là, mais je présume qu’il s’agissait d’une requête de Me Goldwater pour qu’elle puisse orchestrer son nauséabond cirque médiatique.

    Imaginez-vous maintenant devant un juge face à votr ex, dans une cause privée au sein d’un système qui vous désavantage èa priori en raison de votre sexe. Et là, des groupes sociaux féministes débarquent et témoigenent pour expliquer au juge combien il faut vous donner tort. La justice n’est plus familiale : elle devient idéologique, politique. et ces représentations sont financées par les subventions prises à même des taxes et des impôts dont vous payez la majeure partie en tant qu’hommes.

    Messieurs, inquiétez-vous ! Inquiétéez-vous du fait que la juge ait levé le huis-clos et autorisé de tierces parties féministes a s’exprimer. Inq La stratégique de Me Goldwater fonctionne a fond. Le jugement est convenu d,avance, je le crains.

  28. Vous avez parfaitement raison en ce qui concerne le huis-clos. Ce n’est pas anodin !!! Essayez de vous représenter en Cour, avec votre ex. Le huis-clos c’est la norme : Personne sauf vous, votre avocat, votre ex, son avocat, la greffière, le juge et l’agent de sécurité. Même les témoins doivent attendre d’être appelés pour entrer, et sortir tout de suite après leur témoignage. Pas de journalistes. C’est la règle en droit familial.

    POur une raison quelconque, la juge qui préside cette cause a accepté de lever le huis-clos (tout en essayant de préserver les identités). Je n’étais pas là, mais je présume qu’il s’agissait d’une requête de Me Goldwater pour qu’elle puisse orchestrer son nauséabond cirque médiatique.

    Imaginez-vous maintenant devant un juge face à votr ex, dans une cause privée au sein d’un système qui vous désavantage èa priori en raison de votre sexe. Et là, des groupes sociaux féministes débarquent et témoigenent pour expliquer au juge combien il faut vous donner tort. La justice n’est plus familiale : elle devient idéologique, politique. et ces représentations sont financées par les subventions prises à même des taxes et des impôts dont vous payez la majeure partie en tant qu’hommes.

    Messieurs, inquiétez-vous ! Inquiétez-vous du fait que la juge ait levé le huis-clos et autorisé de tierces parties féministes a s’exprimer. Inquiétez-vous du fait qu’aucun groupe de père ne soit sufissement subventionné pour opposer un autre point de vue que celui qu’il sied aux journalistes féministes de relayer avec complaisance.

    La stratégiqe de Me Goldwater fonctionne a fond. Le jugement est convenu d’avance, je le crains…

  29. Garamond,

    « la madame », comme tu l’appelles n’a pas plus de 32 ans. Ça aide au look.

  30. Désolé, mais si le monsieur d’un tel âge se chercher des femmmes plus jeunes et dans le pays pauvres, comme vous dites mesdames, il doit quand même payer. Pourquoi alors il ne se cherche pas une femme de son âge, riche et québécoise? À l’heure de s’amuser au lit, il préfère les jeunes bresiliennes mais quand le fun est terminé, il veut s’en débarraser comme si cette femme était une vieille chausette. Mais non, voyons, mesdames, cette femme a raison de demander une partie de l’argent du monsieur, parce que Ce lui qui est allé la chercher.
    Laurent

  31. moi je trouve ca ordinaire parce que ces guy laliberté et bien il fait la une des séparations il y en passe dans les journeaux tout les jours parce M »Guy laliberté et connu ont doit le salir ne pas oublier qu’il fait vivre beaucoup de gens dans tout les pays avec le cirque que personne qui na jamais fait une faute ex:une séparation
    ce mettre à sa place mes sans le sous alors la personne va le savoir je je trouve cette femme pauvre d’esprits elle voulait de l’argent elle va en avoir la pauvre qui devait vivre avant dans une hute au Brésil le gros lot elle ne veut pas le perdre même en exposant ses enfants à cette connerie.

  32. Je vais répondre à Guylaine qui dit qu’elle n’a pas besoin de personne pour se faire vivre. Tant mieux ! Et je ne sais pas si tu es en couple, mais je ne suis pas sûr que si ton conjoint ou appelle-le comme tu veux, avait une fortune comme celle de Laliberté, tu réclamerais pas une partie du patrimoine.

  33. Je vais répondre à Colette Girard, en me demandant si cela en vaut la peine. Tu trouves cela ordinaire, c’est ton opinion. Moi, je ne trouve pas cela banal du tout. Si je te dis que tu peux réclamer 50 millions de plus de ce que tu as déjà, ne te batterais-tu pas pour aller le chercher ? Et je ne suis pas sûr si elle vivait dans une hutte au Brésil…

  34. Hé bien, pour te répondre je suis monoparentale de 2 enfants et mon ex a laissé son emploi chez Bombardier pour ne pas payer de pension (pour les enfants seulement) soit dit en passant. Pathétique et très fréquent me direz-vous ? Je n’avais jamais douté qu’il pouvait etre capable de se rendre aussi bas. Mais j’assume seule leur éducation en travaillant et je ne pense pas que je serai assez basse pour aller chercher plus étant donné que je suis particulièrement assez fiere de moi et j’aurais vraiment honte de me regarder dans le miroir si j’avais osé prendre plus que ce qui me revenait, même s’il avait été millionaire sauf si les millions en question aurait été ensemble ce qui n’est pas le cas dans le cas présent.

  35. $36.000 par mois comme pension alimentaire( pour mener une vie oisive (se pogner le cul)c’est complètement fou) ce n’est pas raisonable sachant que son ex lui paye une maison meublée à Outremont et les frais connexes pour la maintenace( cook, epicerie,vallets , jardiniers et deneigeurs) et les taxes de plus l’usufruit de la maison. De plus il est un tres bon père de famille car il veille a ses qu’ils aillent ce qui il ait de mieux pour eux( école, soins, loisirs)et c’est lui qui paye et non elle . Il est de toute evidence que cette dernieres n’a jamais eu des coups de pieds au cul de sa vie afin de lui faire le gros bon sens. A mon avis $500 par mois au gros max cela aurait du sens et encore là.

  36. Je suis en désaccord complet quand vous dites: « laissons les enfants assumer les erreurs de leurs parents et permettons à l’information de circuler librement. »!!!!

    Ce serait faire preuve d’une profonde injustice que de faire porter le fardeau des tares parentales à leurs enfants, qui n’ont rien demandé de tout cela ni même de vivre! Non seulement ces enfants seront touchés par un tel litige (même si ce n’est pas divulgué au public), mais de plus vous voudriez qu’ils casquent pour les bêtises de leurs parents, en pâture au « rejet par leurs pairs » comme vous dites (parlez-vous de votre propre mani`;ere de considérer ces enfants, vous les « rejetteriez » pour cela?)! Pourquoi donc? Par une jalousie malsaine, qu’à défaut de pouvoir atteindre les parents, on s’en prendrait à leurs enfants? Quelle lâcheté dans vos propos…

    Or vous parlez d’un préjudice à la population, et que donc il vaut mieux porter préjudice aux enfants de ce couple… Mais de quel préjudice à la population parlez-vous donc? Car qu’on le sache ou non, votre vie continue cher ami! S’agirait-il du préjudice à votre égard de ne pas pouvoir vous défouler de vos frustrations monétaires sur leurs enfants tel que mentionné dans le paragraphe précédent? En définitive, le mieux serait de faire comme vous le dites (bien que vous l’écartiez du « plausible »): un interdit sur le contenu du procès en lui-même plutôt que de « gosser » hypocritement avec les règles. Bref, j’étais ouvert à comprendre le pourquoi de cette divulgation, mais là je trouve que votre argument est tout simplement inacceptable, à défaut de le trouver pathétique.

  37. Guylaine, je ne crois pas du tout à votre procès d’intention bien tordu: démissionner d’un travail, voir préférer être clochard plutôt que de payer une pension? Hum hum…

  38. À mon avis, c’était à Laliberté de choisir sa compagne par amour plutôt que par Glamour. Tel un parvenu qui retombe sur Terre alors qu’il croyait ainsi pouvoir tout s’acheter sans payer la note, qu’il en porte la responsabilité, ce n’est que justice.

  39. Hein? Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, à tout le moins votre conclusion est sâprement bien tordue… lol

  40. Je suis d’accord avec vous, en partie suelement. Offrir jusqu’à leur majorité ce qu’il faut pour les nourrir, les habiller et les éduquer, et c’est tout (3 enfants donc autour de 1000$ à 1500$/mois). Cependant, c’est un couple qui s’est fondé sur le jeux du Glamour, pas celui de l’amour. À ce jeux, il est parfaitement légitime pour cette mère de vouloir en chercher d’avantage, sachant de plus que ce n’est pas cela qui va ruiner Laliberté. De plus, tout le monde parle du fric pour donner de-facto raison à Laliberté, mais pas de ce qui pouvait se vivre en ce couple! Quels mauvais juges nous ferions…

  41. La vraie question, à mon avis, est de savoir ce qui est pire: exposer quelques enfants à la triste mais peut-être nécessaire réalité de la vie ou d’interdire toute forme de présence médiatique à tous ces procès et ainsi priver la population du rôle de chien de garde des médias?

    Il faut penser à long terme. Aujourd’hui, le web est encore secondaire, et la majorité des gens s’informe via la télévision et par les journaux. Mais demain, qu’en sera-t-il? Déjà, en deux jours, 25 000 personnes sont venues sur ce blogue; qu’en sera-t-il dans le futur? S’il est possible de tout dire sur quelqu’un, de donner tous les indices inimaginables afin de connaître son identité, comment empêcher que l’information ne soit reprise dans internet et que les enfants soit pointés du doigt de toute façon?

    Ou alors, si on veut vraiment « protéger les enfants », interdisons purement toute présence médiatique… Mais qui surveillera les tribunaux pour nous alors et contribuera à éviter les excès? C’est facile de dire qu’actuellement la vie continue et il n’y a pas de préjudice… Mais c’est un préjudice en soit que d’avoir une justice qui opère dans le noir et c’est la base de futurs excès.

    Le problème est foutrement plus complexe qu’il en a l’air, et je préfère un système peut-être imparfait mais honnête à un système où les journalistes peuvent tout nous dire sur l’individu sans le nommer et ainsi permettre à quiconque de savoir de qui il s’agit de toute façon.

  42. Peut-être que le huis-clos devrait être la solution, mais comment s’assurer que le juge fait un bon travail et est impartial? Tu poses une excellente question!

  43. Avec une citation dans La Presse du samedi, tes stats vont exploser!

  44. L’âge à la quelle les pensions alimentaires sont obligatoires pour les enfants devrait être augmentée à 25 ans de façon à ce que ceux-ci puissent obtenir une éducation post-secondaire au frais de celui ou celle qui paie la pension. Elle serait annulée au diplôme universitaire de l’enfant. ou si celui-ci ou celle-ci quitte les études.
    Indépendamment du mariage ou pas, la personne responsable devra penser aux responsabilités attachantes avant de faire des enfants irresponsablement.
    Dans le cas présent, après avoir mis 3 enfants au monde avec sa première conjointe, il en a mis 2 autres au monde avec sa présente conjointe (Selon les médias)Ça le regarde, mais une fois devant la justice Ça regarde aussi la Société.
    Alors qu’il paye selon les montants établis par la cour, et qu’il se la ferme.
    Il en sera ainsi avec les enfants de sa deuxième conjointe, troisième…,quatrième…,cinquième… Un jour il va peut être comprendre

  45. Ah oui? Quelle page et qu’est-ce qu’on écrit?

    Sérieusement, il y a eu 25 000 différentes personnes qui ont visité ce blogue vendredi et samedi. Je remercie le journaliste (qui n’est de La Presse) qui m’a donné le tuyau pour Rizia Moreira.

    Mais anyway, je ne veux pas faire du blogue de « buzz »; si un maximum de personnes peuvent connaître et apprécier ce blogue, tant mieux, mais je sais déjà que 95% des visiteurs des deux derniers jours ne reviendront probablement jamais…

  46. […] Tout un cirque cette affaire l? LOL! http://lelectronlibre.net/2009/01/23/guy-l…oreira-anonymathttp://lelectronlibre.net/2009/01/22/guy-laliberte-lolahttp://perezhilton.com/2009-01-23-cirque-d…d-by-ex-partner Ce message a été modifié par RobertLepage – Hier, 08:51 AM. […]

  47. voir mon post précedent sur le huis-clos.

    En effet, il y en a pour dire que cette dimension de la justice familiale garde les excès et les injustices hors de l’attention publique. Je crois que l’on devrait établir des organismes de vigilance, genre « court watch », sans pour autant laisser le grand public et les journalistes fouiner dans les affaires privées des gens.

    La question demeure toutefois : pourquoi la juge a-t-elle admis la levée du huis-clos, qui est la norme, en cette circonstance précise ???

  48. A ce que je saches, et de ma propre experience de pere divorce, le huis-clos EST la norme. ce qui est étrange c que la juge ait admis des journalistes dans ce cas ci. Je croisd que c’est de l,activisme judiciaire. Un jour Me Goldwater sera probablement juge : inquiétez-vous !

  49. […]  Ven 23 Jan – 22:47 Bonsoir toute la gang,Au cas o? vous ne saviez pas d?j?.Goodnight..http://lelectronlibre.net/2009/01/23/guy-laliberte-rizia-moreira-anonymat  Guy Lalibert? – milliardaire poursuivi   Page 1 sur 1Permission de ce […]

  50. Moi je trouve que cette femme demande beaucoup. Bon les enfants ils auront juste à faire comme les nôtre avoir moins de choses et apprendre que la vie c’est pas juste du gâteau. Et Guy ne les laissait pas dans la misère quand même. Elle veut même qu’il ne voit presque jamais les enfants, crime c’est leur père, elle ne veut pas que les enfants manquent d’argent mais pas grave s’ils ne voient presque jamais leur père pas normal ça.Le juge aura pas la vie facile s’il prend pour madame hihihi.

  51. […] Sin City, Source Magazine Forbes Il est père de 5 enfants, les trois premiers avec Rizia Moreira et deux derniers avec Claudia Barilla source biographie […]

  52. Hé Louis, t’as accordé une entrevue à Cyberpresse sur cette histoire????

    Pour voir l’article en question, lisez ça: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/200901/23/01-820463-milliardaire-poursuivi-par-son-ex-conjointe-des-blogueurs-quebecois-bravent-linterdit.php

    Ben, félicitations pour cette notoriété! T’as eu ton heure de gloire bien que je crois que tu ne t’y attendais pas. Sauf que tu t’es mis un peu dans la marde en publiant le nom de Guy Laliberté.

  53. […] Un exemple d’actualité ici, la blogosphère du Québec qui nargue présentement les lois civiles en exposant l’identité de Gu…. […]

  54. Haha! Je croyais qu’il travaillait au Journal de Québec. Oui, j’ai bel et bien donné cette entrevue à ce sympathique journaliste! :)

    Bof, mis dans la marde… Je crois en la liberté d’expression, c’est ça qui compte pour moi. Merci pour le lien…

  55. Dans une cause comme celle-ci qu’on ne nomme pas les parents et encore moins des indies. Où j’ai de la difficulté, c’est lorsque l’on parle d’agressions physiques ou sexuelles. Les journalistes n’ont qu’à faire comme dans le dossier d’alex Hilton, tu le nommes, mais sans dire le lien avec les victimes et c’est tout. J’ai souvent l’impression que dans ces cas là, c’est l’agresseur que l’on protège, car les victimes, de plus en plus, demande à faire connaître leur identité.

  56. L’anonymat qui doit servir à préserver les enfants est ici bafouée parce que la madame, dans un dossier constitutionnel a amené des faits relatifs à la vie privée. Ce qui a permis d’identifier l’homme impliqué qu’elle voulait d’abord et avant tout salir (reconnu par des menaces à cet effet). Je crois que cette loi, malheureusement, protège les agresseurs physiques et sexuels des enfants. Les journalistes pourraient nommer la personne, mais ne pas divulguer lesliens avec les victimes, comme ils ont fait pour Hilton. Malheureusement, dès qu’ils disent que les vicitmes son leur propres enfants ou des enfants de leur entourage, ils ne peuvent divulguer le nom. Ils protègent ainsi les agresseurs qui peuvent se mettre en couple et faire d’autres enfants pour les agresser.

  57. la page Poker Bloggs.com première référenussi Vanity Fair aussi NY Times

  58. Avec respect, ce n’est pas en raison de l’exception qu’il faut chambouler la règle générale. Autrement dit, ce n’est pas parce que pour une fois, une affaire de droit familial est people qu’il faut lever le voile de la protection de la famille en droit québécois. Généralement, qui tente de démasquer les antagonistes d’une simple affaire en droit de la famille ? Personne.

  59. […] Oups… voici le lien pour haitian509: hyperlien […]

  60. C’est le genre de féministe qui se vante d’être indépendante comme les hommes et qui n’hésiterait pas à les castrer, pfff !

  61. Je comprends votre point de vue Janette, il serait légitime dans le cas de pédophilie ou autres abus réels en contravention de la loi et du code civil. Or est-ce le cas ici? Non. Je suis d’accord avec Christian, et la véritable personne qui a dérapé serait la juge, alors qu’elle baissa le huis-vlos « à moitié pour que le gars des vues puisse vendre sa salade »! Comme quoi les femmes ne sont pas plus à l’abri que les hommes contre la corruption des médias… ;-) En ce sens, la juge devrait être confrontée à un comité de déontologie.

  62. Je comprends votre point de vue Janette, il serait légitime dans le cas de pédophilie ou autres abus réels en contravention de la loi et du code civil. Or est-ce le cas ici? Non. Je suis d’accord avec Christian, et la véritable personne qui a dérapé serait la juge, alors qu’elle baissa le huis-vlos “à moitié pour que le gars des vues puisse vendre sa salade”! Comme quoi les femmes ne sont pas plus à l’abri que les hommes contre la corruption des médias… ;-) En ce sens, la juge devrait être confrontée à un comité de déontologie.

    De plus, cessons d’aduler Laliberté: on glorifie le fait que les Émirats des Arabes Unis aient NATIONALISÉ le Cirque du Soleil, alors que ce sont nos subventions qui à l’origine lui ont permis de « grandir »! Or, que se serait-il passé si le gouvernement du Québec eut l’idée de faire de même, de s’approprier 30% des avoirs du Cirque dui Soleil? Tous ceux qui actuellement chez nous glorifient la nationalisation par les émirats seraient montés aux barricades, c’est niaiseux comme ça!

  63. La liberté s’arrête là où commence celle des autres: on parle donc de justice plus que de liberté de diffuser son fiel et ses petites frustrations sur le dos des autres cher monsieur, un peu de circonspection, merci.

  64. D’aileurs, pour moi le Cirque du Soleil c’est TERMINÉ! Je ne vais certainement pas enrihir une royauté islamiste profondéement injuste et raciste: ne peut être citoyen que ceux qui sont nés là-bes depuis plus d’une génération, qui sont arabes et qui sont musulmans (afin d’être couvert par quelque justice civile sociale – je le sais pour avoir séjourné à Dubaï): tout le fric du Cirque du Soleil ira dès lors cautionner un tel régime, alors pour moi, ce Cirque, c’est du passé!

  65. M. Black n’a pas a payer pour les enfants d’un autre justement. Il aide madame car sans argent elle ne peut rien contre un milliardaire qui étale lui donner une pension etc….mais a court terme et que deviendra t’elle dans 10 ans……il pourra rire d’elle comme il voudra car elle n’a aucune protection. A 17 ans elle se fait chanter la pomme etc…donne des enfants et la dans 10 ans il donnera un oup de pied dessus…..c’est de l’irresponsabilité.
    Oubliez les montants car on est sur une autre échelle la et dites vous que c’est peu comparé a ce qu’il à et si il respecte ses enfants il devrait respecter leur mère c’est logique.

  66. 1 février 2009 à 01:31M. Black n’a pas a payer pour les enfants d’un autre justement. Il aide madame car sans argent elle ne peut rien contre un milliardaire qui étale lui donner une pension etc….mais a court terme et que deviendra t’elle dans 10 ans……il pourra rire d’elle comme il voudra car elle n’a aucune protection. A 17 ans elle se fait chanter la pomme etc…donne des enfants et la dans 10 ans il donnera un coup de pied dessus…..c’est de l’irresponsabilité.
    Oubliez les montants car on est sur une autre échelle la et dites vous que c’est peu comparé a ce qu’il à et si il respecte ses enfants il devrait respecter leur mère c’est logique.
    Ce n’est pas le proces de M. Black la c’est le procès d’un pere de 3 enfants qui en est responsable et par le fait même de leur mère qui s’en occupe. Une femme qu’il était sensé aimer y a quelques années à peine…….

  67. moi non plus je ne crois pas qu’elle vivait dans une hutte au Brésil.
    En plus c’est bien lui pas mal plus agé qu’elle qui est allé la chercher et la il la balaye simplement. Irresponsabilité pure!

  68. «les hommes auront peur de s’investir dans une relation plus que jamais, et ca laisse la place aux profiteuses du systeme. J’ajouterais même que nous devrions faire une pétition pour soutenir Monsieur Laliberté » et c’est une femme qui écrit ça j’en reviens pas…….

  69. FUCK GUY LALIBERTÉ…MOI J VEUX QUI M EN PAYE UNE ESTIE DE PENSION…Y PEUT BEN DEVENIR MILLIARDAIRE APRES AVOIR POUSSER SES ANCIENS COLLABORATEUR DU CIRQUE DANS LES ANNÉES 80 PI SE FAIRE DU $$$$ AVEC L IMAGE DU QUIDAM OU DU SALTIMBANQUE…Y ETAIENT PEUT ETRE PAUVRE A EN CREVER …( LES QUIDAM ET SALTIMBANQUES) MAIS Y AVAIT LE PLUS GRAND RESPECT POUR LA SOLIDARITÉ…LA GENEROSITÉ ET L INTEGRITÉ…VAS Y TI – GUY GO GET FUCK A DUBAI…MAIS ATTENTION LA SODOMIE DANS CES COINS LA C PUNIT PAR LA DECAPITATION !!!

  70. hahahahahahahaha le mien a faite la meme chose et moi j’ai trois enfants mais lui il n’en n’a qu’un et il a fait ca pendant 9 ans chaque fois qu’il avait un emploi j’allais a l’avocat et il lachait son emploi pour montrer qu’il n’était pas stable au lieu de prendre soin de son fils et veillez a ce qui ne manque de rien . il me disait que j’avais des allocation pour le faire vivre mais quel trou de cul hahahahahahahahaha

  71. […] Familleboutin.com • Sun Jan 25 Guy Laliberté, Rizia Moreira et l’anonymat […]

  72. j;appui mrs laliberte mme deja elle a beaucoup mrs est tres genereux avec elle je suis d;accord pour ses enfants mais elle elle pourais trevailler ou qu;elle vas avec mrs b je vien de divorcer d;un homme qui est devenue millionnaire avant mon divorce j;ai eu seulement fonds pensin et ses rente rien d;autres pourtant j;en aurais bien merite apres cette dure que j;ai eu avec pour avoir la paix je travaille je ne gagne pas tellement mais j;ai mon honneur quelle arrete de le tanne elle as eu une tres belle vie elle mrs a droit avoir la paix avec sa nouvelle conjointe je suis seul je tire le diable par la queue mais heureuse comme je peu.

  73. Le nom de la femme de Guy Laliberté est Claudia Barila, ce n’est pas Rizia Moreira, donc ce n’est pas lui dont tout le monde parle.

  74. Salut Louis !

    Je pensais à toi aujourd’hui, quand j’ai appris à la radio qu’un journaliste TVA, Drapeau son nom, aurait presque révélé l’identité d’Eric. L’avocate est très vigilente, très forte sur les poursuites, Lola a soif, mais surtout d’argent, moins de justice.

    Toujours est-il que je pensais à toi, en me disant : va-t-il être poursuvi ?

  75. Sonia, Claudia Barila est la première femme de Guy Laliberté! Née de parents italiens, Mme Barilà est originaire de Montréal. Elle a fait ses études à l’Université Concordia en éducation des enfants de niveaux pré-scolaire et primaire. Pendant près de quinze ans, elle a fait carrière dans le secteur de la mode en France, en Allemagne, en Angleterre et aux États-Unis. Elle FUT la première conjointe de Laliberté et mère de leurs deux enfants, Noa et Ina Kai..

    Or ici, on parle de sa SECONDE femme et des trois enfants qui en découlent, LOL… D’où le faux débat parallèle voulant que l’on considère des conjoints de fait différemment s’ils ne sont pas mariés devant « Dieu » par ailleurs (quel arriérisme profond, alors que la réalité humaniste prend le bord pour des simagrées procédurales de pouvoir d’Église)!…

  76. Ou alors c’est l’inverse, Claudia est sa seconde et celle qui le poursuit sa première… Mais peu importe, Laliberté s’est « marié » deux fois alors ne confondons pas.

  77. Est-ce vrai que Rizia est une transexuelle?

  78. Savez-vous comment on nomme ces mangeuses d’argent ,des châtelaines dans leur château, elle devrait faire attention , car souvent si elle vas plus loin, et brasse trop, il se pourrait qu’elle est moins que ce qu’elle demande, ça c’est déjà vu.

    Il lui a déjà offert un montant qu’elle a refusé, mais elle a un millionnaire qui lui souffle l’argent et les questions, elle se sent bien appuyé, et sure d’elle. Envoi fort ma grande brune on vas l’avoir le cash… minable

    Etes-vous sure que sa famille à de l’argent ? le condo au Brésil a été acheté par M. Laliberté, et non sa famille , ce qu’elle veut faire c’est de retourner au Brésil avec les enfants, et que MONSIEUR continue d’engraisser le compte de banque, mais s’il est intelligent (il l’est,) il vas la tenir jusqu’à ce que les enfants ait 18 ans, et hop là madame, trouve-toi un job et fait quelque chose de ta vie, pas seulement magasiner.

    L’important c’est le bien-être de ces enfants. Bon père il paie pour un professeur à la maison pour les devoirs. Vous avez oublié qu’ils ont une garde partagée, surprise hein !!!

    Vous savez on peut penser qu’on s’attache un homme en faisant des enfants, mais c’est pas un problème quand on ne lève pas un doigt, et tout ce que l’on n’a faire c’est se faire servir, et de commander, à ce rythme là ça vas bien, pas fatigant.

    Il vous manque des gros bouts dans cette histoire, elle serait mieux de se tenir tranquille, elle n’a pas la sympathie de personne croyez-moi, cette châtelaine.

    Que penserons les enfants quand ils seront adulte, bel exemple.

    Je connais bien la famille et ce sont des gens généreux, Guy le prouve et prends ces responsabilité.

  79. Cher M.Lafontaine,

    Concernant la saga de M.Laliberté, d’accord vous défendez en toute honneur votre profession de journaliste, mais sachez cher monsieur que ce n’est pas aux enfants d’assumer les erreurs de leurs parents, mais bien l’inverse….et que oui s’il a engrossé une  »petite » fille de 17 ans (mineur) à l’époque et qu’il lui a fait trois enfants par la suite, ça devait donc être du sérieux…c’est vrai qu’une jeune fille vierge de 17 ans, grande, brune, Brésilienne par dessus le marché,ça devait l’exciter, il devait trouver ça intéressant…j’imagine…mais malheureusement dans la vie il n’y a pas que le plaisir, il y a la suite…et bien qu’il assume maintenant…ça c’est la réalité M.Lafontaine! Sa richesse, sa gloire, ses oeuvres de bienfaisances ou le travail qu’il apporte à plein de gens ne justifient pas son comportement ou ses actes… Ce n’est pas parce que vous semblez fantasmer(c’est peut-être une impression erronnée de ma part et je m’en excuse si ce n’est pas le cas)sur M.Laliberté qu’il peut s’assoir sur la chaise de dieu….Ceci dit je respecte le génie de M. Laliberté quant à son travail. C’est un grand bâtisseur et assûrement un bon homme d’affaire pour être rendu là où il est. Maintenant Mlle Barila qui est la deuxième n’est sûrement pas la dernière…et sincèrement je crois que pour toutes les autres à venir il y aura sûrement un contrat sur la table…En tant qu’adulte il doit assumer ses ex-conjoint(es) et ses enfants…et ce, même si ça coûte cher ! Ne vous inquiètez pas pour lui il peut se le permettre….il en tirera alors peut-être une leçon de vie, qui sait ? Et croyez-moi je suis moins inquiète du travail des juges dans le noir que de certaines opinions…Et si le souhait de Mme Moreira est d’avoir plus d’argent, eh bien elle n’est pas différente ni plus coupable que M. Laliberté…Je souhaite à M.Laliberté et Mme Moreira tout le respect qu’ils méritent, ainsi que beaucoup de bonheur dans leur vies respectives. J’espère que les juges rendront une décision équitable.

    P.S. Admettons que certains journalistes sont plus fouilles-merdes que d’autres…ça aussi c’est l’appât du gain je crois…n’est-ce pas ???

    M.Morel

  80. Bonjour,

    Je suis très impressionnée par votre blog. C’est une chronique d’opinion dont l’écriture est de bon goût. De plus on peut répliquer. Ça c’est bien ce qui fait la différence entre les médias traditionnels et les blogs. Mais la plupart du temps les blogs sont trop intimistes et on a l’impression de ne pas être invité dans le (party). Merci, je reviendrai

  81. […] Guy Laliberté, Rizia Moreira et l’anonymatLes subventions à la culture sont rentables […]

Comments are closed.